Chevalier Jedi V3 Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Sur la terrasse d'un café...
Aller à la page: <  1, 2, 3
 
Répondre au sujet    Chevalier Jedi V3 Index du Forum » Championnat Interplanètaire de POD RACER » Ville Sujet précédent
Sujet suivant
Sur la terrasse d'un café...
Auteur Message
Lechero
~*La Main de Satan*~

Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2007
Messages: 43

Message Sur la terrasse d'un café... Répondre en citant
Mjisation finale Okay

Malgré son choc reçu suite à l'explosion, Vin n'avait rien perdu de sa lucidité légendaire et de sa qualité d'homme réfléchit au contraire de son coéquipier Isaak qui n'était pas là. On comprenait maintenant pourquoi tout les deux formaient une paire inséparrable et une combi redoutable. Il resta ainsi immobile à l'affût du moindre bruit, profitant d'une qualité qui était sienne. C'était vraiment astucieux de sa part! Wink

Ainsi, son Ouïe redoutable et surdéveloppé comparé à un être humain normal allait jouer un grand rôle. Il réussi à déceler le léger (et inperceptible pour quelqu'un de normal) bruit de craquement d'un verre. Grâce à cela, il pu localiser son adversaire, contrairement à lui, qui, marchait sans savoir où se trouvait Vin. Il posa alors son deuxième blaster dans son fourreau pour éviter de perdre de la précision. (Encore une très bonne idée^^)

Puis, il fini en beauté, prenant le temps de bien se concentrer sur sa cible afin de ne pas l'épargner. C'était le moment idéal pour en finir, et le chasseur de prime aveugle venait de faire un perfect dans ce round. Un seul tir de laser parti!! Mais quel tir!!! D'une précision fatale pour The Geier qui n'eut que le temps de sentir le rayon le transpercer de part en part au niveau du coeur. C'était donc le dernier tir du combat. Vin venait de venger son peuple et pouvait donc tourner une page de sa vie, laissant son âme en paix...

The Geier venait de mourir à nouveau, mais, des mains de son véritable bourreau...

Hrp: Super round Vin, très bien pensé. Tout a été parfait, je pouvais que t'accorder l'attaque ultime: la mort de l'adversaire.


Lun 10 Mar - 13:55 (2008)
Publicité






Message Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?

Lun 10 Mar - 13:55 (2008)
Electra
~*Etudiant(e)*~

Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2007
Messages: 375

Message Sur la terrasse d'un café... Répondre en citant
-"Si tu veux m’aider j’ai un Katana à te prêter si tu restes… enfin si tu sais les maîtriser ^^ Puis sinon bah à plus tard ! on se revoit avant la final j’espère !"

La réaction de son ami était consternante : il était prêt à donner sa vie pour aider un inconnu.
Quelle part, elle aussi était reconnaissante, mais d’un autre côté elle essayait de résonner comme une Jedi qu’elle n’était pas encore : Suivre la voix de la sagesse, éviter une confrontation inutile surtout lorsqu’elle se retrouve face à quelqu’un qui a besoin de soin, être là où le devoir l’appelle et une petite voix intérieure la conseillait, vue la situation, de retrouver rapidement le chevalier Jedi qui l’avait amené sur cette planète.

La Corellienne leva un sourcil. Elle aurait jurée avoir vu une larme sur la joue de Kaïton et cela faisait la deuxième fois de l’après midi. Elle ouvrit la bouche pour lui demander si tout aller bien mais le jeune homme était déjà parti à la recherche de ses armes.

-« Attend »

Elle avança le bras pour le retenir mais il était déjà trop tard.

Derrière quelqu’un s’approcha. La jeune fille s’allongea d’instinct sur les débris et ne bougea plus.


Le vent et le silence pesaient lourd sur une ambiance angoissante ; Un silence qui n’annonçait rien de bon. Ce genre silence qu’observent les animaux sauvages lorsqu’un danger est proche.

Puis le son fusant d’un faisceau de blaster tout droit sorti de son canon le rompit, presque immédiatement suivit du bruit sourd d’un homme qui se répand de tout son poids sur le sol.

Qui était ce ? Ami ou ennemi ? Vin ou The Geier ?

La petite Corellienne délicatement tourna lentement la tête en direction du bruit du corps, tout en essayant de contrôler les battements de son cœur qui allaient bon train.
Elle scruta, presque en se dénuquant, la masse inerte tombée au sol :
Des habits sombres sur une peau pâle ! Elle n’avait pas l’impression qu’il s’agissait de Vin, alors elle se releva et se dirigea vers le corps. Vin était à ses côtés l’air satisfait.
Quand à elle, elle se sentait soulagée. La jeune fille n’avait plus besoin de se concentrer sur son corps pour en faire baisser les battements cardiaques.

Du sang !
Lui aussi saignait beaucoup dans le dos et la peau mise à nue à certain endroit de sa combinaison déchirée montrait des coupures plus ou moins profondes ça et là.
La jeune fille s’inquiéta alors de son état.

-« Mais vous êtes blessé !
Mon ami aussi.
Moi, j’ai eu de la chance, je n’ai que des contusions mais il doit sans doute trouver dans les environ de quoi vous faire des bandages à tous les deux pour arrêter vos hémorragies, et peut être avec un peu de chance une pharmacie. »

Elle se retourna pour voir ce que faisait Kaïton.

_________________
Présentation
coloniser CJ Center|Industrie| Travaux

Mar 11 Mar - 23:52 (2008) Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger MSN
Vin Diel
~*Chasseur de prime confirmé*~

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2007
Messages: 61

Message Sur la terrasse d'un café... Répondre en citant
Vin appuya d'un mouvement sec sur la gachette. Une fraction de seconde plus tard, le rayons laser prit la direction du corps. Celui-ci n'eut pas le temps de réagir qu'il s'écroula vulgairement au sol. Pas une dernière phrase, pas un dernier mot. La précision du tir était bien trop chirurgical pour lui laisser ce gain de temps pour un dernier souffle. La seule chose qui réussi à exhaler, c'est un peu d'air lors du contact rayon/corps qui le transperça de part en part. C'était fini! Le chasseur de prime venait de clore un chapitre de sa vie.

Restant un instant immobile, il repensait à toutes ces victimes qui avaient péries des mains de ce démon. Il se souvenait de ce jour, où il avait perdu la vue. Il s'évapora un instant dans ce passé tragique, ressassant pour la dernière fois ce qu'il avait vu avant d'enterrer ces souvenirs en même temps qu'il abandonne le corps de The Geier. Dans sa mémoire, l'image d’un de ses camarades de jeu, avec qui il aimait gambader dans les prairies verdoyantes, empalé sur une barrière de bois beige tachée de sang coagulé que la pluie battante n’avait pu dissoudre restait ce qu'il l'impregnait le plus. Puis, il chassa ses démons de son cerveau, il pouvait vivre désormais en paix, l'esprit libre. Il avait lavé ses pêchés, à sauver l'affront fait à son peuple. Pour écrire la dernière page de ce livre de souvenirs, le chasseur de prime piocha un instant dans sa poche, pour en sortir la plume qu'il avait gardé depuis ce jour où ce démon lui avait ôté la vue. Il s'avança lentement, l'esprit libéré, calme et soulagé. Une fois devant, il palpa la plume avant de la déposer sur le coeur du monstre.

"Je l'avais garder pour la déposer sur ton corps le jour ou ma vengeance prendrai forme. Voilà, comme promi."chuchota-t-il

Puis, il se redressa afin de rejoindre les deux jeunes gens. Ils avaient bien combattu eux aussi. Vin était fier d'avoir rencontré des personnes aussi valeureuses. Silencieux, il avait retrouvé la jeune fille en premier. Celle-ci voyant l'état du corps du jeune aveugle commença à s'inquiéter. Lui, toujours sous l'effet de la pilule ingurgité, ne sentait pas encore les maux qui le tracassaient.

« Mais vous êtes blessé !
Mon ami aussi.
Moi, j’ai eu de la chance, je n’ai que des contusions mais il doit sans doute trouver dans les environ de quoi vous faire des bandages à tous les deux pour arrêter vos hémorragies, et peut être avec un peu de chance une pharmacie. »


Vin souria. Elle était inquiète! Et d'un ton toujours aussi chaleureux et dragueur, il lui répondit:

"Et avec un peu plus de chance on arrivera à trouver un restaurant encore en bon état pour notre dîner de ce soir. "

Il était désormais temps de quitter le lieu dévasté par le combat acharné. Vin fit le premier pas, afin de sortir de l'intérieur du café. Avant même de s'éloigner il tourna une dernière fois la tête en direction du cadavre de The Geier et murmurra:

"Merci d'avoir fait de moi un grand chasseur de prime..."

Puis, il sorti. Sachant que Kaiton et Electra ferait de même. Malgré tout, une fois devant la devanture, ou du moins ce qu'il en restait, il s'arrêta pour les attendre. Il venait de partager une part de son passé avec eux, désormais, ils faisaient parti de son futur. Et, il était heureux d'avoir trouver des personnes aussi viables dans un monde de gens solitaire et vivant pour leur propre bienfaits. Cela faisait du bien de voir qu'il existait encore des personnes fiables et intéressantes dans notre galaxie...


Mer 19 Mar - 11:44 (2008)
Electra
~*Etudiant(e)*~

Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2007
Messages: 375

Message Sur la terrasse d'un café... Répondre en citant
Le chasseur de prime lui avait répondu sur le ton de l’humour : Il devait aller mieux qu’il n’y paraissait.
La jeune fille hocha négativement, les yeux levés au ciel.

-« Bien sur que nous le trouverons ce resto sympa pour votre invitation. Mais pour ce soir, je pense que c’est illusoire. Avec ce qui se passe, j’ai du coup d’autres projets, et ça ne m’étonnerait pas que vous aussi ^^ »

Puis la Corellienne se tourna vers Kaïton qui arrivait en clopinant. Cela lui faisait mal au cœur de voir son ami dans cet état ! Mais au fond d’elle-même elle savait qu’il ne succomberait pas à ses blessures, de ce côté-là Elle se sentait soulagée.
Le jeune homme lui fit part de ses intentions de retrouver la padawan Kaitin qui s’occupait de lui : la fameuse padawan au verre de lait ^^.

*C’est rigolo ça, puisque moi aussi, j’avais l’intention de rejoindre le chevalier Jedi kaizel.
C’est peut-être pour cela que je me sens proche de lui. Nous avons de temps en temps, les mêmes façons de voir les choses.*


A son tour, elle expliqua son projet d’aller aider ses pairs et lui ajouta en passant ce qui restait du pas de porte :

-« Fait bien attention à toi, tu es quand même salement amoché ! »
Puis elle ajouta en lui prenant ses mains dans les siennes :

-« Promets moi de bien faire attention à toi et de sortir vivant de là… »

La jeune fille se mit à rire dans un clin d’œil :

-« …Tu as une course à terminer Wink »

Elle venait tout juste finit sa phrase qu’elle entendit Vin chuchoter à la dépouille de son ex adversaire :

"Merci d'avoir fait de moi un grand chasseur de prime..."

Cette petite phrase semblait anodine pour elle, mais elle remarqua qu’il en allait autrement pour le Tatooinien : Elle sentit une tension dans les mains du jeune homme alors elle tourna son visage vers son ami.
La jeune fille commençait à bien le connaître, et elle pouvait jurer à son changement d’expression que Kaïton était remonté contre le chasseur de prime.

Elle lâcha ses mains et le laissa partir s’expliquer avec le jeune aveugle.
Electra s’enfonça alors discrètement dans les ténébres. Elle avait eu son quota de querelle pour la journée ^^.

Et voilà dernier post pour moi sur ce topic, le prochain viendra au plus vite dans seul parmi la foule.
Le contexte avec Kaïton a été vu en grosses lignes par msn. Donc kaïton, si j'ai mal retranscrit quelque chose, dis le moi, je changerais Wink


_________________
Présentation
coloniser CJ Center|Industrie| Travaux

Mer 2 Avr - 22:38 (2008) Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger MSN
Kaïton
~*Hors-la-loi*~

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2007
Messages: 162
Localisation: Dans Son POD ^^

Message Sur la terrasse d'un café... Répondre en citant
Un corps tomba… Il ne douta pas. Vin avait gagné.

Tous se passait au ralentit… et en même temps en accéléré… Vin venait de les retrouver il n’avait pas l’air en bonne état… mais peut être pas pire que lui. Electra parla, prenant de ces nouvelle, puis il répondit, presque comme si rien ne s’était passé :

"Et avec un peu plus de chance on arrivera à trouver un restaurant encore en bon état pour notre dîner de ce soir. "

Electra un peu plus loin répondit avec enthousiasme

-« Bien sur que nous le trouverons ce resto sympa pour votre invitation. Mais pour ce soir, je pense que c’est illusoire. Avec ce qui se passe, j’ai du coup d’autres projets, et ça ne m’étonnerait pas que vous aussi ^^ »

S’aidant de ses Katanas il rejoignit la jeune femme. Vin n’était pas loin…

- Yosh ! Content de te revoir ^^

Il s’appuya par terre avec difficulté. Il ne saignait presque plus mais il était bien affaiblit. Sa gorge sifflait horriblement et son corps irradiait de douleur…

Il écouta du mieux qu’il pouvait la réponse de la jeune padawan… la douleur lui donnant un migraine du tonnerre… apparemment elle allait retrouver un de ses mentor.

-« Fait bien attention à toi, tu es quand même salement amoché ! »

Puis elle prit doucement ses mains, gestes qui accéléra quelques peu son cœur, la douleur fusant dans ses côtes.

-« Promets moi de bien faire attention à toi et de sortir vivant de là… »

La jeune fille se mit à rire dans un clin d’œil :

-« …Tu as une course à terminer Wink »

Kaïton sourit, mais il remarqua vin qui, se retournant vers le mort rajouta à basse voix:

"Merci d'avoir fait de moi un grand chasseur de prime..."


- Merci d’avoir fait de moi un homme, de m’avoir monté parmi les grand…


Ses mains tressaillirent à cette pensée… c’était il y a si longtemps… Son visage avait d’abord une mine déconfite, puis il fut impassible… le couteau s’apposa violemment, mais avec une dextérité de tueur dans le coup… le dernier survivant fut tuer… il ne restait plus que lui…

Il secoua la tête, un visage impassible faisait maintenant place au sien, sa paupière tressaillis, il fulminait. Ce type les avait aider mais cette simple phrase… cette phrase… comprenait-il quelque chose ? comprenait-il lui même les choses ?

Electra du sentir la tension qui faisait vibrer son corps d’une nouvelle force… ce n’était pas la haine… non mais bien plus puissante dans un sens et bien moins… La vie. Elle lui laissa gentiment la possession de ses mains.

Il savait qu’il ne la reverrait pas avant quelques temps, au moins la fin de ses ténèbres. Il lui envoya une pensée positive remplis de remerciement et d’affections et se dirigea vers Vin qui s’était arrêter quelques pas plus loin.

- Et toi là !… Espèce de con ! Viens là chasseur de Merde !

Il se rapprochait clopinant, il voulait juste lui foutre son poing dans la gueule… ça avait été la phrase de trop pour lui… c’était peut être un peu excessif, mais certaine personne réagisse au car de tour à certaine phrase…

- Tu te crois supérieur ! Pauvre type !

Son meilleur amis, son camarade de camp… gisait à côté de lui… pourquoi la sélection des futurs amiraux était si dur ? Et pourtant il n’avait pas une seul seconde hésité.

- T’es qui pour te réjouir la mort d’un gars ? Tu te crois vraiment supérieur depuis l’avoir tuer ! T’es qui ? T’es Con ou quoi merde ! Tu crois vraiment que c’est en tuant qu’on devient fort ?

Toutes les morts qui avait parsemer son existence lui revenait en mémoire… souvent des morts qui avait servit à lui faire accéder au pouvoir… tout ça pour quoi ? Au final rien…

Une tête volait… celle de son frère… un corps décomposé.. sa femme ? Non il n’avait pas de femme…

Des larmes commençaient à perler le long de ses yeux… laissant des traînés de poussière sur ses joues…

- Qu’importe ce que ce mec a fait de son vivant ! C’était sûrement pas un bon gars ! Mais tu n’avais pas le droit ! Non pas le droit ! T’as pas le droit de te foutre de la vie comme ça !

Un loup surgit de ses rêves… lui prodiguant des menaces… qu’avait-il fait ? il ne se souvenait plus…

Il ne savait plus ce qu’il voulait… ce qu’il faisait, ce qu’il pensait… tout s’embrouiller dans son esprit…

- Non tu avais pas le droit !! Un module explosait, pourquoi tout ses amis mourrait par sa faute ? Pas le droit de te laisser mourir comme ça !!! Les grands hommes le deviennent par leur bonnes action !!! Pas comme ça…

Il trébucha par terre, faisant une roulade et terminant sa course à quelques mètre de Vin , sa blessure saignant un peu... Puis il se laissa aller, restant allonger dans la sable chaud… sanglotant légèrement…

Pourquoi sanglotait-il ? il s’en voulait… Oui sûrement… Des êtres étaient encore mort par sa fautes… C’était lui le pauvre type… en tout cas lui aussi l’avait été…

Vin… qu’importe… il n’était pas en paix avec lui même… alors pourquoi ce soucier des autres… il ferma les yeux et écouta. Il écouta ce qu’il pouvait entendre…

[HRP : Bon si vous comprenez pas pas rave ^^’ Il a juste pas aimé la phrase de Vin qui lui a rappeler de mauvais souvenir >< Bon rp médiocre mais pas inspiré dsl >< Si vin répond je verrai quoi faire sinon j’attend qu’une manda viennent me soigner… à moins que ce soit le loup ? Enfin j’attends des instructions…]

_________________
Kaïton l'Insoumi, Présentation
Tatooine

&quot;La volonté permet l'Impossible&quot;

Ven 4 Avr - 19:58 (2008) Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger MSN
Vin Diel
~*Chasseur de prime confirmé*~

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2007
Messages: 61

Message Sur la terrasse d'un café... Répondre en citant
La jeune femme venait de repousser l'offre du dîner à une date ultérieure. Pourquoi pas après tout?! Lui aussi, avait des occupations à gérer. Dans un premier temps retrouver l'autre fouale d'Isaak avec qui il formait un duo inséparable. Puis, dans un deuxième temps, liquider tout ce qui pourrait s'entraver sur sa route. Ainsi, alors qu'il allait repartir dans une direction opposé, l'autre énergumène se mit à jacasser à son encontre.

"Et toi là !… Espèce de con ! Viens là chasseur de Merde ! "

Et blablabla et blablabla. Ce fut à peu près tout ce que le chasseur de prime retînt de son fameux discours. Il était un peu mal placé pour ôser faire la morale aux grandes personnes. D'ailleurs, Kaiton lui devait la vie, et donc, l'aveugle estimait un minimum de reconnaissance. D'un mouvement, il fit volte-face, ignorant l'enfant. Puis, avant de s'éloigner un peu plus du café, il s'arrêta.

(FlashBack)

Les larmes dévastaient son visage, prenant la place de la pluie qui s'évanouissait. Atterré par la peine, il était répandu tel un cadavre à même le sol. Son corps, aux muscles inexistant et enfantin, sanglotait dans sa combinaison paysane. Un maelström de douleurs l'engloutissait. L'enfant, un garçon de cinq année tout au plus, ballotté par des convulsion, avalait de la boue, le visage enterré dedans, peut-être celle de son potager. Ou celui d’un autre, il ignorait exactement où la peine l’avait fauché, il ne reconnaissait plus rien de son environnement familier. Lorsqu’il entrouvrait les yeux, le jeune chérubin apercevait la silhouette d’un de ses camarades de jeu, avec qui il aimait gambader dans les prairies verdoyantes, empalé sur une barrière de bois beige tachée de sang coagulé que la pluie battante n’avait pu dissoudre. Lorsque ses poumons admettaient de l’air, les vicissitudes le prenaient à la gorge manquant de lui retourner le cœur. La suie et la poudre se mélangeaient à l’odeur de la chair humaine fondue, brûlée, pulvérisée par les incendies et les armes à énergie. Puis, levant les yeux pour chercher un moyen de fuir, jetant désespérement son regard vers le ciel grisâtre et fantomatique du lieu devenu un vrai champs de guerre, le bambin y distingua un oiseau noir, il semblait apportaer les Enfers. De ses battements d'ailes, il recouvrait la terre boueuse de ses plumes. L'une d'elle tomba dans la paume de la main de l'enfant affalé dans l'alluvion impure, faisant le mort...

(Fin FlashBack)

Une chose le tracasser. Il ne pouvait pas laisser Kaiton lui déblatérer autant de mots sans réagir. D'une voix calme et neutre il s'adressa à lui:

"Epargne-moi tes sermons, veux-tu? Misérable ignorants. Est-ce que tu peux comprendre, toi, ce que signifie porter durant sa vie une marque indélébile? "T’es qui pour te réjouir la mort d’un gars ? ", bla,bla, bla. Toutes ses conneries, tu devrais laisser tomber. Tu n'a pas vécu le génocide de ton peuple comme j'ai pu le voir. Imagine toi, que les dernières images que j'ai eu, sont celle de mes frères et soeurs, de mes amis, gisant un peu partout. Avant que cet enfoiré ne décide de m'épargner en me retirant la vue. Tu ne sais pas ce que c'est, de se retrouver le seul survivant. A porter ce fardeau...J'aurais préféré mourir."

Puis, il se retira, sans attendre la moindre réponse. Bientôt, il n'était plus qu'un souvenir à l'horizon.

[Désolé c'est très court, mais j'ai pas le temps. C'est juste pour éviter de bloquer Kaiton.]


Sam 19 Avr - 19:20 (2008)
L'arbitre
Tatooine

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2007
Messages: 28

Message Sur la terrasse d'un café... Répondre en citant
Il y a des personnes douées pour le combat, et d'autres douées pour la fuite. N'ayant pas les capacités anatomiques suffisantes pour se défendre, ou les affinitées essentielles pour utiliser la Force. Ces personnes là, sont donc obligées d'avoir recours à d'autres procédées comme la ruse, l'intelligence pour trouver un échappatoire. C'est ainsi, que l'arbitre de la course de PodRacer se retrouva à se cacher dans cette immense ville afin de survivre. Son escapade le menant à différents endroits de la cité pour éviter les revenants qui peuplaient les rues. Par moment, il se cachait dans les décombres d'un hôtel, dans d'autres, il trouvait refuge dans un bar délabré. Et même, de temps en temps, il était obligé à joncher le sol, faisant le mort au milieu des véritables cadavres qui recouvraient les allées. A peine y avait-il un brin de calme, qu'il reprenait son exode. Il savait une chose, s'il arrivait à quitter la ville pour rejoindre Mos Eisley et la Cantina Esperanza, alors il aurait une chance de survivre à cet apocalypse.

Continuant son périple pour rejoindre les portes de la ville de Tahc, l'arbitre tomba nez à nez avec un visage qui lui était familier. Un jeune homme aux long cheveux brun. Il était inconscient mais respirait encore. S'approchant lentement de la scène, l'être pu apercevoir les restes d'une lutte bestiale. Un énorme oiseau noir se vidait de son sang, à côté un être hideux. Sans compter la dévastation du lieu. Le café avait fait les frais de ce combat. Lorsque l'arbitre posa la main sur le jeune homme, celui-ci à moitié dans les vaps se mit à tousser.

"Il est vivant. Il faut le prendre avec nous."

"Oh noah ! (Oh non !)"

"On peut pas le laisser agoniser. Il risque de mourir."

"Y si era piegawa! (Et si c'était un piège!)"

"Non, non, je me rappel de sa tête. Il a participé à la première course de Pod Racer. Au Bang Kok Nite."

"Creo ké se tiene verdaderamente prowlbem ernsty (Je crois qu'on va avoir de sérieux problèmes)."

Finalement d'un commun accord les deux têtes formant le même corps décidèrent de s'occuper de l'indigène local qu'ils avaient reconnus. Le soulevant lentement pour le transporter avec eux vers la sortie de la ville, le garçon se réveilla. Ses yeux se déplissèrent légèrement pour entrevoir les deux visages familliers. Il comprit qu'il était hors d'état de nuire. Puis, l'arbitre reprit sa fuite à travers les ruelles dévastées, zigzaguant entre les combats, se cachant parfois, stoppant leur avançé, avant de reprendre à des moments plus propices. Les grandes portes qui donnait sur l'extérieur se firent pas trop attendre. Mais le plus dur était à venir: traverser le désert Tatooinien jusqu'à Mos Eisley...

***

Marcher. Marcher. Et encore marcher. Tel était son emploi du temps désormais. Depuis son départ de Tahc, il n'avait point cessé d'arpenter le paysage qui s'offrait à lui. Au fur et à mesure que ses pas le menait à l'extérieur du domaine, la lumière des néons diminuait, laissant place à un paysage de plus en plus morne. Un désert jaune.

Après 3h de marches, ils arrivèrent sur place. Mos Eisley la belle. Des cris menaçant venait accueillir l'arbitre qui tenait épuisé le garçon toujours à moitié conscient. D'un pas malhabile, il se tourna vers la seule ruelle vide. Son regard tel celui du faucon survolait les lieux. Il jeta un dernier œil sur la place, et s’élança. Ses pas ne faisaient pas le moindre son, ne soulevant aucune poussière. Bien que silencieux et discret, il restait assez rapide. Se jetant de l’autre côté de la rue qui devait faire bien dix mètres, il s’adossa au mur et contempla une nouvelle fois les lieux.. Ça semblait vide, tant mieux. Les monstres avaient envahis tout le reste, comme pour la cité de Tahc.

"L'esperanza ne doit pas être loin."

Cantina Esperanza, Mos Eisley

Après quelques minutes à éviter les monstres en tout genre, l'être arriva à la fameuse cantina. Lieu ou habitait Zélos. Mais surtout, lieu où tout bon hors-la-loi savait pouvoir y trouver refuge. Il y déposa Kaiton afin qu'il reçoive les soins nécessaires...

Hrp: Voilà, t'es à l'Esperanza. Notre arrivé ce fait 1h avant le fameux discours de zélos. Tu as déjà reçu les soins et tout. Tu peux donc poster dans le topic là-bas ^^


Jeu 17 Juil - 12:12 (2008)
Contenu Sponsorisé






Message Sur la terrasse d'un café...

Aujourd’hui à 21:51 (2016)
Montrer les messages depuis:    
Répondre au sujet    Chevalier Jedi V3 Index du Forum » Championnat Interplanètaire de POD RACER » Ville Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3
Page 3 sur 3

 
Sauter vers: 

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Design by Freestyle XL / Music Lyrics.Traduction par : phpBB-fr.com