Chevalier Jedi V3 Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Kaïton Letrommil

 
Répondre au sujet    Chevalier Jedi V3 Index du Forum » Tatooine » Votre Présentation[OUVERT] Sujet précédent
Sujet suivant
Kaïton Letrommil
Auteur Message
Kaïton
~*Hors-la-loi*~

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2007
Messages: 162
Localisation: Dans Son POD ^^

Message Kaïton Letrommil Répondre en citant
[HRP : heu je vais la refaire en mieux... surtout des rajouts avec les nouveau truc... je remet ça pour avori une présentation xD ]

Nom : Letrommil
Prénom : Kaïton
Age : 856 ans à son arrivé dans l’univers de Star Wars, actuellement 947 ans
Paraissait 16 ans à son arrivée en paraît 21 maintenant
Taille : 185cm
Poids : 75kg


Description physique :  

Beauté commune, musclé, cheveux brun long, yeux bleus, portant une combinaison incolore lui collant à la peau, à des vêtements de couleur sombre

Son Histoire  :  

( Les mots, normalement en italique, suivi de * sont plus ou moins expliquer après l’histoire, de plus si vous trouvez que dans cette histoire il y a des moments très peu modeste j’essaye quand même de les altérer au maximum dans la suite)

I) Son passé jusqu'à son retour à la civilisation

Kaïton est née dans un univers/monde ou la Force est omniprésente et dans un peuple où tous (et toutes) les nouveaux nées se voyaient attribué le pouvoir de contrôler cette  Force, Kaïton est (comme beaucoup d’autres bizarrement) née le jour de la découverte du réacteur nucléo-cyclique permettant aux soleils de ne pas exploser évitant ainsi des migrations planétaires ennuyeuses et coûteuses.

Sa combinaison* (ou DP pour Deuxième Peau) lui fut remise dans les dix minutes accompagnant sa naissance. Son père et sa mère avaient désiré cette enfant permettant à une civilisation de plus en plus vieille de renouveler sa base d’ADN*.

Peu après il avait commencé son apprentissage lui permettant ensuite de décider de lui-même s’il voulait rejoindre les rebelles Betaka et apprendre à utiliser cette Force qu’il sentait omniprésente autour de lui ou alors rejoindre un des empires qui existaient en ce temps là. Apres une période d’indécision qui avait laisser ses parents inquiets il décida le jour de ses 27 ans de commencer son apprentissage des connaissances lui permettant d’utiliser pleinement la force et de devenir un des piliers de son peuple.

Pendant deux cent ans de 27 ans à ses 227 ans environ, il apprit toutes les connaissances de cet univers, il les avait apprises beaucoup plus rapidement que la plupart des betakains, mais il n’avait pu se soustraire à son premier maître du fait que la durée de l’apprentissage était d’au minimum deux cent ans.

Ensuite, grâce à son intelligence précoce*, il n’eut besoin que de deux cent ans de pratique des arts de combat avec son nouveau maître avant d’avoir l’autorisation de partir affirmer son existence aux empires existants.

Plus tard vers ses 548 ans il partit chez son oncle apprendre les rudiments de la survie en milieu hostile. Cela lui pris une bonne centaine d’année il avait du mal à assimiler les techniques employées contre la plupart des grands monstres intergalactiques. Cependant survie oblige, il réussit la plupart des tests de son oncle et fut convoqué par son père, la guerre avait éclaté contre un empire qui depuis quelque temps gagnait en pouvoir et menaçait de renverser l’équilibre instauré.

Son père, général en chef des armés Betakainnes, l’envoya en première ligne pour prendre connaissance des progrès de son fils. Il gagna la bataille finale le jour de ses 567 ans. Son père le nomma capitaine à la suite de  cette brillante victoire et le chargea de coordonné les recherches scientifiques sur la mystérieuse disparition de la Force à travers l’univers.

221 ans après le début des recherches les scientifiques avec l’aide de Kaïton découvrirent l’existence d’une masse noire, qu’il appelèrent trou noir, et qui aspirait la force et toutes les choses environnantes.

Cette masse noire, d’après leurs calculs, ne cessait de s’étendre à une vitesse phénoménale mais était si loin dans les confins de leur univers qu’elle ne les aurait affectés qu’un millier d’années environ après la fin de leurs calculs.

Son père le chargea d’aller observer cette masse en directe et que s’il réussissait à trouver des informations pour l’arrêter ou mieux pour l’arrêter directement, sa promotion serait grande.

Il partait avec lui un régiment de Retrofo*. Même avec les moyens de transport qu’ils avaient, ils leur fallut environ 54 ans pour arriver au trou noir.

Cependant ils n’avaient pas prévu le fait que pendant leur voyage le trou noir ait lui aussi avançait dans son œuvre, une preuve de plus de la dégénérescence de l’intelligence de son peuple, aussi quand ils arrivèrent au lieu qu’ils avaient convenu d’atteindre pour ne pas être aspirer par la bête ils furent irrémédiablement attirés vers le centre du monstre.

Le reste de la traversé dura seulement 14 ans car plus ils approchaient de l’œil plus leur vitesse accélérait. Arrivait à l’œil Kaïton tenta une manœuvre désespérée de protection à l’aide de sa DP et se fut le néant.

Il se réveilla en train de tourner autour d’une planète qu’il voyait recouverte de désert. Il ne sentait plus la Force elle n’était plus là cela lui faisait bizarre comme si une partie de lui-même s’était volatiliser avec la Force, pourtant sa DP était anormalement chargée en Force. Il décida donc de tenter le coup et de s’écraser sur la planète, protéger par sa combinaison.

Il lui demanda par pensée de calculer dans combien d’année grâce à la gravitation il entrerait dans l’atmosphère. La réponse fut de 88 ans. Il lui demanda aussi de le mettre en veille*. Et puis il attendit dans un état d’inconscience.

Et il y eut le choc, un choc d’une puissance énorme laissant sa combinaison quasiment épuiser en Force. Pendant des mois il ne put bouger le moindre muscle, entre autre à cause de l’hibernation mais aussi du choc.

Sa combinaison le nourrissait avec le peu de Force qu’il lui restait, toutes ses autres fonctions s’étaient arrêtées, n’importe qu’elles monstres de ce désert aurait pu le tuer. Il n’eut pas cette chance il dut affronter les supplices de son corps qui le faisait tomber dans le coma la plupart du temps.

Au bout de 5 mois il put enfin se relever et utiliser un peu près son corps comme avant, il avait énormément maigri, aucun son ne sortait de sa bouche. Il poussa cependant un hurlement de désespoir et pleura sa malchance.

Sa DP n’avait plus que quelque repas à lui donner, il décida de l’arrêter et d’essayer de mettre en application les enseignements de son oncle. Cependant  il ne trouvait que quelques rares insectes qui ne suffisaient à le nourrir et toujours aucune nouvelle de la Force.

Il dut bientôt réactiver l’alimentation en nourriture que lui prodiguer sa combinaison et décida de partir à la recherche d’une des villes qu’il avait aperçues de l’espace. Cela lui fit du bien, il se mit aussitôt en marche dans la direction que sa combinaison lui indiquait, calculée en fonction du point de chute, de ses chasses  et de l’endroit dans l’espace ou il les avait aperçues. 4 jours plus tard il s’écroula par manque de nourriture et de sommeille*.

Il fut ramassé par un extraterrestre marchand de la planète qui s’occupa de lui le temps qu’il reprenne connaissance, c’est à dire 3 jours.


II) Tatooine 

Kaïton se réveilla dans une espèce de charrette tirée par des animaux indescriptibles

- Ou suis-je ? pensa-t-il sa gorge lui faisant toujours défaut

- Tu as été recueilli par une personne transportant divers objets, tu as été inconscient pendant 3 jours. Je peux te repasser tout ton état inconscient, si tu le veux, répondit sa combinaison.

- Non merci, ce n’est pas la peine. Grâce à toi je vois cette personne et je vois aussi que nous sommes toujours dans le désert.

La personne qui l’avait secourue était sans aucun doute non humain, elle en avait la silhouette mais possédé une peau rouge recouverte par-ci par-là de trous servant sûrement  à aérer l’individu et  qui de temps en temps rejetaient une boule de matière non organique, sûrement du sable.

Epuiser, il se rendormit, un sommeil profond et récupérateur.

L’individu possédant une bonne ouïe, de plus le désert ne produisait qu’un très faible brouhaha, il entendit le réveille de Kaïton et arrêta le plus vite possible ses montures. Une fois cela fait, il descendit voir comment aller l’humain qu’il avait trouvé. Il dormait paisiblement

- Hum ! Ce gaillard est résistant 2 semaine que je le suis dans le désert ! Il fera un bon nettoyeur de vaisseau, s’il refuse tans pis pour lui.

Il repartit après l’avoir hydraté et nourri d’une solution bizarre.
Kaïton se réveilla une douzaine d’heure après, totalement revigorer par la solution du «gars ». L’extraterrestre vint lui parler :

……toi ………. occupe …… bêtes …… instant ….. moi…. Nytholas

Cela ressemblé à de l’Itakoboom* une langue assez usitée auparavant. Il l’emmena devant les bêtes et «Nytholas » commença à les frotter muni d’un onguent apparemment régénérateur.

Kaïton essaya de parler mais seul un gargouillis sortit de sa bouche et il se mit à tousser violemment, Nytholas vint le soutenir et l’aider à reprendre son souffle. Ensuite il lui donna l’onguent et lui montra les animaux. Kaïton acquiesça de la tête une forme de parole gestuelle (connue par tous/universelle). Il alla donc enduire les bêtes de cette crème bizarre.

-Apparemment je suis devenu une sorte d’esclave, tant pis je rachèterai ma liberté, il va sûrement nous conduire à une ville ou alors j’ai la malchance d’être tombé sur un ermite.

Très rapidement Nytholas revint vers lui mécontent

- ……Idiot……seulement……muscle……. pas autres….

Ensuite il lui montra sur une des autres bêtes comment et où il fallait mettre de l’onguent. Kaïton finis les bêtes deux restantes.

Ils restèrent 6 autres jours dans le désert, mangeant la solution bizarre et astiquant les animaux avec la crème. Kaïton avait au fil de ces 6 jours améliorer son vocabulaire de cette langue en fait très proche de l’Itakoboom et d’un dialecte ancien qu’il avait à peine abordé avec son premier maître, il comprenait maintenant à peu près ce que lui disait Nytholas cependant chaque nouvelle chose le laisser dans l’incompréhension car il ne comprenait pas le sens des mots. Il comprit très vite que Nytholas était largement aussi intelligent que lui sinon plus et se demanda si toutes les personnes de cette planète étaient pareilles. Il se rendit compte que son peuple, malgré leur belle technologie, était rentré dans la décadence.

Dans la matinée du septième jour Nytholas lui donna un petit bout de fer et une glace

- Tiens prends ça tu commences à en avoir besoin. Et il s’éloigna

Kaïton ne comprit pas tout de suite à quoi le petit bout de fer servait mais il prit la glace et s’y observa, il avait sensiblement maigri et des petits poils noirs commençaient  à lui pousser sur le menton

- Comment ça se fait que j’ai ces petits poils noirs ?

- Rappelles toi je n’ai plus aucune fonction si ce n’est celle d’observer, donc tu recommences à vieillir, au début les effets sont minimes mais plus ça va plus tu recouvres un vieillissement égal à un humain normal, j’ai calculé que tu auras retrouvé tes fonctions biologiques dans environ dix ans d’ici là tu vieilliras moins vite que la moyenne

Ceci dit, il observa le petit bout de fer, il avait l’air très coupant. Il compris qu’il devait s’en servir pour couper les petits poils apparents.

Environ une demi-heure après il sortit le visage en sang mais plus un poil n’apparaissaient. Nytholas se mit à rire.

- Ne me dit pas que tu ne savais pas te raser ? hahaha, tu es vraiment bizarre mon petit gars. C’est quand même embêtant ça il faut que tu sois parfait pour demain.

Kaïton essaya de parler il sentait que depuis quelque jour sa gorge aller mieux. Mais c’est d’une voix rauque qu’il parla tout de même

- Est-ce que demain, comme vous le laissez entendre, je vais être vendu ? Ou plutôt suis-je bien votre …. Je ne sais comment on dit, votre servant ?

A ces mots Nytholas éclata de rire

- mais non, bougre d’âne, je peux peut être te considérer comme mon esclave, et encore, mais j’ai trop besoin de toi pour te vendre

- Ah d’accord mais puis-je savoir ce qui m’attends ?

- Ahaha, d’accord, j’espère que tu  sais tenir ta langue pour demain, voilà je vais rencontrer une personne importante demain, une personne qui connaît quelqu’un, qui connaît quelqu’un etc. qui connaît un des grands de cette planète et je vais te dire en attendant, de laver le vaisseau de cette personne, pour me faire bien voir, tu comprends ?

- Oui parfaitement, le seul problème c’est que je ne connais pas les convenances et les coutumes employé ici

- Hum, d’accord je vais t ‘expliquer mais d’abord mets toi ça sur le visage et la gorge.

Il sortit un autre onguent et lui tendit. Ils passèrent le reste de la journée à marcher vers la ville tout en expliquant les us et coutumes de la planète.

Ils arrivèrent dans la ville le lendemain matin la crème avait fait ses effets il n’avait plus aucun problème de gorge et son visage était presque cicatrisé

Comparée à des villes Betakainnes elle était plutôt petite mais grouillante de monde, il n’avait jamais vu autant de personne ensemble à part à la guerre, jamais il n’aurait imaginé ça. La ville avait tout de même son charme et il s’y plut tout de suite. Son maître l’emmena dans une grande villa et lui montra un hangar et lui dit :

- Voici l’endroit dont je t’ai parlé, vas-y, normalement il y a déjà mes autres serviteurs, donne mon nom ils t’expliqueront comment laver et te donneront de quoi laver. Moi je vais comme tu t’en doute dans cette villa, s’il y a un problème, promet que je jetterai ceux qui font des histoires. Bon rejoins-moi chez moi au couché du soleil, suis mes serviteurs ou demande ton chemin. Quand le vaisseau sera fini, tu pourras faire ce que tu veux, je te verserai un salaire comme aux autres. A plus tard.

Il alla donc au vaisseau, aida comme il put, se lia d’amitié avec trois personnes aux services de Nytholas et ensuite rentra avec les serviteurs qui dormaient chez leur maître. Ayant vu la demeure de Nytholas il décida d’aller flâner dans la ville. Il approchait au minimum les autres individus surtout quand ils étaient d’une race extraterrestre inconnue (c’est à dire presque tout le temps) ou quand ils parlaient une langue dont il ne connaissait aucun mot (très souvent là aussi).

Ce moment il devait le garder à jamais dans sa mémoire car il fut la première manifestation de la force qu’il vit dans cet univers. Un homme, et il en était sure il connaissait trop bien la Force, l’utilisa devant les passants pour pouvoir monter sur une des maisons.

- Cet homme utilisait la force alors que je ne la sens même pas, il y a une explication mais cela me fait presque peur, si cet homme a utilisé la force, et je suis sure que c’est le cas, c’est que la force est omniprésente mais en quantité si faible que je ne la détecte pas mais cet homme si.

- C’est effectivement le cas, lui dit sa DP

- Alors cet homme est d’une puissance inimaginable, chez nous il serait devenu le maître de tout par un claquement de petit doigt, je me considérais comme étant un des plus fort de mon peuple et voilà que je tombe sur quelqu’un infiniment plus fort, et il n’est sûrement pas le seul. Je vais rentrer, la tête me tourne.

Il ne le revit plus jamais.

5 ans passèrent, il était devenu l’ami de Nytholas et avait gagné une petite fortune  en travaillant par-ci par-là avec Nytholas. Il devait retrouver Nytholas chez lui, il avait quelque chose d’important à lui dire. Arrivé à la belle demeure il entra et le retrouva dans la salle de réunion il commença à s’expliquer.

- Je vais me marier, tu le sais et je sais aussi que ce mariage est risqué. Beaucoup le désapprouvent et j’ai bien peur que l’on soit en train de prévoir mon élimination. Si je meurs, je sais quelle se tuera, elle aussi ou qu’ils seront obligés de la tuer. Non ne parle pas tout ce que je te demande c’est de garder ma propriété, mon testament a été formulé de cette façon, ou de la confier à quelqu’un de confiance,  commença Nytholas

- Je te le promets, et je te promets aussi de tuer la personne responsable de ta mort. Cependant  je ne veux pas de ta villa, je la louerai mais je ne l’utiliserai pas et je promets aussi de garder toutes les personnes que tu as ton service, pensa Kaïton.

- Bien maître cela sera fait selon ton désire, tu peux compter sur moi, dit-il

- Cesse de m’appeler ainsi, tu sais très bien que je nous considère sur un pied d’égalité

- Comme tu veux, mais tu sais que je te considérerai toujours comme mon maître bien aimé

Sur ce la conversation se dirigea sur des faits plus humoristiques et des conciliabules sur l’état de la propriété.

Nytholas se maria le mois qui suivi, tout se passa très bien la première année, il n’y eut aucune attaque.

Mais lors de leur deuxième année de mariage un homme pénétra dans la villa et tua le jeune couple.

Comme il se l’était promis, il retrouva l’assassin, et comme lui, l’attendit dans son appartement, qui était un hôtel ce qui indiquait qu’il n’était pas d’ici. Sans le savoir, il commençait à considérer cette ville comme la sienne.

Quand l’assassin fut rentré, il l’attaqua, lui cassa les membres supérieurs et postérieurs se remémorant ses cours, sa force décuplée par la rage. Il attendit, il attendit qu’il se réveille pour lui poser quelques questions.

- je sais que tu es réveillé ** (devant la grossièreté des paroles, je remplacerai toutes paroles normalement inusitées par **) maintenant tu vas gentiment me dire qui t’as payé ** ou tu ne pourras plus jamais te servir de tes ** jambes et de tes ** bras

- Hehehe, tu n’auras rien, un ** comme toi ne sauras rien me tirer, tu as déjà fait l’erreur de me laisser en vie, dommage tu n’auras pas le privilège de me tuer. On se revoit en enfer **.

Après ces paroles il dut détruire une poche de poison qu’il avait dans la bouche ou autre part car il mourut dans les secondes qui suivirent.

Les trois années qui suivirent furent chaotiques pour Kaïton, il allait de place en place par-ci par-là ne pensant à rien pour éviter de se souvenir de mauvais moments de sa vie. Il tomba dans l’alcoolisme mais un sentiment de mal-être lui fit arrêter. Il resta cependant instable psychologiquement jusqu’à ce qu’une personne le prenne sous son aile…
( c’est là que je commence mon histoire dans ce forum )


Combinaison ou DP ( les deux sont utilisés) :

Les propriétés d’un bio organisme lié intimement à la force et l’utilisant, mais totalement différent, avait permis, fusionné avec une AI, de crée des combinaisons quasiment indestructibles qui suivait l’évolution biologique de son porteur (elle grandissait avec son porteur), et arrêtait son vieillissement vers 16 ans. Cette combinaison permet à son porteur de devenir invisible, d’être nourri, d’avoir une vision globale sur un rayon de 500 mètres (la vision n’utilise pas la force), d’être protéger par la plupart des manifestations de la force et beaucoup d’autre encore. Il apparaît qu’au bout de ,en général, 200 ans il se crée un lien psychique entre la combinaison et le porteur ce qui permet une télépathie total. Il existe une complicité telle entre la DP et le porteur que vers les 30000 ans de la DP , qui commence à se détériorer, le porteur meurt car sa Combinaison devient inutilisable et inversement. Cependant dans Star Wars elle est quasiment inutilisable du fait que la Force y est phénoménalement moins présente


ADN :

vu que les Betakains vivent en moyenne 30000 ans leur base d’ADN diminue petit à petit, créant des personnes dégénérées génétiquement ce qui le plus souvent abouti à des personnes plus lentes et moins aptes à réfléchir (c’est malheureux mais cela leur était inévitable)


Son intelligence précoce :

est relatif au reste de sa population, lire ADN


Rotofo :

Peuple d’extraterrestre vouant un culte au personne capable d’utiliser la force, ils ont proposé leurs services car le trou noir, menaçait d’après eux l’ensemble des peuples existant, ce qui se révéla vrai pour Kaïton.


Veille :

Une des capacités des Betakains est de se mettre en hibernation grâce à l’aide de leurs combinaisons.


Sommeil :

Les Betakains n’ont pas pour habitude de se reposer, la combinaison effectuant ce travail à leur place.


Itakoboom :

Peuple disparut ayant eu une langue intéressante, que la plupart des Betakains apprenaient dans leur temps libre, la langue ancienne ( dont je parle ensuite), que Kaïton avait légèrement vu, est une forme de mélange entre latin et de grec mais Kaïton préféra passait rapidement aux arts martiaux.

Son caractère :
Soit vous préférez le découvrir par vous-même soit vous regardez après.
Si vous regardez après je vais essayer de donner à mon personnage mon caractère pour qu’il n’y ait pas de confusion entre moi et mon personnage sur le forum.

Kaïton est très tolérant mais dès que l’on touche à sa famille ou à ses amis (moins) il est capable de tout. Il n’aime pas faire souffrir pour rien il préfère autant tuer, par contre il aime faire souffrir au maximum ses ennemis.
Il n’aime pas la torture mais préfère la torture psychologique, sauf pour ses ennemis. Kaïton est libre personne ne peut lui dicter son comportement certains ont déjà essayer (à commencer par ses parents) mais les résultats son très faible comparé à la force demandée. Kaïton peut être très embêtant quand il n’aime pas quelqu’un. Kaïton est en général ennuyant car il a une soif de connaissance inépuisable.
C’est le maître de Kaïton qui donne sa volonté à l’élève car Kaïton est très flemmard si le maître est inintéressant.
Kaïton est sensiblement différent entre son lieu de travail et sa vie quotidienne il cache sa vraie personnalité aux personnes ne l’appréciant pas mais en présence d’une seule personne appréciée à la fois (rarement plusieurs), il laissera sa vraie personnalité ressortir (sans vraiment le vouloir).
Kaïton est prêt à tous pour la personne qu’il aime. Il essayera de se valoriser devant cette personne. Kaïton ne veut pas se marier cela entraverait sa liberté il préfère une liaison sure mais une liaison ou alors éventuellement se marier avec une femme épris de liberté elle aussi.
Comme vous l’avez sans doute compris, il aime la liberté mais est prêt à se contraindre si cela sert ses intérêts. Il est prêt à se soumettre cœur et âme à un supérieur sympathique, mais s’il trouve un ordre illogique il n’obéira pas sauf si on lui donne des explications.

Sa devise :

« La volonté permet l’impossible »
Moi ? je serai immortel…

Autres :

Kaïton est sujets à des crises migraineuses suite à un fort stress. Cela lui arrive souvent mais pas tout le temps, voir en retard. Dans ces moments là il commence par avoir des problèmes visuels (il voit en noir et blanc ou alors plus du tout à certains endroits) puis il ne supporte ni la lumière ni le bruit, c’est pourquoi il reste enfermé dans sa chambre le temps de la migraine ophtalmique qui peut durer

_________________
Kaïton l'Insoumi, Présentation
Tatooine

"La volonté permet l'Impossible"

Dim 9 Sep - 11:06 (2007) Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger MSN
Publicité






Message Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?

Dim 9 Sep - 11:06 (2007)
Montrer les messages depuis:    
Répondre au sujet    Chevalier Jedi V3 Index du Forum » Tatooine » Votre Présentation[OUVERT] Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers: 

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Design by Freestyle XL / Music Lyrics.Traduction par : phpBB-fr.com