Chevalier Jedi V3 Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Chambre 666

 
Répondre au sujet    Chevalier Jedi V3 Index du Forum » Championnat Interplanètaire de POD RACER » Ville » Mandalay Bay Sujet précédent
Sujet suivant
Chambre 666
Auteur Message
Aurion
~*étudiant(e)s/côté obscur*~

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2008
Messages: 96
Localisation: Nul part ailleur

Message Chambre 666 Répondre en citant


Petit chambre coquette où il fait bon d'y vivre, mais sans Aurion. Âme sensible s'abstenir.


_________________


Les croix que vous voyez orner mon prénom sont juste les croix qui orneront votre tombe. Mes sincères salutations.

Sam 26 Jan - 12:55 (2008) Yahoo Messenger
Publicité






Message Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?

Sam 26 Jan - 12:55 (2008)
Aurion
~*étudiant(e)s/côté obscur*~

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2008
Messages: 96
Localisation: Nul part ailleur

Message Chambre 666 Répondre en citant
Il ouvrit un œil, puis l’autre. Il s’étira tel un félin. Son dos, ses membres courbaturés lui faisait mal. Intensément mal. Mais il aimait cette douleur. La douleur d’une force toujours plus grande coulant en lui.

Il se leva d’un bond, son corps nue se dévoilant au peu de lumière qui filtrait. Puis il s’avança machinalement vers la salle de bain qui lui était décernée. Un réveil lui indiqua l’heure : 17h36. Il avait dormit presque une journée d'affilée. Ça lui suffirait.

Son reflet dans une glace attira son attention. Ses muscles avaient repris de belle formes. Les mois passé en prison l’avait ramolli. Mais les quelques jours passés avec ce fou furieux l’avait requinqué.

Un sourire se dessina sur ses lèvres. Finalement les Siths ce n’était pas trop mal… il s’amusait même.

- Et toi là ! Il a dit quoi le monsieur ? Tu donne ton prénom maintenant.

Un gars complètement moche lui faisait face. Son visage avait l’allure d’une patte à modeler qui avait coulé. Du fromage fondu pour ceux qui préfère les images plus gastronomiques.

Un regard las lui répondit. Il commençait vraiment à en avoir marre et voulait méditer tranquille dans son lit. Il se retourna tranquillement et poursuivit son chemin.

Un Shuriken vint arrêter son chemin. Attachant sa manche gauche au mur adjacent.

- J’en ai marre des gars comme vous. Pourquoi voulez vous tous mourir ?

Il avait encore parlé sans même avoir bu. Cela devenait presque une habitude. Il allait devoir y remédier. A moins que ce lieux le mette en confiance ?

Il tira de sa poche un couteau et s’apprêta à le lancer, quand l’homme vu un peu plus loin se retrouva, à sa grande surprise juste derrière lui. Bloquant son bras droit en une clé bien serré et pointant deux de ses doigts sur sa nuque.

- Blood m’a dit de ne pas trop torturer les nouveaux. Mais si tu résistes je m’en ferais un plaisir.

Son visage ne changeait pas d’un pouce. Pourtant on lisait dans sa voix la perversité du sadisme.

- Pour toi, je serai Raï. Quand à cet homme, je ne vois pas en quoi il aurait l’honneur d’avoir accès à mon identité.

Petit à petit il lâcha sa prise. La douleur dans le bras s’atténuant il le retira vivement avant de lancer un « croissant de lune » à son adversaire, autrement dit un coup de pied sauté en forme de croissant. Ce qui apparemment fut inefficace. Lui se retrouva à quelques mètres de là, sa tête heurtant le sol violemment.

Il sombra doucement dans un coma léger.


Le sourire s’intensifia. Puis se fut un rire, un rire tout d’abord léger, moins qu’un murmure dans la pièce. Puis il s’intensifia, passant de murmure à bruissement, de bruissement à souffle, de souffle à rafale , de rafale à tempête.

Un rire délivreur, mais en même temps, juste un rire. Une joie profonde, une joie intense, un remerciement au destin ce qu’il lui offrait.

Un rire, mais aussi une démence : sa démence. La maturation du mal en lui.

Il savait maintenant où se trouvait sa voie et rien ne l’arrêterait. Restait la question du comment, le pourquoi ne se posait même pas. Il était de tout son être fait pour cela. Chaque cellule en lui, chaque atome de son corps, chaque molécule qu’il respirait, chaque chose qui le touchait en était irrémédiablement souillé. Souillé par cette conviction profonde de son âme.

Mais comment ? comment ferait-il ? comment deviendrait-il si puissant ? Comment pourra-t-il mener à bien tous ses projet ? Il devait gagner en force, maîtriser cette Force, il commençait à entrevoir ce qu’elle était, tout du moins ce qui faisait de lui quelqu’un de différent. Mais comment l’utiliser ? Plutôt comment l’utiliser autrement que par survie ? Il devait comprendre et apprendre.

Faisant craquer ses épaules, il prit une serviettes dans une armoire en bois quelconque présente dans la pièce, puis attrapant le shampoing il mis l’eau à couler. Il allait se prendre une douche bien chaude. Rien de mieux pour partir l’esprit neuf et clair.

Il se réveillait, une douleur intense fusait dans sa tête. Bien vite il se rendit compte qu’il était attaché par un filin de fer, sa tête se retrouvant en bas. Il devait être à un mètre, maximum 1 mètre 50 du sol. en dessous de lui un blaster. A 5 heures l’autre homme. Mangeant tranquillement devant lui.

- Tu te réveille enfin ? Il t’en aura fallu du temps.

Un long silence lui répondit. Il regarda longuement autour de lui. Il n’y avait presque rien. Un coin pour se nourrir, se laver, dormir et une grande salle vide. Il reconnu l’architecture des navettes Lambda, mais c’était bien plus grand peut être autre chose ?

- Tu remercieras le Seigneur Blood, c’est grâce à lui si tu es en vie.

Toujours ce long silence gênant. Son ventre se mit à gargouiller. L’autre explosa de rire.

- Ne t’inquiète pas, tu pourras manger. Mais d’abord tu dois attraper ce Blaster pour ensuite tirer dans le filin en fer qui t’attache. Sinon tu mourras doucement de faim dans des souffrance atroces.

Il avait finit sa phrase presque joyeux se léchant presque les lèvres, il avait l’air de se délecter de la souffrance des autres. Un rire mais cette fois ce fut celui de Raï.

- Ah ? Parfait ! Et si l’immense intelligence que je vois devant moi avait la bonté de m’expliquer comment avec un vide plus grand que le sol et la taille de mon bras, je pourrai faire pour attraper ce Balster ? Et si par hasard vous pouviez rendre vos bras élastiques indiquez moi comment.

- En fait c’est mieux quand tu ne parles pas. Tu n’as qu’à utiliser tes méninges, et la Force. Après démerde toi, j’ai déjà était trop bon.

S’ensuivit plusieurs demi-heure, ou sous tous les angles, il essaya d’attraper se foutu blaster. L’autre se tordant de rire devant le spectacle. Puis il abandonna. Préférant préservé son énergie jusqu’à la fin du voyage. Deux jours passèrent et celui qui se présenta comme étant Surkan commençait à comprendre son jeux. Alors qu’il s’était endormi pour consommer moins d’énergie il le réveilla d’un bon coup de pied dans le dos, qui lui coupa la respiration.

- Tu t’en sortiras pas comme ça ! Tu crois quoi ? A moi seul je peux retarder l’arrivée d’une voir deux semaines et même plus.

S’il avait pu, son visage aurait exprimer le contentement, mais le masque figé restait le même. Un autre jours pointa son nez, sans les lumières du vaisseaux il n’aurait jamais su combien de jour il aurait pu se passer.

Il commençait à s’épuiser, son corps demandant de la nourriture. La faim augmentant exponentiellement avec la haine et la rage. Il se décida à essayer le tout pour le tout.

Se courbant il se mit de tel sorte à avoir le Blaster tant désiré en face de ses yeux, puis tendant là main il essaya de le faire venir à lui. Psychokinésie, ou Télékinésie. Il avait entendu parler de ça. Au pire c’était son dernier espoir.

- Viens dans ma main, viens !

Il voulait ordonné à l’objet, mais ce n’était pas la bonne solution. Il essaya autre choses, imaginer l’objet venant dans sa main. Mais rien n’y faisait. Il n’avait cependant pas envie de crever ici.

- Viens, Viens je te dit !

Son incompétence l’énervé toujours plus.

- VIENS JE TE DIT MERDE !!!

L’objet se souleva un peu, ses yeux s’écarquillèrent.

- Et non ! c’est moi !

Il le déposa quelques mètre plus loin. Sa rage contre ce type devint une boule de haine en lui, une chose qui le dévorait d’un feu dévastateur. Ses mâchoires crissèrent. Mais il contint sa haine. Il aurait son heure.

- Dommage, ça aurait était marrant de te voir piquer une colère.

Il lui tourna le dos, Raï sourit. D’un même mouvement il tendit la main vers l’arme, sa mâchoire se crispant avant de crier :

- CRÈVE CONNARD !!!

Le Blaster venait de se retrouver dans sa main, puis visant comme un bleu, il le déchargea sur Surkan, tirant jusqu’à l’épuisement. L’épuisement de son corps et de sa rage. Puis il se laissa retomber… lâchant l’arme qui aurait pu le délivrer.

Peu après une lame en acier vint couper le filin. S’étalant par terre il se releva avant de se jeter sur de la nourriture.


La buée commençait à se répandre dans la salle de bain. La glace dans laquelle il s’était vu plutôt, était déjà remplie de vapeur d’eau. Faisant voler ses cheveux il posa la serviette à disposition et entra sous l’eau. Un jet d’eau chaude lui fit grand bien.

L’eau coulait, une eau froide coulait sur sa nouvelle plaie. La sang s’en allant dans le courant et finissant avec les déchets.

- Aller ! On y retourne.

S’entraîner, avoir mal, toujours s’entraîner et de plus en plus souffrir. On aurait dit que ce gars ne connaissait rien d’autre !

- Tu te grouilles ou je viens te chercher !

Il avait retrouver son sang froid et sa sociabilité habituel ainsi se contenta-t-il d’un hochement de tête. Ce gars était vachement trop fort pour lui.

- J’essaye un nouveau truc.

Puis il commença à faire des signes complexe avec les mains. Ce n’était pas la première fois. Mais à chaque fois il s’en était pris plein la poire, à croire qu’il était son outil d’essai, sa poupée d’entraînement.

Se préparant à un nouveau choc il raidit ses muscles, croisant ses bras devant lui en signe de protection.. Mais rien ne se passa. Si ! l’air frissonna autour de Surkan et Raï vit apparaître petit à petit un double à ses côté.

Puis le double s’élança sur lui, lui envoyant un kick dans le ventre. Sa force éteint bien moindre. On voyait que ce n’était qu’une copie. Il allait pouvoir s’amuser un peu.

- Bat le et je nous ferais enfin atterrir.

Ses yeux rencontrèrent ceux de Raï. Puis un sourire apparut sur le visage du jeune homme. Se relevant rapidement il s’élança sur le clone. Pas question de dévoiler ses attaques. De plus il ne se battait qu’avec les pieds, gardant ses mains pour des objet plus nobles, les sabres, les katanas, les blasters. Mais en aucun cas pour toucher une autre personne.

Croissant de lune, il esquiva facilement, contre attaquant juste après mais sans effet. Croissant de lune, il esquiva plus facilement cette fois là et sa jambe reçut un coup, dont il ne fit pas attention. Croissant de Lune, l’autre avait prévu l’attaque et lui envoya un énorme coup de poing dans le ventre. Reculant sous le coup il cracha un peu de sang. Croissant de lune, cette fois il visait la tête et il ne fut sauf qu’en attrapant le bras de l’autre mais il contre attaqua encore par un Croissant de lune qui pour une fois porta ses fruit. Le combat continuait toujours, esquive contre attaque, il ne se bornait qu’à une seul attaque. Croissant de lune, cette fois le coup pris au ventre le fit cracher abondamment du sang. Une nouvelle ouverture se présenter Croissant de lune, au moins la 20ème fois. L’esquive du clone et la contre attaque furent évités en partit, il se retrouvait par terre encore une fois.

Un peu plus loin Surkan avait l’air de jouir de la scène. Il lui laissait d’affolante ouverture, se répétant dans ses esquive et contre attaque. Le moment était venu.

Coup du Héron, cette fois si un coup de pied horizontale atteint le clone au niveau du ventre. Esquivant presque par habitude il l’avait touché sur un déplacement de côté. Presque inévitable dans ce cas là. Surkan n’aurait de part sa vitesse eut aucun mal à l’éviter, mais ce clone si était fini.

Un « Pouf » sonore se fit entendre tandis qu’il se dématérialisait dans un nuage de poussière.

Le dénommé Raï respirait faiblement. Posant un point au sol il reprit petit à ptit son souffle, puis sans un mot alla à sa couche et s'allongea.

Quelques minutes plus tard il dormait à poing fermé. Puis le vaisseau comme promis atterrit, le réveillant en sursaut. Une planète désertique apparaissait au hublot. Du sable, du sable et encore du sable. Ah non ! De la pierre aussi.

Le vaisseau amorçait sa descente à une vitesse moyenne. La rentrée dans l'atmosphère se faisant sans problème. L'astroport se dessinait petit à petit en dessous d'eux. Puis s'arrêtant presque en vole géostationnaire, il se posa sur le sol sablonneux.

La nacelle s'ouvrit et Surkan accompagné de Raï sortit, une foule de journaliste accueillant ces nouveaux visiteurs. Se retournant il observa le vaisseau. Un nouveau prototype ? Il ressemblait effectivement en tout point aux navettes Lambda, mais sa taille était plus impressionnantes. Son blindage aussi.

Partout des panneaux publicitaires annonçait les courses de POD. Dont une s'était déjà finit. Le vainqueur, une jeune homme, avait sa tête affiché partout. Les deux soleils de Tatooïne était en train de se coucher. Il suivit Surkan qui se dirigeait vers un immense bâtiment.

Le sable fouetta sa chevelure. Il haïssait le sable. Il allait partout, il tuait, il ne servait à rien ! Comme beaucoup d’homme en fait. Juste une désolation, un désert. Cette planète devait recueillir de bien triste personnes.

Heureusement pour lui leur marche ne fut pas longue. Sans un mot, son actuelle « Senseï » le laissa en plan, se dirigeant vers le bar.


La peau de ses doigt commençait à friper. Il était resté longtemps sous l'eau. Prenant son shampoing, il se savonna les cheveux avec douceur. Puis se fut au tour de sa peau, aucun centimètre ne fut épargné. Il devait être propre, beau et accessible. Dans certaines limites pour le dernier.

Sortant il laissa l'eau s'égoutter d'elle même, n'aimant pas la sensation de l'eau coulante sur lui, il déposa juste sa serviette sur ses épaules. Puis il commença un rasage méthodique de son visage et de son coup. Encore après se fut le tour des dents.

Enfilant une chemise blanche et un jean noir, il prit son passe et ses objets personnels.

- Bienvenue au Mandala Bay, le plus prestigieux Hotel de la Ville Tahc !

Comme à son acoutumé, il répondit par un silence. La réceptionniste quelque peu gênée continua :

- Et bien, chaleureux client, que désirez vous ?

Il n'avait vraiment pas envie de parler. Il s'était bien trop épuisé ces derniers temps. Plongeant ses yeux dans les siens il laissa son don faire pour lui.

- Une chambre ? Quelle bonne idée ! Nous faisons des tarifs réduit pour les visiteurs en ce moment. Il y en a une infinité de disponible, laquelle désirez vous ?

Un petit instant passa, la laissant en suspens.

- 666 ? Très bon choix ! Chambre de luxe moyenne. Mais j’espère que vous aurez les moyens.

Il prit soigneusement le passe qu’elle lui tendit, lui lançant un sourire qui la fit rougir.

- Ne vous inquiétez pas, Mr Surkan paiera pour moi.

Puis dans ces derniers mots il prit la direction d’un escalier, il se laisserait dirigé par son instinct.


Un sourire naquis sur son visage, instinct de merde ! Enfin pour cette fois si. Il avait mit plusieurs heures a retrouver sa chambre. Y entrant il ne prit pas la peine de la regarder, puis s’affala sur le lit.

Il allait enfin voir à quoi elle ressemblait. Sortant de la salle de bain dans un nuage de vapeur, il alluma la lumière. Coquette, pour faire simple elle était coquette. Pas mal de rouge, ce qui lui convenait. Des Holos fenêtre pour lui rappeler un paysage moins aride, même du bois par terre ! Il s’assit sur le lit.

Que devait-il faire ? Il n’en avait pas la moindre idée. Il se retrouvait perdu dans un système solaire perdu. Il ouvrit les fenêtres, histoire de voir à quoi tout ressemblait. Un ciel noir lui fit face.

- Il est tôt pourtant…

Un souffle court se fit entendre derrière lui. Surkan ? Qu’importe il fit un coup de pied retourné envoyant valsé l’homme. Il se figea sur l’apparence, et le reconnaissant fut estomaqué par la personne qui apparaissait devant lui.

- Pa… ? Papa ?

Il n’avait pas de père, il n’en avait jamais eut. Il avait juste eut une mère. Qui n’était plus. Son visage avait repris sa froideur habituel. Quand à ses mots, il trouvait facilement la surface.

- Tient ? Toi ? Ici ? Je croyais bien t’avoir tué, pour avoir tenu ton crâne dans ma main.

- Tu as fais trop de mal autour de toi ! Je suis revenu d’entre les mort pour achever ce que j’aurai dû faire il y a bien longtemps !

Un long silence suivit. Le fils faisant face au père. Puis doucement Il se dirigea vers la porte, son passe à la main. Dyn’ essaya de l’arrêter. Se décidant enfin à être agressif, laissant ressortir son vrai côté. Il le repoussa violemment contre le mur. Le visage haineux de son père ne lui fit ni chaud ni froid.

- Aladyn, je commence à en avoir marre. Tu n’as jamais compris mais, toi et moi on est différent.

- Différent ? Non Aurion ! On est pareil toi et moi !

Il ne put finir sa phrase, Aurion l’avait pris à la gorge, le soulevant aisément cette fois.

- PERSONNE ! PERSONNE N’A LE DROIT DE M’APPELER COMME ÇA ! PIGEE ?

Puis serrant de plus en plus, il ne s’arrêta que quand un craquement se fit entendre et que la tête se détacha quelques seconde plus tard.

Puis le laissant là, il alla se laver tranquillement les mains. Et sortit de sa chambre. Cette fois ayant repérer les lieux il fut rapidement dehors. Un spectacle magnifique s’offrait à lui. Il se sentait bien, dans son élément.

Ils avaient tous peur. Lui non. Et envie de se défouler.

[HRP : J’attends les prochaine directive. Si des répliques, des actions ne conviennent pas mp moi Surkan]

_________________


Les croix que vous voyez orner mon prénom sont juste les croix qui orneront votre tombe. Mes sincères salutations.

Lun 28 Jan - 20:21 (2008) Yahoo Messenger
Contenu Sponsorisé






Message Chambre 666

Aujourd’hui à 11:48 (2016)
Montrer les messages depuis:    
Répondre au sujet    Chevalier Jedi V3 Index du Forum » Championnat Interplanètaire de POD RACER » Ville » Mandalay Bay Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers: 

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Design by Freestyle XL / Music Lyrics.Traduction par : phpBB-fr.com