Chevalier Jedi V3 Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Guidée par la Force...
Aller à la page: <  1, 2, 3
 
Répondre au sujet    Chevalier Jedi V3 Index du Forum » Championnat Interplanètaire de POD RACER » Complexe sportif de Pod Sujet précédent
Sujet suivant
Guidée par la Force...
Auteur Message
Général Amoliunor
~*Général de la résistance*~

Hors ligne

Inscrit le: 19 Sep 2007
Messages: 37

Message Guidée par la Force... Répondre en citant
Saeleen dans les bras d’Agonne était désormais sauvé. Mais, pour une vie arrachée à la mort, il fallait payer le prix de plusieurs mises en danger. Le géant faisait désormais face à la troupe qui n’avait plus le temps de fuir. Soit fort et affronte ton destin, cette modeste phrase, le Général de la République se la répétait sans cesse à chaque fois qu’une épreuve difficile s’offrait à lui. Aujourd’hui aussi, il se la ressassa encore et encore, afin de se motiver. Puis, prenant les choses en mains, il regarda à gauche et à droite la position de chacun pour analyser la situation. Malgré tout ce qu’on pouvait croire, et aussi malgré ce qu’il laissait transparaître, Stan n’était pas un petit plaisantin. Il n’était pas chef des armées pour rien !

C’est alors qu’un événement inattendu se produisit.

Le temps à suspendu son envol. Le silence battait la mesure froide des jours funestes. S’en remettant aux artifices chimériques d’un chasseur de prime céleste. Un envoyé de Dieu. Un cadeau du ciel. L’étoile de l’espoir scintillait de mille lumières dans les Ténèbres. Le temps s’évanouit et le rêve s’installe, effaçant les empreintes de l’instant présent. Une chaleur était rapidement née, ce fut le socle d’une solidarité rarissime dans une société qui amplifie l’individualisme. Mais en cet instant, de cette chaleur il ne demeurait plus qu’une froideur implacable, nous jouions la dernière partition d’un concerto douloureux.

Il n’y avait dans la tragédie humaine nulle autre but que celui de gagner sur le reste de l’espèce un respect corrompu et une reconnaissance entendue voire consensuelle ; de laisser son empreinte, ensanglantée ou pas, sur les pages de l’Histoire quelques fois gommées. Mais, le sacrifice ne serait pas vain. Brièvement, alors que l’Ange sortait de son cercueil prématurément associé, le Général prit la main des prières éternelles. Le Bien triomphera toujours du Mal, quelque soit les marches à grimper. C’est le propre de l’Homme que d’assumer sa croix.

Amoliunor tourna la tête vers Agonne tout en lui glissant : « Va mettre la jeune fille en sécurité. Tu t’occupe d’elle, nous on gère les bestioles qui viennent d’apparaître. Met toi en retrait. »

Il y a dans tout homme, à toute heure, deux postulations simultanées, l'une vers Dieu, l'autre vers Satan. L'invocation à Dieu, ou spiritualité, est un désir de monter en grade ; celle de Satan, ou animalité, est une joie de descendre. Accepte ton chemin vers le Paradis et refuse d’emprunter ses raccourcis qui te feront sombrer dans les Flammes de l’Enfer. Il vaut mieux souffrir pour atteindre la Lumière, que vivre dans la Nuit. Sortant ses blasters de leur étui, le Républicain semblait être le prolongement de la main de Dieu. La main de la Justice. Comme un juge préparant la sentence immuable. Les monstres allaient prendre perpétuité au bagne pandémonium. Et, chacun de ses tirs de lasers, fuseraient comme, une pagaie ramant dans les rives du Styx. Remonte le fleuve à contre courant, à la force de ta volonté.

Prendre les armes contre une mer de douleurs. Nous obéissons à quelque chose d'obscurément sacré : la volonté de vivre. Et, lorsque les âmes tendent vers la vie, le destin est contraint de leur répondre. Un coup de pouce, une hargne sans faille, une détermination à rude épreuve. Aucune montagne n’est insurmontable. Aucun problème ne reste sans solution. Nos problèmes ont été créés par l'homme et nous pouvons donc les résoudre. Nos possibilités ne connaissent pas de limites. Aucun problème humain ne va au delà nos capacités. C’était encore vrai aujourd’hui.

Le paysage n’était point un tableau colorié, c’était une simple estampe où se réunissaient tous les accords de la lumière et des ombres.1 Petit à petit, au rythme des battements temporels, les monstres commençaient à tomber. Par ici, par là. L’alliance de résistants se battant avec leurs armes, défiaient les Enfers. Il n’y avait pas d’âme qui s’était résignée à sombrer dans les flammes éternelles. Les cœurs bouillonnaient à l’unisson. Abnégation volcanique. La nuit promettait à l'aurore des regards confiants.

Bientôt…

Alors que le jeune Alcide s’abattit sur Terre, accompagné d’une pluie étincelante de cristal, un monstre explosa dans un bruit assourdissant comme mille coups de tonnerre perçant. Dans un soubresaut ahurissant, Amoliunor qui, s’était laissé enivrer par la belle manœuvre de son protégé, évita le dernier démon tout en abattant sur lui le courroux éternel. Le Jugement Dernier venait d’être rendu. Dans le ciel noircis, comme pour valider cette sentence, la Lumière emprisonna les Ténèbres. Les trois Soleils s’éveillaient de nouveau. Tout redevient calme. Le ciel vient d’engloutir son monde aux relents incertains, de chimères incolores et de folie cruelle, une dernière fois dans une ultime inspiration.

Le général de la République tourna la tête vers son apprenti. Il lui ressemblait tant. Cela en devenait presque familial dans les traits. Le garçon, en retrait, se relevait doucement. Son regard, se porta directement vers Stan, comme un fils cherchant du réconfort vers son père. Cette relation entre les deux hommes était vraiment fusionnelle. Amoliunor lui fit un signe de la main pour le féliciter de sa dure bataille. Il était fier du garçon. Il voyait en lui une succession toute trouvée. Ce qui l’apaisé. Pierre lui renvoya aussitôt le même signe pour le rassurer, avant de s’approcher du reste des résistants. Tous avaient livrés une grande bataille.

"Rien de casser?!" demanda le jeune républicain.

Stan rétorqua immédiatement : « Moi ça va. Mais toi tu nous a fait une belle chute. En parlant de chute, il s’arrêta un instant cherchant le chasseur de prime puis reprit. Notre oiseau de nuit à l’air plutôt mal en point. » Autour, les survivants faisaient le bilan des plaies qui les marqueraient à jamais.

Dès notre plus jeune âge, on cherche à être le plus fort. Dans notre enfance, on nous a appris que les forces du Bien l'emportaient sur les forces du Mal. Mais en vieillissant, on se rend compte, que ce n'est pas aussi simple que ça. Le Mal, lui, laisse des traces indélébiles. C'est toujours, de la lave, qui coule, dans nos larmes il y a toujours des balafres sur nos joues et dans nos phrases... Mais vivre c’est tellement fantastique.




Source:
1 Bernardin de saint pierre



Ven 20 Nov - 13:05 (2009)
Publicité






Message Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?

Ven 20 Nov - 13:05 (2009)
Electra
~*Etudiant(e)*~

Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2007
Messages: 375

Message Guidée par la Force... Répondre en citant
Éprouvée par tant d'épreuves, Electra ne prit plus part au autres combats. La dernière rencontre avec le monstre gluant avait faillit lui être fatal. Elle resta donc a l'écart regardant les divers combats qui avaient lieu dans la ruelle mais elle se tenait toujours disponible si vraiment les choses tourneraient mal vis à vis de ses compagnons de route et d'infortune. Par chance il avaient encore une vigueur qu'elle n'avait plus, à part vraiment malchance, les combats semblaient tournaient à l'avantage des hommes du bien. Ne se connaissant pas tous, ils avaient comme établit des codes et des stratégies implicites, ce qui leur permettait d'agir avec efficacité.
Le des derniers monstres tomba. La jeune fille s'avança alors vers le cœur de la ruelle , là où était concentré le gros de la troupe.
Cela paraissait si incroyable. Ce danger était enfin écarté mais y en aurait-il d'autres? Elle n'osa pas se réjouir trop vite.

* Si cela est, d'autres dangers sont peut être à nous guetter au coin d'une autre rue!*

Lorsque le ciel se redora de ses couleurs orangers et que les deux soleils firent leur apparition, la pesante pression redescendit. Ils étaientt enfin clair pour tous que le mal avait été vaincu, qu'il ne leur restait plus qu'à refaire leurs repères dans une ville anéantit.

*Tatooine aura besoin sans doute de l'aide pour tous rebâtir. Il est presque qu'une chance pour elle que tout le temple soit en visite dans ce coin paumé de la galaxie.*

Un des hommes, le républicain au nom de Pierre engagea le premier la conversation, lui aussi semblait soulagé de cette victoire, victoire qui avait du être aussi le cas dans d'autre coin de la ville. Il semblait certaine que les monstres n'étaient que de faibles rivaux par rapports à l'ampleur du mal qui avait sévit sur Tatooine.

La jeune fille tourna la tête à l'évocation du chasseur de prime, elle se retourna vers les gravats.

-"Et bien que de gâchis... Ça devait être une trêve, un peu de vacances... Je pense que l'on aura maintenant beaucoup de travail!"

_________________
Présentation
coloniser CJ Center|Industrie| Travaux

Lun 23 Nov - 21:48 (2009) Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger MSN
Shana Larso
~*Chef de l"unité d"élite / Modo*~

Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2007
Messages: 149

Message Guidée par la Force... Répondre en citant
Shana fut épuisée par l'effort de Force déployé pour freiner le bras de la bestiole. Assez pour qu'elle doive prendre un certain temps à récupérer. Le temps de reprendre son souffle et le combat était déjà fini. Ouais bon. Shana ne maitrise pas encore pleinenement ses capacités autrement le monstre n'aurait pas eu le temps de lever le bras. Hi hi.

Se relevant, un peu honteuse d'avoir ratée le gros de l'action, la première chose qu'elle fit fut de répliquer à la jeune rousse dont elle avait entendue les pensées plus tôt.

"Comme vacances j'ai déjà vu pires" Puis Shana se gratte un peu la tête........"Euh...C'est quoi ton nom déjà? Mon effort semble me l'avoir fait oublier"

Attendant une réponse Lady Blue remarque dans l'air le retour de la chaude brise typiquement tattoinienne qui l'irritait tellement à son arrivée. Maintenant elle a plutôt quelque chose de rafraichissant.

(HRP...Hôlà que c'est court. Confused )


Ven 27 Nov - 23:16 (2009)
Vin Diel
~*Chasseur de prime confirmé*~

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2007
Messages: 61

Message Guidée par la Force... Répondre en citant
Il dormait…Non ! Il n’arrivait pas à se réveiller plutôt. Des voix lointaines semblaient rugir, résonnant avec fracas dans tête en léthargie. Une multitude de voix qui donnait une ambiance de mélodie chimérique inconnue. Il voulu ouvrir les yeux (façon de parler) et se lever mais…il ne se passa rien. Etait-ce un rêve ? Certainement ! Il tenta à nouveau de bouger les doigts, d’ouvrir les yeux mais il ne se produisit rien. Bon ce n’était pas un rêve mais un cauchemar !

Puis, un flash le frappa. Une vision. Il se souvint. Il avait sauté dans le vide, il s’était envolé puis…plus rien !

Il était donc mort ? Etait-ce cela le dernier sommeil? Non, cela paraissait trop réel, trop vivant. Il pensait beaucoup, ou du moins il croyait penser. C'était plutôt inconscient. Un réflexe humain. Une lutte intérieur. Sensation bizarre de vivre dans la mort, ou de mourir dans la vie. Toute son existence, il s'était posé des questions sur les mystères de l'après. Qui avait-il? Qu'adviendrait-il? Etait-ce cela? Ou bien pas encore?!

Il ne comprenait pas se qui se passait autour de lui, seul des sons effleuraient ses oreilles de temps à autres. Et, un sentiment de fraîcheur l'envahit. Il avait horriblement froid. Voulait-il mourir alors ? Non, il ne le voulait pas, il avait encore bien des choses à accomplir ! Quoi que…la vie n’était pas aussi douce que la mort, maintenant il le savait, mais il voulait encore s’accrocher au peu de vie qu’il lui rester. Le temps s'écoulait inlassablement avec lenteur. Pire, il semblait s'être figé éternellement tant la sensation parût longue et immuable.

Or, en réalité, il ne se passa que quelques modestes minutes, que le reste de la troupe vu défiler à la vitesse d'un éclair. "Rien de casser?!" Cette phrase parût familière. Elle s'imprima dans l'esprit du chasseur de prime, résonnant avec un écho palpitant. Une autre voix s’ajouta à la première, puis une seconde… Et encore une. Mais il n’arrivait toujours pas à distinguer ce qu’elles disaient.

Soudain...

Il sentit une faible chaleur l’envelopper, mais l’impression de geler revint peu de temps après. Les picotements à l'intérieur revînt l'attiser. Une douce sensation l'envahit peu à peu. Que ce passait-il ? Ces voix n’étaient donc peut être pas ennemies mais amicales. S'il avait pu, il aurait soupiré de soulagement. Un pressentiment surgit à cet instant précis. Puis un autre flash. Des tirs de blaster et une pluie d'ombres comme un feu d'artifice. Un autre flash! Une ombre géante le frappant de plein fouet. Il eut la vague impression d’être soulevée du sol quand le flux extérieur pénétra dans ses veines. C’était quelque chose qu’il n’avait jamais ressenti. Quelque chose d’agréable. L'effervescence gagna tout son corps. Bientôt, ses pupilles aveugles se rouvrirent. Une ombre se tenait devant lui. Il resta immobile un instant avant de se reculer. Vin se sentait comme nouveau. Revitalisé. Il fit un léger signe de la tête pour remercier cette personne qu'il ne connaissait pas, puis se releva. Puis, encore un peu perdu, il demanda quelque chose d'important.

"C'est fini...??"

En réalité, la question n'attendait pas de réponse. Il le savait au plus profond de son âme. La rue sentait la victoire. Le calme sonnait la fin d'une lutte. Une pensée s'envola pour Isaak. Il avait hâte de le retrouver. Il n'avait pas pu quitter ce monde. Chacun reprendrait sa vie bientôt. Une phrase l'interpella à côté.

"Comme vacances j'ai déjà vu pires"

Il se mit à rire. Il pensait pareil, et d'ailleurs, il comptait bien demander à Kraken de lui offrir des "vraies" vacances aux frais de la guildes. Après tout, celle-ci ne comptait pas! Il leva la tête au ciel, s'imprégnant de la renaissance des soleils. Sa vue s'éclaircit légèrement. Les Ténèbres avaient sombré. Parfait. Il respira un grand coup, réfléchissant à la future destination qu'il allait demander. Une galaxie loin des guerres, parce qu'entre Nar Shaada et Tatooine, il n'avait pas été gâté niveau repos. Rapidement, une planète se dessina dans sa réflexion. Direction Karaïb. Sea, sex and sun...


Lun 30 Nov - 12:22 (2009)
Contenu Sponsorisé






Message Guidée par la Force...

Aujourd’hui à 21:45 (2016)
Montrer les messages depuis:    
Répondre au sujet    Chevalier Jedi V3 Index du Forum » Championnat Interplanètaire de POD RACER » Complexe sportif de Pod Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3
Page 3 sur 3

 
Sauter vers: 

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Design by Freestyle XL / Music Lyrics.Traduction par : phpBB-fr.com