Chevalier Jedi V3 Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Guidée par la Force...
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Répondre au sujet    Chevalier Jedi V3 Index du Forum » Championnat Interplanètaire de POD RACER » Complexe sportif de Pod Sujet précédent
Sujet suivant
Guidée par la Force...
Auteur Message
Electra
~*Etudiant(e)*~

Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2007
Messages: 375

Message Guidée par la Force... Répondre en citant
L’apprentie était accompagnée des deux jeunes hommes comme s’il s’agissait d’une escorte.
Mais si son corps était bien là, en, train de se mouvoir dans cette atmosphère morbide, son esprit et ses sens étaient ailleurs. Il n’y avait plus la ville et ses trottoirs sableux, ni même de crépuscule accompagnée de sa fidèle fraîcheur, non la jeune Corellienne avait fait le vide en elle jusqu ‘à sentir les propres battements de sont cœur qui allaient diminuant ; Jusqu’à sentir ses pas la guider au gré d’une force invisible.
La Force était là, présente, dans les moindres éléments de l’environnement : dans les murs mélange d’alliage et de terre, jusqu’au plus petit grain de sable. Mais la petite rouquine n’avait pas encore l’expérience suffisante pour la sentir dans le détail, cependant la Force dans sa globalité était suffisante car elle s’en remettait  à elle en suivant ses instincts.
 
Elle se rendit compte qu’en fonctionnant de cette façon, elle arrivait à avoir comme des flashs, des bribes de visualisation topographique qui lui donnait une indication sur le chemin à prendre. Le seul problème pour elle c’est que la ville était maintenant transformée : La nuit précoce, les pillage et les feux qui avaient été déclenchés un peu partout l’avait dévisagé.
 
De ruelles en ruelles, de maisons en commerces, d’abris en obstacles, de débris en craquement, ses pas l’amenèrent progressivement vers le complexe sportif.
Ce dernier n’avait absolument plus le même aspect que la veille.
Sa main se porta machinalement dans sa poche et là une petite chose plate et rigide attira son attention : le pass du Madalay bay !
Electra souffla.
Que de choses s’étaient produites  depuis ce début d’après midi lorsqu’elle déambulait  tranquillement dans la ville, pensant avoir le temps d’une promenade agréable.
Quelle tristesse de voir cette si jolie partie de la ville dans cet état.
Mais soudain sa mélancolie prit fin soudainement.
Une alerte interne la refis se plonger dans son petit monde perceptif.
Elle l’avait sentit.
Oui la Force avait soudainement changée en elle, et se qu’elle ressentait avait quelque chose de connue. Il y avait quelqu’un dans les parages qu’elle connaissait et qui apparemment dégageait lui aussi la Force.
 
La jeune fille se tourna vers les deux comparses un grand sourire illuminant son visage juvénile :
 
-« Je sens quelqu’un !
Il ne doit pas être loin, et peut être a t-il besoin d’assistance ? »
 
La Corellienne referma les yeux pour se concentrer d’avantage sur la Force qui l’avait guidé jusque là.




HRP: voilà, je me suis mise en relation avec Stark et donc il va intervenir sur ce post ^^

_________________
Présentation
coloniser CJ Center|Industrie| Travaux

Jeu 5 Juin - 22:32 (2008) Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger MSN
Publicité






Message Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?

Jeu 5 Juin - 22:32 (2008)
Stark
~*Etudiant(e)*~

Hors ligne

Inscrit le: 24 Sep 2007
Messages: 41
Localisation: Somewhere, over the rainbow...

Message Guidée par la Force... Répondre en citant
Que s’était il passé ? C’était encore pas exactement définissable. A la fin de la course de Pod, Stark était déjà loin du circuit, il avait préféré s’éloigner de sa foule, dans laquelle il ne se sentait pas si à l’aise que ça. Et puis il avait traîné par çi par là… Un peu désoeuvré, et aussi un peu cassé par ses récentes gueules de bois et le soleil qui tapait très fort.

Et puis il y avait eu les « évènements ». Autrement dit une explosion, des cris, des hurlements. Son cœur s’était serré et il s’était senti mal. Se courbant en deux il avait senti son estomac se retourner sans pouvoir y faire grand-chose. A une époque, ce genre de sensation l’avait assailli lors des « problèmes majeurs », comme l’effondrement d’une galerie dans la mine, ou une explosion, où de nombreuses personnes mourraient. Maintenant qu’il en savait plus, il pouvait reconnaître une manifestation de la Force : quelquechose de terrible était arrivé.

Suite à cet évènement, la nuit était tombée. Subitement. Absolument pas naturelle, déstabilisante. C’était étrange, mais dès la tombée de la « nuit », Stark s’était senti mieux. L’obscurité, il connaissait. Savoir qu’un danger rôdait dans la nuit lui rappelait son adolescence et ses sens repassèrent immédiatement en mode obscurité. Les battements de son cœur se calmèrent et il reprit son calme et son sérieux.

Que faire ? Retourner sur ses pas, aller voir ce qui se passait, chercher un véhicule, peut être une arme… Enfin, quelquechose ! Son estomac continuait à se tordre, preuve qu’encore une fois des drames se déroulaient.

« Mais bon sang qu’est ce que c’est que ce bordel ! »

Ses pas le menèrent vite au complexe sportif. Plus rien ne ressemblait à ce qu’il avait vu auparavant. Pas besoin d’être un devin pour savoir que tout ce qui se passait n’était pas lié aux armes habituelles, l’air crépitait de puissance. C’était même enivrant. Pour lui qui n’avait jamais eu vraiment le loisir de distinguer côté sombre et côté lumineux de la Force, c’était terrifiant mais aussi étrangement euphorisant…

Il fouillait parmis les décombres afin de trouver quelquechose qui aurait pu lui servir depuis peu de temps lorsqu’un frisson le parcouru et ses cheveux se dressèrent sur sa tête. Une présence. Il se retourna, ouvrant ses yeux le plus grand possible, réflexe inutile dans l’obscurité. Il mit à contribution ses autres sens, redressé, immobile, se retenant de respirer trop fortement…

« Je sens quelqu’un ! Il ne doit pas être loin, et peut être a t-il besoin d’assistance ? »

La voix était un peu étouffée mais elle semblait familière à Stark. Une voix de femme, de jeune femme, et puis… Il eut une réminiscence, une vision de chevelure auburn, d’un visage souriant, l’astroport, l’hotel, le circuit…

« Electra ? »

Ca y ressemblait… Et puis de toute façon, si ce n’était pas elle, tant pis. Vu les paroles prononcées, ce n’était pas une présence menaçante… Stark était peut être un débutant complet en technique, il n’en restait pas moins qu’il faisait une confiance quasi aveugle à ses instincts. Pour le moment, il n’avait pas eu à s’en plaindre…

En plus de la silhouette féminine qu’on distinguait, il y en avait deux autres. Vu leur façon de se déplacer la carrure, Stark aurait parié sur deux hommes : un jeune et de taille moyenne, non, pas très grand, un autre plus âgé, et pas très grand non plus, disons que Stark les dépassait largement avec sa grande carcasse.

Plus il s’approchait, le plus doucement possible pour pouvoir se barrer vite fait en cas de soucis, plus il avait la conviction qu’il s’agissait bien de l’étudiante Jedi qu’il avait croisée. Il en aurait mis sa main au feu. Et ses yeux habitués à l’obscurité distinguaient quelques brides de couleurs…

« Electra, c’est toi ? »

_________________
Clic>
<cilC


Jeu 26 Juin - 22:13 (2008)
Pierre Alcide
~*Apprenti de l"unité spéciale*~

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2007
Messages: 69

Message Guidée par la Force... Répondre en citant
Alors qu'Electra c'était dirigée depuis peu vers le Jedi se trouvant au sol, un heureux évènement se produisit comme par miracle, ou dirons-nous grâce à la magie du rp. Un mort parmis les vivants, ou bien l'inverse, enfin je ne sais plus. Oui, Jag Fel le ténébreux chevalier jedi sorti de nul part à la façon Spiderman ou autre justicier masqué. Pierre était soulagé! Non pas qu'il voyait en cet homme le sauveur de l'humanité, mais il se disait qu'avec un membre de la force en plus sur le terrain de jeu, ils avaient enfin une modeste chance d'éradiquer la blatte qui leur barrer la route. Et puis, ce qu'il appréciait chez cet homme, c'est qu'il avait le courage d’être lui-même ; avec tout ce que cela comporte de ridicule ! Mais bon, être raisonnable en toutes circonstances ? Il faudrait être fou...

*Jag et Kaizel, ont quelque chose d'anormal qui les rends à la fois bizard et fort. Cette même aura que je peux éprouver en compagnie d'Amoliunor. C'est la particularité des grands hommes...*

Puis se fut une débacle de parole entre Kaizel et Jag. Ironie quand tu nous tiens! Quand au Républicain, il buvait toutes les paroles, et comme les deux jedi parlaient beaucoup, à un moment, il se sentit tituber. Heureusement pour lui, le Jedi pervers leur assigna une nouvelle mission. Il comptait sur les deux républicains et la jeune apprentie pour retrouver un maximum de jeune padawan perdu au milieu de ce chaos ambiant. Le républicain approuvait intérieurement, peut être retrouverait-il son ami Rimu.

"Allé, Electra! Kaizel a raison, nous ne sommes d'aucunes utilités ici. Ne perdons pas de temps, des vies peuvent être encore sauvés. Nous devons agir! Mais sans toi, le Général et moi, nous sommes innéficace. Il n'y a que toi qui peut nous guider en te servant de la Force."

D'ailleurs le Général approuva son élève en ajoutant:

"Oui, Pierre a raison. Sans tes dons, nous ne pourons jamais retrouver qui que ce soit dans cette fourmillière incessante."

Puis, le jeune homme fixa une dernière fois le monstre que les deux Jedi allaient affronter. Testament. Il était préférable pour lui dans avoir fait un, car bientôt cette impasse serait son tombeau éternelle. Le républicain sorti alors son blaster prêt à déguerpir d'ici, et, d'un signe d ela main il salua les deux protagonistes. Et machinalement, une phrase sortit de sa bouche.

"Que la Force soit avec vous!"

***

Guidé par la jeune apprentie de la Force claire, qui utilisait toutes ses connaissances pour retrouver des âmes encore vivantes, Pierre et Amoliunor arrivèrent dans un lieu qu'ils connaissaient bien. Le complexe sportif des Pod Racer, ou du moins, ce qu'il en restait vu l'état de délabrement avancé. Cependant, ce trajet ne fut pas de tout repos pour nos deux républicains, qui, n'ayant aucunes affinitées avec la Force étaient tenus simplement d'escorter la jeune femme. Simplement?! Ce n'était pas tellement le bon mot, tant les ennuis tout au long du chemin les guettait. Les sens en éveils, il n'avait cessé de scrutter le moindre recoins, la moindre personne, le moindre mouvement alarmant. Fatiguant!

C'est alors qu'après une petite pause minutieuse, Electra se tourna avec un regard satisfait:

« Je sens quelqu’un !
Il ne doit pas être loin, et peut être a t-il besoin d’assistance ? »


D'un mouvement de la tête, le jeune homme lui fit signe tout en ajoutant:

"Alors n'attendons pas. On te suis..."

La troupe s'avança quelque peu, jusqu'à distinguer une forme. Seul. Seul au milieu de ce chaos incessant. Ca et là, des gens hurlaient encore et toujours, des vitres volaient en éclats, des cadavres souillaient le sol. Et pourtant, cette ombre droit devant semblait fixe, neutre et sans peur. Puis une voix glissa légèrement avec une dose de doute:

« Electra, c’est toi ? »

Rassurante. Cette voix portait le nom de la jeune fille. Elle avait donc bien réussi dans sa recherche. Il y avait un allié de retrouvé. Mais qui? Pierre ne le voyait pas assez bien encore. Et puis, il ne connaissait que très peu de membres du temple jedi. Soit, une première chose de fait! Mais la mission était loin d'être accomplie, car la cité fourmillait de jeunes gens en danger. C'est alors qu'une pensée s'envola pour Rimu. Alcide espérait qu'il vivait encore.

*Tiens bon, on va arriver...*


Ven 27 Juin - 08:50 (2008)
Lechero
~*La Main de Satan*~

Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2007
Messages: 43

Message Guidée par la Force... Répondre en citant
La petite troupe composé du Général de la république, de Pierre et d'Electra avait quitté la ruelle laissant Jag et Kaizel au prise de Testament. Guidé par la Force, mais surtout par les dons de la jeune fille qui grandissaient, les trois jeunes gens finir par se retrouver dans le complexe sportif de Pod Racer, celui-ci, bien dévasté par le carnage ambiant. Grâce aux connections établies soigneusement (oui, tu as bien jouer sur ton post Electra), la jeune apprentie prouvait qu'elle n'avait plus rien à envier, et qu'elle avait dépassé le cap de la débutante. Ce fut ainsi, sans réel problème que le 1er étudiant fut retrouvé (je vous laisse agir librement pour les retrouvailles).

Stark était sain et sauf. Mais il n'était pas le seul à errer encore dans la fameuse cité "Tahc". Et, il fallait au plus vite se mettre en route à nouveau. Bien entendu, un problème survînt (bah oui, sinon c'est trop fastauche). La jeune femme commençait à accuser le coup, c'est qu'elle avait utilisé beaucoup sa maîtrise de la Force pour une même journée. Peut être trop!! Ainsi, au moment ou elle se reconcentra pour localiser le suivant survivant, elle tomba au sol épuisé. Imcapable totalement de puiser dans la Force! Bien entendu, il restait Stark, mais était-il capable de faire aussi bien...

D'autres âmes avaient besoins de secours, il fallait faire vite!!

Hrp: Amoliunor ne pouvant pour le moment poster, ils vous autorise à jouer son perso. Allé, je prend la Mjisation pour la suite.

Voilà, à vous de jouer. Vous êtes libre d'utiliser la manière que vous voulez pour trouver le prochain survivant. Je veux votre parcours, ou vous allez, et tout, et tout. 0 la fin, vous voyez une ombre. Selon votre rp, sa qualité, son imagination pour combler le problème, je déciderais à qui appartient l'ombre.



Jeu 17 Juil - 12:00 (2008)
Electra
~*Etudiant(e)*~

Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2007
Messages: 375

Message Guidée par la Force... Répondre en citant
La jeune fille entendit son prénom, elle s’arrêta alors brusquement.
Malgré l’obscurité l’image de Stark bien visible comme en plein jour, lui vint comme il s’agissait de flashs, tandis que le jeune homme avançait vers le petit groupe.
 
Elle se retourna vers ses deux accompagnants et souffla de sa voix affaiblie.
 
-« Oh, je le connais en plus, et je peux vous dire qu’il s’agit bel et bien d’un étudiant Jedi. »
 
La Corellienne avait retrouvé un sourire sur son visage pâle et fatigué. La proximité de l’étudiant révéla ce qu’elle savait déjà et elle était tellement contente de voir une tête connue et de savoir qu’il n’était pas blessé voir pire, que la jeune fille lui aurait bien sauté dans les bras. A près tout avec Sobra, il était des rares personnes du temple avec qui elle avait pu sympathiser, mais bien entendu sa réserve d’étudiante du temple et sa fatigue l’en empêcha.
 
Elle leva la tête pour regarder le jeune homme dans les yeux et lui prit instinctivement les mains :
 
-« Stark, je suis vraiment contente de te voir !
Justement Kaizel m’a confié la mission de retrouver un maximum de membres du temple, et tu es le premier. »
 
Puis lui lâchant les mains et se retourna vers les deux garçons qu’elle se devait de présenter.
 
-« Et dans cette tache je suis aidée de ces deux charmants jeunes hommes que voilà :
Pierre Alcide, et le général Amoliunor, qui sont tous deux républicains. »
 
La jeune fille laissa les hommes se saluer et se concentra de nouveau pour ne pas perdre de temps. Il y avait encore tant de monde à retrouver.
 
D’autres flashs de visages inconnus lui vinrent alors la noyant dans un tourbillon de sensations qui s’évapora dans une grande lassitude. Elle avait l’impression qu’elle s’était brusquement vidée de son énergie vitale.
 Puis plus rien qu’un contact froid et une obscurité encore plus dense qu’elle ne l’était normalement.
 
Son corps était inerte par terre comme morte mais son esprit était déjà ailleurs.
Elle se revoyait à Corellia en compagnie de son meilleur ami Yumlinch, le drall .A vrai dire, elle revivait l’espace d’un instant ses meilleurs moments avant de retomber dans les ténèbres et de voir un visage plus récent, celui de Sobra.
 
D’une voix à peine audible, la Corellienne susurra ce nom et tomba cette fois ci réellement inconsciente.

_________________
Présentation
coloniser CJ Center|Industrie| Travaux

Mer 23 Juil - 22:28 (2008) Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger MSN
Pierre Alcide
~*Apprenti de l"unité spéciale*~

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2007
Messages: 69

Message Guidée par la Force... Répondre en citant
Après avoir entendu le prénom de la jeune fille prononcé au loin, le jeune républicain tourna sa tête en sa direction afin de voir sa réaction. Il remarqua une chose, celle-ci semblait légèrement troublée, car elle venait de stopper sa marche. Au même instant, l'ombre continuait d'avancer vers eux. Pierre main proche de son étui à blaster restait sur le qui-vive prêt à désouder l'homme au moindre mouvement suspect. C'est alors qu'Electra d'une voix un peu essouflée se retourna vers lui et son supérieur pour leur enlever un gros doute:

« Oh, je le connais en plus, et je peux vous dire qu’il s’agit bel et bien d’un étudiant Jedi. »

Elle termina sa phrase avec un large et beau sourire contrastant avec la fatigue éprouvante des épreuves qu'ils étaient en train de vivre ici. Le jeune homme retira ainsi lentement sa main de l'étui, se décrispant. Lorsque le fameux étudiant jedi arriva à distance, la jeune fille lui prit les mains chaleureusement. Elle paraissait heureuse et satisfaite d'avoir déjà fait une partie du chemin, mais surtout, contente de retrouver un ami sain et sauf. Pierre eu alors une pensée pour Rimu. Que devenait-il celui-là? En tout cas, le garçon espérait vraiment qu'il ne se soit pas fourré dans un sale pétrin...

*Rimu, tu as intérêts à rester vivant...*

Puis, sortant de ses pensées, le jeune républicains fixa un instant les deux joyeux lourons. Electra expliqua rapidement le contenu de sa mission au nouveau venu avant de présenter les deux hommes qui l'accompagnait. A la nomination de son nom, le jeune homme fit un léger signe distinctif de la tête. Il n'en rajouta pas. Sobre et bref. Désormais, il était temps de reprendre la route pour rejoindre le prochain étudiant à sauver. D'ailleurs, en zieutant la membre du temple jedi, il pu apercevoir que celle-ci était déjà en train de se reconcentrer sur la mission.

Soudain...

Elle tomba au sol, totalement épuisée. Le visage ailleurs, et le corps inerte. Elle semblait déjà loin, très loin de ce monde de chaos. Pierre accourrut alors auprès d'elle pour lui porter secours. Ainsi, il se mit à genoux, la portant délicatement dans ses bras pour lui éviter de chuter inconsciente. Touchant son front, il sentit une douce chaleur enivrante le parcourir. C'est alors qu'elle susurra quelques bribes de mots:

"So...Sobra..."

Ce fut les derniers mots qu'elle acquiesa avant de s'évanouir. Sa tête chuta au creux des bras du garçon, qui désespéré porta immédiatement son regard sur le Général Amoliunor. Celui-ci avait toujours une solution même dans les moments les éperdus. Avec son regard confiant, et son côté totalement détaché des évènements, il s'exprima:

"Bon bah, à mon avis ce Sobra est le prochain étudiant à retrouver, il se tourna vers le jeune homme aux cheveux rouge et ajouta. Stark c'est bien ça?! Tu connais ce Sobra?"Rapidement le jeune homme répondit positivement à la question de Stan, facilitant la tâche. "Très bien! s'écria-t-il. Tu seras notre guide jusqu'à lui alors. Même si mon instinct me dis de continuer dans cette direction. Pierre, tu t'occupe de porter la jeune fille, elle a besoin d'un peu de repos, et nous aurons sûrement besoin d'elle plus vite que prévu..."

"Oki, chef!"

La petite troupe reprit alors la route. Voila désormais plus de 4 heures qu'il voyageait à travers les ruelles malfammées, et la fatigue commençait à peser lourd sur le corps du jeune garçon. Ses jambes le faisaient assez souffrir et son dos le martelait de douleur. Il était pour ainsi dire épuiser, ajouté à cela le poids d'une jeune fille inconsciente et la marche devenait un vrai calvaire. Mais l'idée dans laquelle il pouvait sauver des vies innocentes, ou retrouver son ami, lui mit un baume au cœur et un regain de confiance et de désir immense qui le força à continuer. Guidé par Stark, ils arrivèrent dans un lieu sombre. Au loin une ombre semblait figé. Etait-ce Sobra????


Jeu 21 Aoû - 09:25 (2008)
Général Amoliunor
~*Général de la résistance*~

Hors ligne

Inscrit le: 19 Sep 2007
Messages: 37

Message Guidée par la Force... Répondre en citant
Marcher d'un pas grave, et d'un grave sourcil. Amoliunor restait silencieux. Il analysait, ou du moins, il regardait dans le blanc des yeux la bétise humaine. Comment en était-on arrivé là? Dans ce chaos régnant dans une cité construite pour le bonheur, construite pour rassembler les peuples, les contrée. Le championnat intergalactique de Pod Racer qui se prônait haut et fort être le lien de fraternité, de main tendue vers la paix, venait d'être le théâtre de ses antagonismes. L'homme est en proie à l'homme, un loup à son pareil.

Ici, le père étrangle le fils, et le cercueil préparé par le fils sollicite le père. On trouve des moyens, des crimes d'un autre genre. Les sanglants couteau travaillent dans la pénombre d'un ciel couvert par des éclipses inimaginable et fantasmagorique. Et, le furieux vice en public se montre. C'est fait! Les démons ont franchi notre monde. La terre a ouvert son sein, du ventre des tombeaux naissent des enterrés aux visages nouveaux. Tous sortent de la mort comme l'on sort d'un songe. Les corps des tyrans autrefois dêchus en un lieu unique se sont asserrés. L'apocalyspe est en route, laissant les cendres des brûléss voler de toutes parts. Riant au ciel riant, d'une agréable audace ténébreuse.

La cité de Tahc paraissait revenir à l'état brut. Un chaos de chaos, un tas mal entassé. Stan leva un instant les yeux vers le ciel. On ne voyait plus ici-bas ni le char du soleil dans son vol sublime, haute source de lumière, ni les astres du vaste monde, rien. Simplement une sorte d'assemblage obscure et tumultueux d'éléments confondus. Au loin, on entend le tonnerre gronder, des corbeaux planent au-dessus de nos têtes encore bien vivantes, croassant d'une force aigue. La mort nous guette à chaque recoins de ruelle sombre. Les sens en éveil, la petite troupe avançait vers sa destinée. Celle-ci les menant premièrement aux abord du complexe sportif. Un premier survivant, marqué par la douleur de l'amère expérience.

Oui, malgré tout, aucun homme ne sortira indemne de cette expérience. Vivre la mort, frôler la mort, danser avec elle au clair de lune. Quoi de plus terrifiant pour un simple mortel. Les échos qui se forment dans nos têtes répètent les cris jusqu'à mille fois rendant l'atmophère lourde et pesante, oppressante et stressante. Le général fit rapidement un signe de la main, il fallait continuer. Ne pas traîner car d'autres vies étaient en train de faire l'horrible apprentissage de la survie en temps réelle.

Mais...

Bientôt les forces de la jeune fille semblèrent s'évaporer. Le regard serein de quitter la réalité. Elle paraissait désormais déjà bien loin, quittant prématurément désordre et tumulte. Un visage presque enfantin, cet âge où le rire est toujours sur les lèvres, et où l'âme est toujours en paix. Innocence et jouissance d'un temps si court. Son corps s'endormant loin de l'amertume et la douleur. Pierre accourut pour lui éviter la chute, trop brutale. Et, dans un dernier soupir avant de se laisser emporter par une vague de repos méritait, et susurra:

"So...Sobra..."

Elle avait lutté. Bien lutté face à ces terribles démons. Son travaille prenait désormais fin. Stan savait qu'il était temps d'agir. C'était suffisant pour eux. Il ne laisserait plus tout ses maux envenimer le sang pur de la jeunesse ici présente. Et, lorsque son protégé porta son regard éperdu dans sa direction, il lui répondit de la meilleure des façons. Relativisant le spectacle d'horreur, ou du moins essayant de le minimaliser pour ne plus leur imposer un fardeau de plomb démoniaque.

"Bon bah, à mon avis ce Sobra est le prochain étudiant à retrouver, il se tourna vers le jeune homme aux cheveux rouge et ajouta. Stark c'est bien ça?! Tu connais ce Sobra?"Rapidement le jeune homme répondit positivement à la question de Stan, facilitant la tâche. "Très bien! s'écria-t-il. Tu seras notre guide jusqu'à lui alors. Même si mon instinct me dis de continuer dans cette direction. Pierre, tu t'occupe de porter la jeune fille, elle a besoin d'un peu de repos, et nous aurons sûrement besoin d'elle plus vite que prévu..."

Comment exprimer cette foule de sensations déplorables et sinistres que l'on pouvait éprouver dans ce long périple à travers les dédales de la ville? Les sons qui rendaient la peur dans le vide d'un coeur meurtri ressemblaient au murmure que les vents et les eaux font entendre dans un silence mortuaire. On angoisse, mais on ne peut les peindres. Tout en marchant, ont écoutaient ses pleurs spectrals, qui rappelaient à nos têtes, que nous étions encore bel et bien vivant. Il n'était pas encore l'heure de déployer nos ailes vers ces régions inconnues que notre coeur demandera hélas, un jour. Vivre! Il le fallait...

Ainsi, ils marchaient à grands pas, les visages enflammés, le vent sifflant dans leur chevelure, ne sentant ni frimas, enchanté, tourmenté, et comme possédé par le démon de leur coeur, ils arrivèrent devant une ombre frêle et fragile...


Jeu 2 Oct - 10:43 (2008)
Lechero
~*La Main de Satan*~

Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2007
Messages: 43

Message Guidée par la Force... Répondre en citant
La marche fut bien plus longue à cause de la faible maîtrise de la Force de la part de Stark (oui, il est moins bon qu'Electra). Parfois, il s'arrêta, semblant hésiter sur le chemin à prendre. Parfois, il eu besoin d'obliger la team à faire un petit détour ne connaissant pas non plus la ville comme sa poche. De plus, l'endroit où se trouvait Sobra n'était pas la porte à côté par rapport au complexe sportif de Pod Racer. Et, il ne fallait pas oublier une chose: là-bas un combat faisait rage entre Delphy Khímaïra et The Joke. Ainsi, le mélange de Force différentes était troublant pour un apprentit.

Mais, grâce à son obstination et à son abnégation, il mena les deux hommes à bon port. Pierre commençait à légèrement souffrir du poids de la jeune fille inconsciente, quand à Amoliunor, il avait l'expérience du terrain. Aucune émotion ne l'envahissait, apaisant les deux novices. Au loin, l'ombre qui semblait se dessinait était encore confuse.

En s'approchant d'un peu plus près, la troupe pu apercevoir le cadavre d'un homme jonchant le sol (The Joke) et cette fameuse ombre qui se tenait debout. Celle d'une femme (Delphy) au regard neutre. Un peu plus loin, un jeune homme appeuré par la scène qui avait du se dérouler sous yeux, se tenait accroupis contre un mur. Il paraissait touché lui aussi par une blessure, pas si terrible que le saignement qui en sortait.

C'est alors qu'Electra reprit légèrement conscience. Mais, elle n'était pas en état de se mouvoir, car bien trop faible. (Delphy peut vous venir en aide pour la revitaliser...je dis ça, j'dis rien ^^)

HRP: Voilà, à vous de jouer. Vous êtes libre de faire ce que vous voulez. Je pouvais agir avec Delphy et Sobra.
Je vous conseil d'aller jeter un oeil sur ce topic pour mieux situer ce qu'il s'est passé: http://cjv3.xooit.com/t185-Les-Favellas-QUARTIER-EST.htm#p2851

Pour Delphy et Sobra, ce topic sera la continuité du votre. Yeah

Vous pouvez ensuite, partir à la recherche de la suivante, la gentille Saeleen.



Jeu 2 Oct - 12:24 (2008)
Electra
~*Etudiant(e)*~

Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2007
Messages: 375

Message Guidée par la Force... Répondre en citant
[mode inconsciente et influencée par le Force on]

Elle ne s’était pas attendue à se trouver dans un intérieur brillamment illuminé et même éblouissant. A sa grande surprise, il n’y faisait plus sombre. Son regard allait et venait sur le complexe sportif bondée d’une foule joyeuse et faste. Les affiches publicitaires qui se trouvaient aux mêmes endroits que la veille, flottaient magistralement dans les airs ; Les pods qui étaient à leur emplacement et qui faisaient l’admiration des petits Tatooiniens étincelaient au double soleil de la planète ; Les bêtes, les droïdes, la faune locale et interstellaire y étaient présentes; Tout y était ! Il ne manquait que les odeurs, les effluves bien spécifiques de cet environnement qui lui était connu. Le bruit y était différent aussi, feutré et lointain comme si elle s’avançait dans une bulle irréelle au milieu du concret. Tous ses signes lui firent sentir tout de suite qu’elle était en train de rêver.
Prise de panique elle se mit à courir et tous les personnages qu’elle croisa se retournèrent vers elle en changeant leur expression faciale passant du neutre au suppliant. Ils levaient leurs bras en sa direction comme s’ils auraient voulu être secourus. Ils poussaient des plaintes qui continuaient à raisonner dans sa tête, obligeant la jeune fille à se la prendre dans les mains comme pour arrêter ce vacarme, mais sans résultat aucun.
Puis ses pas la ramenèrent vers les gradins et en haut des marches elle revit Sobra qui lui souriait (voir ici).
Alors elle susurra son nom, et le son de sa voix lui vint à ses oreilles comme sonnant réelle cette fois.

Il n’y eut alors plus de râles des âmes qui l’entouraient. Elle se rapprochait de lui et elle sentait bien sa présence. Elle le sentait au plus profond d’elle.
Rêve ou réalité, elle ne savait plus trop.
Sa présence était tellement tangible !!
Mais alors qu’elle allait lui parler, lui dire qu’elle était contente de le voir tout comme Stark qui étaient à ses côtés…
Non, qui devait être à ses côtés mais qui n’était pas là !

Où était il ? Et où étaient ils ?
Après avoir lancé un regard autour d’elle pour retrouver ses accompagnants, elle ne vit qu’un environnement qu’elle ne reconnaissait plus. Ahurie, elle rejeta alors un regard à l’humanoïde aux cheveux bleus mais ses traits se fondirent dans le décor et bizarrement ils laissèrent place aux traits d’une femme, elle aussi aux cheveux bleus, un beau visage au regard sévère, une combinaison moulante qui devait lui permettre de se fondre dans tout milieu.

Elle ne connaissait pas cette femme mais elle sentait aussi sa présence tout comme elle avait sentit celle de Sobra juste avant sa disparition.
Elle était importante ou plutôt quelque chose lui disait qu’elle devait être importante alors la Corellienne commença à courir vers cette inconnue qui restait en haut des marches dans une posture d’attente.
Bizarrement plus Electra avançait vers elle et plus elle s’en éloignait. Alors, elle s’arrêta nette et cria :

« Viens ! Je n’arrive pas à t’atteindre !

Viens, il n’y a que toi qui peux venir à moi …

Viens…
Viens…
viens »


La lumière éblouissante baissa graduellement d’intensité, et l’obscurité repris son droit.


[mode inconsciente et influencée par le Force off]


Un mal de tête lui transperça le crâne. Elle sentait aussi la sueur perler sur son front.
Ses yeux étaient encore fermés et se refusaient de s’ouvrir ou bien les avait elle ouvert mais ils refusaient de voir . Elle ne savait pas trop.
Tout ce qui lui paraissait sur c’est qu’elle était portée ; Elle sentait la cadence des pas de son porteur et sa tête qui suivait ses saccades.

Que s’était-il passé, elle n’en savait rien mais elle se sentait vidée. Peut être qu’elle en avait trop fait, que le fait d’avoir trop puisée dans son énergie après un combat au corps au corps lui avait fait perdre conscience.
Et ce rêve !
Il avait l’air tellement réel avec la présence de Sobra qu’elle sentait encore et celle de cette femme dont le visage était encore en tête. La Force avait jouait un rôle là dedans , elle le sentait au plus profond de son âme. Que faisait elle d’ailleurs la Force , à quelle jeu étrange jouait elle en cet instant. Electra ne savait même pas encore bouger ses membres.

Des sons presque inaudibles arrivèrent tout de même à sortir de sa bouche pâteuse :

-« Où… où est –elle ? »


Hrp: voilà voilà, j'ai fait en sorte d'inclure Shana et bien sur LK...J'ai pas trouvé mieux, je pense que ça fait une atmosphère intéressante.

_________________
Présentation
coloniser CJ Center|Industrie| Travaux

Sam 18 Oct - 21:48 (2008) Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger MSN
Pierre Alcide
~*Apprenti de l"unité spéciale*~

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2007
Messages: 69

Message Guidée par la Force... Répondre en citant
Ils continuèrent leur chemin dans les allées de sables qui semblaient infinies. Un paysage si triste mais tellement attirant s'offrait devant eux. Les quelques moments de silences qui s'installaient parfois entre eux laissaient le temps à Pierre d'admirer le sable virevoltant avec des petites brises de vent apparaissant de temps en temps.

Le temps passait à une vitesse considérablement lente aux yeux du jeune homme de plus en plus éprouvé par la fatigue. Tout était bruyant et chaotique dans ce paysage sombre, détruit, et sans fin qui ne cessait de se répéter dans sa tête. Décombres, ombres, sable, vent chaud, explosion, poussière, nuages noir dans un ciel ténébreux tandis qu'un voile démoniaque recouvrait la cité sous cette nuit artificielle.

De plus, depuis qu’Electra avait perdu conscience, la petite troupe affrétée demeurait dépendante de Stark. Jeune apprenti du temple jedi, mais qui n’avait pas encore le niveau requis pour ce genre d’épreuve lourde. Soit, il fallait bien débuter un jour. Mais aujourd’hui, alors que la situation critique appelait à une intervention rapide et chirurgicale, c’était un peu embêtant. De toute manière, il n’était plus que leur seul recours pour poursuivre la mission sauvetage. Alcide fixa un instant son mentor, cherchant un peu de réconfort et d’assurance, chose qu’il avait toujours pu trouver auprès du Général. D’ailleurs, celui-ci ne tarda pas à lui renvoyer un petit clin d’œil amical. Les situations devenaient tellement plus futiles aux côtés d’un grand homme. Un simple geste humain, et vous voilà de nouveau le moral pour continuer dans un tel périple. Le républicain, qui n’avait presque plus les bras et les jambes pour soutenir Electra, se vit revigorer et revitaliser en un instant. Le mental, chose extraordinaire !

Après plusieurs déroutes, et erreur de jugement, le jeune homme les mena à bon port. Ou du moins, il réussi à trouver des âmes encore vivantes. Pour le moment, Pierre épuisé par le poids de la jeune fille ne pu analyser la situation. Il se contenta d’avancer pour s’approcher des lieux. Devant lui, s’offrait une scène de combat. Une nouvelle. Ou du moins, ce qu’il en restait. Un homme au visage clownesque et sadique jonchait le sol, se vidant de son sang. Ce cadavre donnait des frissons de par un élément flagrant. Il semblait sourire. Sourire à la mort. Folie mortuaire, pour une personne qui dégageait une atmosphère inquiétante. Mais, ce qui frappa encore plus le garçon, c’était un autre détail. Une jeune femme à l’expression neutre, se situait à ses pieds. Droite comme la justice, elle n’arborait aucun sentiment. Comme si la mort de cette chose n’altérait pas la conscience de cette femme. Aucun bouleversement ! Spectacle affligeant d’une impassibilité marquante.

Puis, tout en déposant Electra doucement sur le sol, son regard se porta en arrière plan. Sur la troisième personne composant la scène. Un garçon, totalement recroquevillé sur lui-même. Légèrement blessé, mais sans réel gravité. Lui, était le parfait antagoniste de cette jeune femme. La peur qui se lisait sur son visage traduisait la violence des actes qui avait du se dérouler ici. Tremblant de tous ses membres, et adossé contre le mur en retrait, il paraissait parfaitement abattu. Pierre s’en approcha en premier lieu. D’abord parce que la jeune femme ne l’inspirait guère, dégageant une présence peu chaleureuse, d’autre part, car il était de sa mission de retrouver le plus d’apprenti. En s’approchant un peu plus de lui, il pu se souvenir de l’avoir déjà croiser auparavant. Oui, maintenant c’était plus clair ! Ce jeune homme se trouvait dans l’enceinte du stade de Pod Racer lors de sa première course. Mais surtout, il l’avait déjà aperçu au Mandalay Bay avec les autres apprentis jedi. Se souvenant des bribes de paroles d’Electra, il s’adressa à lui tout en lui tendant la main :

« Sobra… ?? Ne t’inquiète pas, nous sommes de ton côté. »

C’est alors que Pierre fut détourné par la voix de Stark. Electra venait de se réveiller. Encore affaiblis par la situation, elle essaya de dire quelques mots. Des sons presque inaudibles arrivèrent tout de même à sortir de sa bouche pâteuse :

-« Où… où est –elle ? »

Mais de qui pouvait-elle bien pouvoir parler ?? Tout ne restait encore que mystère et suspense.


Dim 2 Nov - 16:04 (2008)
Général Amoliunor
~*Général de la résistance*~

Hors ligne

Inscrit le: 19 Sep 2007
Messages: 37

Message Guidée par la Force... Répondre en citant
Il y a autant de diverses espèces d'hommes qu'il y a de diverses espèces d'animaux, et les hommes sont, à l'égard des autres hommes, ce que les différentes espèces d'animaux sont entre elles et à l'égard les unes des autres. Combien y a t-il d'homme qui vivent du sang et de la vie des innocents: les uns comme des tigres, toujours farouches et toujours cruels; d'autres comme des lions, en gardant quelques apparences de générosité; d'autres comme des ours, grossiers et avides; d'autres comme des loups, prédateur et impitoyable; d'autres comme des renards, qui vivent de la ruse, et dont le métier est de tromper! L'homme est capable de détruire sa propre espèce, chassant pour le plaisir de celui qui les nourrit. Suivant toujours son maître sans se soucier du mal qu'il peut causer autour de lui. L'homme est une multitude d'animaux plus ou moins destructeur. Et, c'est pour cette raison que depuis la nuit des temps, les périodes de paix s'affaisse par rapport aux périodes de guerre.

En temps de paix, nous considérons la guerre comme immorale. La morale vise en effet la préservation, voire la promotion de la vie humaine; la guerre, au contraire, sa destruction ou sa soumission à la force brutale. Mais, pour l'homme, la guerre reste un besoin naturelle. Il s'agit d'un instinct assez lâche pour permettre certaines évolutions ou remises en cause mais assez déterminant pour faire retour sous des formes substitutives, dissimulé derrière les habitudes acquises qui se transmettent par la culture. La tendance à valoriser ceux de sa communauté aux dépens des autres, la tendance à se clore sur soi, sur l'identité que nous confèrent notre culture et notre langue, la tendance à exclure la différence sont innées et subsistent virtuellement en nous. Alors la violence plus ou moins aveugle et le mépris de l'autre sont brusquement justifiés à l'encontre des valeurs humanistes de dialogue et de compréhension mutuels et cela au nom de Dieu, du droit ou des intérêts légitimes, voire de ces mêmes valeurs. Nous sommes le Bien, les autres incarnent par principe le Mal. Tel est l'instinct primitif heureusement dissimulé sous les apports de la civilisation...

Si la guerre est naturelle, c'est parce que la société naturelle est guerrière et que les hommes sont déterminée par leur instinct à vivre dans des sociétés naturelles. La recherche de la paix exige au contraire un effort d'ouverture, d'effraction hors du social dans la visée créatrice de valeurs transcendantes. La société naturelle pousse à la guerre comme la nuée porte l'orage. Comme dit si bien le proverbe: Chassez le naturel, et il revient au galop! En réalité, la paix n'est qu'une préparation à la guerre.

Stan savait tout cela avec l'expérience développé aux fils des années de terrains. Il avait vu passer des guerres, longues, épuisantes, terrifiantes, destructrices. Tout comme il avait vécu pendant des moments propices à la paix, courts, chaleureux, rassurants et restaurateurs. Mais, sa connaissance de la vie, lui faisait dire, que les époques de guerres dominaient largement sur les époques de paix. D'ailleurs, c'est bien pour cela qu'il avait toujours du boulot. Aujourd'hui, alors qu'il déambulait dans les rues chaotiques, il avait conscience de la chose la plus importante. Tout ces hommes combattait pour la paix, en sachant qu'ils préparaient déjà au plus profond de leurs âmes, la guerre suivante...

Il tourna la tête, apercevant Pierre Alcide, ce jeune guerrier, qui cherchait un peu de réconfort. Avec sa nature propre, il lui renvoya un simple clin d'oeil sécurisant. Comme pour lui faire comprendre, que tout allait bien se passer. Et qu'une guerre possède un début, et donc forcemment une fin. Il ne fallait pas s'inquièter. C'est l'un des nombreux cycle de la vie. Le mieux était d'apprendre à l'accepter pour bien le vivre. La suite, fut une série de marche, plus ou moins désastreuse, pour arriver jusqu'à bon port. ou du moins, jusqu'à un nouveau théâtre de bataille. Un homme au sol, une femme debout. Tel était la dure réalité d'un combat. La guerre est une brute aveugle. On dit : "la science de la guerre." Ce n’est pas vrai. Elle a beau avoir ses écoles, ses ministères, ses grands hommes, la guerre n’est pas une science ; c’est un hasard.

La victoire, la plupart du temps, ne dépend ni du courage des soldats, ni du génie des généraux, elle dépend d’un homme, d’une compagnie, d’un régime qui crie : "En avant ! " de même que la défaite ne dépend que d’un régiment, d’une compagnie, d’un seul homme qui aura, sans raison, poussé le cri de : "Sauve qui peut !". La plupart des batailles ont été gagnées, grâce à des fautes fortuites, à des ordres non exécutés ; elles ont été perdues par un entêtement dans la mise en oeuvre de plans admitrables et infaillibles !

Laissant Pierre s'occuper du garçon appeuré, Amoliunor decida de s'approcher de la jeune femme placide. Elle le laissa approcher sans bouger, sans rien dire. Puis, d'une voix calme, et totalement sans jugement, il s'adressa à elle:

"Je suppose que sa mort en valait la peine...si vous l'avez fait!"

Il lui laissale temps de répondre avant d'ajouter:

"Je vois en vous ce regard...celui de la guerrière. Vous n'avez pas peur de mourir au combat. Vous trouvez cela naturel. Vous êtes comme moi, un pur produit de guerre. Et sans cela, vous n'existez pas. Sans guerre, sans combat, sans bataille, nous ne sommes qu'un maillon de plus dans cette chaîne interplanétaire de la vie. Un point dans la galaxie. Vous êtes comme moi...vous savez qu'en combattant pour la paix, nous préparons déjà notre prochaine bataille. Nous écrivons déjà le tome 2..."

Un sourire amusé naquit sur son visage – le vent s'était calmé – visiblement quelques images intéressantes parcouraient son esprit.

"Je suppose que vous êtes dans la capacité de soigner cette jeune fille inconsciente..."

Il se tourna pour montrer Electra du doigt lorsque soudain...celle-ci se réveilla brutalement!

« Où… où est –elle ? »


Mer 5 Nov - 18:36 (2008)
LK-O19
~*Droïde de la république*~

Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2007
Messages: 59

Message Guidée par la Force... Répondre en citant
"Tiens. On est pas seuls...Pas encore. Je crois qu'il y a du monde dans le coin qui semble avoir besoin d'un coup de main"

=Senseurs activés...[] Détection groupe d'individus.=

Comment avait-elle pu ? Elle n'avait aucun dispositif pour trouver une telle information. Les capacités humaines étaient bien trop faibles pour accomplir une telle analyse. Il se contenta de la regarder sans rien dire, attendant une justification qu'elle ne tarda pas à apporter. Ces "dons" semblaient être des attributs de ces jedis... Après tout elle maniait le sabre laser, la force pouvait bien la rendre moins pathétique que les autres résidus flasques. Ainsi après avoir pulvérisé le mandalorien, la capitaine voulait aller secourir des personnes inconnues... Car elle même semblait ignorer la nature de ce groupe.  Après tout, si ça allait rajouter un peu d'action pourquoi pas ? Alors que Shana Lorso commençait déjà à se diriger vers la source, le droïde se baissa et fixa un morceau de matière qui constituait Alseus... C'était de la folie pour un droïde. Mais il ne pouvait se retenir de prendre un échantillon. Il fallait savoir ce que c'était même si ses programmes en était incapables, même si ça prendrait des siècles, il avait besoin d'une réponse. Empêcher une IA surdéveloppée de répondre à une question pouvait être qualifier de suicidaire. O19 se releva ensuite et marcha aux côtés de l'officier. Les restes de fumée du gaz paralysant n'était bientôt plus qu'un loingtain souvenir et les rues de la ville semblaient à mesure de leur avancée de plus en plus détruites par la catastrophe. Ils marchèrent sans se retourner une seule fois, sans regarder la tempête qui faisait rage quand l'assassin s'arrêta net. Un bruit répugnant l'avait stoppé. Il regarda sur quoi il avait marché. Ca n'avait rien à faire là... Est ce que ses analyses déliraient ? Lui donnaient des informations complètement insensées ?... Un crâne brisé par son pied.

"Pwah O19 ! Je déteste quand tu fais ça !
- C'est la meilleure façon de le faire taire.
- La ferme. Le boss veut pas d'échec. Ca me ferait mal qu'on se fasse repérer à cause que la boîte de conserve veuille s'expliquer !
- Cible en approche...
- Tu abats les gardes de sécurité, je m'occupe du jedi.
- Trois individus en mouvement. Analyse... Coordonnés 7.4, 5.6, 3.3 Abattage des cibles."


L'environnement semblait affoler ses programmes... Il avait l'habitude d'être dans des situations critiques qui feraient paniquer n'importe qui. Mais cette faille dans la force semblait considérablement l'affecter. Il n'était qu'un écho en quittant sa planète d'origine. Ici il n'arrive même plus à contrôler ses fichiers. Mais qu'est ce qu'ils cherchaient à faire ? Le rendre dément ? Des images apparaissaient devant lui, restant une fraction de seconde chacune. Ses victimes, Des vies...Des souvenirs. Aucun droïde ne peut supporter une telle situation mais lui n'avait pas le choix. La lady blue ne faisait pas attention à l'étrange comportement du droïde, trop occupée à trouver les autres. Ce qui permit à LK-O19 se reprendre son calme et la route par la même occasion. Le signal avait atteint son paroxisme, ils étaient juste à côté. L'assassin metallique chargea son arme. Avec un peu de chance, ils étaient attaqués ou devenus fous à les achever. Et comme tout bon droïde faussement protocolaire, il se rendit à leur rencontre en premier. Des républicains sans doute... Quoique certains n'en avaient pas du tout l'allure.

" Salutations. Nos senceurs ont détecté une activité vous correspondant . L'officier républicain a donc donné ordre de vous rejoindre pour vous porter assistance."

Il resta immobile et laissa les autres réagirent. Et surtout Shana Lorso le rejoindre pour éviter qu'il ne tire sur tout le monde...
 


Dim 9 Nov - 17:13 (2008)
Agonne Diec
~*Etudiant(e)*~

Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2008
Messages: 14
Localisation: Belgique

Message Guidée par la Force... Répondre en citant
Apres sa première visite au temple jedi, Agonne fut presque instantanément recontacter. Il était accepté. Malheureusement son entraînement ne pouvait commencé avant 2 bonne semaines (en effet un événement sportif allait avoir lieu)

*il y a un siècle ce n’est pas pour quelque course que l’on aurais suspendu un entraînement*

C’est donc avec délassement que Agonne alla sur le Complexe sportif de Pod .Il Pris une chambre dans un hôtel miteux, utilisant ses derniers crédits.

*j’espère que je serais loger, nourrit et blanchi au temple.*

C’est donc 3 jours plus tard que l’apocalypse commença.

En quelques heures tout était joué. Agonne sentait que quelque chose de grave, de très grave était en, train, de se produire. Le sith en lui tonnait et remuait. Un combat pas très loin avait lieu. Un combat dans lequel un monstre, un psychopathe se battait. Dark Norrius l’appelait pour qu’il l’aide. Il fallu quelque minute de lutte intérieure pour le faire taire. Quand il rouvrit les yeux, il reconnaissait a peine le quartier. Le motel dans lesquels il avait dormi était en ruine et des nuages de poussière empêchait de voir a plus de 3 mètres. Tout n’était que chaos.


*avec un sabre laser je ne me sentirait pas plus mal*

Un sentiment grandissait en lui, un sentiment menant au coté obscur : la peur
Il n’avait encore reçu aucun entraînement que déjà l’enfer s’ouvrait sous ses pieds. Agonne n’était pas courageux

Il vaut mieux être un rat vivant qu’un lion mort
Voila ce qui avait toujours été son état d’esprit. Il trouva un coin entre quelque débris ou il s’accroupit, attendant que le déluge de feu et de FORCE passe.
Dans son abris, Agonne « sentit » un combat de force titanesque, il sentit le tâtonnement faible d’un(e ?) autre étudiant(e) Il sentit cette pression s’évanouir et une autre , moins précise prendre sa place.

*il vaut mieux être un rat vivant qu’un lion mort, Agonne reste bien caché*

Le groupe passa devant sa cachette sans rien remarquer.

Quelque minute passèrent et comme ils ne semblaient pas revenir Agonne se décida a bouger

*que fais tu imbécile ??? Tu veux nous tuer tout les deux ?*


Ignorant la voix de son alter ego Agonne commença à arpenter les ruelles, dans le but de fuir.
Apres une bonne centaine de mètre Agonne eu encore une de ses révélations comme seul les schizophrènes en ont le secret. Si il fuyait c’était par peur, la peur mènent au coté obscur, le coté obscur est distillé dans son corps par Norrius et tant qu’il na pas appris a le faire taire il dois s’en méfier comme de la peste. Donc il doit aller vers le groupe de personnes. Ce raisonnement que l’on pet qualifier d’irrationnel aida cependant Agonne. Tout devint clair pour lui. C’est avec une nouvelle bouffée d’énergie (poussée par le coté clair de la force ?) que Agonne repartit sur ses pas

"……..donc donné ordre de vous rejoindre pour vous porter assistance."

Quand il arriva un droide avait rejoint le groupe. Agonne détestait les droides car on ne pouvait les sentir grâce à la FORCE

Prenant son courage a deux main Agonne s’avanca

"Bonjours jeunes gens, je cherche des survivants…."


Dim 9 Nov - 21:45 (2008) Visiter le site web du posteur MSN
Electra
~*Etudiant(e)*~

Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2007
Messages: 375

Message Guidée par la Force... Répondre en citant
De la force !
Il fallait qu’elle se réagisse, puise dans ses ressources afin de se ressaisir.
Elle avait été chargée d’une mission et alors qu’elle commençait tout juste à la concrétiser, son état de fatigue l’avait fait sombrer dans l’inconscience y mettant momentanément un terme.

La corellienne ouvrit un œil et se rendit compte qu’elle se trouvait dans les bras d’un homme. Elle leva le menton pour voir le visage de son porteur et se sentit rougir. Clé à lui elle sentait sa chaleur corporelle et l’odeur de son eau de toilette, promiscuité plutôt embarrassante.

La jeune fille se raidit alors et s’accrocha aux épaules de Pierre afin de pouvoir plus aisément sortir de l’entrave. D’ailleurs elle fut aidée dans sa manœuvre par le jeune homme lui-même.
Elle le remercia alors timidement :

-«Merci !
Je suis désolée pour la charge que j’ai du être … »

La jeune fille baissa la tête.

-« Et aussi pour n’avoir pas pu vous aider à trouver beaucoup de survivant du temple. »

Electra se rendit compte qu’elle était encore très faible alors elle s’accrocha au bras de son porteur.

-« olala, ca tourne encore »

Mais une voix robotisée attira son attention, elle tourna la tête et se rendit compte, qu’il y avait plus de monde qu’elle ne le pensait : une jeune femme sans expression mais qui regardait dans sa direction, Le corps d’un homme grimé gisant par terre souriant à la mort, un Droïde aux yeux rouge qui n’avait pas l’air commode et Sobra !
Sobra, le seul apprenti avec Stark avec qui elle avait sympathisé. Accroupi et replié sur lui-même il semblait être blessé.
Malgré son peu de force, elle lâcha le bras de celui qui l’avait porté afin d’aller à sa rencontre,
Se rendre compte de son état et lui montrer qu’elle aussi était encore de ce monde.

A peine quelques pas de fait qu’un autre individu fit son apparition :

"Bonjour jeunes gens, je cherche des survivants…."

Elle jeta un regard sur lui et tout de suite elle ressentit que la Force était en lui.

*Il recherche des survivant ! Je suis certaine qu’il est du temple lui aussi !*

-« Alors tu tombes bien, lui répondit elle dans un sourire, nous avons la même mission et un coup de main ne serait pas de refus , vu la situation..."

Elle se sentit encore défaillir et mit la main sur sa tête en fermant, les yeux. Le vertige passé, elle ajouta :

« Je pense que je dois m’asseoir. J’ai encore quelques vertiges ».

_________________
Présentation
coloniser CJ Center|Industrie| Travaux

Dim 30 Nov - 23:19 (2008) Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger MSN
Lechero
~*La Main de Satan*~

Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2007
Messages: 43

Message Guidée par la Force... Répondre en citant
Mode Mjisation On :Act final

Petit à petit l'équipe de sauvetage parti avec trois membres d'origines, Electra, Pierre et le Général, devenait une grosse escouade. De plus en plus de personnes étaient retrouvées ça et là, disséminées dans cette nouvelle ville déjà marquée comme si elle existait depuis les temps anciens. Ainsi, désormais, avec les trouvailles des deux apprentis jedi Stark et Sobra, de la découverte d'une jeune fille mystérieuse Delphy, de l'arrivée inopinée d'un homme étrange Agonne Diec, et enfin du croisement avec Shana et son droïde LK-019 tout deux membres de la république, on se trouvait exactement dans une scène typique des RPG d'antan.

Chaque personnage ayant sa propre particularité pour faire de cette "Team", un assemblage hétérogène capable de faire face à n'importe quelle difficultée, sous peine bien sûr, d'agir stratégiquement.

Alors que ceux-ci se trouvait sur la place où The Joke venait de périr, et que chacun commençait à sympathiser, un tremblement de terre se fit sentir. Sous leurs pied, le sol semblait vibrer. Et au loin, un bruit de tonnerre résonnait, rythmique, cadensé comme des pas. Mais des pas de quoi?! De plus en plus près, le son et les tremblements s'accentués, devenant plus abondant. Lorsque soudain...

Au détour d'un immeuble, une chose géante apparut!




Dans un cri fracassant il signa son apparition face à la troupe. Dans sa main, il tenait un être humaine, ou devrais-je dire, une jeune femme. Jeune femme que certains ici, connaissaient. Saeleen était prisonnière de son étreinte. C'est alors, qu'en apercevant la troupe, il balança la jeune fille dans leur direction. Il fallait faire quelques chose pour la sauver, car la vitesse à laquelle elle allait s'écraser au sol devenait mortel...

Les dés étaient jetés de nouveaux, Saeleen allait sans doute mourir si on ne l’aidait pas, mais de l’autre côté la fin du jeu leur tendait les bras. Ceci dis il leur était complètement impossible de réussir et à sauver la jeune fille et à prendre la fuite. Il leur fallait faire un choix et vite. Soit l’un soit l’autre. Le monstre était trop fort pour qu’on puisse le vaincre seuls.

Saeleen ?
Ou
La sortie du jeu ?

Hrp: Voilà le scénario final est lancé. Le géant fait son apparition. Vous pouvez bien sûr fuir et vous en sortir car il est plus lent que vous. Ou bien décider de sauver Saeleen mais dans ce cas, i faudra combattre le Boss Final ^^ Ce n'est pas pour rien si j'ai parlé de jeu RPG au début. Vous êtes un groupe, à vous d'utiliser les meilleures particularités de chacun, si vous décidez de combattre la bête.


Dim 14 Déc - 12:25 (2008)
Contenu Sponsorisé






Message Guidée par la Force...

Aujourd’hui à 19:53 (2016)
Montrer les messages depuis:    
Répondre au sujet    Chevalier Jedi V3 Index du Forum » Championnat Interplanètaire de POD RACER » Complexe sportif de Pod Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers: 

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Design by Freestyle XL / Music Lyrics.Traduction par : phpBB-fr.com