Chevalier Jedi V3 Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Guidée par la Force...
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
 
Répondre au sujet    Chevalier Jedi V3 Index du Forum » Championnat Interplanètaire de POD RACER » Complexe sportif de Pod Sujet précédent
Sujet suivant
Guidée par la Force...
Auteur Message
Agonne Diec
~*Etudiant(e)*~

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2008
Messages: 14
Localisation: Belgique

Message Guidée par la Force... Répondre en citant
Quand Agonne était arrivé il avait redouté d’être rejeté. Les secondes avant d’attente, avant de savoir si oui ou non il serait accepté dans le groupe avaient tout d’une torture sans nom. Agonne avait connu la solitude, Il s’en était gavé pour ainsi dire. Il sentait l’animosité qi émanait des jeunes gens (et du droide). C’était naturel. Ils venaient de vivre une journée épouvantable et ils avaient face à eux un bouc émissaire, parfait pour faire passer leur anxiété. Ils allaient sûrement le tuer sans hésitation pour évacuer leurs trop plein de stress. Il n’était pas q’un pauvre vieillard sans défense mais il avait dans se groupe des êtres bien plus puissant que lui. C’est à ce moment, au moment où il regrettait vraiment d’être revenu sur ses pas que la jeune fille qui lui avait parut si frêle pris la parole.

-" Alors tu tombes bien, nous avons la même mission et un coup de main ne serait pas de refus, vu la situation..."

La jeune fille lui souriait. Agonne sentit un sentiment profond monter en lui. Un mélange de respect et d’admiration. Cette jeune fille…..Elle était comme le padawan qu’il avait été jadis, innocente, gentille, saine, n’ayant pas été pourrie par le coté obscur de la force. C’est face a cette jeune fille. Ou plutôt jeune femme qu’Agonne pris une grande décision. Il allait redevenir ce qu’il avait été jadis. Un être simple et gentil. Qui n’envisageait pas le pire. Un homme qui pouvait avoir ce qui lui avait tellement manqué durant toutes ses années : La confiance dans son prochain.

Electra (car il apprit rapidement son nom) était dans un piètre état, prise de vertiges, elle ralentissait considérablement le potentiel de vitesse du groupe. Si l’ancien Agonne aurait maugréé sur le temps perdu, le nouveau n’y pensa même pas, s’inquiétant plutôt pour la jeune fille. Il parla un peu avec la belle femme aux cheveux d’un bleu électrique. Sa capacité combative était impressionnante. Elle était d’après lui toute désignée a prendre les choses en mains.


Il était un pleine conversation (dont le sujet était le problèmes qu’occasionnait les immigrés sur Nar Shaada) avec elle lorsqu’il entendit le tonnerre, a intervalle régulier, le bruit assourdissant vibrait a ses oreilles. Son premier mouvement avait été de décroché son sabre laser inexistant. Penaud, Agonne espérait que personne n’avait remarqué son geste.
Son esprit se désintéressa rapidement de cette pensée. Un géant se tenait devant le groupe de rescapé.


-Il faut fuir vite, sinon il va…


Agonne aperçu le corps dans la main du géant et, avant même qu’il ait pu réaliser, Le monstre titanesque le jetait vers eux. Le corps d’Agonne bougea tout seul et il s’élança pour rattraper la malheureuse. Sa cicatrice dorsale le fit atrocement souffrir mais Il parvient à stopper leur chute. C’est les larmes aux yeux, de douleur, qu’il se tourna vers le point bleu (sûrement al tignasse de Shana Larso)
- je suis désolé…..




[hrp]Comme personne ne postait je l’ai fait. Je peux changer la fin de mon post si vous préférer vous enfuir ou prendre le beau rôle pas de problème. Contacter moi par mp[/hrp]



Sam 3 Jan - 20:00 (2009) Visiter le site web du posteur MSN
Publicité






Message Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?

Sam 3 Jan - 20:00 (2009)
Général Amoliunor
~*Général de la résistance*~

Hors ligne

Inscrit le: 19 Sep 2007
Messages: 37

Message Guidée par la Force... Répondre en citant
La jeune Delphy ne semblait pas enclin à dialoguer. Un être étrange. Là mais absent. Sorte de fantôme factuel. Enfin, cela ne dérangeait pas Stan, tant que celle-ci s'occupe d'Electra. Cette même apprentie qui reprit légèrement connaissance, parlant d'une jeune femme mystérieuse. Qui pouvait être, celle qui était recherché? Le Général n'en savait rien, et n'essaya pas d'en savoir davantage. Les Jedi, depuis toujours, l'ont toujours intrigués pour leur côté fantasmagorique. Quoiqu'il en soit, la mission n'était pas encore terminée, et il restait encore des personnes à retrouver dans ce abyrinthe géant. Une légère pensée vola pour Rimu, puis une autre vers Shana...qui apparue presque illico en compagnie d'un droïde. Tiens, quand on parle du loup, il montre le bout de sa queue. Amoliunor lui fit un petit signe distinctif de la tête, mais rien de plus. Il n'avait jamais douté que le Capitaine de la République s'en sortirait indemne. D'ailleurs, il n'en rajouta pas lorsque le jeune Pierre Alcide s'adressa à lui.

Soudain...

La terre se mit à trembler. Les murs en ruines qui tenait encore fébrilement, s'effritèrent sur le sol, comme une cascade s'écoulant dans la rivière. Une avalanche de poussière s'éleva aussi rendant l'atmosphère apocalyptique à souhait. * Et bin, ça continue...* Au premier abord, le Général cru en un simple et puissant séisme, celui-ci provoqué par le même point d'origine responsable de tout ce chaos. Mais, lorsque les bruits réglés et rythmés se rapprochèrent, il du se rendre à l'évidence. Une monstruosité était en approche. Qu'allait-il encore sortir de l'angle de la rue?! Il ne tarda pas à le savoir. La bête géante, fit son entrée dans un terrible hurlement déchirant les tympans. Mais le pire, le général le remarqua presto. Il tenait une jeune fille dans sa main. D'après son allure, c'était sûrement une apprenti jedi.

*Qu… ?* pensa Amoliunor surprit de voir une telle apparition

Oui, comme promis, les gens en aurait pour leur argent. Le spectacle n’était pas fini. C’était un nouveau dilemme pour la petite troupe (quoique on commence à être nombreux par là). La vie d’une apprentie, ou leur propre vie ? Pile ou face ? La vie ou la mort ? Les dés était jetés…la vie de Saeleen ne tenait plus qu’à un fil, il fallait réagie vite. Le général de la République s'avança lentement, fixant le géant qui s'approchait à grand pas, il allait agir. Il fallait qu’il pense en priorité à son rôle, à ses responsabilités d'homme au service de l'armée. C’était ça être Général ! Un grade qui pousse l’homme au meilleur de soi, tout comme au pire. C’est cette charge qui permettait de dépasser ses limites…Tant pis pour les risques qu'il encourait, Stan préférait mourir en éxécutant son travail, en essayant de sauver la pauvre jeune fille.

Pourtant, une chose imprévue se passa. Le géant balança avec une puissance indescriptible la jeune femme en direction de la troupe ammassée. Un vol direct et certain pour la mort si personne n'agissait. *Et merde, manquait plus que ça!* Dans un mouvement rapide le membre de la République s'élança à la rencontre du projectile humain. Un jeune homme, tout fraîchement arrivé fit de même, instinctivement. Ce fut d'ailleurs lui qui aggrippa la fusée humaine. Mais la force était-elle, qu'il ne put rester sur ses appuis, valdinguant en arrière. C'est alors que Stan se jeta pour ralentir leur poussée. En vain. Les trois corps finir leurs courses au pieds de Shana. Il avait tout de même sauvé la jeune fille.

"Je suis désolé….." glissa le jeune homme

"De quoi...?! D'avoir sauvé une jeune fille?! Ne t'inquiète pas, les pieds de Shana sont solides." glissa-t-il avec un clin d'oeil. Puis, se relevant, il se tourna vers les autres membres de la petite troupe et leur cria: "Je crois qu'on va devoir s'occuper de cette....chose hideuse. Là, je suis désolé!!!"





Mer 7 Jan - 15:52 (2009)
Shana Larso
~*Chef de l"unité d"élite / Modo*~

Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2007
Messages: 149

Message Guidée par la Force... Répondre en citant
Celà devait bien faire quelques minutes que Shana et Lk étaient en route pour rencontrer l'autre groupe. Ne rencontrant rien d'autre qu'un groupe de jawas fouillant les ruines, lorsque Lady Blue entendit un truc très clair dans sa tête...

"Viens ! Je n’arrive pas à t’atteindre !

Viens, il n’y a que toi qui peux venir à moi …

Viens…
Viens…
viens"


Une pensée qui lui était inconnue mais qui lui était manifestement destinée. Nulle doute que celà venait du groupe que le duo tenta de rejoindre. C'est donc guidée par ces murmures que Shana mène LK vers le groupe qu'ils finissent par rejoindre.

Pierre se trouvait toujours aux côtés de Sobra lorsque la jeune fille fut prise d'un délire ou bien d'une vision. Elle s'écria pour savoir si "elle" était là. Mais qui? Tel était là question. Bientôt, et comme par miracle, deux ombres sortirent d'un recoin pour apparaître sur la petite place qui faisait office de rendez-vous inopiné. Le jeune apprentit de la république ne reconnut pas Shana au premier abord, celle-ci étant ombragé par la pénombre ambiante, mais...lorsqu'elle s'avança accompagné d'un droide, une sensation de soulagement le parcourut. D'une voix apaisée, il s'écria en direction du Capitaine Larso:

"Hep, capitaine! Content de vous revoir!"

Se relevant, il tourna la tête vers son mentor. Le visage bien plus grave après avoir réaliser une chose. Rimu Katalios n'était pas avec la jeune femme aux cheveux bleus. D'une voix plus hésitante, il demanda:

"Général, je m'inquiète pour Rimu. Il n'est pas avec Shana." Se tournant ensuite vers elle, il
conclua sur un ton interrogatoire. "Capitaine, vous n'étiez pas avec Rimu?!"

Hôlà. Rimu. Avec tout le bordel des dérnières heures Lady Blue l'avait presque oublié.

"Juste avant l'actuel suite d'événement," débuta Shana, "Rimu avait rencontré une vieille connaisance et il est allé de son côté avec elle." J'ai lancé un appel quand ce bordel a débuté mais personne de l'Escouade n'a répondu. Rimu inclu."

Shana attendie une éventuelle réponse de Pierre quand une jeune rouquine à l'air fatigué mais surprise s'aprocha... Regardant, ou plutôt fixant Shana, elle lui semende.....

-"Shanna...Shana Larso?
Je vous ai vu dans mon rêve, c'est la Force qui vous a mené à moi."


Sourcillant devant une telle incogruité, une parfaite inconnue la connaissant de nom, la Bleue ne tarde pas néamoins à faire le lien avec ce qui lui est passé dans la tête un peu plus tôt. C'est donc immidiatement qu'elle demende...

"C'est donc tes murmures que j'ai perçu?"

Un air ébahi se dessine au dessus des traits de surpise de la rouquine........

"Vous....vous m'avez entendu?"

Shana s'attendait bien sûr a rencontrer des gens sensble a la Force en ces lieux mais être reconnu comme ça par quelqu'un qu'elle n'avait jamais rencontrée.........

"Eh bien jeune fille, avant toute chose, puis ce que tu semble connaitre mon nom puis je au moins savoir le tien?"

Et c'est alors qu'en attendant le nom de la rouquine Shana eut une autre de ses mauvaise vibrations lui passant a travers la tête. Une vibration très semblable è celle ressentie plus tôt juste avant que le pseudo-Alseus se pointe.

"Uh oh", pensa Shana è voix haute, "On va avoir de la visite"

Et comme pour confirmer ses dire des bruits de pas lourds se firent entendre. Et du coin de rue ne tarde pas è apparaitre une bestiole semblable è celle que Lady Blue et le droid se sont tappés un peu plus tôt mais avec la taille d'un rancor. Interompant bien entenmdu toute conversation dans le groupe.

Le monstre s'apprète a écraser une victime au sol de sa main.

Sans prendre le temps d'y penser, Surtout parce qu'il faut agir vite, Shana se concentre sur le bras tenant la victime. Elle chercha ainsi è l'immolbiliser par la Force mais Lady Blue manque quelques peu de pratique côté manipulation a distance. Elle réussie néammoins a ralentir l'inertie du monstre. Ainsi au lieu de s'écraser au sol, la jeune fille que tenait le monstre fait plutôt une chute molle. Un autre individu dans le groupe, un inconnu pour Shana, se précipite pour agriper la victime.

Le monstre a définitivement une force physique correspondant a sa taille. Ce qui a pour effet d'avoir nécéssité assez d'énergie de concentration pour la bleue qui laisse tombé un genou au sol devant l'effort.

Eh bien il semble qu'il va falloir se farcir un autre pseudo Alseus. Celui ci a au moins la décence de se présenter sous sa vraie forme en partant.

Remarquant la présence près d'elle de Stan et de l'inconnue Shana dit en reprenant son souffle.

"Moi et LK venons tout juste de matter une bestiole de ce genre. J'éspère que celle ci ne ragénère pas."

..............


Mer 21 Jan - 22:59 (2009)
Pierre Alcide
~*Apprenti de l"unité spéciale*~

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2007
Messages: 69

Message Guidée par la Force... Répondre en citant
Pierre se trouvait toujours aux côtés de Sobra lorsque la jeune fille fut prise d'un délire ou bien d'une vision. Elle s'écria pour savoir si "elle" était là. Mais qui? Tel était là question. Bientôt, et comme par miracle, deux ombres sortirent d'un recoin pour apparaître sur la petite place qui faisait office de rendez-vous inopiné. Le jeune apprenti de la république ne reconnut pas Shana au premier abord, celle-ci étant ombragée par la pénombre ambiante, mais...lorsqu'elle s'avança accompagné d'un droïde, une sensation de soulagement le parcourut. D'une voix apaisée, il s'écria en direction du Capitaine Larso:

"Hep, capitaine! Content de vous revoir!"

Se relevant, il tourna la tête vers son mentor. Le visage bien plus grave après avoir réaliser une chose. Rimu Katalios n'était pas avec la jeune femme aux cheveux bleus. D'une voix plus hésitante, il demanda:

"Général, je m'inquiète pour Rimu. Il n'est pas avec Shana." Se tournant ensuite vers elle, il conclua sur un ton interrogatoire. "Capitaine, vous n'étiez pas avec Rimu?!"

La jeune femme ne paraissait guère enclin à rassurer le jeune apprenti de la République. Et, d’une voix plutôt neutre, elle expliqua assez brièvement la façon dont ils s’étaient séparés, eux aussi. C’était de mauvais augure pour l’autre garçon, qui, se trouvait donc livré à lui-même, quelque part au milieu de ce chaos ambiant.

"Juste avant l'actuelle suite d'événement, débuta Shana, Rimu avait rencontré une vieille connaissance, et il est allé de son côté avec elle. J'ai lancé un appel quand ce bordel a débuté mais personne de l'Escouade n'a répondu. Rimu inclus."

Le garçon se tourna à nouveau vers Sobra. Il était si fébrile et apeuré. On pouvait le comprendre. Pour un « bleu », il venait de faire une des plus grande expérience de la vie d’un homme. Etre confronté à une guerre. Mais quelle étrange bataille ! Que celle des morts contre les vivants. Et puis, il venait de goutter à la douleur. Sentir sa vie le frapper à plein cœur. Il faut avoir fait l’apprentissage de la souffrance pour en connaître les affres douloureux. Pour pouvoir apprécier d’être en vie.

C’est alors que…

Une sorte de grand tremblement se mit à gronder. Bientôt, le sol allait se déchirer sous leur pied, provoquant une cassure, si les secousses continuaient de s’aggraver. Ca et là, les murs en ruines qui tenaient par miracles, commencèrent à s’écrouler donnant à la scène, un côté fantasmagorique et fantastique. Des ruisseaux de graviers accompagnés d’une poussière soulevée, voletaient devant eux. D'un réflexe, Pierre sauta pour éviter une façade, mais, ce ne fut pas le cas de Sobra encore tétanisé. Celui-ci fut sauvé in extremis, par le Républicain, qui dans son élan, l’avait embarqué. Etrange sensation que de sentir chaque battement de cœur, dans ses jambes. Le garçon tourna immédiatement la tête vers le centre d’où s’avérait provenir les ébranlements. Attendant de voir la chose qui se rapprochait au fur et à mesure que les vibrations s’accentuées.

Bientôt, la réponse à ses questions montra le gigantesque bout de son nez. Un monstre affreux prenait place, pour le meilleur comme pour le pire. Signant son entrée d’un hurlement aigus et perçant. Une chose attira rapidement l’attention du garçon. Dans sa main, le « King Kong » au visage d’Orc, tenait une jeune fille aux allures caractéristique d’apprenti jedi. Pierre ne la connaissait pas, mais était d’accord pour agir. Le groupe ne pouvait pas fuir sans tenter de la délivrer de l’emprise de ce monstre. Le jeune républicain porta brièvement son regard sur le Général, il ne pouvait pas rester sans rien faire. Il allait intervenir, c’était sûr.

Mais.

Un évènement soudain, accéléra le projet. Le géant dans un mouvement de bras puissant, balança la jeune fille, en direction des membres. Comme un enfant se débarrassant d’un jouet usé et qui ne l’amuse plus. Elle devenait un projectile humain mortuaire. Pierre n’eut que le temps de constater, spectateur. Par miracle, Stan en grand homme, et le dernier arrivé, un Jedi aux cheveux blanc, eurent la même idée simultanément. Faisant rempart de leurs corps respectifs pour ralentir la chute. Les trois individus s’envolèrent jusqu’aux pieds du Capitaine Larso. Sauvant tout de même la jeune fille du côté clair.

Se relevant, Amoliunor un peu vexé par la bébête s’écria :

"Je crois qu'on va devoir s'occuper de cette....chose hideuse. Là, je suis désolé!!!"

D’un mouvement de la tête, le garçon adhéra à l’idée. Sortant illico son blaster, prêt à en découdre. Il se tenait à l’écoute des ordres de son supérieur car dans une bataille comme celle-ci chacun aurait son rôle à jouer, et, Stan restait un fin stratège, sachant user des qualités de ses alliés de la meilleure façon…


Ven 30 Jan - 16:41 (2009)
Electra
~*Etudiant(e)*~

Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2007
Messages: 375

Message Guidée par la Force... Répondre en citant
"C'est donc tes murmures que j'ai perçu?"

Une sensation étrange parcourut le corps d'Electra comme un frisson et flashs lui traversèrent l'esprit sur la l'espace de quelques secondes.

[Flash Back]

Les traits l’humanoïde aux cheveux bleus se fondirent dans le décor et bizarrement ils laissèrent place aux traits d’une femme, elle aussi aux cheveux bleus, un beau visage au regard sévère, une combinaison moulante qui devait lui permettre de se fondre dans tout milieu.


"Viens ! Je n’arrive pas à t’atteindre !

Viens, il n’y a que toi qui peux venir à moi …

Viens…
Viens…
viens"


[/Flash Back]

*Mes murmures?!
Non, n’aurait elle entendu dans mon inconscience!*


Le présent n'existait plus, elle était comme dans une bulle avec ses questionnements sur ses capacités à interagir avec la Force.
C’était exactement comme dans ce petit jardin en plein centre de Coruscant lorsqu'elle avait réussit à bouger de quelques doigts la sphère de métal.
Comme un réflexe mu par son introspection, elle fit part de son étonnement à la militaire:

"Vous....vous m'avez entendu?"

Mais la femme aux cheveux bleus ne répondit pas à sa question. Elle même avait l'air surprise de son intervention et le fait de l'avoir nommé. Mais Electra avait été trop fatiguée pour se contenir et le nom de la jeune femme lui était sorti machinalement.

"Eh bien jeune fille, avant toute chose, puis ce que tu sembles connaitre mon nom puis je au moins savoir le tien?"

-"Je...

La Corellienne ne finit pas sa phrase. A cet instant là, le sol se fit instable et une sensation malsaine l'envahit comme une alerte.
Ils allaient être encore une fois la cible d'un de ces monstres venus d'on ne sait où! Et en effet, le tremblement se fit de plus en plus intense, accompagné d'un bruit sourd de pas. La chose qui devait être proche devait avoir une taille considérable.

Une silhouette dans la pénombre se dessina et il fallut lever la tête pour apercevoir la sienne.
Dans sa main un corps inanimé. Pas de cri et de gesticulation de la victime, la jeune femme prisonnière de son étreinte, car il s'agissait probablement d'une fille, devait être inconsciente.

Le corps fut balançait comme une poupée de chiffon mais Electra était trop faible pour courir et surtout pour pouvoir supporter son poids. Ses compagnons fut rapide, et surtout celui dont elle avait senti la Force en lui. Cet homme qui n'était plus tout jeune mais avait les réflexes aiguisés d'ancien Jedi.
Electra malgré tout fit appel à la Force. Elle avait l'impression que ca fatigue n'était que physique mais que l'intensité de la Force qui était autours d'elle n'avait pas baissé.
Se concentrant sur le corps en action, elle lança pour faire rempart à l'apesanteur et ainsi réduire l'impact. Alors qu'elle agissait un flux différents vint modifier la Force ambiante. La Corellienne arrivait presque à en créer une image interne, à localisé les différents flux et celui là , bien que faible et peu précis était dirigé en direction du bras de la bête.

* Lady Bluuuuuue* pensa -elle immédiatement et un sourire se dessina sur son visage: la force ne l'avait pas trompée.

Malgré cela la réception du corps fut rude et le courageux sauveur de Saeleen fut projetée tout de même sur le sol.
Les autres s'étaient préparés au combat.
Ils avaient à combattre une nouvelle fois. La jeune fille savait qu'elle était prisonnière de son corps, seul sa concentration et sa maitrise de la Force, pourrait lui permettre d'assurer ce combat.

[hrp:Bon finallement mon RP est venu fin de semaine ^^]

_________________
Présentation
coloniser CJ Center|Industrie| Travaux

Ven 30 Jan - 22:34 (2009) Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger MSN
LK-O19
~*Droïde de la république*~

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2007
Messages: 59

Message Guidée par la Force... Répondre en citant

LK-O19 regardait la petite compagnie… Ca l’exaspérait… Comment travailler avec autant d’inexpérimentés et de résidus flasques ? Autant distraits que discourtois pour ne pas avoir répondu à sa déclaration. Si il fallait assurer leur protection pendant toute la mission, il garderait un sacré mauvais souvenir. La république avait une drôle de troupe… Toutefois certains personnages méritaient un certain intérêt. Le général, il l’avait reconnu. Le droïde songea qu’enregistrer les conversations futures pouvait s’avérer utile au cas où. Il songea un moment. Quelque chose lui percuta l’esprit. Allait-il travailler pour cette république à jamais ? Sinon que faire ? L’immensité de l’univers lui donnait un malaise… Les droïdes qui développe une conscience veulent tout savoir… Comment savoir l’infini ? Tant de choses à découvrir et rester coincé ici à écouter des sacs à viandes discutailler sur qui va bien… Personne ne faisait vraiment attention à lui mais ça l’arrangeait bien. Il fallait trouver un moyen de se sortir de cette impasse. Le programme qu’avait installé le technicien n’était pas encore atteignable… C’était désespérant ! Par exemple, il ne pouvait insulter le sénat pour « raisons d’éthique » . L’éthique … Qu’est ce que c’est ? Quand on broie des crânes, qu’on arrache des viscères, le sens de ce mot est superflu…  Mais ce qui le gênait surtout… C’était que ce programme de « maintient de l’IA stable » l’empêchait de tuer quiconque faisait parti de la république ou se disait pour. Enfin le droïde adorait jouer avec les mots… Mais oui après tout faire souffrir sans mourir ça peut être amusant…

Shana Lorso était occupée à parler avec les autres. Apparemment la situation semblait grave car il manquait l’un des membres de l’escouade. Puis il fut encore mention de la « force »… Entendre des voix dans sa boîte crânienne n’était pas habituel pour les humains. En même temps… LK-O19 se doutait bien que les voix qui raisonnait dans ses fichiers étaient une sorte de défaillance… Ou de … D’Hallucination chez les êtres pensants… Mais le tueur était trop fier pour s’imaginer avoir un problème technique. Il se disait que c’était simplement ses fichiers maîtres qui voulaient lui donner une mémoire… Avoir une conscience dans un corps non vivant… C’est plus difficile qu’on ne le croit… Quoiqu’il en soit, Ces tas de chair commençaient à lui taper sur le système. Pour une discussion d’heure entre eux, il fallait un calcul pour une armée de droïdes. Son blaster était déjà trop refroidi… Mais pour une fois… Il semblerait que les hostilités viennent plus vite que prévu. Une créature plutôt grande fit son apparition prête à tout massacrer sur son passage. Envoyant valser un otage qu’il tenait dans sa main, la créature se préparait au combat. O19 se réjouit quand il vit que ses coéquipiers se préparaient également pour l’affrontement… Ca c’était le comble ! Hors de question de laisser les autres s’en occuper sans lui et cette fois il voulait le coup de grâce. Ôter la vie… Subtilement… Ca l’aider à la comprendre parfois… Mais c’était surtout pour voir de la chair et du sang étalés un peu partout …

 
 
« Bien il semblerait que vous ayez décider de faire face. Cependant selon mon programme je dois vous avertir que si vous êtes devant ma ligne de mire je ne serai pas foncièrement responsable des dégâts causés. »
 
Voilà une bonne excuse pour en écarter quelques uns et être au première loge du spectacle !
 
«  Protocole de neutralisation. Coordonnée 3.4.7.8 »
 
Le droïde chargea son blaster, le mit en joue et visa vers la tête. Il appuya sur la gâchette et que la fête commence !

[Hrp] En ce moment je bosse plutôt pas mal donc scusez ce retard et peut être les futurs :') [/hrp] 


Dim 1 Fév - 21:21 (2009)
Lechero
~*La Main de Satan*~

Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2007
Messages: 43

Message Guidée par la Force... Répondre en citant
Mjisatin:

Saeleen venait d'être sauvé par la force des choses. Notamment grâce au Général et à un apprenti du nom d'Agonne. Seul bémol, en agissant ainsi, ils se condamnaient tout deux à devoir affronter le géant qui n'avait cessé de grapiller du terrain. D'ailleurs, leur acte d'héroïsme réciproque venait d'attiser la flamme des uns et des autres. Finalement, ils semblaient tous résignés à devoir livrer cette dernière bataille. Pierre suivant les ordres de son supérieur, Shana prête à l'épauler dans sa rude tâche, tout comme LK.

Du côté des membres de la force, le rapport de force paraissait déséquilibré, Electra se trouvant mal en point, Sobra tétanisé, Stark muet comme une carpe. Il ne restait plus qu'Agonne tenant la jeune femme inconsciente (Saeleen) pouvant filer un coup de main. Quoique?! Puis, il y avait aussi cette Delphi. Mystérieuse guerrière farouche. Elle n'avait pas encore livrée tout ses secrets. Etait-ce le moment qu'elle avait choisie pour briller d'un dernier éclat avant de retourner vers ce monde de lumière? Possible.

Comme machinalement, et instinctivement, Amoliunor prit le contrôle des opérations. C'est vrai qu'il possédait un talent unique. Celui de savoir utiliser les potentiels de chacun à leur meilleur rendement sur un champs de guerre. Malgré son comportement enfantin, le général de la République était une personne compétente dans les moments cruciaux. Pour en revenir à l'hideuse bestiole, détruisant mur sur son avançée, elle se trovait désormais à portée non négligeable. Un cri strident vînt à nouveau rappeler à chacun pourquoi ils allaient peut être livrer leur dernier combat. Une bataille qui laisserait sans nul doute des traces...ou des morts.

Soudain!

Une chose imprévue se produisit. Un homme, jaillit des ténèbres. Une ombre de dos qui venait de sauter d'un toit en direction du géant. Deux grands blasters dans ses mains. Volant dans les airs tel un oiseau. D'un seul coup, il ouvrit le feu. Une explosion de rayons lasers prirent la direction du thorax de la bête, qui, folle de rage, donna un magistral mouvement de bras sur l'homme qui planait encore. Il fut happé au vol, et tel un vulgaire insecte, il se retrouva valdinguer à une vitesse surhumaine. Fracassant sur son passage, le mur de l'immeuble auquel était adossé Sobra. De son côté, le géant, s'écrasa lourdement sur le sol déclenchant une sorte de mini-séisme. L'homme sortit rapidement des décombres, balbutiant. C'était Vin Diel, le chasseur de prime.

Son attaque venait de paralyser un instant le monstre. Créature, qui n'avait pas encore tout révélé de ses particularités. Dans un croassement bestiale et démoniaque, il explosa. Un volcan verdâte détonnant de toute part. Si vous croyez par cela qu'il était mort, vous vous trompez facheusement. C'était plutôt comment dire, sa façon de muter vers un...ou des autres corps. C'est alors que 6 formes commencèrent à se développer à partir du liquide vert. Bientôt, ses six choses donnèrent des sortes de clones gluants.



Les monstres s'élançèrent vers le groupe. FIGHT!!!!

Hrp: Voilà, je vous laisse libre pour gérer les combats. Il y a assez de méchant pou chacun. Alors chacun est libre de rp comme il veut. C'est votre moment détente pour la fin. Liberté totale. Mais seul rigueur, je veux un très beau post de votre part.


Mar 3 Fév - 16:37 (2009)
Electra
~*Etudiant(e)*~

Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2007
Messages: 375

Message Guidée par la Force... Répondre en citant
Electra devait réussir à ne faire qu'un avec la Force pour ne pas trépasser. Tous ceux présents dans ce petit coin de désolation avaient l'air gaillards et à même de combattre. Ce n'était peut être pas le cas présent pour la jeune fille mais elle savait au plus profond d'elle même que sa présence sur les lieux était important voir peut être même indispensable.
Le monstre était prés à réagir, Argonne et Pierre au premier plan s'était mis en position de front.
La Corellienne pour essayer de les aider regarda bien autour d'elle pour voir ce qui pourrait lui servir. A la terrasse du café, une simple chaise avait fait office d'arme, et grâce à cet objet elle était encore vivante. Etait ce le fait de repenser à cette chaise qu'elle avait cette étrange impression que cette scène n'était pas si éloignée de la situation présente? Un élément une présence peut être? Elle ne savait pas vraiment. Mais comment expliquer ce sentiment de revivre le passé?
La jeune fille ne pût s'empêcher de regarder en l'air. Elle avait sentit sa présence dans la Force. Mais bien sur, il s’agissait de Vin Diel, le chasseur de prime aveugle qui avait combattu son ennemi juré à ses côtés et ceux de son ami Kaïton
Kaïton qu’était-il devenu après son départ ? Il était mal en point et avec tous les dangers que regorgés à présent la ville Tahc, il était possible qu’il ne soit plus de la galaxie. La corellienne secoua sa tête pour s’enlever de là cette idée.


*Non, il faut que je reste stoïque ! Pas d’attachement ! Chacun a de toute façon sa destinée.*

Cette remise en question sur certaines règles Jedi lui permis de se re-concentrer sur la situation présente. Elle comprenait mieux, avec la présence du chasseur de prime, pourquoi elle avait l’impression de revivre la scène de la terrasse. Il avait été un élément crucial à ce moment là. La force le lui avait rappelé.

Quoi il en soit, il n’avait rein perdu de ses talents malgré son handicap qui n’en devenait réellement plus un : Ses autres sens étaient si aiguisés que cela lui donnait maintenant un avantage certain.
Le bruit sifflant des rayons qui fusent, fut vite suivit par celui du cri de la bête et d’un mur qui s’écroule. Vin Diel venait d’être envoyé sur un mur très près d’elle et de Sobra. Par ce fait, l’humanoïde recula et Electra regarda de nouveau en direction du monstre.
Celui-ci avait explosé en larve verte qui avait donné naissance à six autres monstres. La larve avait pris la couleur brune de la boue et deux diodes rouges faisait office d’yeux. Les monstres avancèrent sur le groupe. LK et le général étaient en première ligne quand à Argonne, il avait pris la jeune femme pour s'en occuper en retrait. Elle l'avait reconnue maintenant. il s'agissait d'une des apprenti qui était avec elle au cour d'Angélus. Pierre qui était un peu en retrait s'avança promptement pour se mettre aux côtés de LK et s'occuper du deuxième tas de boue qui, dans sa première intention, fonçait sur le droïde mais se rabattit sur le jeune républicain.

L’un deux s’avança vers elle. Il fallait qu’elle le combatte seule puisque Shana était en affaire avec son jumeau.
La jeune fille se recula un peu et vit les briques du mur que Vin Diel avait fait s'écrouler, qui jonchaient le sol. Electra leva le bras en même temps qu'elle se concentrait sur la Force. Deux briques s'élevèrent dans un mouvement de spirale pour aller s'abattre l'une après l'autre sur le monstre. La première éclata par la force que le monstre avait mis à l'écarter de son chemin. Se qui donna un frisson à la jeune fille en se disant qu'elle n'aimerait pas être la pauvre brique.
Par contre la deuxieme qui suivait de très prés la première, atteint l'abominable créature en pleine face.
Le corps de la chose fut dévié par le choc et un hurlement rocailleux s'en échappa dans un même temps.


-"Yiiié, prends ça dans les dents!" susurra-t-elle fièrement.

Par la Force la Corellienne pouvait sentir presque toutes les briques sous ses doigts. Un peu comme le contact des vêtements sur la peau était une présence habituelle et constante, celui des objets à cet instant représentait, pour la jeune fille, la même sensation. Tous les débris se levèrent de quelques centimètres. La jeune fille fit le même type d’attaque avec tous ce qu’elle avait en son contrôle mais le monstre rendu furieux par la douleur, fonça d’un pas lourd, tête baissée, alors que les projectiles s'abattaient sur lui comme s'il s'agissait de simples gouttes de pluie.

La jeune fille n'en croyait pas ses yeux, elle recula par reflexe et se retrouva vite les fesses au sol. Le monstre approcha ses deux énormes mais, elle eut tout juste le temps de rouler sur le côté. L’air satisfait et la bave aux lèvres, il se rapprocha de la Corellienne en l’interpelant d’une voix d’outre-tombe :


-« Donne un sens à ta vie, meurs ! »


Un pied gigantesque mit alors de l’ombre sur la jeune fille, et de dirigea de façon à l’écraser comme un vulgaire insecte. Une dernière esquive mais cette fois pas assez rapide. Son chandail fut coincé sous la voute plantaire de l’ectoplasme. Epouvantée, Electra leva alors la tête pour se rendre compte de l’ennemi qui la surplombait.

-« Tu devrais toujours écouter plus grand que toi. »

La corellienne ferma alors les yeux et se mordit les lèvres. Peut être était ce là ces derniers instant.


[HRP: je continurais le combat en fonction du RP des autres pour mettre un peu d'inter-relations Wink]

_________________
Présentation
coloniser CJ Center|Industrie| Travaux

Lun 16 Mar - 23:06 (2009) Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger MSN
LK-O19
~*Droïde de la république*~

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2007
Messages: 59

Message Guidée par la Force... Répondre en citant
« - Qu’est ce que vous venez de faire ?
-         Je voulais juste vérifier tes circuits ! Qu’est ce qui te prends droïde ?! Calme toi ! 
-         Vous avez vérifier ma mémoire… Vous avez touché à un enregistrement !
-         Tu es à moi. Il faut bien que je sache ton passé et tu es intéressant… Dangereux même…
-         Je vais vous montrer ce que c’est que de fouiller dans le cerveau de quelqu’un… »
 
Tant de « maîtres »… Et LK-O19 les avait quasiment tous tués. Enfin ceux qui sont restés avec lui ne sont jamais sortis indemne… Jamais. Le droïde était un cas. Il réfléchissait à des centaines de choses en même temps et ce qui retenait le plus son attention était la partie qu’il comprenait rarement. Comment une machine pouvait-elle remettre en cause certains processus ? Quand un droïde ne comprend pas quelque chose, il ne fait rien : Il n’est pas programmé pour ça, ça s’arrête là. Lui veut savoir. Il veut comprendre… Bien sur ce sentiment reste encore très mécanique. Il trouve souvent des termes techniques pour éviter à tout prix la quelconque comparaison (aussi minime soit elle) à un être vivant. Si jamais il advenait que quelqu’un lui fasse la remarque, le tueur pourrait très mal le prendre. Cette expédition accentuait les questions… Et le combat allait juste faire une brève pause…
 
 L’ennemi avait reçu une attaque de plein fouet par un individu sorti de nul part qui eut le mérite de le paralyser un instant. Pourtant la cible avait plus d’un tout dans son sac et montra une autre de ses capacités à savoir se diviser. Ils étaient 6. Au moins cette fois on lui laisserait un coup de grâce… Ôter la vie est paradoxalement quelque chose qu’il trouve comme une vengeance… Quand on est de métal et supra intelligent on a horreur que les inférieurs aient quelque chose de plus que nous… Aussi le meilleur moyen de les remettre à leur place est de les trouer jusqu’à ce qu’ils ne bougent plus…
 
O19 choisit celui le plus à droite pour espérer que les autres se ruent vers ceux du centre. Il commença à courir vers le monstre qui avait son collègue juste à côté. Le droïde vit qu’un jeune le suivait… Une recrue de l’unité spéciale sûrement. La carcasse métallique lui désigna d’une main celui juste à côté  et se rua vers celui qui lui était destiné. Le monstre devait s’attendre à ce que son adversaire tire car une charge directe avait le mérité d’être originale. Cette fois LK-O19 ne se laissera pas avoir. Il n’y a qu’une chose qui les détruit : les températures extrêmes à savoir les explosions. Le droïde donna un coup de poing magistral dans ce qui servait de tête à la bête dans le but de la faire tomber au sol. Sous la surprise et le choc, elle ne pouvait qu’endurer une attaque aussi violente et soudaine et se retrouva à terre. La machine à tuer se plaça sur elle en posant fermement un pied sur son torse de sorte à l’écraser violemment et la maintenir en respect ( car cet assassin n’aime pas quand ça gigote trop voyez vous) plaça son fusil blaster à bout portant entre les deux yeux du clone tout en activant le mode rafale de l’arme et se mit à tirer à volonté sur la tête du malheureux sans s’arrêter… Qu’importe si un autre monstre venait à le pousser pour un autre combat. Celui là avait son compte et comme échauffement c’était parfait !
 
« Alors vous voyez… C’est très désagréable de fouiller ? Remarquez vous on ne voit pas grand chose et c’est assez visqueux… Mais vous. Vous avez la chance de ne pas vous réveiller. Vous êtes mort… Vous n’avez plus à vivre dans un corps découvert… Et ça c’est un point positif non ? »


Dim 19 Avr - 23:13 (2009)
Amessanis
~*Jedi Gris*~

Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2009
Messages: 9

Message Guidée par la Force... Répondre en citant
Je venais tout juste d'arriver sur Tatooïne pour prendre contact avec des mercenaires susceptibles de m'apprendre qui avait fomenté l'attaque contre mon Maître et moi sur Myrkr il y a un an, que déjà les ennuis commençait.
Je percevais un grand nombre d'agitations dans la Force, de nombreuses vies s'étaient éteintes et autant souffraient. Je méditais alors pour localiser l'endroit d'où provenait la source de cette perturbation...
Au bout de quelques minutes, je constatai que ce n'était qu'à une centaine de kilomètres de la cachette où j'avais trouver refuge.

Je montais dans mon Intercepteur afin de me rendre le plus rapidement possible sur place.
Alors que j'achevais les préparatifs du vaisseau, je sentis une autre perturbation... Un combat avait éclaté et plusieurs source de colère grandissait... je passais quelques secondes à en saisir le pourquoi... et il est apparu que la colère montait à cause d'un sauvetage. Bizarrement, cette colère ne paraissait guère hostile.
Ma curiosité ayant été piqué au vif, je débranchais le databloc et commanda à R-4 d'enregistrer les coordonnées de la zone où je me trouvais pour y retourner si j'en donne l'ordre.

Après quelques minutes de vol passé, j'arrivais sur un complexe sportif complètement détruit et repéra plus facilement la zone de combat.
Je ne m'attardai pas à trouver la cause de cette destruction car dans l'immédiat, rien n'était plus futile que ça...

Je me trouvais maintenant au dessus d'une sorte d'arène de fortune, où la plupart des participants aurait sans doute préféré se trouver loin d'ici...

" R-4, maintiens le vaisseau en vol stationnaire à 50 m du sol, je vais sauter et tu vas..."

Au moment où je prononçai ces mots, je constatai qu'une sorte de géant visqueux tentait d'attraper une jeune fille. Je ne la percevais que faiblement à travers la Force...

* Merde, faut faire vite*

" Retour à la base R-4"

Je sautai de l'appareil aussi rapidement que je le pouvais, je dégainais le vibro-katana de Cortose qu'avait fabriqué mon Maître pour mes 16 ans, et dans le même temps, préparais mon atterrissage de façon à tomber juste derrière le géant qui avait maintenant écrasé un vêtement de la fille sous son pied.

Je touchais le sol et usa de la Force pour me faire rouler sur le côté afin de diminuer le choc, en prenant bien soin de tenir mon sabre loin de mon corps. Tandis que je me relevais à moins de deux mètres du géant et de la fille, je lançai des éclairs de Force pour le rendre bien plus docile et entama un salto avant de manière à lui sauter par dessus dans le but de le trancher en deux avec mon fidèle katana de 169 cm... cette sale bestiole l'a même pas eu le temps de comprendre ce qu'il lui arrivait. Une fois que j'ai eu traversé le corps de l'entité comme du beurre, je me réceptionnais et envoya une vague de force de façon à projeter le cadavre sur un mur, afin d'éviter qu'il ne s'écrase sur la rouquine.

Elle avait l'air complètement sonnée, je désactivais mon sabre et le rangeai dans son fourreau situé dans mon dos.
Je fis un check-up rapide avec la Force pour savoir si j'avais la possibilité de la déplacer rapidement pour la mettre à l'abri, par chance je pouvais la mener en sécurité, une fille comme elle n'avait pas l'air d'être née pour le combat.
Je la souleva de terre et en appela à la Force pour sauter jusque sur le toit, sur une position qui me permettrai de garder un œil sur elle et de savoir comment se dérouler le combat en bas.

Au même moment, un droïde tirait à bout portant en rafale sur un des monstres qu'il avait immobilisé en le planquant au sol avec son pied.
Je parvins à peine à entendre quelques bribes de paroles automatisées.

" Alors... Très désagrable... Visqueux... Chance... Réveil ou réveiller... Corps décousu(?)... Positivons..."

Je me retournais alors vers la fille que je venais de récupérer.

" Comment ça va? Désolé j'ai pas d'eau à vous proposer, vous n'avez pas l'air en piteux état, je vais vous faire un soin mineur de façon à vous requinquer.
Je peux pas faire mieux car je ne suis pas un adepte du Côté Lumineux comme vous dites, vous autres Jedis..."

N'étant pas rassurée par l'aura que je dégageai afin de nous protéger le temps que les combats ne cessent, elle tenta de se relever et je n'eût absolument aucun mal à la forcer à s'asseoir.
Pour la rassurer, je lui dis aussi calmement que je le pouvais.

" Il est inutile de paniquer fillette, je vous ai sauvé la vie, si j'avais voulu votre mort, j'aurai pris plaisir à regarder l'autre sale bête le faire."

Relativement apaisée par ces mots, elle se détendit et se mit dans la position de méditation des Jedi.
J'entrepris un soin mineur, tout ce dont j'étais capable à vrai dire, pour éponger la fatigue qu'elle à glanée.

Une fois fait, je sortis ma vibro-lame d'assassin et la lui tendis.

" Tenez, vous en aurez peut-être besoin pour vous défendre si une sale engeance décide de monter jusqu'ici. Mais je vous le donne pas, vous devrez me le rendre"

Elle aquiesca et prit ma lame sans sourciller, malgré le fait que je sentais une gêne chez elle quand au fait de se servir d'une arme...

" Relax, j'ai pas parlé de s'en servir, mais pour vous défendre au cas où, j'en ai tué un en le prenant par surprise et en combinant plusieurs pouvoirs de la Force. De là où je suis, je ne devrai avoir aucun mal à les trancher avant qu'ils ne puissent poser le pied sur ce toit..."

Sur ces belles paroles destinée à la rassurée, je dégainais de nouveau la lame qui prolongeait mon corps et adopta la position de base de l'Ataru, de façon à réagir à toute éventualité en me laissant couler dans la Force.

" A propos, je me nomme Amessanis Secess-Otto. Et vous, quel est votre nom ? "

HRP : Salut à tous, je suis un petit nouveau . C'est Neihc Tahc qui m'a dit de me joindre à votre partie même si elle était déjà très avancée, donc j'espère ne pas  vous avoir plombé le RP. Auquel cas il vous suffira de supprimer mon RP.
Je redis merci à Electra d'avoir appuyé ma fiche de perso ^^ Je t'ai rendu la pareille en te sauvant la vie ^^
 

_________________
Lune de Brume et Feu du Sang...

Mer 6 Mai - 19:19 (2009)
Electra
~*Etudiant(e)*~

Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2007
Messages: 375

Message Guidée par la Force... Répondre en citant
La créature avait profité de l'immobilisation de la jeune fille pour la prendre avec ses enormes phalanges.
L'étau se resserrait. Le monstre devait s'amuser à voir la résistance du corps qu'il avait entre les mains. Il le serrait doucement pour faire prendre conscience à la pauvre victime qu'elle était bien faite de chair mais aussi d'os qui lui était facile de briser comme une simple brindille séche.
La créature jouait avec le corps d' Electra comme aurait fait un chat avec une souris, les yeux rouges brillants la bouche crispée sadiquement. Il avait sans doute envie de lui faire payer la brique qu'il avait reçut au visage.
Les bras le long du corps, Electra était tellement compressée que sa respiration se fit très difficile; le sentiment d'impuissance et le sentiment d'une fin sans doute proche ne faisant qu'empirer sa demande respiratoire.
 
* - Il n'y a pas d'émotions, il y a la paix 
  - Il n'y a pas d'ignorance, il y a la connaissance 
  - Il n'y a pas de passion, il y a la sérénité 
  - Il n'y a pas de chaos, il y a l'harmonie 
  - Il n'y a pas de mort, il y a la Force. 


Un Jedi ne connait pas la peur, il ne connait que le calme!
 
…Si je me calme je saurais peut être retourner la Force contre cette chose, trouver un moyen de le mettre hors d'état de nuire.*
 
Mais l'obscurité, la douleur et l'oppression ne lui permirent pas de trouver un objet pour faire diversion. Elle se plongea dans une sorte de transe pour retrouver la Force...sa seule alliée dans cette situation. Elle ne trouva qu'un flux d'énergie changeant et bouleversé: Quelqu'un l'utilisait; Elle pouvait presque voir sa silhouette visualisation thermique de l'homme qui arrivait à la canaliser.
 
Dans cet état, elle ne se rendait même plus compte de l'étreinte croissante de la créature. Par contre elle se rendit bien compte qu'il venait de la lâcher lorsqu'elle sentit le dur contact du sol. Son bourreau venait d'être projeté par la Force et en moins de temps qu'il s'en faut pour dire "Aliha sel valle volgoth?", c'est à dire "que me veux-tu?" en vieux Corellien, elle se retrouva dans les bras de son  sauveur qui l'emporta sur le toit d'une des bâtisses.
 
Tout av ait été trop vite, et la Corellienne avait du mal à faire le point sur la situation.
 
-" Comment ça va? Désolé je n’ai pas d'eau à vous proposer, vous n'avez pas l'air en piteux état, je vais vous faire un soin mineur de façon à vous requinquer.
Je ne peux pas faire mieux car je ne suis pas un adepte du Côté Lumineux comme vous dites, vous autres Jedi..."
 
La jeune fille le regarda avec de grands yeux incrédules.
 
*Ce n'est donc pas un Jedi*
 
Puis elle repensa aux autres à ceux qui devaient être en contre bas. Elle voulu se lever  pour voir ou en était la situation mais l’homme dont elle su par sa présence qu’il s’appelait Amessanis, l’en empêcha de la main.
De toute façon il avait raison, dans son état, elle ne pouvait pas être de grande utilité et elle le laissa la réconforter tout en essayant de faire qu’un avec la Force. De recouvrer une harmonie qu’elle avait perdu.
Puis le garçon, lui mit une arme dans la main, qu’elle prit étonnée de ce geste. La jeune fille se croyait à l’abri sur le toit de l’immeuble, mais quelque part il avait raison tout était si incertain dans cette situation étrange dans laquelle ils avaient tous sombrés.
Il avait du se rendre compte de ses pensées personnelles, ou son air était tellement parlant, que l’on pouvait lire en elle comme dans un livre ouvert,  car il ajouta :
 
" Relax, j'ai pas parlé de s'en servir, mais pour vous défendre au cas où, j'en ai tué un en le prenant par surprise et en combinant plusieurs pouvoirs de la Force. De là où je suis, je ne devrai avoir aucun mal à les trancher avant qu'ils ne puissent poser le pied sur ce toit..."
 
Electra regarda la vibro-lame et se sentit rassurée. C’était la première fois qu’elle avait le sentiment de pouvoir se défendre sans devoir déplacer des objets à distance.
Elle répondit humblement :
 
-« Merci beaucoup de votre sollicitude et pour m’avoir sorti de ce mauvais pas. Je m’en servirai que si le besoin se fait ressentir.
Malheureusement, je crois que je suis trop affaibli pour être une aide, et je risque au contraire de n’être qu’une charge si je retourne sur « le champ de bataille », si je peux m’exprimer ainsi. »
 
Et la jeune fille en profita pour regarder ce qui se passait en bas. Les monstres semblaient être en mauvaise posture, et la Corellienne se sentit rassurée, mais jamais rien était joué avant la fin d’un combat…surtout à plusieur. 

_________________
Présentation
coloniser CJ Center|Industrie| Travaux

Jeu 14 Mai - 21:27 (2009) Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger MSN
Pierre Alcide
~*Apprenti de l"unité spéciale*~

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2007
Messages: 69

Message Guidée par la Force... Répondre en citant
Le garçon sentit la peur monter en lui, car en dépit de l’excitation de trouver nez à nez avec une gigantesque adversaire, c’était le visage du mal qu’il voyait derrière ce sourire avenant, un mal si pur qu’il en devenait insupportable. Etait-il à la hauteur pour l’affronter, pas si sûr. Sa haine bouillonnait. Pierre ne pu supporter ce spectacle ; il fermait les yeux, et reculait avec une haine et un dégoût effroyable dans le cœur.

« Grrr… »

Mais, il fut rapidement remis sur pied par l'apparition presque inimaginable de Vin Diel. Ce fameux chasseur de prime avait, avec Isaak Kraken devenu chef de la guilde, le chic pour les entrées fracassantes. Pierre se souvenait encore de son morceaux de piano alors que la guerre faisait rage sur Nar Shaada. Un être spécial, mais quel homme! Car, sous ses airs d'uluberlu extravertie et loufaque, se cachait une fine gachette, sûrement l'une des meilleures de toutes la galaxie. Un comble pour un aveugle.

*Waouh, le con...*

Dans une superbe envolée, il dégaina alors ses blasters pour faire feu sur le roc magistral. Une pluie de laser se déversèrent avec une intensité incroyable, déséquilibrant le géant. Et, dans un réflexe haineux profitant du moment d'inertie de l'aérien chasseur de prime, il l'envoya finir sa course dans l'immeuble d'en face. Vin et la créature s'écrasèrent chacun de leur côté.

"A nous de jouer."se murmurra-t-il alors qu'une étrange chose se déroulait.

Dans un bruit infernal l'ennemi explosa...en un volcanique liquide verdâtre. C'était fini. Et quel fin! Alors que Pierre avait douté de la probable réussite de toute l'équipe réunie, un seul homme venait d'abattre le problème. Quoique?! Rapidement, des petits bouillonnements se fit ressentir au niveau de la mare qui venait de se créer sur le sol. Une bulle, puis une deuxième, puis plusieurs...avant que le liquide ne se soulève pour laisser apparaître des formes...

"Toujours plus..."

Le spectacle ahurissant prenait toute son ampleur à présent. Le jeune homme stupéfait, recula d'un modeste pas en arrière en constatant la métamorphose du géant en multiples créatures gluantes et dénaturée, semblable à des clones gelatineux. Il comprit alors quels personnages se tenaient devant lui. Chacun avait une particularité physique différentes, et même une couleur spéciale. Il cessa de s’intéresser à ces singuliers personnages pour se tourner vers celui qui se tenait à l'extrémité droite, c'était celui qui l'intéressait. Et puis, LK se retrouvait bien esseulé.

Effervescent, le vent s'exhala du néant tel un cyclone et se mit à onduler, ça et là, comme égaré, à la reconnaissance d'une voie vers laquelle s'engouffrer. Puis il parut un instant s'être évaporé, avant de disparaître définitivement de ses terres où les hommes se faisaient face. Tout comme le Républicain qui fusait à une vitesse inimaginable sur la droite, mais plus précisément en direction du droïde. Mais celui-ci semblait bien s'en tirer, en un rien de temps, il se retrouva sur la créature gluantes pour lui asséner une rafale puissante de tir au canon. Le Républicain releva la tête pour trouver une nouvelle cible, c'est alors que l'une des deux se trouvant au centre, bifurqua vers le robot voyant son acolyte en mauvaise posture.

"LK, je m'excuse d'avances..."

Pierre tout en sautant, prit appui sur la tête de LK pour rebondir et se retrouver en hauteur, juste au-dessus de la potentielle cible. Dans un parfait salto aérien, il se mit à tirer de son fameux pistolet laser, propulsant le monstre en direction du droïde. Etant déséquilibré, il se trouvait être une proie facile pour son coéquipier métallique. D'un cri, il l'alerta :

"LK, c'est pour toi. Un cadeau !! Fini-le!!!!"

Sûrement qu'il n'allait pas se faire prier pour exploser d'un puissant tir à canon la bestiole dégringolant vers lui...

HRP: Désolé du temps de réponse, j'étais en examen. Puis le boulot tout ça.


Lun 20 Juil - 15:14 (2009)
Vin Diel
~*Chasseur de prime confirmé*~

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2007
Messages: 61

Message Guidée par la Force... Répondre en citant
"A Man without fear is a man without hope"

Il n'était plus qu'une ombre parmi les ténèbres. Silencieuse et apaisée. Une simple ombre parmi tant d'autres. Une âme brumeuse au coeur de l'obscurité. Noir et énigmatique. Une apparence mystérieuse se faufilant dans la pénombre. Rasant les murs clairs-obscurs. Fondant tel un spectre. Un fantôme s'effaçant brièvement, ne laissant aucune forme le trahir. Une illusion au sein d'un monde réel. Une puissante brise de passage. Un vent assouvi. C'était tout simplement ce qu'il était dans ce cosmos apocalyptique.

Il sentait cette odeur pourrie. La reconnaissant. La suie et la poudre se mélangeaient à l’odeur de la chair humaine fondue, brûlée, pulvérisée par les incendies et les armes à énergie. Ca et là, les cris aigus des bêtes apportant les Enfers lui glaçait le sang, entraînant des spasmes encore plus vibrant. Le ramenant à son passé. Il fallait que tout se termine. Il leva les yeux pour chercher un moyen de fuir, jetant désespérement son regard aveuglé vers le ciel grisâtre et fantomatique du lieu devenu un vrai champs de guerre. Il ne voyait rien, mais ressentait tout. S'arrêtant dans un recoin d'une ruelle sombre et vide, il respira un grand coup. L'ombre ne bougeait plus. Elle était totalement figée.

La mort était venue se matérialiser au sein de la planète rouge. Un symbole. Car le sang se répandait au fil des secondes à même le sol, comme s'écoulait du sable dans un sablier. Tatooine était la mère de Satan. Mais, tout démons qui pouvaient subsister en ces lieu, allaient bientôt disparaître pour retrouver ce monde d'obscurité. L'ombre mortuaire se rapprochait petit à petit de sa proie. Silencieuse et furtive. Oui, la faucheuse approchait dans la nuit. Aussi dangereuse qu'une panthère noire. Portant au bout de ses doigts vengeurs, le malheur d'un chat noir.

Finalement, l'ombre quitta le sol. Voltigeant de toit en toit. Un chevalier noir. Une personne qui avait cru qu'on pouvait être respectables en des temps détestables. Mais qui comprenait aujourd'hui qu'elle avait tord. Le monde est cruel. Et il agirait de la sorte. Parce que ce n'est pas un héros. C'est un ange gardien silencieux. Un protecteur vigilant. Une ombre.

Dans le ciel assombri, les lunes étaient hautes et brillantes, comme annonciatrice que la lumière l'emporterait toujours sur les ténèbres. Il était là. Silencieux mais déterminé. Ses blasters en main, comme la justice tenant sa sentence au bout des bras. Les pieds au bord du gouffre, sentant le vide lui souffler quelques mots. Sensation de hauteur et de puissance. Une âme impériale. Une étoile brillant de mille feux dans la nuit funeste. Il crispa ses paupières avec force. Resserrant également son étreinte sur les poignets des deux armes. Il exhala une bouffée d'air. Une alizé de caresse. Faisant le vide sur lui, sur toutes les émotions qui pouvaient l'assaillir à l'instant précis. La tension semblait à être à son paroxysme. Son corps trépidait comme vibre un malade atteint de Parkinson. Summum d'émoi. Vin se trouvait à son zénith.

Son corps convulsait légèrement. La folie se rapprochait au rythme des hurlements naturels qui accompagnait la noce nuptiale du chasseur de prime vers les abysses funèbres. J’ai fermé les yeux et j’ai comptais les secondes. De plus en plus vite, de plus en plus proche, de plus en plus mortuaire. Approche et fais de moi un immortel.

Soudain...

Il sauta dans les airs. Une étoile filante jaillissant des Enfers. Le temps cru suspendre son envol l'espace d'une myriade. Faisant la révérence à la beauté de la voltige. Son ouïe ne captait qu’une même et unique mélodie chimérique qui semblait glisser dans son élévation. Enfin, le vent qui voletait ça et là autour de lui, enivrait ses narines. Le spectacle modifiant ses sens, donnait à la scène une dimension céleste. Il semblait toucher de ses mains, l’Olympe.

Vin Diel dans un mouvement presque chorégraphié, pointa ses blasters en direction du gigantesque adversaire. De chacune des mains de l'ombre s’échappèrent la puissance et le courroux, de la main gauche une pluie de lumière menaçante s’abattit sur la bête dans une trombe, de son autre main un feu noir purgateur chargea la bête, le péché banni par le feu. Dans cet ouragan sonore et visuel il était peu aisé de bien se rendre compte de ce qui se passait. Et, dans son inertie aérienne, le chevalier noir ne put éviter le réflexe instinctif le projetant dans l'immeuble à côté. Les deux protagonistes s'écrasèrent de part et d'autre. La ruelle avait tremblée de toute part. L’effet de souffle amplifié par l’exigüité des lieux. Le mur de l'hôtel en ruine était complètement détruit laissant un amas gisant de terre et de métal et plus important que tout. Le géant n’était plus. Mais il avait laissé place dans une explosion verdâtre, à de nouvelles créatures répugnantes.

De son côté, le chasseur de prime gisait sous les décombres. Il avait mal. La blessure était bien là et le sang coulait goutte après goutte. La douleur était un sanctuaire qu’il n’avait pas le droit de souiller, de soigner. Un poison dont les pansements seraient des placebos inutiles. Cette blessure le rendait vivant, paradoxe étrange chaque goutte de sang lui rappelait que son cœur n’était pas tout à fait mort. L'homme sortit rapidement des décombres, balbutiant. Ses jambes ankylosées, le faisait vaciller fébrilement. Tanguant de droite à gauche, futilement, durant une poignée de secondes, le temps de se remettre de tant d’émotions. Il fit rapidement craquer ses omoplates, dans un bruit sourd. Puis, il posa sa main contre un mur pour s'appuyer, tout en souriant. La vie ne vaut que pour des moments d'intensités rares.

"Je vous laisse gérer ça, maintenant..." dit-il avant de s'effondrer sur le sol.




Dim 23 Aoû - 14:46 (2009)
Lechero
~*La Main de Satan*~

Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2007
Messages: 43

Message Guidée par la Force... Répondre en citant
L'union fait la force.


La bataille faisait rage dans la ruelle. C'était le dernier acte avant que le rideau ne tombe définitivement. Vaincre et survivre tel étaient les ambitions de nos chers protagonistes qui étaient unis pour réussir une même et unique tâche. Il n'y avait plus de factions, il n'y avait plus de chefs, tous étaient égaux ici en ces lieux. Une vraie démocratie instinctive. L'homme est vraiment un être à part, capable de transcender les différences quand son propre intérêt se sent menacé. La solidarité n'existe pas : n'existe qu'une coalition d'égoïsmes. Chacun reste avec les autres pour se sauver soi-même. Mais peu importe!! Il se faut s'entraider, c'est la loi de la nature. Dans cet optique, la troupe ne faisait aujourd'hui qu'une seule et même entité. Tous pour un et un pour tous! 

Lorsque les hommes travaillent ensemble, les montagnes se changent en or. Et c'était si caractéristique dans le quartier. Les monstres gluants qui venaient d'apparaître depuis peu, morflaient petit à petit sous l'impulsion collective. Un homme seul ne peut rien, il lui faut l'appui de ses semblables pour arriver là où il doit aller. Et le chemin semblait s'éclaircir au fil des secondes. Un premier adversaire s'écroulait, suivit d'un second. Electra et Amessanis d'un côté, Pierre prenant appui sur la tête du droïde de l'autre, sans oublier tout les autres sur le champs de guerre. Un vrai ballet de danse dans la chorégraphie, un magnifique spectacle pyrotechnique l'accompagnant.

Soudain...

Dans une gerbe verte, le dernier monstre chuta. Mettant fin à une lutte sans merci. Délivrant les hommes et femmes présent. C'était bel et bien fini par ici. La troupe venait de réussir ce qu'elle avait entreprit. Chacun en sortirait grandit. Plus fort qu'avant. Un mental ne se forge que dans la douleur. Tous le comprendraient bien assez vite, lorsqu'ils reprendraient leurs vies dans des contrées différentes.

Dans le ciel, la nuit s'évaporait doucement. Les Ténèbres s'effaçaient face à la Lumière...le monde reprenait vie.


Hrp: Voilà, c'est fini. Vous avez vaincus vos adversaires. En même temps, ailleurs, Lechero a été vaincu lui aussi, et le ciel noir redevient comme avant. Vous comprenez que tout et terminé. Votre post doit contenir alors les derniers adversaires achevés dans votre ruelle. Vos réactions sur cette petite victoire, puis l'interaction avec vos persos suite à cela. Ensuite, je veux vos réactions sur l'éclaircissement du ciel, qui vous fait comprendre qu'au loin, le Mal vient de mourir et que le chapitre est désormais totalement clos. Vos émotions sur cette grande guerre. Etc...je veux sentir le soulagement. Enfin vous voyez!!


Dim 25 Oct - 12:28 (2009)
Pierre Alcide
~*Apprenti de l"unité spéciale*~

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2007
Messages: 69

Message Guidée par la Force... Répondre en citant
"LK, c'est pour toi. Un cadeau !! Fini-le!!!!"

Alors qu'il s'était en quelque sorte un peu déconcentré après avoir déstabilisé l'ennemi qui prenait le chemin du canon de LK, le jeune républicain ne vit pas l'arrivée d'un adversaire dans son dos. Il s'était immobilisé pour regarder la futur désintégration de l'homme verdâtre. Derrière, élancé avec une allure sidérale, un monstre venait de prendre Pierre pour cible. Et, au moment où le Général se mit à crier un "attention" pour le prévenir, le garçon se retourna, mais...

C'était trop tard! Il prit un violent coup de coude dans le visage qui le propulsa contre une paroi environnante. Sa tête se cogna contre le mur et une petite traînée de sang coula de sa lèvre. Un mal de dos affreux. La paroi trembla sous le choc, mais ne s’effondra pas, cette fois-ci. Ce mur là était plus solide que l’autre... Il se redressa. * Rapide le bougre...je devrais faire plus attention. Il a fallu qu'Amoliunor me prévienne pour que je réagisses...* « Non !! » lui cria-t-il « N’approche pas… Ils sont deux contre vous, si tu pars, tu laisseras Argonne seul contre cette chose et son compagnon... Laisse celui-ci… Je peux l’affronter seul » *Du moins tant que les autres ne viendront pas me prêter main forte… Ils doivent avoir des difficultés aussi, je pense...*

Puis, il se tourna vers son adversaire qui arborait un sourire amusé, il eut un rictus méprisant. Le regardant dans les yeux, sans avoir besoin de prononcer aucun mot, aucune parole. Ils comprirent que le combat allait recommencer. Pierre n’avait qu’une connaissance réduite du combat, et encore moins de la Force. Il comptait donc sur son intelligence pour se tirer de là. Tandis que son adversaire était assez fort – Le coup qu’il lui avait porté à la tête, il le sentait toujours…- mais ne paraissait pas doté d’une très grande intelligence… cependant, il pouvait se tromper. Le monstre n’attendit pas de se faire prier et il s’élança de nouveau vers lui. Le républicain évita les coups de poings qu’il lui portait tout en reculant de plus en plus et en s’enfonçant dans une bâtisse. Bientôt les autres ne furent plus en vue. *Il ne faut pas que je m'éloigne...* Il simula alors une fuite, se dirigeant vers la sortie afin de regagner l'allée où se trouvaient ses coéquipiers. Evidement, le stratagème marcha, la bestiole gélatineuse s’élança à sa poursuite en ricanant. Très sûr de lui, il pensait avoir fait peur à son vis-à-vis. Mais, le petit Alcide se retrouva dans une pièce de l'immeuble qui ne donnait que sur une seule chambre. Bientôt, la chose arriva par la porte, lui bloquant le passage. Le républicain tourna alors la tête derrière lui pour analyser la situation. Il n'avait plus qu'un seul choix. Sauter par la fenêtre! Un coup. Il tourna la tête et cracha du sang.

« Faudrait peut-être pas m’oublier… »

Il sourit

« On se sent délaissé ? »

Un nouveau coup. Il le para. La suite du combat se passa sans grande diversité. Il donnait des coups, il les évitait ou les parait. Il attaquait, il se défendait. La fatigue commençait à le gagner alors qu’il paraissait inépuisable. *Il faut.. que je trouve.. une.. solution..* il réfléchit *mon couteau..* Comme il ne faisait que se défendre depuis tout à l’heure, il serait sûrement surprit qu’il change de tactique d’un coup. *C’est ma seule chance, de toute façon* Il s’apprêta à lui lancer un coup de poing dans le ventre. Il fonça droit sur lui, sans prendre la peine d’éviter son coup. Comme prévu, il fut surprit et ne réagit pas à temps. Le couteau lui arriva droit dans l’œil gauche, et le creva. Un hurlement. Et du sang.. beaucoup. Il retira son couteau vivement. Le monstre hurla, et mis sa main gauche sur son œil ensanglanté. *Une ouverture* Il s’élança vers la fenêtre! Et...

La traversa dans un éclat de verre. Son bond le ramena dans la rue où la bataille continuait. Il s'écrasa sur le sol, mais rapidement se remit dans le bain en voyant le monstre prendre le même chemin. Mais, à cet instant précis, Pierre possédait l'avantage de pouvoir tabler sur l'envolée du monstre pour le canarder en plein ciel. Il était une proie facile. Reprenant ses deux blasters, il les pointa le sourire aux lèvres. Un petit clin d'oeil s'imprima sur son visage, puis, il fit feux! La chose explosa dans une gerbe verte qui s'écoula dans la rue.

"Enfin..." soupira-t-il

Il tourna la tête vers ses coéquipiers pour voir le dernier monstre chuter, et mettre fin à cette lutte. Délivrant les hommes et femmes présent. C'était bel et bien fini par ici. La troupe venait de réussir ce qu'elle avait entreprit. Il se laissa complètement tomber en arrière pour rester allonger et souffler un peu. Ses yeux contemplait la nuit, qui, soudain, commença à s'effacer lentement. Les Ténèbres s'effaçaient face à la Lumière. Petit à petit, la clarté reprenait son rôle, et, une douce chaleur se fit sentir dans l'allée. Bientôt ses yeux rivés sur le ciel, furent frappés par la réapparition des Trois Soleils de Tatooine. Ce changement prouvé une chose. Au loin, les hommes venaient de vaincre le créateur de tout ces maux. Pierre venait de survivre à sa deuxième catastrophe après celle de Nar Shaada.

"J'aurais besoin d'un peu de vacance désormais...J'espère que le Mal va comprendre."

Se relevant difficilement, son premier geste vînt pour son mentor, le Général. Stan lui fit un signe de la main pour le féliciter. Pierre lui renvoya. Il était soulagé d'en terminer après tant de mésaventures. Rapidement, une pensée s'envola pour Rimu, il espérait de tout coeur que celui-ci ai pu survivre à cet Enfer. Même si du plus profond, il n'en doutait pas. Rangeant ses deux pistolets laser, il se rapprocha de la troupe en boitillant. "Rien de casser?!" demanda-t-il dans le vague.


Jeu 19 Nov - 11:55 (2009)
Contenu Sponsorisé






Message Guidée par la Force...

Aujourd’hui à 21:48 (2016)
Montrer les messages depuis:    
Répondre au sujet    Chevalier Jedi V3 Index du Forum » Championnat Interplanètaire de POD RACER » Complexe sportif de Pod Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
Page 2 sur 3

 
Sauter vers: 

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Design by Freestyle XL / Music Lyrics.Traduction par : phpBB-fr.com