Chevalier Jedi V3 Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Dossier A1437X2 : Shandrah Fineth

 
Répondre au sujet    Chevalier Jedi V3 Index du Forum » Kiffex » Présentation[OUVERT] Sujet précédent
Sujet suivant
Dossier A1437X2 : Shandrah Fineth
Auteur Message
Shandrah Fineth
~*étudiant(e)s/côté obscur*~

Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2009
Messages: 5

Message Dossier A1437X2 : Shandrah Fineth Répondre en citant
Accès au dossier A1437X2 en cours.
...
...
Dossier protégé.
Mot de passe.
********
...
...
Mot de passe accepté.
Ouverture du dossier.
...
...


Sujet : Shandrah Fineth

Pièce jointe :



Informations générales :
Nom : Fineth
Prénom : Shandrah
Surnoms connus : Aucun à l'heure actuelle
Âge : Physiquement estimé à 14 ans. Les archives tendent à prouver que le sujet en aurait 17.
Sexe : Féminin

Liens familiaux connus :
Père : Muslan Fineth, hors-la-loi notoire – Décédé
Mère : Inconnue
Frères : Aucun
Sœurs : Aucune

Lieu de naissance : Espace


Informations médicales :
Condition de santé générale : Très bonne
Problèmes connus (malnutrition, carence, etc) : Aucun
Maladies connues : Aucune
Handicaps connus : A perdu son bras gauche, remplacé par une prothèse robotique. Modèle quelque peu dépassé.


Signalisation :
Taille : Un mètre soixante-deux
Poids : Cinquante kilos

Apparence :
Le sujet pourrait aisément se fondre dans la foule. Elle ne présente aucune caractéristique notable ou aucun détail permettant une identification rapide. Sa taille et son poids sont tout à fait communs, et elle ne semble s'attacher à aucune excentricité. Le seul point notable sera évoqué ultérieurement.
Shandrah Fineth est une jeune fille tout à fait banal, concernant son physique, si ce n'est qu'elle peut paraitre un peu plus jeune que son âge réel. Sa peau à une teinte classique pour tout représentant de la race humaine, ni trop claire, ni particulièrement foncée. Elle est parfaitement classable dans le type caucasien.

A été observé que le sujet garde souvent un air sérieux, voir parfois dur, qui n'est pas sans rappeler son père. Elle aurait, d'ailleurs, hérité de sa couleur d'yeux dorée, selon les lois de la génétique, sous réserve que sa mère est toujours inconnue à l'heure actuelle. Certains observateurs qui l'ont connu ont d'ailleurs mentionné que son regard rappelait celui de Muslan Fineth.
A contrario, le sujet a les cheveux blancs, et non blonds, ce qui tend à faire penser à un héritage maternel. Elle les porte très longs, jusque sous les fesses, et le plus souvent détachés. Il est à noter qu'elle semble avoir apprit depuis longtemps à s'en accommoder pour toute situation, et que leur longueur ne paraît pas la gêner.
Il a été rapporté par certaines personnes que les traits de cette jeune fille sont assez fins pour la faire passer pour « une fragile poupée ». Mais il est à préciser de ne pas la sous-estimer pour cette raison.

Il a été observé que le sujet sait s'adapter aux différents lieux qu'elle peut côtoyer, afin de se fondre dans la foule. Si le besoin est, elle est capable de changer de tenue de façon à passer inaperçu. Pourtant, les rapports montrent qu'il est une tenue qu'elle porte plus souvent que la moyenne.
Il s'agit d'une combinaison marron orangé, agrémentée de parties renforcées au niveau du cou, de la poitrine et du ventre, dans le dos, et munie de protections d'épaules. Des bottes et des gants complètent le plus souvent l'ensemble. Le tout n'est pas sans rappeler un ancien modèle de combinaison spatial, qu'il est encore possible de trouver dans certains coins de l'univers. Il tendrait donc à croire que c'est de cela qu'il s'agit.

Le point notable évoqué plus tôt concerne le bras gauche du sujet. Celle-ci l'a perdu voilà des années. Il a été depuis remplacé par une prothèse robotique, d'un modèle plus ancien que ce qui est actuellement fait. L'hypothèse veut qu'elle ait été mise en place illégalement, ce qui explique l'obsolescence et l'absence de trace dans les registres médicaux.
Étant un ancien modèle, celle-ci n'est pas recouvert par une couche de peau synthétique comme le sont les modèles récents. Des plaques, articulées par endroits, la recouvrent presque entièrement. Les parties non couvertes sont assez fines et ne laissent entrevoir que d'épais câbles.
Des spécialistes ont précisé que, cependant, ces modèles étaient fait avec des matériaux plus résistants et plus lourds que les prothèses actuelles. Le sujet aurait donc prit l'habitude de vivre avec malgré le poids.


Gestuelle, tics et mouvements :
Le sujet ne présente aucun tic ou aucune manie notable. De même, il n'est à signaler aucune gestuelle particulière, si ce n'est une aisance manifeste à utiliser sa prothèse ou à effectuer toutes sortes de tâches malgré la gêne que pourrait occasionner la longueur de ses cheveux.

Concernant la prothèse, il est à noter que celle-ci subit parfois des dysfonctionnements, qu'il soient internes et provoques des douleurs, ou plus visibles d'un point de vue externe, comme des problèmes de motricité.


Étude du sujet :
Traits de caractère observés :
Le sujet présente plusieurs qualités héritées de son père. Elle est sérieuse et possède un grand sang-froids. Il semblerait qu'il lui ait apprit à rester calme en toute situation, ou du moins en apparence. La jeune fille ne paraît pas du genre à avoir l'habitude d'exprimer librement ses émotions ou de se détendre complètement sans être certaine d'être en lieu sûr.
Les rapports démontrent qu'elle possède un certain sens de l'ordre et de la discipline, et qu'elle a du mal à faire avec les comportement trop détendus. Elle aurait également un mépris pour le manque de sérieux et la désinvolture. Certains observateurs qualifie son comportement de « occasionnellement hautain ». A cela s'ajoute une certaine difficulté à travailler en groupe, due à une haute estime d'elle-même et aux points cités plus tôt.

Il est à noter que le sujet aurait hérité de l'esprit pratique de son père, ainsi que de son adaptabilité et sa capacité à se débrouiller avec les moyens à sa disposition. De plus, son accident de jeunesse et les risques techniques de la vie avec une prothèse robotique dépassée semblent avoir développé un seuil de douleur assez élevé chez elle. Des spécialistes ont confirmés que ces anciens modèles pouvaient parfois, lors de quelques dysfonctionnement, occasionner des douleurs plus ou moins importantes à leur propriétaire, malgré la grande solidité de leur revêtement externe.

Il apparaît que le sujet ne se soucie pas des règles ou des lois. Ce point découle, en toute logique, de l'éducation de Muslan Fineth. A contrario, il a été observé qu'il n'est que deux seule choses qu'elle respecte véritablement : la force et l'intelligence. Quiconque se montrerait plus fort et plus intelligent qu'elle aurait donc droit à son respect, voir à sa loyauté.
Elle montre également un certain talent à négocier et parler de façon à régler des situations épineuses, ainsi qu'une certaine capacité à mentir de façon crédible.

Qualités :
Le sujet est quelqu'un de calme et réfléchit, peut sujette réactions émotionnelles excessives. Elle démontre d'un respect presque sans faille envers les personnes fortes et intelligentes, et sait faire preuve d'initiative et d'adaptabilité.

Défauts :
Elle a des difficultés à travailler en groupe avec des personnes n'ayant pas son sérieux et sa discipline. De plus, l'appât du gain et l'opportunisme semblent faire partie intégrante de ses défauts, aussi est-elle susceptibles de se tourner vers le plus offrant ou le plus fort.

Forces : Sang-froid, discipline, adaptabilité, haut seuil de douleur.
Faiblesses : Travail mieux seul ou avec une personne aussi sérieuse qu'elle, n'a pas eut d'éducation, n'est vraiment loyal que jusqu'à ce qu'elle trouve mieux.

Goûts : Aucun goût notable n'a été observé pour le moment. Il y a peu de chances qu'elle n'ait pas de préférences, mais aucune observation n'a été concluante.

Connaissances observées :
Le sujet semble avoir apprit à réparer les avaries communes à sa prothèse. D'après les spécialistes, la maintenance de cette ancien modèle est beaucoup moins compliquée que pour des modèles plus récents.
Elle aurait apparemment aussi apprit à piloter le vaisseau de son père. Là encore, il s'agit d'un ancien modèle de petite taille, classé obsolète depuis quelques décennies.
Pour le reste, il apparaît que la jeune fille possède des lacunes dues à une absence de scolarisation, comme on peut en observer dans les populations pauvres.


Informations détaillées :
Biographie :
Shandrah Fineth est née dans l'espace, quelque part entre Tatooine et Dantooine, à bord du petit vaisseau de son père, le Lady Luck. Muslan Fineth, hors-la-loi bien connu des services de sécurité publique de plusieurs planètes, et une femme inconnue étaient ses parents. À ce qu'il semble, la mère mourut en donnant naissance à sa fille.
Dés lors, ce fût son père qui se débrouilla pour l'élever seul. Une vide rude, très simple et toujours sur le qui-vive devint le lot quotidien de la petite fille, car son père ne cessa pas ses activités illégales pour autant. Après avoir apprit à se débrouiller avec Shandrah, il eut tôt fait de reprendre ses magouilles et de recommencer à créer des problèmes.

Durant les années qui passèrent, il inculqua à sa fille son point de vue sur le monde. La loi du plus fort, l'intérêt de s'allier à ceux qui ont le pouvoir, et ne pas hésiter à prendre ce que l'on ne pas pas t'empêcher de s'approprier, telles étaient les leçons de Muslan. Il lui apprit ce qu'il savait et qu'il jugeait lui être utile, espérant qu'elle deviendrait plus tard son associée et reprendrait le flambeau à sa mort.
Dés l'âge de 9 ans, elle commença à l'aider par des choses triviales. Faire l'inventaire de marchandise volée à livrer, l'arrimer, tenir les comptes, … Il découvrit même sa vivacité d'esprit et ses talents de négociatrices.

Cependant, il y eut un accident peu après les 10 ans de Shandrah. Durant un voyage, alors que la fillette vérifiait l'arrimage d'une cargaison douteuse avant leur livraison, des turbulences secouèrent le vaisseau lors de l'atterrissage et des sangles cédèrent. Il en résultat un glissement de certaines caisses qui piégèrent l'enfant, lui écrasant le bras gauche sous près de vingt kilos de marchandise, sans compter la violence du choc.
Muslan posa l'appareil aussi rapidement qu'il put avant d'accourir pour voir l'origine des cris de sa précieuse enfant. Il constata avec horreur qu'elle allait probablement perdre son membre, ce qui lui fut confirmé par un médecin. Emplit de remord, le hors-la-loi fit jouer ses relations et trouva un moyen de se racheter, non auprès de sa fille, car elle ne lui en voulait pas et était même trop affaiblit par le sang perdu pour pouvoir, mais après de sa propre conscience.
En guise de cadeau d'anniversaire, en retard il va sans dire, son père lui offrit un bras. Il ne put guère trouver mieux qu'une prothèse d'ancienne génération qui, les mit-on en garde, pouvait présenter des problèmes malgré la solidité du revêtement externe. Cependant, et malgré l'avis mitigé de son enfant à l'idée d'avoir une lourde pièce de métal attachée là où se trouvait encore son bras, il ne s'en endetta pas moins pour permettre à Shandrah de retrouver une vie « normale », bien que son handicap ne lui resta en définitif pas plus de deux mois.

Et leur vie reprit. Muslan insista pour que sa fille ne s'occupe plus de l'arrimage des cargaisons, et contrebalança à lui enseignant à piloter leur vaisseau, ainsi qu'en l'aidant à apprendre à réparer les avaries communes de sa prothèse. Avec le temps, l'incident s'effaça et ils reprirent leur existence normale.
Les années passant, Shandrah prit la mesure des implications de l'existence de son père et les risques qu'elle comportait. Elle ne l'en blâma pas pour autant, y voyant la liberté plutôt que l'illégalité, grâce à l'éducation qu'elle avait reçue.
Ils étaient heureux, malgré les risques et la modestie de leur vie. Ils ne demandaient pas beaucoup plus.

Cependant, si douce soit-elle, et si éternelle qu'elle put paraître, cette existence prit fin. Un jour, alors qu'elle suivait les négociations de son père depuis leur petite navette par le biais d'une liaison radio, elle assista à ce qu'elle n'aurait jamais cru entendre.
Muslan avait prit contact avec de nouveaux associés potentiels, des nouveaux venus dans le milieu, disait-il, mais possédant assez de moyens pour être intéressants. Ambitieux, ils cherchaient à gravir rapidement les échelons. Attiré par l'appât du gain, le hors-la-loi était allé négocier des arrangements avec eux.
Impatients, les truands s'étaient montrés bornés et obtus durant toute la conversation, ce qui avait frustré Shandrah. Malgré ses 16 ans, elle aurait pu aider son père dans la discussion.

Pourtant, ce fut son absence qui lui sauva la vie.
L'impatience des truands se mua en colère qui tourna rapidement mal. La dernière chose que la jeune fille entendu fut des cris de colères, des insultes, des tirs et, au milieux de ses cris, un seul mot à son intention, de la part de son père. Un petit code qu'ils avaient mit au point en espérant ne jamais en avoir besoin. Ce simple mot signifiait à lui seul que Shandrah devait fermer les accès aux vaisseaux et ne laisser entrer personne.
À l'origine, le code était composé de deux mots, le second signifiant d'attendre son retour. Son père était censé le dire peu après le premier pour lui assurer que tout allait bien. Mais les minutes passant, rien ne venait. Elle avait obéit, elle avait fermé les accès, et elle attendait, mais le second mot tant désiré ne vint pas.

Durant trois jours, elle laissa la liaison ouverte, sans bouger la navette. Même si, au fond d'elle-même, elle avait déjà comprit, elle se refusa à l'admettre durant ces trois jours, jusqu'à ce que finalement elle accepte que l'espoir était vain. Muslan Fineth était mort, tué par des truands à la petite semaine trop impatients de faire fortune. Après avoir pleuré la mort de son père, la jeune fille se servit des contacts, de leurs contacts depuis qu'elle s'était mise à travailler avec son père, et des faveurs qu'ils leur devaient pour assurer sa vengeance. L'élimination de quelqu'un était une des faveurs les plus simples à obtenir, lui disait son père.

Suite à cela, elle essaya durant quelques mois de faire seule le travail qu'ils faisaient avant à deux. Peine perdue. Elle se servit donc de ses contacts pour essayer de trouver une nouvelle voix. Les chasseurs de primes ne l'intéressaient pas, et continuer sur la voix qui avait tué son père n'était pas beaucoup plus attrayant.
En revanche, il y eut une personne qui lui conseilla, si elle ne voulait pas faire dans la légalité, de chercher une certaine personne. Après quelques arrangements, tout fut organisé. On donna à Shandrah une destination en lui disant que la personne en question avait été contactée et qu'elle trouverait la jeune fille là-bas. Cette voix, paraissait-il, était probablement quelque chose qui lui irait, compte tenu de sa nature et des circonstances.

Il y avait, en outre, peu de chances qu'il s'agisse d'un coup fourré : ce contact faisait partie des plus vieux amis de son père, qui avait voulu faire un geste « en mémoire à ce vieux Fineth ».

Shandrah partit donc en direction des coordonnées qu'on lui donna, sans vraiment connaître le lieux où on l'envoyait.


Sam 14 Nov - 05:06 (2009)
Publicité






Message Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?

Sam 14 Nov - 05:06 (2009)
Surkan
~*Guerrier Sith*~

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2007
Messages: 63

Message Dossier A1437X2 : Shandrah Fineth Répondre en citant
Tout d'abord bienvenue à toi Wink
Ensuite, concernant la bio, j'ai vraiment mais alors vraiment beaucoup aimé la façon dont elle est construite.
C'est un oui pour moi, sans une once d'hésitation. Mais, il te faudra attendre le maître des lieux. Pour que ce soit validé.

On appel Darth Blood par ici !!!!!!!!!!!!!! Rolling Eyes


Lun 16 Nov - 11:39 (2009)
Neihc Tahc
~*Maître Légendaire chasseur de Spam*~

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2007
Messages: 333

Message Dossier A1437X2 : Shandrah Fineth Répondre en citant
Re-bienvenue à toi Wink
Félicitation pour la bio. Maintenant te reste qu'à attendre Blood


Lun 16 Nov - 12:18 (2009)
Darth Blood
~*SEIGNEUR BLOOD FOU/Admin*~

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2007
Messages: 73
Localisation: ...

Message Dossier A1437X2 : Shandrah Fineth Répondre en citant
Bah moi, je vais pas m'opposer non plus. Bienvenue à toi, et bon jeu  Exclamation


Lun 16 Nov - 12:59 (2009)
Angelus
~*Jedi Angélique*~

Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2007
Messages: 34

Message Dossier A1437X2 : Shandrah Fineth Répondre en citant
Bienvenue à toi futur adversaire Razz


Lun 16 Nov - 15:18 (2009)
HeartBlack
~*Sith*~

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2007
Messages: 42

Message Dossier A1437X2 : Shandrah Fineth Répondre en citant
Eh ben, rapidement accepté dis donc!
Non mais j'aime bien aussi. A plus copine Exclamation


Lun 16 Nov - 15:30 (2009)
Shandrah Fineth
~*étudiant(e)s/côté obscur*~

Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2009
Messages: 5

Message Dossier A1437X2 : Shandrah Fineth Répondre en citant
Merci à vous tous.
Et, HeartBlack, pour répondre à ta remarque sans fausse modestie, je pense que c'est du à l'expérience. Presque tout les joueurs rp "vétérans" (qui en font depuis longtemps) que j'ai vu ont tendance à gérer la phase Bio comme si c'était une formalité. XD

Sinon, maintenant, j'attends qui ? o/


Lun 16 Nov - 16:21 (2009)
Psylek
~*étudiant(e)s/côté obscur*~

Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2007
Messages: 69

Message Dossier A1437X2 : Shandrah Fineth Répondre en citant
Bienvenue à toi coéquipière  Exclamation

Après toute acceptation, tu dois faire un premier post rp dans lequel tu mettra ta fiche


Lun 16 Nov - 19:11 (2009)
Kaizel
~*Jedi Pervers et Alcoolique*~

Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2007
Messages: 64

Message Dossier A1437X2 : Shandrah Fineth Répondre en citant
En parlant de post, j'en connais un qui devrait répondre à Marine  Razz


Lun 16 Nov - 19:13 (2009)
Surkan
~*Guerrier Sith*~

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2007
Messages: 63

Message Dossier A1437X2 : Shandrah Fineth Répondre en citant
Au fait, c'est moi qui vais m'occuper de toi jeune fille. Wink

Je prépare une petite mission Wink


Lun 16 Nov - 20:36 (2009)
Electra
~*Etudiant(e)*~

Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2007
Messages: 375

Message Dossier A1437X2 : Shandrah Fineth Répondre en citant
Bienvenue sur le fofo, et jolie bio, c'est très agréable à lire.

A plus tard au détour d'un topic.

_________________
Présentation
coloniser CJ Center|Industrie| Travaux

Lun 16 Nov - 21:07 (2009) Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger MSN
Shana Larso
~*Chef de l"unité d"élite / Modo*~

Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2007
Messages: 149

Message Dossier A1437X2 : Shandrah Fineth Répondre en citant
Bonjour et bienvenue.... Wink


Sam 21 Nov - 02:19 (2009)
HeartBlack
~*Sith*~

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2007
Messages: 42

Message Dossier A1437X2 : Shandrah Fineth Répondre en citant
Jeune fille, alors tu ne poste pas dans la mission ? Je crois que le tyran t'attend... Rolling Eyes
Au fait, Surkan, je peux me joindre à cet event?


Sam 12 Déc - 10:14 (2009)
Shandrah Fineth
~*étudiant(e)s/côté obscur*~

Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2009
Messages: 5

Message Dossier A1437X2 : Shandrah Fineth Répondre en citant
Ca vient, dés que possible. Des galères qui me forcent toujours à remettre au lendemain... ~~


Sam 12 Déc - 17:23 (2009)
Surkan
~*Guerrier Sith*~

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2007
Messages: 63

Message Dossier A1437X2 : Shandrah Fineth Répondre en citant
Désolé à l'avance de polluer ta présentation, mais oui, Heartblack tu es le bienvenue


Sam 12 Déc - 21:02 (2009)
Contenu Sponsorisé






Message Dossier A1437X2 : Shandrah Fineth

Aujourd’hui à 11:52 (2016)
Montrer les messages depuis:    
Répondre au sujet    Chevalier Jedi V3 Index du Forum » Kiffex » Présentation[OUVERT] Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers: 

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Design by Freestyle XL / Music Lyrics.Traduction par : phpBB-fr.com