Chevalier Jedi V3 Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Petite cantina
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Répondre au sujet    Chevalier Jedi V3 Index du Forum » Championnat Interplanètaire de POD RACER » Ville Sujet précédent
Sujet suivant
Petite cantina
Auteur Message
Rimu Katalios
~*Apprenti de l"unité spéciale*~

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2007
Messages: 42

Message Petite cantina Répondre en citant
La chaleur était étouffante dans la mini ville, et entre toutes ces espèces, les Gamoréens, les anzatis et autres, se trouvait quelqu'un encapuchonné dans une sorte de manteau beige, on ne pouvait ni voir son visage, ni son corps, en effet il était entièrement emitouflé dans son manteau, ce qui était peu propice a la température qui persistait. Cette étrange personne semblait pourtant humaine vu sa taille et entra dans une petite cantina, en effet, cette personne avait recu un message a l'hotel comme quoi quelqu'un l'attendait là bas, le mot n'était que pour Monsieur Katalios, le prènom n'était pas marqué, en même temps cela l'arrangeait, si ce message était adressé a son père, il en saurai un peu plus sur ce dernier, si c'était adressé a lui, il se demandait bien ce qu'on pouvait bien lui vouloir.

Quand il entra il demanda a gérant si une personne attendait un certain Katalios, et l'extra terrestre lui montra une place ou une jeune femme attendait, seule, et pour ainsi dire cela l'intriguait encore plus, vu qu'ayant le même age que lui, la jeune fille ne devait rien avoir avec le jedi mort. Il avanca donc tranquillement, mais avant cela demanda deux verres de cocktail a la table.

"Bonjour mademoiselle... J'ai recu votre lettre."

La femme le regarda, certe son visage ne pouvait pas être voyant et cela pouvait semer le doute dans l'esprit de la fille et donc ne parla pas tout de suite, mais quand il montra son visage, avec ses cheveux blonds et ses yeux bleus puis qu'il parla normalement, le bruit ambiant cachant son voix aux autres.

"Rimu Katalios, j'ai recu une lettre me disant de venir ici... Attendez... Vous avez recu une lettre disant de venir ici vous aussi... C'est ca..."

La fille acquiesca puis déclina son nom: Laas Junpp, elle habitait sur Hoth puisque son père était dans l'armée mais était déjà sur Tatooine quand la planète a était détruite. C'est alors que le jeune homme regarda autour de lui... Cinq personnes sur cinq tables diffèrentes les regardaient puis regardait un sixième homme...

"Encore heureux que je n'ai pas suivit la petite règle de venir sans armes... Et vous?"

La jeune fille sourit d'un air malicieux puis soudain deux coups de blaster sortirent du manteau de Rimu puis virent toucher, et le chef des racailles, et un autre qui tenait un blaster E-11 dans les ains au visage, ils s'écroulèrent tout les deux, la jeune fille elle sortit un autre blaster puis tira dans un troisième qui tomba, et les deux autres partirent en courant, ils ne devaient être que des mercenaires payés par celui qui était tombé par le premier coup de feu...

"La tête du gars là-bas me disait quelquechose, hier je l'ai battu au pazaak pour reprendre de l'argent qu'il avait extorqué en trichant a un jeune pauvre..."

Laas rigola puis lui dit que elle c'était juste parcequ'elle avait refusé une avance du même type, alors c'était par coincidence qu'ils avaient étaient sur la même planète il y'a peu de temps. Ils parlèrent ensuite un peu pour qu'enfin la fille parte, laissant Rimu seul, pretextant que sa mère devait s'inquieter, ce qui était sans doute vrai. Le gérant demanda aux "nettoyeurs" de jeter les corps dans l'arrière boutique puis Rimu continua de boire son cocktail, tranquillement, regardant de temps a autres si il n'y avait personne qu'il connaissait qui arrivait, ou même si quelqu'un venait s'asseoir a sa table.

*Maintenant je comprend mieux pourquoi il disait vouloir savoir le nom des personnes contre qui il jouait...*


Mer 9 Jan - 17:34 (2008)
Publicité






Message Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?

Mer 9 Jan - 17:34 (2008)
Isaak Kraken
~*Motard de l"espace*~

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2007
Messages: 100

Message Petite cantina Répondre en citant
Isaak déambulait tranquillement dans la ville massivement peuplée pour l'occasion. Aujourd'hui, c'était le deuxième jour de Course de Pod Racer, mais il n'avait pas l'intention d'y aller faire un tour. Il comptait en fait retrouver son ami de toujours, Vin Diel qui devait sans nul doute être encore en train de draguer dans l'une des nombreuses terrasses de café. Mais bon, c'est qu'il y en avait beaucoup. Tout en marchant, il regardait les commerces, échopes et tout le tralala construit pour cet évènement interplanétaire. Une grande enseigne dominait la rue auquel il se trouvait désormais: Virgin Megastore, ou surnommé, la vierge aux grands volets. Selon la rumeur, c'était une jeune fille d'un richissime entrepreneur Coréllien qui avait eu l'idée de se lancer dans ce marcher, et elle clamer haut et fort vouloir attendre le mariage pour...enfin vous m'avez compris.

Il entra un instant dans l'établissement pour le visiter. Celui-ci comportait moult étages et, il était digne de la renommée de la maison. Plusieurs gens faisaient des amplettes, achetant des choses qu'ils n'avaient réellement pas besoin, mais bon. Sur sa droite, une blonde à forte poitrine parraissait perdue. Le chasseur de prime, toujours prêt à rendre service à la gente féminine s'approcha d'elle: "Bonjours mademoiselle. Vous avez besoin d'un conseil?" La jeune femme toute heureuse de trouver enfin un vendeur (enfin, elle croit ) répondit illico: "Oui, je cherche l'abum Mp6 de Bonnet M" Avec un brin d'humour et une touche de finesse, Kraken rétorqua: "OOh, mais je pense qu'un bonnet C vous suffira." Un instant plus tard, il sorti du magasin, une trace de main sur le visage. Il l'avait bien cherché celle-là!!

Son périple continua le long de la grande allée marchande. Ca et là il pu voir différents spectacles. Un boucher avec un caractère de cochon, un vendeur de lame barbant et mal rasé, un sculpteur se nommant Pierre. C'est sûr qu'il y avait de quoi rire sur cette fameuse avenue vivante. Soudain, une jeune serveuse sortie de son établissement de travail toute affolée et heurta le chasseur de prime.

"Oula, attention jeune fille..."

"Désolé, je suis toute paniquée!"

"Ah bon?! Vous cherchez un mec?! "

"Quoi?!"dit-elle un peu vexée.

"Non, non, laissez tombé!! Mauvaise blague. Vous avez besoin d'un coup de main?! Euh...pas pour ce que vous pensez...pour euh...votre...bon, je vais voir à l'intérieur!!"

Il venait d'éviter un deuxième PIF!! PAF!! Lorsqu'il rentra à l'intérieur de la petite cantina, il aperçu un petit être avec qui il venait de passer plusieurs mois. Il s'avança vers sa table, pour le rejoindre. Peut être attendait-il quelqu'un, peut être attendait-il personne. En tout cas, pour le moment sa seule compagnie devenait le chasseur de prime, ou plutôt devrais-je dire le chef de la guilde. *Oui, je préfère!! Parce que bon, à quoi cela sert d'avoir un rang sur le côté, si tu ne le cite jamais dans tes écrits.* Bon, bon, reprenons le fil de l'histoire. Le Chef de la Guilde se tenait face au jeune républicain, devant Rimu Katalios. Le petit blondinet sirotait une boisson assez rafraîchissante. Isaak décida donc de s'asseoir pour entamer la discussion, oubliant un instant le pourquoi du comment de son entrée au sein de l'établissement. Alors qu'il allait ouvrir la bouche, une main se posa sur son épaule tout en disant d'une voix rauque:

"Heps, alors comme ça on parle à ma poule, et on paye pas le temps consommé?!"

Isaak se retourna l'air surpris pour voir le visage de son interlocuteur, mais il ne lui disais rien. Alors faisait fi de l'ignorer, il s'adressa au jeune apprenti avec un ton qui le caractérisait:

"Tu te mets à parler aux poules Rimu?! Parce que moi, je ne suis pas encore fou. Tu connais ce coq?!"

Bien sûr que non!! Le jeune homme ne connaissait pas cet individus qui s'avérait être un des plus grands blanchisseurs de crédits républicains de Tatooine. Un voyou en quelque sorte. L'homme entouré de deux moloss (pas des chiens, mais des hommes dépassant le style physique normal ), le genre de beau bébé nourrit à la créatine depuis sa plus tendre enfance n'avait pas le visage à rigoler. Hurlant bien fort pour afficher Isaak et Rimu devant toute la cantina, il demanda son dû. Le groupe de musique s'arrêta de jouer, les gens de parler, les serveuses de servir. Tous avaient les yeux braqués sur le Chef de la guilde. Ils était prêt pour une bagarre, grand classique du genre.

"OOh, regardez !! C'est Zidn Zidan, le célèbre."

Toute la foule se retourna vers l'homme incognito, et Isaak prenant Rimu par le bras tenta de filer à la Nar Shaadienne ( Trad: filer à l'anglaise), mais il heurta un pied de chaise et trébucha. "Oops! " C'était raté! Ainsi, il allait devoir s'occuper de cet abrutis puisque le sort ou l'auteur en avait décidé ainsi. Il regarda le jeune blondinet avec un air pour lui faire comprendre que la fête allait bientôt commencer. Se relevant et pointant un doigt en direction de l'homme, il lui dit façon justicier:

"Tu es malade de m'avoir enragé."

A cela, le blanchisseur rétorqua:

"Moi je suis très sain. C'est toi qui vient de creuser ta tombe, oser t'en prendre à Kil Moon le plus grands blanchisseurs d'argent de Tatooine. "

"Moi aussi je suis très seins. Tu les préfères comment? Moi bien ferme. il souria avant de conclure tout en retroussant ses manches. Un futur bagarre allait éclater. Je vais te lessiver toi et tes amis, monsieur le blanchisseur. Il souria encore, il était comique aujourd'hui. Mode Sarkosy on, je passe tout s'qui bouge au kärcher!!"

Un cri résonna dans la cantina et les deux moloss s'élancèrent sur Rimu et Isaak...les autres clients attendaient que la rixe débute pour rentrer dans la mêlée.

Hrp: Mode bagarre on, à toi Rimu


Jeu 10 Jan - 18:40 (2008)
Nynea Manoka
~*Chasseur de prime confirmé*~

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2007
Messages: 33

Message Petite cantina Répondre en citant
L’argentée au regard de glace était rentrée. Cette course de POD avait été fantastique à voir. Sauf évidemment le rebondissement plus que spectaculaire final. Nynea en toucherait un mot à son supérieur la prochaine fois qu’elle le verrait. Que lui dire ? Huumm…quelque chose du genre « BOSS STUPIDE ET ECERVELE !! » ? Où bien… « Quel con ! Vous étiez premier, bordel ! ». Oui, je vous le concède, ce n’est pas vraiment ce que l’on dit à son boss, mais avec un gai luron tel que lui, Nynea n’allait pas s’en priver.
C’est ainsi que la chasseuse de prime avait laissé Thalo pour partir faire un tour en ville. Elle avait vu quelques cantinas sympas, des bars où les hommes étaient déjà saouls avant d’entrer, des salles réservés aux hommes. Bref, pas grand-chose d’intéressant. A part les cantinas. Nynea irait faire un tour le lendemain. Pour le moment, le soleil se couchait. Il était temps pour elle de rentrer.

***

Troisième jour :

L’aurore apparut aux premières heures du jour. La chasseuse de prime mit bien du temps avant de comprendre que le réveil qui sonnait à ses côtés voulait la voir debout au plus vite.

« Ta gueule… »

Un tir de blaster, et le réveil fut réduit à néant. Le calme revint. Plus de BIIPPP-BIIPP tonitruant qui venaient gâcher la petite matinée. La jeune femme finit finalement par sortir des draps blanc de sa chambre. Sortie en chemise de nuit, elle remarqua que Thalo n’était plus là. Etrange, il était parti avant elle. C’était plutôt rare. Elle haussa les épaules, puis se mit à réfléchir sur ce qu’elle allait faire aujourd’hui. Il y avait bien sûr la course de POD, deuxième qualification. Peu intéressant, elle ne connaissait personne. Sur la brochure sur la table du salon, seulement des noms inconnus : une certaine Mary, un autre Min Ilou (-quel drôle de nom, Nynea pouffa de rire en le voyant-), un Stan…tiens, bizarre, ce nom lui disait quelque chose.

*Tiens…le général fait mumuse ? Ca fait un bout de temps que je ne l’ai pas vu. Enfin, je le rentrerai bien d’ici là. Je n’ai pas envie de me mêler à la foule.*

Les derniers noms étaient Psylek et Kehya…Encore, la dernière fois Pierre et son boss s’amusait, mais cette fois-ci, à part le général…
La brochure finit froissée dans la poubelle. Quelques temps plus tard, Nynea sortait de la chambre, armée de ses habituelles affaires, à savoir blaster et katana.

***

L’argentée avait marché quelques temps dans la foule. Rien n’était très calme. On parlait d’une destruction de l’astroport. Manquait plus que ça. Coincée dans cette ville sableuse. Enfin, Nynea en voyait les bons côtés : les bars.
Elle était en train de choisir dans quelle cantina elle pourrait bien aller, histoire de boire quelque chose de bon. Des hommes louches rentrèrent soudain dans l’une en criant soudain « Kil Moon, le blanchisseur, a des problèmes ! On va l’aider. »
Bah…deux hommes, à tout casser, qui se ruaient à l’intérieur.

*Faut vraiment être con pour se faire remarquer par un blanchisseur, faut être vraiment suicidaire. Y a toujours une tonne d’autres qui le suivent.*

Nynea décida de passer son chemin, lorsqu’elle entendit, en passant juste devant la porte, une voix particulièrement familière qui hurlait « Mode Sarkosy on, je passe tout s'qui bouge au kärcher!!"

*OH BORDEL ><*

L’argentée fit aussitôt volte-face, en s’engouffra dans la petite cantina, juste après les deux autres gars. Furax, la jeune fille chercha dans la bagarre général la personne a qui appartenait cette voix.

« BOSS !!! » hurla-t-elle enfin lorsqu’elle vit son chef occupé à castagner.

Une si belle occasion que Nynea ne gâcha pas. Elle se rua aussitôt dans la bagarre. Un homme la retint cependant par le bras. C’était un des gars qui étaient entrés avant elle qui la retenait.

« M’zelle, faut pas s’occuper des affaires des autres. J’peux te passer mon adresse…je t’attendrai ce soir, poupée."

-A qui tu parles ?


-…à toi, ma jolie…


-C’est bien ce que je pensais…


-Alors, qu’est-ce que tu en pen… »

Le gars n’eut pas le temps de finir sa phrase, qu’une droite dans la figure le fit taire aussitôt, et hurler de douleur. Avec des yeux noirs, Nynea le fixa s’agenouiller par terre, et crier de douleur.

« Pff… »

Avant que le second, qui était non loin, ne puisse réagir, la chasseuse de prime lança son pied (-des Doc Martens à vingt trous, coloris noir que Nynea avait eut en solde le jour d’avant-) dans la gueule du premier. Il fit deux tours dans ses chaussures et tomba par terre, K.O. Le second essaya de le réveiller en vain.
L’argentée se retourna vers son boss donc, et celui-ci semblait occupé avec Rimu, un républicain de sa connaissance qu’elle avait rencontré six mois avant lors de la bataille de Nar Shaada qui formait un duo avec Vincent, contre deux grands costauds qui avaient plus de muscles que de cervelles devant eux. Taille moyenne : 2m10. Valable.

« Boss, si vous voulez un coup de main, vous me le dites, hein ? »

Au même instant, un homme vola à ses côtés. Ca devait être un client. La bagarre générale allait de bon train.

« Et ensuite je vous passerai un savon pour votre course…mais ça attendra…amusez vous bien, Boss ! »

Paf, un coup dans les côtes d’un gars qui voulait l’accoster. *Ahh les hommes -_- tous pareils !*. Il tomba inerte à ses pieds. *Merde, mes docs >< l’enflure ! Sont tachées maintenant !*

Nynea attrapa alors tranquillement la chemise du type, et essuya ses doc bien tranquillement, attendant une nouvelle vague…

[HRP] Baaaassstoooonnn !!!^^[/HRP]

_________________
Nynea Manoka, chasseuse de prime de Nar Shaada

Ven 11 Jan - 22:10 (2008)
Rimu Katalios
~*Apprenti de l"unité spéciale*~

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2007
Messages: 42

Message Petite cantina Répondre en citant
Alors qu'il était toujours en train de boire son petit cocktail avant de sortir, il remarqua du coin de l'oeil une personne dont la présence n'annoncait rien de bon, non pas qu'il ne l'appérciait pas, mais en ce qui concernait les coups foireux le bougre d'Isaak savait s'y prendre, pendant un infime instant il espéra que le chef de la guilde des chasseurs de prime ne l'avait pas remarqué... Pendant un instant seulement il fallait le dire car cette personne arriva a sa table, il le regarda un peu, se demandant ce qu'il allait lui dire, et alors même que le motard de l'espace allait parler, quelqu'un d'autre entra, avec deux molosses et posa sa main sur l'épaule de l'homme qui était avec Rimu.

"Heps, alors comme ça on parle à ma poule, et on paye pas le temps consommé?!"

Et voilà, en même temps fallait pas se poser de questions, comment Kraken pouvait il rester tranquille cinq minutes, soit il se faisait poursuivre par des gardes armés jusqu'aux dents, soit il draguait dans des filles au passage qui s'avéraient être des poules d'un fermier qui faisait dans le blanchissement d'argent, même si ca Rimu ne le savait pas, et l'homme interrogé demanda a Rimu si lui parlait aux poules et lui demanda si il connaissait ce coq, le jeune homme blond ne répondit pas, regardant Isaak d'un air desespéré, il était irrécupérable mais Rimu allait devoir participer a ses âneries encore une fois...

*Si ca continue comme ca ils vont me rendre chèvre avec tout leurs noms d'animaux... La vache... Jamais vu autant de drôles d'oiseaux de ma vie...*

Malgrè les hurlement débiles de l'idiot du village qui semblait vouloir être reboursé pour un peu de discussion avec une fille dont Rimu ne connaissait ni le nom, ni le visage, ni quoi que ce soit d'autre d'elle, si ce n'était qu'elle avait des gouts de chiotte en ce qui concernait les hommes qu'elle fréquentait. La musique s'arrêta et les clients regardèrent tous vers le jeune homme et son acolyte. Rimu lui se fichait éperdument de savoir ce que disait l'un, l'autre, et les deux en même temps, il voulait juste finir son cocktail et partir le plus vite possible, mais noooon, Isaak Kraken, l'autre baruti et ses deux bulldog humanoïdes en avait décidé autrement.

Peu de temps après cela Isaak tenta de filer a la Nar shaadienne en pretextant qu'il y'avait une certaine star dans la cantina, il tira Rimu par le bras mais trébucha, et le jeune homme eu envie de dire que c'était la première bonne idée que le chasseur de prime avait eu depuis qu'il était dans la cantina... Mais même ca, même le simple fait de sortir de la cantina il réussit a le foirer en tombant sur un PIED DE CHAISE!!! Si encore c'était un un pied d'un client qui voulait les piéger pour qu'ils se battent, mais non, bien sûr que non, il fallait que ce soit un pied de chaise, et le prix de la fuite la plus pitoyable revenait maintenant a Isaak Kraken pour sa gamelle lamentable, ainsi que pour sa remonté complètement idiote a se prendre pour un héro alors que tout le monde avait vu qu'il avait essayé de fuit. Le grand manitou des chasseurs et le blanchisseur pas très net se lancèrent des piques a la tronche mais ce fut un cri de boeuf, que dis-je même les boeufs devaient être plus intelligents que les deux donkey kong qui foncaient sur Rimu et son compère d'infortune comme si ils étaient des bananes en solde. Mais étrangement le jeune homme sentait une monté d'adrénaline en lui, tout cela changeait de la monotonie habituelle, les affaires recommencaient... Une des brutes, celle foncant vers le jeune homme S'arrêta puis commenca a parler.

"Alors minus tu veux te-"

et un trou fumant dans le bide, un! Rimu avait beau avoir ses limites, mais qu'on le traite de minus alors que la taille de son cerveau approche du néant absolu c'était un peu aller trop loin. Un des clients cria indigné.

"Il tue Kraans et ses amis et maintenant il tue Gam'K! Tu sais pas te battre a main nue? Minable!!!"

Soudain, alors que Rimu calma le blablateur d'un tir dans les guiboles, le blanchisseur du nom de Kil moon écarquilla les yeux puis dit d'une voix presque triste mais en même temps haineuse.

"T... Tu as tué... MON FRERE!?!???!!"


Alors même que l'homme qui aimait délaver les billets sales venait de dire ca, le jeune blond le regarda d'un air froid, et il remarqua aussi que Nynea, une autre chasseuse de prime qu'il avait cotoyé durant les six mois était entrée et s'amusait elle aussi. Mais revenons donc a notre jeune républicain et son regard froid qui fixait celui dont il avait tué le frère sans le savoir, qu'allait il dire? Qu'allait il faire? Pourquoi ce suspens?

"C'est pas moi, j'ai un alibi, j'étais au cinéma..."

Avez vous déjà vu... un mensonge bidon? Maintenant, oui. Deux autres clients sortirent de table pour sauter sur l'avorton qui tourna sur lui même en enlevant le cape beige hailloneuse qui le recouvrai et dans ses mains il tenait ses deux blasters fétiches, dans son dos se tenait ses deux katanas. Il tira une fois dans chacun des deux apprenti superman qui volèrent a cause de la violence des tir et de leur proximité des canons.

Everybody was kung-fu fighting
Those cats were fast as lightning
In fact it was a little bit frightning
But they fought with expert timing

Il rengaina ses deux gun puis commenca a y aller au poings-pieds, les coups étaient violents, rapides et précis! Il avait l'oeil du tigre! Oui en fait y'avait un homme tigre qui avait un oeil de verre mais quand il tomba l'oeil resta dans les mains du jeune homme... D'ailleurs c'était assez dégeulasse.

They were funky China men from funky Chinatown
They were chopping them up and they were chopping them down
It's an ancient Chineese art and everybody knew their part
From a feint into a slip, and kicking from the hip


La petite chanson résonnait dans l'esprit du garçon maintenant alors que personne n'osait l'approcher... Et il remarqua que ce devait être parcequ'il venait de faire quelques pas vraiment très... Funky il fallait le dire. Alors même qu'ils recommencèrent a l'attaquer et qu'il esquiva quelques coups, s'en prit peu d'autres, mais donna, par générosité et altruisme, beaucoup de pains il remarqua qu'une femme, de dos, allait se prendre un coup si il ne la tirai pas, et il eu comme simple reflexe de la tirer par les cheveux, même si ca faisait mal, elle le remercierai plus tard, mais alors qu'il tira, la femme ne vit pas... La perruque si, mais pas la vieille qui se pris le coup de plein fouet, il lacha aussi tôt la perruque avec une air de dégout puis allongeau d'une droit celui venait de rajouter une ecchymose a visage flétrit de la vieille dame.

"Qu'est-ce qu'ils ont tous aujourd'hui... Peace and love les gars..."


Alors qu'il dit ca il se retrouva avec un blaster de coincé sur la tempe, un gars venait de le pointer sur lui... pourquoi il tirai pas? Il était idiot ou quoi? Non, il devait juste être vantard.

"T'as perdu petit... Allez, fais tes prières! Supplie-moi..."

"Tu parles trop, ca te perdra..."

Un sourire en coin... Le coup de feu parti... Et il s'allongea comme si il était étonné de ourir... Hé oui, il était mort avant même de tirer sur le jeune homme blond, comment? Mystère? Magie? Pas vraiment, juste que cette personne avait trop attendu et était tellement sur de sa victoire qu'il ne remarqua pas que Rimu avait sorti son blaster et qu'il ne perdait pas de temps a discuter de choses et d'autres lui.

*Bon... On va les calmer les bozzo... Ils commencent a me gonfler...*

Il se concentra, malgrè le chahut, il voyait un autre idiot foncer vers lui mais regarda aussi l'arme d'un des comateux ou mort, au choix, puis tendit la main vers elle, il se concentra puis l'arle vint a lui a bonne vitesse et il la pointa pile sur le front de l'homme qui écarquilla les yeux, comme si il venait de voir un petit homme blond faire voler une arme jusque dans ses mains.

"Un J... Jedi!"


"Jedi, sith, Jedi gris, la tendance est a quoi en ce moment?"


Pour finir l'étonné recu un bon burne kick complété par un face kick alors qu'il se tenait les maracas.

"Hé Isaak et Nynea, de votre côté, ca va? Pas de problème?"



Sam 12 Jan - 01:48 (2008)
Thalo Haban
~*Chasseur de prime confirmé*~

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2007
Messages: 35

Message Petite cantina Répondre en citant
« - Wouah nom d’un bantha ! Ca c’est du sport !


-          Tolo palak ?


-          Quoi ?! Mais t’es encore là toi ?! Non mais tu vas m’lacher oui ?!?


-          Piku tulok pak… Tolo !


-          Non moi c’est Thalo bordel !


-          Uuuuh Taloo ?


-          Va voir chez les twi’leks si j’y suis !


-          Qu’est ce que vous avez contre les twileks vous ?!


-          Euh c’est pas ça que je voulais dire…


-          Bah il a raison ! Les gars avec des tentacules sur la gueule ça craint !


-          Je ne vous permet pas et puis d’abord mieux vaut avoir des tentacules que des poils sur la tête espèce de petit effronté !


-          Dites je voulais juste…


-          QUI C’EST QUI DIT QUE J’SUIS POILU ?!


-          Messieurs s’il vous plaît ne nous affolons pas comme dirait maître Sageholi  le feu de la colère qui...
OUATCH !!!


-          Ta gueule l’ancien ! BASTON !!!"

Thalo sifflotant s’éclipsa discrètement de toute façon Nynea était déjà parti et la course quasiment finie. Il put voir dans les résultats qu’Isaak Kraken avait terminé deuxième devancé par un républicain. Il avait bien fait de ne pas parier finalement ! Une amère défaite qu’il fallait noyer dans l’alcool des cantinas locales ! Ô Désespoir pas vrai ? Il entra dans un petit établissement parmi tant d’autres «  Aaaahuhuhuk » qui signifie en tusken «  j’ai cogné le p’tit blond avec son droïde jaune ». Le jeune chasseur s’accouda au comptoir puis posa tristement quelques pièces de la monnaie locale. Tous les clients n’avaient guère l’air de tafiolles mais bien au contraire, il fallait décidément toujours rester vigilant sur cette planète !

«  Ca s’ra ?


-          Une simple bière planétaire merci. 


-          Eeh dis toi beau blond t’es un chasseur de primes hein ?


-          Euh… Ouais…


-          Ouh j’aime les hommes qui affrontent le danger…


-           Ah oui le danger de quoi ?


-          Tous les dangers !


-          Barman ma bière vite !


-          D’accord si tu veux on le fait ivre !


-          AAAAH nooon ! Sans la bière gardez la monnaie ! Je me taille !


-          T’abuses Lys ! Tu devrais pas trop exhiber tes tentacules avec les humains je te l’ai déjà dit !

C’est après cette péripétie dont les chasseurs de primes doivent être obligatoirement confrontés pour devenir des vétérans que Thalo se replia dans l’appartement pour prendre un repos fort bien mérité !

[TROISIEME JOUR]

Le réveil qui sonna encore une fois, il fallait se lever comme toujours mais la flemme était elle aussi toujours présente. Après un long moment il sortit de son lit avant que Nynea se réveille (depuis la petite histoire du seau d’eau,  il prenait ses précautions). Une fois prêt il descendit l’hôtel en entendant le coup de blaster indiquant le réveil de sa partenaire ! Une fois dehors il respira un bon coup… Il devait y’avoir une autre course mais vu que le chef de la guilde des chasseurs de primes n’y participait pas, ça en valait déjà moins la peine.  Une vieil homme juste habillé par deux pancartes où figurait une phrase commune «  END IS NOW » le culbuta :


«  Outch… Excusez moi monsieur…


-         LA FIN EST PROCHE MALHEUREUX !


-          Euh pardon ? J’ai dit un truc qui fallait pas ?


-         LE JUGEMENT DERNIER IGNORANT ! IL COMMENCE ET A DEJA FAIT DES RAVAGES DANS LA
VILLE !!! FUYEZ ! FUUUUUYEEEEEEEZ !!


-         Mais j’ai vraiment le don pour attirer les types qui me tapent de le système moi ?! Comment ça
des ravages ?!


-         VOYEZ AU SPATIOPORT !!!


-         Euh… Ouais j’y manquerai pas … Sur ceux… Bonne prêche !


-         LA FIN DU Monde est pr…


-         A croire qu’on est poursuivit par ces types partout…

Les heures passèrent, il avait juste fait le tour des magasins d’armes en jetant un coup d’œil de temps en temps mais pour l’instant son fusil blaster le convenait parfaitement. Soudain une vision d’effroi ! Nynea passant devant lui (par chance elle ne le vit point) et entrant dans une cantina vînt le stopper net. Vu son humeur, elle était déjà plus en colère que d’habitude (il commençait déjà à la connaître). Thalo s’apprêta à entrer quand un client vola par delà la porte. Encore une altercation… Mais en voyant ceux qui y participer, le jeune chasseur comprit qu’il fallait se battre lui aussi !

«  CHASSEURS DE PRIMES ! Qu’est ce donc que cette attitude ?! Vous fraternisez avec les fripouilles locales sans m’inviter ?! Mont-jooooooye !! »

Il se rua sur le premier hostile à porté pour se joindre au combat !


Sam 12 Jan - 18:13 (2008)
Isaak Kraken
~*Motard de l"espace*~

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2007
Messages: 100

Message Petite cantina Répondre en citant
Mode Mj pour moi sur ce tour, je vous laisse vous amuser un peu :

Nynea Manoka: Alors qu'elle venait de se défaire rapidement et facilement de la première fournée d'homme, une deuxième s'élança. La jeune fille trop préaucuppée à essuyer ses Doc sur la chemise d'un pauvre malheureux fut réveillée par un bouteille de rhum qui lui éclata sur l'épaule. Le gros loubard en question tenait la bouteille en verre cassée en main prêt à s'en servir comme d'une lame dangereuse.

Hrp: Voilà, tu viens de te faire casser une bouteille de verre sur l'épaule. Le type te fait face et compte bien user du tranchant de la bouteille pour te découper. Mais n'oublis pas, c'est une bagarre général genre les saloon à l'époque western, il peut arriver des adversaire en même temps que ce duel principal.



Rimu Katalios: Le John Wayne des temps moderne jouait du blaster plus vite que son ombre, éliminant les deux molosses rapidements. Puis, les rengainant pour se battre à main nue dans cette bagarre devenue général. C'est qu'il y en avait des bonne grosse brute qui aimaient cela dans les bars de Tatooine. C'était quand même la planète des hors-la-loi à la base. Alors que ce dernier s'exclama ironiquement envers les deux chasseurs de primes (Nynea et Isaak), il ne vit pas un homme se relever du sol derrière lui. Le mastodonte de 2 mètres de hauteur et de large (oui j'exagère mais c'est pour que t'imagine bien la bête), bien énervé par la table qu'il avait reçu précédemment de la part d'un individus quelconque décida de se servir du républicain comme d'un projectile. Il le souleva prêt à le lancer sur...(roulement de tambours) Thalo Haban!!

Hrp: Bon bin voilà. Tu viens de te faire attrapper par un colosse qui te balance dans la pièce sur Thalo. Problème, il compte bien suivre son projectile pour t'achever. Tu le vois arriver une chaise à la main!!



Thalo Haban: Alors qu'il venait tout juste d'entrée dans le bar et qu'il allait se jeter sur le premiers punching-ball passant, le jeune chasseur de prime fut heurté par un projectile hors du commun!! Un républicain! Le garçon s'écroula au sol, avec Rimu sur lui. Alors qu'au beau milieu c'était la zizanie! Entre le mastodonte qui accourait chaise en main pour en finir avec le républicain, et les adversaires un peu partout, Thalo avait de quoi faire!!

Hrp: Toi, tu as tout le bar qui peut être un adversaire potentiel. Tu as le choix, te relever et te battre dans la foule, ou filer un coup de main à Rimu pour venir à bout du colosse.




C'est le dernier tour de bagarre alors amusez vous bien!!!


Lun 14 Jan - 15:56 (2008)
Dax Wicard
~*Padawan*~

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2008
Messages: 22

Message Petite cantina Répondre en citant
[HRP] en retard mais bon, "mieux vaut tard que jamais" il parait^^ [/HRP]

L'air frais de la ville, les arbres qui voyaient leurs branches se plier avec grâce sous le vent léger qui flottait dans l'air ce jour là, les vertes prairies qui décoraient les deux côtés du sinueux sentier de terre battue, les oiseaux qui chantaient allègrement... Hein ?!... C'est pas le bon texte, reprenons. Dax marchait donc, seul, dans la ville désertique mais non déserte qui se nommait "Tahc". On aurait pu penser à quelque chose de mieux comme nom de ville, mais c'était ainsi. Le nom venait d'un maitre jedi gris légendaire dont Dax ne savait rien et on ne s'étendra pas sur le sujet, le nom de ville aurait pu être mieux, c'est tout. Le padawan arpentait donc les rues de la ville où il ne vit rien d'autre que des cantinas, des bars, des magasins vendant principalement des plats à emporter, des Mackd‘Ho’Nhaldd, des Phl'eunsh, et d'autres établissements de ce type. Dax, qui commençait à avoir soif mais dont la douleur à la tête s'était calmée décida de choisir où aller. Mais le choix était difficile, il se positionna donc à un carrefour où se tenaient quatre bâtiments offrant à peu près les mêmes services et se lança dans un "pic-nic-douille" endiablé afin de savoir où aller. Le sort décida de le guider vers un établissement qui ressemblait à une cantina sans grand intérêt et où venait d'entrer une femme qu'il n'avait jamais vu avant. Dax avança tranquillement avant d'ouvrir la porte, un grand bruit émanait de l'intérieur et il entra pour voir ce qu'il se passait. Une bagarre générale avait lieu dans la cantina qui était bondée à cette heure de pointe.

*Cool, j'avais besoin de me dégourdir un peu les bras, et les jambes accessoirement. Bon allez, c'est partit !*

Les gens se tapaient dessus comme des brutes, utilisant leurs armes, ce qu’ils avaient sous la main, notamment les sièges métalliques qui n’étaient pas incrustés dans le sol, des bouteilles, et autres objets habituels dans une cantina, ou simplement en utilisant leurs mains. Il y avait plusieurs types de combattants, du simple costaud qui tape tout ce qui bouge au vieillard donnant des coups de vibrolames dans tous les sens, en passant par les gamins qui faisaient tomber les adultes. Dax ne savait pas par où commencer. Qui taper en premier parmi tous ces gens qui ne demandaient que ça ? Le jeune padawan décida de commencer par s’attaquer aux enfants pour s’échauffer, c’était toujours plus simple que la plupart des costauds qui ne faisaient pas attention à lui. Un groupe d’une demi-douzaine d’enfants était réfugié dans un coin, regardant le spectacle, applaudissant ceux qui se battaient bien et huant les autres. Dax s’approcha discrètement d’eux, évitant bouteilles, chaises et hommes durant son trajet. Le jeune homme se jeta alors sur les enfants dès qu’il fut arriver devant eux, ceux-ci, très vifs, s’esquivèrent sans aucun problème et allèrent chercher leurs pères. L’apprenti jedi se retrouva donc avec cinq hommes costauds et un vieillard qui tirait à tord et à travers avec son blaster qui lui couraient après. Dax prit ses jambes à son cou et courut le plus vite possible, essayant de semer les armoires à glace et esquivant les pièges des gamins qui s’amusaient comme des fous. Le padawan s’amusait aussi, hors d’halène, riant aux éclats en voyant l’avance qu’il gagnait sur les hommes derrière lui. Cependant, il ne vit pas le vieillard qui s’était planté devant lui et qui s’apprêtait à lui tirer dessus. Il y eut un flash rouge puis une lumière bleue qui ne resta qu’une seconde pendant que le laser atterrissait sur le mur métallique en noircissant l’endroit de l’impact. Presque personne n’avait vu le sabre laser mais Dax était presque certain que le vieil homme l’avait aperçu en voyant son regard effaré. Le padawan arriva vite au niveau de l’homme tétanisé qu’il bouscula d’un coup de coude. Le vieillard s’étala de tout son long, faisant trébuchet les autres qui lui couraient après et qui s’étaient approchés trop près. Dax prit un des lourds sièges et le fit rouler vers le tas d’hommes.

*Strike !*

Le padawan repartit dans la foule, tapant sur les premiers venus, esquivant d’autres coups, s’en prenant certains. Il remarqua alors, en plein milieu de la cantina un groupe de trois personnes, il se dirigea vers eux, ils étaient armés de vibrolames qu’ils faisaient virevolter dans tous les sens. Ce groupe était composé de deux humains et d’un twi’lek, ils semblaient faire une démonstration de leurs talents en pleine bagarra générale.

« Nous sommes les samourai de l’espace. Toi petit homme aux cheveux châtains, viens nous affronter si tu l’oses ! »

« Si ça peut vous faire plaisir, pourquoi pas. »

« Quoi ?! Tu oses nous défier ? Très bien. Samourai de l’espace, en formation de combat ! »

Les hommes se mirent en triangle, prêts à défendre tous les côtés.

*Quoi ? C’est ça ces samourai de l’espace, bon allez, c’est bien pour leur faire plaisir…*

Dax s’avança vers le premier, sans arme, tranquillement. Celui-ci l’attaqua avec sa vibrolame, un flash bleu qui ne dura que quelques instants suffit pour envoyer la lame contre le mur dans un bruit de métal. Les deux autres se jetèrent sur lui et le padawan s’esquiva, laissant l’homme et le twi’lek se cogner l’un contre l’autre. Dax se pencah et ramassa les deux vibrolames.

« Je préfère les confisquer avant que vous ne vous blessiez »

Le jeune homme adressa un large sourire aux trois soi-disant samourai puis il se fondit à nouveau dans la foule. Au milieu de la cantina se regroupaient quatre personnes qui semblaient se connaître. Dax regarda plus attentivement, esquivant un énième coup de poing et vit enfin plus précisément ce qu’il avait aperçu, un insigne républicain. L’un de ces humains était républicain et venait sans doute de Coruscant également. Dax pensait pouvoir lui faire confiance et allait le rejoindre pour discuter en prenant un verre avant le voir traverser une partie de la pièce en volant, sans aile, vers une autre des quatre personnes. Le républicain semblait bien plus petit maintenant, surtout qu’un colosse arrivait avec une chaise pour lui taper dessus. Le padawan, n’écoutant que son courage, courut vers l’homme et l’attaqua avec son sabre laser, enfin, la partie métallique en tout cas. Dax lui donna donc quelques coups avec la partie métallique de son sabre laser, sans l’allumer, à l’endroit le plus haut possible pour lui, les côtes en somme qui lui arrivaient au visage.


[HRP] Je trouve ça bof malgré quelques délires, je suis pas du tout inspiré Confused [/HRP]

_________________
Dax Wicard, Padawan de Coruscant un p'tit peu trop curieux...

Jeu 17 Jan - 02:22 (2008)
Nynea Manoka
~*Chasseur de prime confirmé*~

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2007
Messages: 33

Message Petite cantina Répondre en citant
Les blasters étaient de sorti !
En effet, un coup venait d’abattre plus loin l’un des deux grands gaillards dont s’occupait Isaak et Rimu. A la limite de l’ennui, Nynea s’assit sur un gros tas de muscle K.O, nettoyant ses superbes Docs et regardait la tendre bagarre se dérouler. Même qu’à un moment, Rimu avait bien failli se faire descendre, mais les hommes n’étaient plus ceux qu’ils étaient : toujours des grands discours pour par grand-chose, et au final, il finissait par se faire tuer avant de l’avoir fini. L’argentée avait aussi assisté à l’envol de l’arme d’un mec déjà hors combat voler jusqu’au jeune républicain. Elle le savait que lui et Vincent étaient spéciaux, tout comme la grande femme aux cheveux bleus qu’elle avait aussi rentré lors de la destruction de Nar Shaada. Comment s’appelait-elle déjà ? A oui, Shana Larso. Des hommes qui se servaient à la fois de blaster, mais aussi de la force. Quelque chose que Nynea ignorait totalement, et elle faisait uniquement confiance à ses compétences physiques.
Enfin, toujours était-il qu’à un moment, Rimu s’était inquiété d’elle et d’Isaak :


"Hé Isaak et Nynea, de votre côté, ca va? Pas de problème?"


« Ouais-ouais…tranquille quoi… »


Elle esquivait nonchalamment quelques hommes qui volaient par-ci par-là, attrapant parfois un homme qui passait à ses côtés pour le mettre par terre en quelques coups de points et crochets. Elle n’avait devant que les habitués du bar, alors que les deux autres s’amusaient bien tranquillement avec les plus forts. Elle s’en fichait un peu, au contraire, elle avait l’une des la meilleures places pour ce spectacle.
Arriva soudain un fou. Oui-oui, un homme étrange qui hurla juste derrière elle quelque chose comme :

«  CHASSEURS DE PRIMES ! Qu’est ce donc que cette attitude ?! Vous fraternisez avec les fripouilles locales sans m’inviter ?! Mont-jooooooye !! »
 
Un sourire sadique s’étira sur ses lèvres. Thalo en personne. Quel hasard. Il était en train de se ruer vers un homme prenant par au conflit.
 
*Alors toi mon gars…on va s’amuser…tu vas comprendre ce que veut dire « partenaire » chez les chasseurs de prime !*
 
Mais manque de pot pour la chasseuse de prime qui tramait une sombre idée pour son coéquipier, assise et trop occupée à ses docs, elle sentit quelque chose de dur se fracasser sur son épaule.
L’idiote ! Tourner le dos à un adversaire. Mais quelle idée ?
Une bouteille venait de s’exploser sur son omoplate, et un morceau lui rentra dans la peau. Une grimace se dessina sur son visage, mais elle se releva aussitôt pour faire face à son adversaire. Un gros type qui passait ses journées devant sa bouteille de rhum tant et si bien qu’il s’attaquait à n’importe qui.
Oui, mais voilà…la bouteille cassée qu’il tenait dans sa main était loin d’être négligeable. Un seul morceau le long de son cou ou de ses organes vitaux, et pof, plus de Nynea…ou du moins dans un état peu prometteur.
Alors qu’elle fixait ce gros baraqué, elle se sentit s’élever de quelques centimètres du sol, soulevée par son col, comme un chaton et sa mère.
Du renfort était arrivé. Encore des copains de l’autre type certainement. Double idiotie…elle ne s’était concentrée que sur un seul ennemi à la fois. Le baraqué s’approcha d’elle, morceau de verre coupant dans la main. Il en cassa un morceau, et le lança comme un couteau dans le bras droit de Nynea. Il se planta si facilement, et Nynea grimaça.

 
« Alors, femme ? Tu es avec eux ? (Il montra du doigt les deux autres qui s’amusaient, et lança un autre morceau de verre dans la jambe droite, comme s'il jouait aux fléchettes)
 
-Ca se peut ouais…mais des fois j’aimerai croire que non…tu sais, un chasseur de prime, c’est comme une balle lancée à pleine vitesse : seule au monde, qui file droit vers son chemin sans s’occuper des autres, jusqu’à sa cible. Si elle la rate, personne n’est là pour la récupérer. C’est notre vie gars…
 
-Tu dis des choses étranges, poulette…
 
-Oui, effectivement…mais il y a un problème…un problème que tu n’as pas pu prévoir !
 
-Du genre, gazelle ?
 
-Du genre…que tu es tombée sur une balle qui ne rate jamais sa cible, qu’importent les circonstances. Tu sais, les têtes chercheuses : pas les grosses brutes qui attaquent sans réfléchir quoi…
 
-Je crois que tu piges pas, ma jolie…là tu peux pas me frapper…
 
-Qui t’as dis que je voulais te frapper ? »
 
Un katana sortit tout droit de son fourreau, fila jusqu’à la main de l’homme. Un cri de douleur traversa la salle, et un BAAM sonore le suivit, et le type qui tenait Nynea par la peau du cou tomba par terre, la chasseuse de prime avec lui. Elle se réceptionna sur le derrière, son blaster en main.
 
« Ce que t’as pas pigé, c’est qu’une tête chercheuse à plusieurs armes sur elle. »
 
Le postérieur endolori, Nynea se releva bien tranquillement et récupera son katana de dans la main de l'homme, et l'assoma d'un gros coup de doc dans la figure pour faire taire ses gémissements. Pui, l'argenté se retourna vers Thalo. Elle s'était retrouvé non loin de lui. Son allié avait l’air de s’amuser, non loin de Dax, et un homme de la cantina arrivait derrière lui avec une table dans les mains en hurlant « ENNFOIIIIRRREEEESS !! ». Quelle vulgarité !
 
« A terre ! »
 
D’un bond, et paniquant un instant pour son ami, l’argentée se plaça juste aux côtés de Thalo, qu’elle fit tomber sur le sol d’un croque en jambe, et se prit à sa place la grosse table de bois, en amortissant au mieux qu’elle pouvait le choc avec ses bras. La table explosa en mille morceaux et échardes coupantes projetant à quelques mètres plus loin la jeune femme.
 
« Merde ! »
 
Un morceau était resté dans son bras gauche : une large pointe de bois, remplie d’échardes. Nynea le retira aussitôt en se mordant les lèvres. Après l’épaule, le bras et la jambe, je vous demande la main. La douleur lui traversa le corps, puis elle se releva comme elle put. Elle avait toujours son bras droit.
 
« Ce que ces types ne savent pas aussi… »
 
La demoiselle fit quelques pas jusqu’à Thalo, et frappant un type de colère en même temps.
 
« Ce qu’ils ne savent pas…c’est que nous sommes deux têtes chercheuses d'une arme à double canons…autrement dis, deux balles indissociables… »
 
Elle lança un sourire à Thalo. Quelle bagarre amusante aujourd’hui…
 
 
[HRP] Zut -_- Dax m’a devancé pour l’idée du « strike »…j’voulais utiliser Thalo comme boule et les mecs comme quilles XD comment ça, méchante ? Et précisions pour Thalo : je vais à tes côtés une fois que tu as fini ce que tu as à faire ^^ pour pas de bloquer si tu veux aller voir Dax…enfin, je t’avais déjà montré ce passage par MP ^^ nyyyaaa bataille poooowaaaa[/HRP]

_________________
Nynea Manoka, chasseuse de prime de Nar Shaada

Sam 19 Jan - 14:00 (2008)
Thalo Haban
~*Chasseur de prime confirmé*~

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2007
Messages: 35

Message Petite cantina Répondre en citant
Thalo n’avait même pas le temps de charger son premier adversaire qu’un projectile vint le percuter de plein fouet ! A moitié sonné, il se releva avec peine en constatant la véritable nature de projectile ! Un authentique spécimen de républicain ! Décidément on ne respectait même pas la convention de Genève dans cette planète ! C’était inhumain de balancer des trucs comme ça sur les gens ! Il rit à sa plaisanterie douteuse puis se relevant pour aider l’ancien compagnon d’arme à se remettre debout il commença :

« J’vois que toi aussi tu te fais des connaissances… J’imagine que tu n’as pas besoin de mon aide pour te débarrasser de ce tusken là… Enfin bon si tu dégustes, appelle à l’aide cette fois. Viens pas me sauter dans les bras j’ai pas l’habitude comme tu peux le voir… Bon faut que je retrouve Nynea dans ce bordel sinon elle va encore me taper… Enfin plus qu’avant quoi… »

Il s’avança dans la foule en évitant d’engager trop de contact et tout en cherchant sa partenaire. La bataille tournait au carnage, des hommes abattus par des tirs de blaster, des aliens explosés par des coups de bouteilles dans le crâne, Un républicain qui jouait au bowling, des pauvres clients juste venus pour boire la spécialité du chef étant mort étouffés… Mais vu leur couleur ce n’était pas vraiment à cause du combat et pire dans tout ça… Un malheureux combattant plié en deux hurlant à l’aide de sa maman, blessé gravement par un chat bitte monstrueux. Bon bien sur, cette scène faisait plutôt bien rire le chasseur de prime qui montra du doigt en criant « tafiolle » le gars qui avait perdu ses bijoux de famille puis redevenant sérieux se relança à la recherche de Nynea.

« ENNFOIIIIRRREEEESS !! » quel lyrisme ! Mais ? Qui avait dit cela ?

Il n’eut pas le temps de se retourner qu’on vint le bousculer pour le mettre à terre. Il regarda la source et vit l’argentée qui se prit le coup destiné à sa personne. Quel courage ! Mais peut être était ce juste une raison pour que son martyr ne meurt pas d’une main autre qu’elle ? Quoiqu’il en soit Thalo remercia sa partenaire dont le bras était blessé. Thalo sourit devant cette marque de gentillesse puis il se releva difficilement, son postérieur dégustait lui aussi apparemment puis écouta la déclaration de sa partenaire :

« Merde ! » Ah non… Excusez moi je me suis trompé de citation…

« Ce que ces types ne savent pas aussi…… Ce qu’ils ne savent pas…c’est que nous sommes deux têtes chercheuses d'une arme à double canons…autrement dis, deux balles indissociables… »

« Ca va saigner en somme… En tout cas sa saigne déjà pour ta papatte… Faudra soigner ça vite fait en attendant j’ai un compte à régler avec un catcheur… »


Il se tourna vers l’homme qui avait utilisé la table pour arriver à ses sombres desseins puis chargeant comme un barbare lui balança un coup de crosse en pleine poire. L’homme n’eut même pas le temps de dire « Mince alors, j’ai rudement mal ! Tu devrais avoir honte de frapper comme ça ! » Que le chasseur de prime lui en balança un autre dans le torse pour le mettre à terre. Célébrant sa victoire, il se prit une bouteille balancé par un ivrogne qui confondait toujours son arme avec le matériel de la cantina. Heureusement pour lui la bouteille de bonne qualité avait tenu le choc et lui épargnait les morceaux de verre dans le dos mais la force du coup lui avait coupé la respiration . D’autres combattants se rapprochèrent de Thalo qui fit un repli tactique vers Nynea en titubant légèrement et en annonçant d'une voix rambotesque mal imitée… :

« J’suis touché je crois… C’est la bagarre dont je me suis pris le plus de coups que j’ai jamais vécu… Faudrait l’arrêter là… Sinon je sens que je vais me prendre un hutt dans la face dans pas longtemps … »

Bon bien sur, il avait la chance qu’aucune limace n’était dans le bar mais avec la chance qu’il avait il pouvait se prendre un truc encore pire ! Il arma son blaster puis se mettant aux côtés de Nynea il se tint prêt à tirer si l’altercation dégainerait trop… Puis jetant un œil aux participants de la bataille, il fronça le sourcils. Il y avait sûrement un gang dedans vu que certains s’aidaient mutuellement et faisaient parti des personnes qui utilisaient le plus leurs blasters.

« - Au faite… C’est qui ces gars ? Ils ont l’air ma foi très chaleureux… Vous avez insulté leur mère ou quoi ? Pas que j’ai rien contre les liens fraternels mais si on se bat dans toutes les cantinas je vous préviens je passe mes futurs vacances autre part que dans ce caillou…»


Dim 27 Jan - 15:30 (2008)
Rimu Katalios
~*Apprenti de l"unité spéciale*~

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2007
Messages: 42

Message Petite cantina Répondre en citant
Alors qu'il demandait gentiment a ses deux collègues si ils allaient bien il en vit un autre rentrer, un autre chasseur de prime qui était toujours accolé a Nynea Manoka, ce cher Thalo Haban, un bon petit chasseur de prime qui suivait bien les traces du grand manitou de Nar shadda... C'est a dire qu'il collait, lui aussi, aux emmerdes comme un post-it, et peu après cela arriva une autre personne, qu'il ne connaissait pas celui là, il semblait vouloir venir vers le républicain quand soudain, celui-ci se senti soulever comme une brindille... dans le dos... C'était la pire chose qu'il pouvait arriver a ce moment là, une monstre si l'on pouvait l'appeler comme ca l'envoya balader a travers la cantina vers Thalo... Ca ca ne le genait pas, mais qu'on l'attaque dans le dos, il y'avait des limites... Après tout... Ici la république ne marchait pas, ils avaient même du mal a encaisser ne serait-ce qu'un copec de crédit républicain, lui il essayait de rester dans les bonnes moeurs, les usages... Définitivement ca ne servait a rien ici... A planète de hors-la-loi, méthode de hors-la-loi... Ils l'avaient voulu cette fois. Alors qu'il atteri sur le jeune homme, il resta quelques secondes a terre, a réfléchir.

*Après tout... Je voit pas pourquoi je me gênerai... Ils me font chier tout ces alcoolos, des poivrots qui pensent qu'a se saouler et a se battre... Cette planète est remplie de cette merde... Ils me dégoutent... Ils me soulent... Oh la vache je croit que je vais devenir dingue si ca continue... Après tout ils l'ont bien cherché non? Et puis... Qui sait, c'est bien une planète de hors-la-loi... Il y'en a peut êtres qui ont abusés d'esclaves ici? D'autres qui ont tué pour quatres sous... D'autres seulement par plaisir... Pourris... Sérieusement... Tous des pourris...*

Il regarda la main de Thalo qui lui proposait de l'aider a se relever, il lui dit aussi tout en rigolant qu'il valait mieux demander a l'aide que de lui sauter dans les bras, Rimu eu juste un petit rictus puis lui répondit, non pas froidement, mais avec une teinte d'énervement, non pas envers son collègue Chasseur de prime, mais envers les idiots qui les attaquaient, et surtout il était énervé parcequ'un molosse énorme, contre qui il aurai aimé se battre, avait préféré attaquer en traite pour l'envoyer au loin... Technique minable pour un minable...

"T'inquiètes pas, j'aurai pas de problèmes contre lui... Mais au cas ou, je t'appellerai pour ramasser les morceaux si y'en a de trop éparpillés..."

Il se retourna vers le molosse qui était en train de se faire attaquer par le petit jeune qu'il ne connaissait pas, apparamment, vu ce qu'il tenait dans sa main, ce jeune homme était un Jedi, ou un sith... Mais de le second cas il aurai pris part au combat du côté des plus nombreux, surtout qu'il n'aurai pas aidé un républicain, il regarda autour de lui, ce carnage insencé, de quoi c'était parti? Juste parcequ'un blanchisseur d'argent avait voulu qu'on paie pour parler a sa petite amie qui était une serveuse... Si seulement il savait, les serveuses des cantina de ce style ne font pas que donner du thé, pour peu que l'argent soit au rendez-vous bien entendu, il regarda son badge de républicain...

"Décidément, ici... IL ME SERT A RIEN!"

Il l'arracha de son habit et le mis dans sa poche, voilà, pour lui ce n'était pas qu'il reniait qu'il était soldat d'élite de la république, loin de là, c'était plutôt symbolique... Symbolique de la liberté qu'il allait s'offrir maintenant, symbolique de la rouste de leur vie qu'allait prendre ces minables insectes qui grouillaient dans ce bar miteux! Il sortit ses deux katana, qu'il avait dans le dos et commenca a avancer vers le molosse, une personne essaya de l'attaquer sur le côté, et pour tout dire vola il n'eut pas le temps de continuer qu'une lame le transperca de part en part, sans toucher aucun organe vitaux, un autre, un peu plus futé tenta de l'attaquer dans le dos avec une vibro hache... Il tomba a terre, une jambe pronfondément entaillée, la lame avait rongé jusqu'a l'os. et il regarda le jedi qui se battait contre celui qui l'avait envoyé voler puis lui dit sur un ton sarcastique.

"Désolé du spectacle... Je suis pas comme ca d'habitude mais là ils m'ont bien remonté..."

Il se mis a courir a arriver bien plus vite vers le molosse, il pris appuie sur la chaise avec son pied d'appuie justement puis sauta, envoyant son pied gauche dans l'énorme tête du boeuf, malgré la taille du monstre, son nez éclata sous la pression exercée du pied et de la botte de soldat , quelques dents volèrent au passage et le jeune homme regarda l'adversaire complètement K.O, tout en rangeant ses katana.

"Ca t'apprendra toi, on m'attaque pas dans le dos, et encore, je suis dans mes bon jour... Sinon ca ferai longtemps que..."

Il sorti son sabre laser et l'alluma, la lame jaune n'apparu que quelques instants vu qu'il le rééteint aussi tôt sous l'oeil ébahit du colosse.

"Je t'aurai passé cette chose en travers du corps... Après j'aurai pu passer ma main a travers tes organes et je croit pas que cela t'aurai plut... Vraiment..."


Il ne finit pas sa phrase car le monstre venait de tomber dans les pommes, il se retourna devant le jedi puis lui dit gentiment.

"Merci pour le coup de main... Rimu Katalios, enchanté..."


Mar 29 Jan - 20:51 (2008)
Isaak Kraken
~*Motard de l"espace*~

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2007
Messages: 100

Message Petite cantina Répondre en citant
La petite bagarre improvisée venait de prendre une énorme ampleur. Désormais c'était à peu près toute la cantina qui frappait ça et là dans un désordre monstrueux. Même des jeunes curieux extérieur au début du fait, c'étaient empressés de rejoindre le champs de bataille impromptu. C'était drôle à voir. Des bouteilles volaient en éclats, des chaises volaient, des personnes volaient aussi (cf Rimu) à travers les tables. Des pif, des paf et des pouf auraient même pu être dessinés si cette scène aurait été tirée d'une BD style Lucky Luke des temps nouveaux. C'était devenu du grand n'importe quoi!

Au milieu de tout ça, Isaak assis tranquilement sur le comptoir regardait discrètement le ballet qui s'offrait à lui. Il était génial lui! Réussir à créer un tel brouhaha et puis pouvoir l'apprécier en étant spectateur. Bon, de temps en temps il était obligé d'envoyer un poing en plein visage pour éloigner les audacieux qui oseraient le priver d'un tel évènement. Il scrutait d'un oeil averti les chasseurs de primes qui avaient rejoint le festival. Il aimait bien leur façon d'agir en équipe. En fait, Thalo et Nynea se débrouillaient plutôt bien. Il était fier de les avoir discrètement upgradé dans la hierarchie. Ils étaient bel et bien des chasseurs de primes confirmés désormais.

Mais, au milieu de tout cela, il y avait aussi le jeune républicain, Rimu. Isaak n'en doutait pas, il ferait bientôt un bon lieutenant, voir capitaine pour l'armée. Il avait bien mûrit, et puis l'épisode de Nar Shaada l'avait vu grandir dans son expérience du terrain. Il savait qu'Amoliunor serait fier lui aussi de pouvoir compter sur un tel élément au sein de son équipe. Mais bon, pour le moment, il semblait être sous la pseudo surveillance du chef de la guilde. Enfin, il vain un padawan. Kraken ne le connaissait pas, mais il le reconnu à son style vestimentaire et à son sabre laser. Il était plutôt foufou pour un apprenti de la Force. Alalala la jeunesse.

Après un petit instant, le motard de l'espace se dit qu'il était temps de mettre fin à toute cette mascarade. Surtout qu'une chose le troublait depuis quelques secondes: les rayons de soleil avaient totalement disparus. En se penchant un peu sur le comptoir pour voir l'extérieur à travers une fenêtre de la cantina, il pu apercevoir que la nuit était tombée. Sortant son blaster, il tira un grand coup en l'air pour que toute la troupe de joyeux batailleur ai les yeux rivés sur sa personne.

"OYE, OYE, brave gens!! dit-il assez fort pour que chacun l'entende. Je crois que le moment n'est plus à la fête et à l'amour que vous dégagez si bien depuis quelques minutes. Regardez dehors, le soleil ne brille plus et pourtant ma montre indique bien que nous sommes encore en plein après-midi. Il s'arrêta un instant fixant un loubard qui regarde l'heure. ET MA MONTRE FONCTIONNE!! hurle-t-il avant de reprendre d'une voix mielleuse. Donc, je crois qu'il se passe quelques chose d'anormal ici. Il s'arrête à nouveau, laissant le silence s'installer une bonne seconde avant de reprendre assez brusquement. SAUVE QUI PEUT!!!"

Soudain, ce fut à nouveau le désordre dans la cantina, les gens faisant des va et vient pour trouver la sorti et fuir. Isaak tira alors un nouveau coup de blaster en l'air tout en criant d'un ton autoritaire:

"CA SUFFIT!!! VOUS ETES DES HORS-LA-LOI OU BIEN DES FIOTE DE SOUS ZONES...??"

Il fixa les deux chasseurs de primes, le padawan ensuite, puis pour finir le républicain. Puis il ajouta à nouveau:

"Vous devriez prendre exemple sur ces jeunes là. C'est la relève! Ils n'ont pas froid aux yeux. Ils ne se plaignent jamais quelque soi le problème qui leur tombe dessus. Ils se battent pour bâtir leur monde futur. Pour leurs idéaux. Sans rechigner, sans se plaindre comme des vulgaires enfants gâtés. Ils n'ont connu que des moments difficiles depuis deux ans. Certains ont vécus une guerre, d'autres ont sans doute du affronter des missions difficiles. Et vous, bande de hors-la-loi infâme, qu'avez-vous fait?! Si ce n'est vous pavaner sur votre planète à boire et à profiter des bienfaits de l'argent et du sexe. Que je ne renies pas du moins ^^ Mort de Rire Vous n'êtes pas digne de vivre ici, si vous n'êtes même pas capable de réagir à ce qu'il se passe ici. REGARDEZ!! dit-il en pointant du doigt l'extérieur. REGARDEZ, tout ces êtres qui prennent d'assaut votre nouveau village construit en l'honneur de Neihc Tahc. QUE FERAIT NEIHC?! IL CHASSERAIT LES INTRUS!!! ALORS BOUGEZ VOUS LE CUL!!!"

Il sauta alors du comptoir pour rejoindre Thalo et Nynea afin de sortir de la cantina quand une voix nouvelle fit son apparition...

HRP: A toi de jouer Neihc. Je te laisse reprendre les rênes, et redevient simple pj.


Sam 2 Fév - 20:28 (2008)
Lechero
~*La Main de Satan*~

Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2007
Messages: 43

Message Petite cantina Répondre en citant
Délivrance! Délivrance! Les âmes par millions s’élancent vers les étoiles, parées de cotillons. Comme un corbeau de toile attendant la promesse d'une aube enchanteresse. Que parmi les vivant, en cet instant solennel, ressuscitent les morts. Comme le tonnerre qui fait vibrer la nuit, comme un miracle qui fait renaître la vie ! L'esprit le corps en un instant séparés se retrouvent et s'épousent pour l'éternité ! Pour le lézard qui se cache comme pour le serpent cruel, quand la magie est en marche c'est un nouvel éveil, tout les morts, les damnés de l'enfer reviennent sur la terre ! Et parmis eux, une personne connue, un tyran...

Cette ombre filait à travers la ville de "Tahc" , se délectant de chaque secondes sur Tatooine. Soudain, une échoppe l'attira comme un aimant. D'une main ferme il stoppa son compagnon à ses côtés. Lui faisant comprendre que leurs petits jeux allaient débuter par là. Les bruits d'une voix forte l'avait affriandés. Il était un peu comme un animal qui se régalait à l'avance de son repas. Un prédateur laché dans la faune urbaine. D'un pas mystérieux et silencieux il s'avança vers l'entrée de la cantina suivi par son acolyte. Les deux hommes poussèrent la porte taciturnement. A l'intérieur tout n'était que chaos et désordre. Il jubilait!

"Hé hé hé hé ! Ha ha haha ! Yaaahouu ! Des problèmes avec les vivants ? Ils envahissent votre espace ? Vous voulez vous débarrasser de ces p'tits salopards une bonne fois pour toute ? Faut v'nir me voir, je suis l'meilleur bio-exorciste au pays des morts ! Demandez moi s'que vous voulez, je casse la baraque ! J'vais vraiment leur foutre la trouille, en fait j'ferais n'importe quoi pour avoir du boulot ! Ouais j'suis même foutu d'm'exorciser moi-même ! Woooo ! J'ai des démons partout ça m'gratte ! il tombe par terre, ou du moins se laisse tomber. Tirez-vous les démons ! puis, il se relève. Et voilà l'travail ! En plus si vous m'appelez tout de suite, vous avez le droit à une dératisation démoniaque en prime, ça vaut l'coup non ?! Il s'arrête un instant, et se frappe au visage. ET MERDE!! VOUS êtes des vivants!! Bah, je vais devoir vous lapider!! Quelqu'un y voit une objection??"

Sa question n'amenait aucune réponse. D'ailleurs, comment une âme aussi perverse et sanguinaire qu'Helmos Calintz pouvait elle demander à son festin s'il voulait lui faire l'honneur d'être liquider avec horreur. Oui, vous avez bien entendu, Helmos était de retour parmis les vivants. De retour pour le meilleur, mais surtout pour le pire. Il revenait à la surface du globe après avoir purgé trois longues années en Enfer. Domaine auquel il avait été envoyé suite à un affrontement dans les souterrains de Coruscant. Soudain, l'homme fixa d'un regard vicieux une connaissance! Rimu.


Helmos Calintz
XP: 1050
Concentration:1094
Stamina:1104
Vitesse :18
Force :18
Précision :18
Pouvoir de contrôle :14
Pouvoir de sens :12
Pouvoir d'altération :14


"TOI?!! hurla-t-il. Je me souviens de ton visage...cette fois-ci, il n'y aura pas Raediel Kurgan pour te sauver ta petite tête blonde. Je vais tuer toutes les personnes ici, et après, je ferais joujou avec toi. Tu va connaître une mort lente et douloureuse. Aussi consternante que mes TROIS longues années aux royaumes des damnés. Mouahahahahahahahaha!!!!"

Le rire du psycopathe était satanique, il était donc profondément humain. Mais c'est humain hélas, que de rejeter ce qui est autre. Celui-ci déchirait les ténèbres de sa dimension tyranique. Il s'approcha lentement du jeune républicain, mais sûrement...Une fois à moins de deux mètres, il le dévisagea comme il l'avait fait à l'époque. Puis, il se calma directement, laissant le silence oppressant envahir quelques secondes la pièce avant d'hurler d'une voix glaciale:

"DU SANG!!!"

Helmos s'approcha encore plus du jeune apprenti, il le dévorait du regard de haut en bas, de plus en plus en détails, et au fur et à mesure que son inspection se peaufinait, il souriait de plus en plus. Derrière lui , il sentait que son acolyte qui n'avait pas encore dit le moindre mot faisait la même chose, il n'en doutait pas d'ailleurs. La petite foule n’avait peut être pas remarqué sa présence, trop insignifiante, ou trop calme comparé à l'aliéné revenant. Celui-ci se mit devant le garçon avec un sourire démoniaque, il n'avait pas changé en trois ans, Rimu était toujours ridicule, un moment on se serait cru au moyen âge, un gamin en culotte courte qui jouait à l’envahisseur....

Et la tête d’ange du jeune garçon dans cet endroit de désolation rendait la scène vraiment atypique. Il se tourna vers cet homme mystérieux. Helmos était sur le point d'exploser; et soudain, son rire vint briser le silence à nouveau. Il était plié en deux, les mains sur les genoux, son rire sadique venant perturber le silence des profondeurs, avant de mourir en un étrange sourire narquois.

Soudain, l'augural homme prit la parole:

"Fini de pavasser. Tuons-les!"


L'effaçeur
XP: 1470
Concentration:1529
Stamina:1522
Vitesse :19
Force :18
Précision :40
Pouvoir de contrôle :0
Pouvoir de sens :27
Pouvoir d'altération :0

Arme: Canon à proton


Cet homme parlait peu, mais avait l'air d'agir. Un regard blasé, et une attitude aussi atypique. Tenant d'une seule main un grand canon à proton, celui-ci caché derrière son dos dépassait tellement il était grandiose. Il ne bougeait pas, droit comme la justice. Pour ceux qui l'avait connu, il paradait à l'époque sous le nom de "L'effaçeur". C'était un ancien nettoyeur, un chasseur de prime travaillant pour le plus offrant. Mais, au cours d'une prime, il fut trahi par son propre patron qui en fait voulait sa mort tout bonnement. Victime?! Victimes... Nous le sommes tous.

Soudain, il attrapa la barmaid par le col et lui glissa d'une voix neutre:

"Tu vas aller prévenir les autres que la mort viendra les chercher... ce soir. Dis leur bien que l'Effaçeur leur fait ses hommages. Cri-le fort dans les rues, que le bruit aille jusqu'aux oreilles de mon bourreau..."


Hrp: Voilà le retour d'une ancienne connaissance. Rimu, je veux que tu prennes en compte dans ton post le fait de connaître la vraie nature de ce psycopathe. Rappel toi l'épisode des souterrains quand il découpe le Cthon comme un vulgaire jouet. Et la férocité de ce personnage. Les autres, vous ne l'avez jamais rencontré donc vous réagissez par rapport au post. Pour l'effaçeur bah celui-ci c'est un inédit^^ Comme il y a beaucoup de chasseurs de primes ici, j'ai pensé qu'il serait cool d'avoir un ancien chasseur de prime. Attention, c'est un excellent tireur !! Je vous conseil, si vous ne voulez pas trop souffrir de ses tirs, d'utiliser au maximum des éléments du décors pour combattre et se protéger. A vous d'être inventif... Au passage, petit tour au règles de combats pour éviter les erreurs qui peuvent devenir fatales. Enjoy rp Yeah


Lun 4 Fév - 12:27 (2008)
Rimu Katalios
~*Apprenti de l"unité spéciale*~

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2007
Messages: 42

Message Petite cantina Répondre en citant
Isaak parla faisant un speech a coup de blasters pour calmer la populace puis il fit une remarque que le jeune homme n'avait pas remarqué, trop absorbé par l'ivresse du combat, le soleil avait disparu, laissant place a une nuit totale, pourtant il était sûr qu'ils étaient en plein milieu d'après midi... Quelque chose se passait donc? Six mois... Il navait fallu que six mois entre l'attaque d'arthurius, la découverte des décombres de Hoth, sa planète maintenant devastée qu'il se passait encore quelquechose, comme si le repos lui était interdit, le repos n'existait donc pas? N'existait-il que dans la mort? La peine la colère et la mort devrait être son quotidien jusqu'a la fin? Jusqu'a ce qu'il dorme a jamais, qu'il aille rejoindre son père et ses compagnons d'armes? Alors autant le dire, ce repos ne risquait pas d'arriver, le jeune homme était trop accroché a la vie, il l'usé jusqu'a la moelle, il la vivrai a cent a l'heure, ce combat contre la mort elle même, ce combat dans lequel nous sommes engagés a la naissance n'était pas prêt de s'arrêter en ce qui le concernait, non pas qu'il aimait réellement tout ce qu'il faisait, dès qu'il tuait quelqu'un il en était conscient qu'il décimait une famille, peut être des enfants qui attendaient que leur père rentre a la maison, mais il le faisait pour la paix dans l'univers, et tout du moins, si il devait mourir, il voulait que ce soit des mains d'une personne qui aurai de bonnes raisons de se venger de lui, comme par exemple une femme d'un des gardes d'Arthurius qu'il avait tué, mais cela était impossible, l'instinct de survie lui dicterai encore de tuer pour vivre, quand on devient soldat, on doit rejeter une part de son humanité et accepter cette part animale qui est en soit, cette bête qui crie "Je" l'intérieur de vous et qui ne réclame que le fait de rester encore un peu sur cet enfer terrestre...

Soudain, alors qu'il se demandait ce qu'il se passait il entendit une voix qui lui semblait familière, il n'arrivait pas a remettre le visage sur cette voix, c'était tellement lointain, cette personne expliquait qu'elle était la meilleur bio exorciste du pays des morts, le juene homme ne regarda même pas sur le coup, pour lui ca devait juste être un fou qu'il avait déjà entendu parler mais lorsqu'il se retourna, il ne vit que l'enfer, ce ne pouvait être que ca! Cette personne, il se souvenait maintenant, ce visage le projeta violamment a trois ans de cela, lors du bal, sa première mission en tant qu'apprentie, celle qu'il avait fait avec d'autres jeunes, un kidnapping si il se souvenait bien... Cet homme lui avait fait froid dans le dos... C'était la première fois que le jeune omme avait vu une bête sauvage, sans aucun scrupules si ce n'était que dévorer sa proie, mimer la souffrance lorsque cette être lui brisa la machoire a main nue, pour ensuite lui arracher une patte de la même facon et ce sourire de contentement, comme si la mort et la souffrance des autres était ses jouets, non, les êtres humains étaient ses jouets et ce n'était pas ses trois ans en Enfer qui l'avait changé.

*La kyuusei... Ils s'amusent donc a jouer aux apprentis sorciers...*

Il regardait la scene, son attitude semblait calme, et pourtant son esprit était confus, il pensait que Raediel Kurgan l'avait tué, faire revenir un mort, c'est tout bonnement impossible!!! Un droïde avec forme humaine et des pensées crées sur la base de donnée d'Helmos... C'était possible, mais en même temps si inutile, et puis non, un androide malgré tout ne pouvait pas être aussi démoniaque que cet être qui se tenait là dans cette danse macabre qui allait commencer, une danse entre les morts et les vivants, et sur le tas, c'était sûr que les défunts avaient l'avantage du nombre, mais cela n'était pas permit, le jeune homme ne le savait pas, ne voulait pas y penser, et pourtant, si cet être mauvais était revenu a la vie, peut être que son père aussi était revenu, peut être ses anciens compagnons??? Cette frustration devant le monstre était un mélange de joie, de peur et d'autres sentiments indéfinissables, mais cela était hors nature, si il trouvait celui qui avait fait cela, c'était hors nature, jouer avec le passé du monde, faire revenir des personnes disparues pouvait sembler bon, mais si c'était pour les reperdre plus tard, a quoi bon?

Alors qu'il était dans ses pensées, il entendit la voix de l'être qu'il voyait s'adresser a lui, a cause du hurlement son échine se redressa, ses nerfs envoyèrent a son cerveau par un quelquonque procédé qu'il fallait qu'il fremisse, mais cela ne se vit presque pas finalement, il se contenait, trois ans avaient passés, ce qui lui semblait géant a l'époque devenait banal, ce qui lui semblait démoniaque par contre l'était autant, en réalité, la seule chose qui avait changé dans tout ca, ce fut lui. La personne lui dit que là il n'y aurai pas de Raediel Kurgan pour sauver sa petite tête blonde, dans un sens le jeune homme n'y comptait pas de trop, il avait appris depuis le temps, affronter l'adversité seul, certaines personnes disent "Un seul être vous manque et tout est dépeuplé", c'était bien vrai, et lui avait perdu tout son passé dans l'attaque de Hoth, il ne s'était pourtant pas laissé abattre, et cela l'avait même fait mûrir, l'avait rendu plus fort mentalement, même si l'intimidation d'Helmos marchait tout de même un peu, pour preuve, les petits tremblements, et le fait que le jeune homme ne bougeait pas, regardant celui dont il ne croyait toujours pas a la réapparition, et pourtant il devait s'y faire. L'homme, puisqu'il en était un, et tout ce qu'il y'a de plus mauvais dans le genre humain approcha lentement puis arriva a moins de deux mètres du jeune homme qui continuait a le regarder, maintenant avec un regard plus calme, il était clair maintenant que ce combat serait inéluctable, et qu'il se réglerai par la mort, et c'est a ce moment que dans un cri percant la nuit, annoncant le signal de ce qui allait devenir un combat entre deux anciennes connaissances, ce combat qui aurai du se passer il y'a trois ans, ces deux mots qui avaient percutés il y'a déjà trois ans l'esprit de Rimu, ces mots que seul un être abominable ne peut que dire avec cette force et cette voix glaciale: Helmos voulait du sang... Dans un sens il avait raison, le sang allait couler cette fois... N'était-ce pas cela que l'on appelait le destin?

L'être démoniaque avanca encore un peu, tandis que Rimu, lui ne bougeait pas, pas qu'il ne pouvait pas, mais il ne voulait surtout plus bouger, qu'aurait-il fait? Avancer aurait été une erreur, reculer tout de suite? Un signe de peur et de faiblesse, le seul moment ou il reculerai serai pour se préparer a attaquer, a se battre. L'homme le jugeait du regard puis soudain son rire brisa le silence et il se retourna, ce rire se transformant en sourire narquois vers une personne qui se prénomma l'effaceur, une personne que Rimu ne connaissait pas et qu'il ne souhaitait pas connaître mais qui fut bref sur le fait qu'il fallait les tuer, il attrapa la barmaid puis lui dit d'allez dire qu'il était là et qu'il allait tous les tuer.

*Si seulement tu sors d'ici vivant... Ce dont je doute fort...*

Oui, il pouvait se permettre d'être arrogant avec cette personne qu'il ne connaissait pas, justement parcequ'il ne le connaissait pas, et parceque cette pensée n'atteignit pas sa langue. La seule chose que le jeune homme souffla fut en direction de Helmos, une phrase qui siffla dans l'air, coupa court a la discussion.

"Hé bien soit..."

Un petit sourire, non pas moqueur, ni narquois, pas non plus un sourire triste, mais plutôt un sourire parcequ'il savait qu'il était obligé de se battre maintenant, pieds au mur, armes au poing et se retrouvant en face a face avec pour seul ennemi le diable humanifié. Il envoya aussi, dans le même temps qu'il parlait, a toutes les personnes qui étaient de son côté, les chasseurs de primes et le padawan.

*N'interferez pas dans mon combat avec l'autre cinglé, c'est entre lui et moi...*

Le temps sembla s'arrêter quelques instants, juste assez, si ce ne fut une fraction de seconde pour que dans ce moment tout fut concentré, la haine, la préparation au combat, la rage, l'envie de vaincre, ces deux personnes aux antipodes se fixèrent puis Rimu Sauta vers l'arrière tout en dégainant d'une main un blaster pour tirer vers le monstre qui se tenait devant lui, tandis que de son autre main il tenait autrechose qu'il cachait.

*Tu as oublié une chose, tu as stagné a ton niveau en trois ans, j'ai donc des atouts en plus depuis notre dernière rencontre vu que moi je ne suis plus le même!*

Voilà, le point de non retour avait sonné avec le coup de feu et le combat entre le monde des vivants et des morts venait d' en engendrer un qui promettait d'être interessant, un combat entre un adolescent et son passé tourmenté, un combat, qui au vue des caractères des deux personnes pouvait ressembler a ces combats manichéens que sont le combat entre le bien et le mal, voilà ce que représentait ce combat a ce moment précis: Un combat entre le bien et le mal, un combat entre la vie et la mort, un combat entre un démon revenu des enfers, et un de ces anges déchus que sont les êtres humains...


Lun 4 Fév - 21:50 (2008)
Isaak Kraken
~*Motard de l"espace*~

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2007
Messages: 100

Message Petite cantina Répondre en citant
Un discour d'anthologie est souvent marqué par l'arrivé d'un vilain méchant voulant détruire la planète ou devenir l'être le plus puissant de la galaxie. Ici, la chose ne dérogea pas à la règle, sauf que ce n'était pas un abject, mais deux qui firent leurs apparitions communément. La production n'avait pas lésinée sur les moyens, ont avait de quoi détruire bon nombre d'habitat, commerce et autre lieux. Avec deux affreux, on allait avoir deux fois plus d'action, de tir de blaster, de vol plané d'élément du décors attendant leur heure de gloire, prêt à exploser dans une tonne d'effet spéciaux vraiment très spéciaux.

Oh! En plus, comble du comble, parmis l'un des deux hideux bonhomme semblait connaître le jeune républicain. Manquait plus qu'une touche émotion pour une séquence flashback des plus touchante. Alors le blondinet avait déjà copiné ( mot inventé pour copain) avec l'autre sorte de déluré au style épouvail. C'est vrai qu'à le regarder de plus prêt, l'individu ressemblait à s'y méprendre à une sorte de mannequin planté dans les champs pour faire fuir les corbeaux et autres volatils. Isaak aurait aimé pouvoir le relooké un peu, et lui offrir une tenue vestimentaire digne de la superproduction en place, mais il était bien trop tard! Bientôt il ne ferait plus office que de personnage secondaire, voir limite de figurant. Les gens l'oublieraient bien assez vite. Pas la peine de s'attarder sur son costume, même si celui-ci donnait à ses paroles une tournure assez drôle et burlesque.

Après nous avoir sortie une tirade de derrière les fagots, entre le ridicule et le...RIDICULE; l'homme inspecta sa ptite copine blondinette sous tout les angles. C'est qu'elle avait du grandir en trois ans. Dommage pour lui, toujours aucune poitrine à son actif. Rimu, Rimu, c'est décevant. Il nous manque ce putain de cliché des films d'actions, la minette à forte poitrine qui hurle!! Bon, bon, on se contentera d'un républicain silencieux et plat comme une planche à repasser.

Et hop! L'apparition dans la séquence du deuxième uluberlu. Lui au moins, il faisait bien plus peur que l'autre croquemort en gabardine rouge et au chapeau digne de Michou. Déjà, son arme à proton qu'il essayait (oui, je dis essayer car elle est tellement grande qu'on arrive à la voir) de cacher derrière son dos semblait annoncer le chaos. Mais en plus, son attitude bien plus concrète et centrée sur la destruction amenait une touche bien "Bad Boy" qu'il ne fallait pas négliger. Cet homme parlait peu, mais avait l'air d'agir. Lorsqu'il attrapa la barmaid pour lui glisser quelques mots synthétique et direct, le nouveau chef de la guilde des chasseurs de primes crut entendre un pseudo qui avait flirtter avec les légendes urbaines de Coruscant. "L'effaçeur"!! Un surnom que bons nombres de gens dans la galaxie avait entendu au moins une fois, sans jamais savoir si c'était une légende ou une réalité. Même Isaak ne l'avait jamais rencontré! D'ailleurs, se nom avait cessé de courir bien avant que l'ancien flic de la république n'arrive sur Nar Shaada. A cet époque, il était encore un jeune flic, quand il l'avait ouïe cette rumeur d'un homme qui liquidait sur demande.

Isaak se disait qu'il fallait intervenir avant que cet homme décide lui à prendre les choses en main ou plutôt en canon à proton. Il sorti discrètement son blaster toujours fidèle, puis fit un, voir deux pas furtif en direction de la table se trouvant sur sa droite. D'un mouvement rapide, il la chavira de façon à sans servir comme bouclier et se jeta derrière. (1ere Action)

Puis, glissant sa main sur le côté, il envoya une rafale de laser en direction de "L'effaçeur" dans l'unique but de le destabiliser et l'éviter d'être en position favorable pour cibler qui que se soit. Tant qu'il était sur la défensive, alors sa précision en prendrait un coup. (2eme Action)

"L'effaçeur, mon blaster est indélébile! Quand à moi, mon surnom c'est...euh...bah appel moi Isaak, ça ira!" cria-t-il derrière sa table.


Sam 16 Fév - 16:56 (2008)
Nynea Manoka
~*Chasseur de prime confirmé*~

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2007
Messages: 33

Message Petite cantina Répondre en citant
Thalo était à nouveau à ses côtés. D'un côté, Nynea en était rassurée. Son partenaire était –malgré tout ce qu'elle lui faisait subir- important à ses yeux. Ce fut cependant de courte durée,  car le jeune homme repartit à l'assaut, prétextant de prendre vengeance sur quelqu'un, pendant qu'il laissait le temps à l'argentée de soigner sa "papatte" comme il disait.
Alors que le fier acolyte (sous entendu Thalo) était parti guerroyer, Nynea en profita pour réparer plus ou moins ses dommages à coup de T-shirt déchiré et en jurant toutes les deux secondes. Malgré son côté droit qui était resté miraculeusement idem, elle devait avouer que le bras gauche en avait pris un sacré coup.
Son  ami revint quelques instants plus tard, l'air sonné. Nynea le fixa avec des petits yeux sceptiques du style "Qu'est-ce qu'il t'es arrivé encore ?". Question dont la réponse ne tarda pas à être donnée, plus ou moins explicative d'ailleurs :
 
« J’suis touché je crois… C’est la bagarre dont je me suis pris le plus de coups que j’ai jamais vécu… Faudrait l’arrêter là… Sinon je sens que je vais me prendre un hutt dans la face dans pas longtemps … »
 
Imitation minable, mais bon, Nynea avait l'habitude des pitreries de son camarade de jeu. Celui-ci se remit de son assommage, blaster près tirer. Il fit alors une remarque pleine de bon sens, mais légèrement à la traîne.
 
« - Au faite… C’est qui ces gars ? Ils ont l’air ma foi très chaleureux… Vous avez insulté leur mère ou quoi ? Pas que j’ai rien contre les liens fraternels mais si on se bat dans toutes les cantinas je vous préviens je passe mes futurs vacances autre part que dans ce caillou…»
 
 
"T'es en retard, vieux ! C'est le boss qui a voulu se la jouer encore une fois, tu le connais. Il a foutu le bordel à sa manière, et a déclencher la bagarre générale. Devait y avoir un gang, je crois, et d'après ce que j'ai compris, le Boss a du irriter le chef. Sa délicatesse légendaire quoi. S'il n'y a pas une fille là-dessus, je me coupe la main gauche. Môssieur le Boss-coureur-de-jupon a du vouloir faire mumuse."
 
Après une explication sans doute plus convaincante qu'une droite de la part des assaillants, Nynea chargea à son tour son blaster, juste au cas où tout allait se déchainer. D'un coup d'œil, elle apperçut un truc étrange tout jaune s'illuminer dans les mains de Rimu. Un sabre laser, rien que ça. Doivent être bien payé chez les républicains.
Alors qu'elle était obnubilée par le laser jaune, quelque chose attira l'attention de l'argentée. Dehors, il faisait nuit.
Ce fut d'ailleurs son Boss suprême qui le fit remarquer à toute la petite troupe. Il s'amusa d'ailleurs à faire peur aux Hors-la-loi du bar. Visiblement tous assez peureux pour prendre leurs jambes à leurs cous et déguerpir sans laisser de trace.
S'en suivit un joli speech lors duquel leur Boss fit leur éloge, chose incroyable, car les seuls éloges qu'il faisait en temps normal était dédié aux femmes aux jolies gambettes.
Ce fut pendant cette pose que Nynea se reprit, et en profita pour respirer un peu. L'ambiance de combat style salon l'avait un peu épuisé tout de même, et elle commençait à avoir très chaud.
 
*Franchement quand même…dans quel monde on vit…*
 
Isaak avait enfin finit son speech, invitant Thalo et elle à le suivre. Cette dernière estima qu'il était temps de se replier, de mettre fin au menu fretin, et de prendre les choses en main quant à cette étrange éclipse.
Tiens, bizarre…était-il possible d'avoir une double éclipse exactement au même instant ? Ce détail n'avait pas percuté le crane de Nynea, et devint évident d'un coup.
Aussi évident qu'un type des plus étranges venait de faire irruption dans la cantina déjà à moitié détruire, un rire sadique et démoniaque qui résonnait, mais dont la tenue vestimentaire coupait toute envie d'avoir peur, et emmenait plutôt au rire.
Un clown rouge…avec des lunettes en cul de bouteille jaune poussin…--' Décidemment, Nynea aura tout vu dans sa vie de chasseuse de prime, du mégalomane au clown, en passant par les sérieux et fort, ainsi que les nuls sans cervelles. Elle tira Thalo par la manche de son blouson, murmurant, hébétée :
 
"Pince moi, je rêve…"
 
Et bien non, elle ne rêvait pourtant pas. Et il semblait que Rimu connaissait ce clown empaillé, malgré sa réaction antipathique et froide qu'il offrait pour guise de retrouvaille.
Mais ce n'était pas le clown qui intéressait Nynea. D'un second tirage de manche à Thalo, elle lui montra un autre type qui était arrivé sur les pas du nommé Helmos. Pas du tout la même carrure et comportement. Vous savez, le genre de type qui bouge pas, mais qui en fait est un VRAI homme qui est capable de tuer en une fraction de seconde s'il le désire. Le genre de type qui ne laisse pas deviner ses actions, et qui cache ses sentiments.
 
"Celui-ci, c'est différent…"

"Fini de pavasser. Tuons-les!"
 
Ordre clair net et précis qui venait de s'échapper de la gorge de l'homme. Il tenait dans son dos une drôle d'arme, que Nynea reconnut comme être un canon à proton, version XXL. Le gars n'était pas forcement costaud d'ailleurs, bien au contraire, mais l'arme d'envergure pouvait laisser imaginer le pire.
Il se dirigea alors vers le barman et lui glissa quelques mots. Ainsi il se dénommait l'Effaceur. Marrant, en ce jour, cela allait être lui qui allait être effacé.
Un long sourire qui en disait long se dessina sur le visage de Nynea.
 
*Enfin quelqu'un de taille.*
 
Au même instant, elle reçut un ordre de Rimu. Un drôle d'ordre d'ailleurs, car la voix du républicain venait de résonner dans sa tête. Elle oubliait toujours qu'il savait utiliser ce qu'ils appelaient la force. Marrant ce truc, on pouvait parler dans la tête des gens.
Tout se déclencha d'un coup. Isaak, qui se trouvait juste à côté du duo, fit voler une table pour s'y barricader, et tirer quelques coups de blaster.
De son côté, Nynea fit voler Thalo à l'autre bout de la salle avec elle, en l'accrochant via le col, juste à côté de la table qui s'était écrasée contre elle quelques temps plus tôt [action 1], et qui était désormais en débris, mais dont une bonne partie pouvait servir à se planquer. Ils étaient déjà tous les deux à l'abris en cas de pépin.
 
"Thalo, fait ce que tu veux, mais surtout, ne te mets pas dans la zone qui se trouve entre ce type et moi ! Sur le côté, si tu veux, mais c'est pour toi..."
 
L'ordre était clair, net et précis. C'était une question de vie ou de mort pour le garçon. L'attaque allait commencer.
Nynea regarda le plafond sans rien dire, et aperçut un vieux lustre qui offrait un peu de lumière dans la cantina, avec un bon nombre de branches sur les côtés terminées par des petites lampes. Un lustre classique, pas chic du tout, mais qui était juste au dessus du type au canon à proton.
Elle se mit à plat ventre afin d'être plus à l'aise, et pour ne pas être en ligne de tir. Elle devrait agir vite. Elle visa correctement le chandelier à l'aide de son blaster, à l'endroit précis où la tige principale reliait le lustre au plafond. Un coup dedans, et tout dégringolait sur l'Effaceur.
Elle tira et le coup partit. [action 2] Désormais, tout allait se jouer.
 
[HRP] huumm…dommage…j'ai pas trouvé de vilain tour à jouer à Thalo….quel dommage…[/HRP]

_________________
Nynea Manoka, chasseuse de prime de Nar Shaada

Jeu 21 Fév - 00:35 (2008)
Contenu Sponsorisé






Message Petite cantina

Aujourd’hui à 15:48 (2016)
Montrer les messages depuis:    
Répondre au sujet    Chevalier Jedi V3 Index du Forum » Championnat Interplanètaire de POD RACER » Ville Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers: 

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Design by Freestyle XL / Music Lyrics.Traduction par : phpBB-fr.com