Chevalier Jedi V3 Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Darrin Altering

 
Répondre au sujet    Chevalier Jedi V3 Index du Forum » Coruscant » Votre présentation[OUVERT] (1 place) Sujet précédent
Sujet suivant
Darrin Altering
Auteur Message
Darrin Altering


Hors ligne

Inscrit le: 16 Mai 2009
Messages: 1

Message Darrin Altering Répondre en citant
Nom : Altering

Prénom : Darrin

Age : 17 ans

Sexe : M

Description : D'un point de vue physique et critique, on pourrait qualifier Darrin de beau jeune homme, même si tout être humain est beau en soit. De stature moyenne, il mesure un mètre soixante-quatorze pour soixante deux kilos. Il est donc relativement mince, bien que ses atouts ne résident pas dans sa carrure mais plutôt dans la rapidité et la vivacité qu’elle lui offre. Darrin est en effet doté, du fait de sa « maîtrise » de la Force, d’un quasi-sixième sens qui puise dans ses instincts profonds et lui permet de développer des réflexes considérés par beaucoup comme surhumains, lui donnant des avantages certains lors des combats rapprochés. Cependant, son visage la plupart du temps sans expression, avec ses cheveux blonds mi-longs en harmonie avec son teint d’un hâle léger, ses traits anguleux et réguliers, ne laissent pas deviner cette aptitude particulière, de même que ses yeux étranges, d’un turquoise assez pale avec de légères nuances de gris. Lorsqu’un sourire étire ses lèvres à la ligne charnue, c’est pour découvrir des dents droites, blanches et régulières, et pour perforer d’une unique fossette sa joue gauche.

Histoire

Le Soleil se couchait dans la région des lacs de Naboo, et, sur le balcon de sa villa, Ryoo Altering réfléchissait. Deux heures s’étaient écoulées. Deux heures depuis lesquelles elle n’avait cessé de réfléchir, sitôt après l’avoir appris, à la vie qui grandissait peu à peu dans son ventre. Cet enfant… Celui conçu de ses amours avec Morwen, un chasseur de primes rencontré au hasard, trois semaines plus tôt, dans Theed, avec lequel elle n’avait passé qu’une seule nuit, et qu’elle ne reverrait probablement jamais. Pourquoi, songeait-elle avec insistance. Pourquoi ?
Elle était fiancée à Condan Shomeega depuis près de six mois, pourtant. Hélas, durant son bref séjour à la capitale, elle n’avait su résisté au charme exotique de cet homme, qui traquait nul ne sait quel truand, et dont le regard appréciateur s’était attardé sur la jeune femme blonde.

Et voilà ce qui arrivait à présent… Un bien moindre prix, certes, en comparaison de la nuit que lui avait offerte ledit Morwen, mais la présence de Condan bouleversait tout…

« Pourquoi ? » marmonna la jeune femme. « Pourquoi ? »

Seul le vent lui répondit, soufflant au creux de son oreille une promesse d’avenir pour l’embryon à naître. Et un prénom.
Comme rassérénée, Ryoo sourit. Il ne manquait plus que d’annoncer la nouvelle à Condan… bien qu’il fût hors de question que la Naboo lui cachât la vérité et lui annonçât que c’était son propre enfant qu’elle portait. Non. Elle aimait Condan, malgré ce dérapage, et elle serait sincère avec lui.

***


Le premier cri de Darrin Altering perça à l’instant où la nuit devient rousse, et Ryoo Shomeega, récemment mariée à Condan, qui lui avait pardonné cet écart, reçut contre son sein le bébé aux yeux couleur de mer brumeuse. Ryoo sourit, tandis que Condan prenait l’enfant dans ses bras.

« Bienvenue à la vie, Darrin… » dit-il avec un sourire protecteur à son fils adoptif.

Pour toute réponse, le nourrisson hurla encore plus fort.

***


« Monsieur, il est de mon devoir de vous avertir que votre fils adoptif ferait mieux de recevoir une éducation au Temple… Après tout, il grandirait ainsi avec des enfants aussi… particuliers que lui. »

Depuis près de deux heures, un envoyé Jedi tentait de convaincre Condan de laisser partir avec lui son fils adoptif de dix-sept ans.

« Je suis désolé, mais mon fils unique n’ira PAS recevoir une éducation dans un ordre nébuleux où on lui apprend à manier une énergie mystique ! Il fera comme nous l’avons décidé avec ma femme, à Theed pour faire des études politiques, et devenir ambassadeur. »
« Enfin, Monsieur… »
voulut protester l’envoyé.

D’un regard, Ryoo Shomeega le fit taire, et Condan continua :

« Je suis vraiment désolé. » répéta-t-il de sa rauque voix de basse. « Mais Darrin restera ici. »
« Maman ? Condan ? Qu’est-ce qui se passe ? Oh… Bonjour. »


Un jeune homme de dix-sept ans venait d’entrer dans le salon, ses cheveux blonds ébouriffés par le sommeil et ses yeux encore dans le brouillard qui suit le réveil. Habillé à la va-vite, Darrin alla se placer à côté de sa mère, regardant de ses yeux azur, où pointait une lueur d’interrogation, l’homme contre qui son beau-père s’énervait tellement.

« Qui êtes-vous ? » demanda-t-il.

Le Jedi regarda le garçon avec bienveillance, entendant chanter son sang en harmonie avec la Force, et découvrit légèrement le sabre-laser qu’il dissimulait sous sa bure. Les yeux de Darrin pétillèrent.

« Un jedi ! » s’enthousiasma-t-il.
« Oui. Et toi, qui es-tu ? »
« Darrin, Monsieur. »
« Et quel âge as-tu ? »
« Dix-sept ans… »


Puis il fronça ses sourcils.

« Qui êtes-vous ? »

Le Jedi s’apprêtait à répondre, un sourire aux lèvres, tandis que Condan vociférait contre leur visiteur.

« Je vous interdis de parler à mon fils, Monsieur ! Nous avons été très honorés de votre présence, mais à présent, il suffit ! »
« Vous êtes venu me chercher ? »
demanda le jeune Naboo, de plus en plus intrigué.

Ryoo ferma les yeux. La voix de son fils n’avait rien de terrifié, au contraire. Il semblait plutôt enthousiaste – et c’était un euphémisme. On aurait dit que son cadeau d’anniversaire était arrivé avec trois mois d’avance. La Naboo n’ignorait pas que tous les jeunes, à l’école du village, passaient leur temps à parler de chasseurs de primes et de courses de podracer, mais ce qui attisait le plus la passion des étudiants, c’était bien la quête permanente des futurs apprentis par les Jedi. Et à en juger par l’expression de ravissement qui se peignait sur les traits fins de son fils unique, Ryoo sut qu’ils avaient perdu. A présent que Darrin avait compris, il serait trop tard pour le convaincre de ne pas prendre cette décision.

« Oui, je suis venu demander à tes parents si tu pouvais venir avec moi et les autres enfants au Temple Jedi de Coruscant. » dit l’homme d’une voix douce.
« Bien sûr que je peux ! » dit-il, les yeux illuminés comme de l’intérieur. « N'est-ce pas, Condan, que je peux devenir Jedi ? »

Condan soupira, regarda son fils adoptif dans les yeux. L’émotion et la prière qu’il y voyait briller, d’un intense éclat turquoise mêlé de gris, le dissuadèrent de s’y opposer vraiment.

« Tu fais ce que tu veux, Dar’. » dit-il doucement. « Mais tu sais, si tu pars, tu ne reviendras plus avant longtemps. »
« Comment ça, je ne vous reverrai plus ? » demanda l’adolescent, ses sourcils se fronçant une nouvelle fois.
« Non. Tu iras sur Coruscant, et tu ne reviendras que dans très longtemps… »

Darrin cilla, se mordilla la lèvre inférieure, visiblement en proie à un dilemme intérieur.
Il s’était toujours senti « particulier », un peu étrange, comme si des centaines de voix, la nuit, lui parlaient dans son sommeil. Il avait toujours été plus vif que les autres, plus agile, il gagnait toujours au sabaac, comme si un sixième sens, un instinct animal l’avait habité. Il s’était toujours douté d’avoir cette… Force, cette énergie mystérieuse dont il ne savait si c’était un mythe ou si elle existait vraiment, mais Ryoo, chaque fois qu’il lui avait dit ce qu’il ressentait, avait pâli et mis cela sur le compte de la croissance et, plus tard, de la puberté. Devant les colères de Condan et les interdictions de son père adoptif à aller voir avec ses amis les envoyés Jedi lorsque ceux-ci recherchaient, sur Naboo, des Enfants de la Force, Darrin avait renoncé à insister. Il s’était abîmé dans les études pour décrocher une place à l’Université de Droit de Theed, et avait bridé la Chose tapie en lui qui parfois enflait jusqu’à menacer de faire exploser son cœur.

« Tu n’es pas obligé de choisir aujourd’hui, Darrin. » intervint le Jedi. « Je serai encore là trois jours, et c’est à ce moment-là que nous partirons pour Yavin, avec tous les autres enfants de la Force… »

La nuit fut longue pour le jeune homme. Il n’avait certes pas très envie de quitter sa jolie maison sur les bords du Lac Majeur, ni de devoir partir sans ses parents. Cependant, il rêvait, à l’instar de tous ceux de son âge, et même des plus jeunes et des plus âgés, de partir pour le Temple.
Aussi, le lendemain, après qu’il eut annoncé sa décision à sa mère, Ryoo, les larmes aux yeux, appela le Jedi par comlink. Deux jours plus tard, Darrin quitta, en compagnie d’une dizaine d’autres enfants, sa planète natale de Naboo, sur laquelle il ne remettrait pas les pieds avant bien longtemps…
Etrangement, si son cœur était certes serré, il n’avait pas peur. Au contraire, à dix-sept ans, l’avenir s’ouvrait enfin devant lui.

***


Caractère Darrin est quelqu’un de très impulsif, qui a tendance à privilégier l’action immédiate à la réflexion pure et simple, même s’il lui est possible de tenir, dans certaines circonstances graves qui nécessitent du recul, et d’utiliser calmement sa logique et son intelligence pour trouver des solutions.
Epris de liberté, d’autonomie et d’indépendance, et ce depuis son plus jeune âge, il déteste par-dessus tout recevoir des ordres, et préfère agir selon son bon plaisir, bien qu’il fasse toujours très attention à ne pas empiéter pour ce faire sur la liberté des autres. On peut signaler sa tendance marquée à se mettre dans des situations impossibles, que certains appelleraient sans doute « malchance », mais qui en fait sont les conséquences de son incroyable témérité, parfois au mépris de dangers pourtant non-négligeables agissant selon l’incroyable logique que nul n’est plus fort que lui tant qu’il ne s’y est pas mesuré.

Ce qu'il aime : Darrin nourrit une étrange fascination pour les faits passés, et passe souvent son temps plongé dans des livres dont la taille effraierait la plupart de ses compagnons de promotion. Cependant, il se distingue également par son penchant pour les parties audacieuses de Sabaac, les combats corps à corps lors des cours sportifs. Friant de simulation de courses de Pod et de séries de l’Holonet, le jeune homme est un assez bon stéréotype de l’adolescent Naboo.

Ce qu'il déteste : Comme tous ses camarades de classe, Darrin nourrit une haine féroce pour les cours, notamment ceux de culture scientifique, préférant ceux de politique et d’histoire Naboo. Agacé par les réflexions de certains professeurs et celles de ses parents, notamment au sujet de leur intransigeance d’interdiction de sortie les jours de quête Jedi, il abhorre par dessus tout les règles et les limites, auxquelles il a du mal à se conformer.



Sam 16 Mai - 17:41 (2009)
Publicité






Message Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?

Sam 16 Mai - 17:41 (2009)
Neihc Tahc
~*Maître Légendaire chasseur de Spam*~

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2007
Messages: 333

Message Darrin Altering Répondre en citant
Bienvenue à toi, il faut que tu respecte le code couleur qui n'est pas bon. Et après tu sera accepté


Mer 20 Mai - 16:43 (2009)
Contenu Sponsorisé






Message Darrin Altering

Aujourd’hui à 19:56 (2016)
Montrer les messages depuis:    
Répondre au sujet    Chevalier Jedi V3 Index du Forum » Coruscant » Votre présentation[OUVERT] (1 place) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers: 

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Design by Freestyle XL / Music Lyrics.Traduction par : phpBB-fr.com