Chevalier Jedi V3 Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Sur la terrasse d'un café...
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
 
Répondre au sujet    Chevalier Jedi V3 Index du Forum » Championnat Interplanètaire de POD RACER » Ville Sujet précédent
Sujet suivant
Sur la terrasse d'un café...
Auteur Message
Vin Diel
~*Chasseur de prime confirmé*~

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2007
Messages: 61

Message Sur la terrasse d'un café... Répondre en citant
Lorsqu'il proposa à la charmante jeune fille de s'occuper d'elle, celle-ci ne pu s'empêcher de laisser échapper un petit rire. Il ne pouvait pas voir les formes de son visage, mais il entendait très bien le léger son aïgu remplie de gaieté. Elle n'avait pas dit non, mais pas oui non plus.

Alors qu'il allait à nouveau attaquer de front la jeune demoiselle, l'autre individus se fit réellement attaquer par un Anzati au réveil douloureux et colérique. Il n'avait certainement pas apprécié le coup de coude donné par surprise de la part du jeune homme. S´il était une race effrayante dans la galaxie, celle-ci pouvait certainement se définir dans la personnalité et le mode de vie des anzatis (ou anzats), devenus de véritables légendes dans la galaxie. De taille humaine et d´aspect trés proche exterieurement si ce n´est leur nez qui était plus émancipé, ils se distinguaient cependant par leurs organes internes qui cachaient des armes biologiques puissantes.En effet, ce qui caractérisait les anzatis était leurs petites trompes cachées à l´interieur de leurs visages, ces dernières qu´ils déployaient uniquement pour se nourrir de la cervelle d'un être. Plus un individu était puissant et avait un caractère fort, plus il était nourrisant pour un anzati. En gros, Kaiton était devenu un repas idéal pour lui.

*Voilà pourquoi j'aurais du lui exploser le crane tout à l'heure...maintenant débrouille-toi!* pensa-t-il

Le jeune homme semblait en mauvaise posture, surtout qu'il était affalé sur une table voisine et l'Anzati était prêt à mettre son plan à exécution. Vin connaissait le procédé, et il s'imaginait la souffrance dans laquelle le jeune présomptueux allait mourir. Car, les Anzati avalaient cette soupe en enfoncant leurs trompes dans les narines de la victime afin de lui aspirer sa cervelle, retirant la vie avec violence. Malgré la diversion de la tasse de café, et sans se soucier de la suite des évènements, il se retira de la terrasse du café. Faisant quelques pas en avant avant de s'arrêter.

* Même si ce jeune imprudent ne m'est d'aucune importance, je ne peux pas le laisser mourir sous les yeux d'une demoiselle.*

Vin fit alors volte face. Sortant son fidèle serviteur de son étui, il dit d'une voix haute et imposante:

"Heps, la mocheté au gros nez! Si tu veux un vrai adversaire viens plutôt ici..."

L'énergumène se tourna alors vers l'aveugle, délaissant le jeune Kaiton. C'était le moment pour Electra d'éloigner le jeune audacieux. Maintenant, il ne pouvait plus y avoir de clémence. Fini la générosité. Les problème se règles toujours plus facilement un gun à la main, qu'avec des paroles ou des gestes. Vin était d'accord avec ce style de négociation. Mais, avant de tirer, il fallait qu'il pose une certaine question qui l'intriguait.

"Oh, l'balourd. J'ai une question qui me tarode. J'aimerais connaitre la réponse avant de t'envoyer dans l'autre monde. La légende concernant votre peuple dit que si un anzati venait à se faire reconnaître, il disparaisait, quittant un monde pour un autre, étant de toutes façon désinitéressé par autre chose que la chasse. Alors pourquoi t'avoir fait remarquer auprès du serveur tout à l'heure?! Arrête moi si je me trompe, serais-tu un...félon?!! Mouahahahahahah....un félon!! Excellent! Faut pas que je l'oublis celle-ci, quand Isaak va l'entendre il va pleurer de rire..."

BAM!!!! Ce fut le bruit de l'énorme coup de poing que reçu Vin en plein visage. Il ne l'avait pas vu venir (en même temps pour un aveugle ^^), bien trop préoccupé par son humour carambar. Se retrouvant étalé les fesses sur le sol, le chasseur de prime se mit en colère.

"Tu veux pas la jouer soft ? J'suis pas contraignant... tu veux la jouer hard ? on va la jouer hard..."

"Anz tiw kp sdko Mad Mad "

"Désolé je ne parle que deux langues, le Terrien et l'argot-Terrien."

L'Anzati se trouvait très en colère. Il prit une chaise d'une force rarissime et la projeta sur Vin toujours au sol. L'objet volait dans la direction du chasseur de prime. Celui-ci d'une voix ironique conclua: "Je suis un peu...Comment dire? Désapointé. Et s'il y a bien une chose que je n'aime pas... C'est d'être désapointé..." Pointant son fameux blaster, il dégomma la chaise d'un tir millimétré. Celui-ci perfora le siège avant de continuer et de terminer sa course dans le crâne de l'Anzati. Sa cervelle éclaboussant sur Kaiton derrière qui venait de se relever! Vin se releva ensuite, le sourir au lèvres.

Elle l'avait cherchée la vermine! Dead


Mer 9 Jan - 15:43 (2008)
Publicité






Message Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?

Mer 9 Jan - 15:43 (2008)
Electra
~*Etudiant(e)*~

Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2007
Messages: 375

Message Sur la terrasse d'un café... Répondre en citant
eElectra ouvrit les yeux.
Elle vit son ami toujours vautré sur la table et aux prises de l’Anzati qui avait relevé la tête avec le brouhaha causé par la tasse de café. Elle se rendit compte aussi que le jeune homme nommé Vin Diel faisait volte face.
La jeune fille fronça les sourcils pendant que ce dernier interpelait l’humanoïde.
C’est bien ce dont elle avait eu peur. Dans ce monde rempli de violence où les rixes mortelles étaient le lot quotidien, le chasseur de prime avait été à deux doigts de ne pas sauver Kaïton et de le laisser à son sort.
Mais il était quand même en train de pointer son arme sur l’Anzati, alors qu’importe ses premières motivations du moment que grâce à lui, son ami se tirerait de cette vilaine posture.
Elle attrapa la main du pilote et tira violemment sur son bras pour le dégager de la table et de ce fait de son bourreau.
Par ce geste, la rouquine fut déséquilibrée et les deux amis se retrouvèrent par terre. Elle ne sentit même pas les quelques contusions qu’elle reçut avec la chute. Il n’y avait qu’une seule chose qui lui importait : écarter Kaïton du danger.
Par terre elle entendit le chasseur de prime rire :

«…Arrête moi si je me trompe, serais-tu un...félon?!! Mouahahahahahah....un félon!! Excellent! Faut pas que je l'oublis celle-ci, quand Isaak va l'entendre il va pleurer de rire..."

*Heinnn ? Rien compris Oo !
Sans doute un une boutade connue que de lui et de son ami prénommé Isaak.
D’ailleurs Isaak ça me dit quelque chose…oui, le pilote de la course d’hier, celui qui a failli gagner. C’est peut être lui ?*

La jeune Corellienne jeta un coup d’œil à son ami. Il avait l’air un peu choqué.
Pendant ce temps, des bruits de lutte mêlés à des menaces fusèrent de l’autre côté des tables.
Electra et Kaïton se relevèrent en s’appuyant sur les mobiliers les plus proches d'eux.
A se moment là, un bruit de blaster suivit par un autre d’une chaise qui part en éclat, retenti.
Une chose immonde vint souiller les vêtements du pilote et elle se rendit compte qu’il s’agissait de la cervelle de l’alien récalcitrant.
C’en était fini !
Alors le stress se dissipa et la situation devint très claire aux yeux de la jeune fille.
Il s’en était vraiment fallu de peu.
Elle regarda son ami et sentit la colère monter elle.
A foncer droit dans le danger sans réfléchir comme il l’avait déjà fait plusieurs fois aux commandes de son pod, il avait bien failli perdre la vie et mettre en danger la sienne.
Il n’avait vraiment pas le droit de faire ça !

Alors sans même pouvoir la contrôler, sa main parti vers la joue de Kaïton, en une gifle violente.
Et elle enchaîna directement en haussant le ton :


-« TOI !
Tu voulais savoir où se trouvaient kaitin et Naashi ? Et bien je vais te dire une bonne chose :
Je ne sais absolument pas où elles se trouvent mais je peux te dire dans quels états elles sont parties !!!
Cela fait presque une demi heure que l’on a tiré sur Félicia. On ne sait même pas si elle est morte ou pas. Non n’avons retrouvé que sa salopette tâchée de sang.
Tes amies étaient D-E-P-I-T-E-E-S.

ET TOI …

A ce moment là, rouge de colère, elle donna un virulent coup de point sur la table sur laquelle Kaïton s’était aidé à se relever, faisant tressauter les verres vides qui se trouvaient là.
Elle pouvait d’ailleurs se faire remarquer, il n’y avait plus personne dans le café ; même les serveurs et le patron avaient du se réfugier dans l’arrière salle de peur de se prendre un faisseau laser perdu.
Alors le ton allant encore crescendo :

-Toi tu fais le fanfaron et en voulant épater la galerie,TU AS FAILLI TE FAIRE TUER DEVANT MES YEUX ! »

La jeune fille baissa la tête pour regarder les verres vides.
Elle tapa de nouveau sur la table mais cette fois bien moins fort : elle avait laisser tomber son poing serré, plus en signe de découragement que de colère.
Elle releva son visage, les yeux remplis de larmes :

-« Tu crois que je n’en avais pas assez d’avoir la mort possible de ta camarade sur la conscience ? »

Elle fit une courte pause avant de reprendre en pointant son visage en direction du chasseur de prime :

-« En tous les cas, tu dois une fière chandelle à cet homme, sinon tu te serais fait vider la cervelle…pour le peu que tu en ais une !!! »

Elle laissa son ami, sans doute étonné par sa virulente intervention et s’approcha du jeune homme à lunette.
Que serait il passé s’il n’avait pas réglé la situation ?
Et c’est avec une voix encore chargée d’émotion qu’elle répondit à sa première question :

-« Je ne suis vraiment pas d’humeur à prendre un verre à cet instant, alors comme je vous suis redevable, j’accepte votre invitation. Et puis ce sera aussi une façon de vous remercier d’avoir sauvé mon…

La corellienne s’arrêta pour jeta un regard noir à Kaïton ;

-… cet imbecile !
Le bar du Mandalay Bay fait aussi office de restaurant, alors comme je retourne là bas …enfin je crois…j’y serais à 20h00 »

Elle tourna alors les talons pour laisser les deux garçons derrière elle, et elle essuya une larme qui roulait sur sa joue.
Electra se contînt pour ne pas éclater en sanglots tellement elle se sentait mal. Il fallait qu’elle se ressaisisse et qu’elle parte de là pour se changer les idées.

_________________
Présentation
coloniser CJ Center|Industrie| Travaux

Dim 13 Jan - 17:04 (2008) Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger MSN
Kaïton
~*Hors-la-loi*~

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2007
Messages: 162
Localisation: Dans Son POD ^^

Message Sur la terrasse d'un café... Répondre en citant
Une force phénoménal le cloué sur la table… serrant son coup de plus en plus…

- Une bagarre !!! je le savais !!! mais que va dire le patron ><

- Merde ! je me suis pas retenue pourtant !!!

- Moi je traîne pas ici…

Une de ses tentacules, car il y avait apparemment plusieurs tentacules deux exactement, commençait à léchait amoureusement son visage…

- C’est répugnant se truc… tout mon p’tit déj’ va y passer…

- Tint dire que je voulais sauvé ce con…

- Aller mon petit… dors… c’est meilleur froid… * slurpp * Hum va être bon celui là

- Comme si il n’y avait pas eut assez de mort comme ça…

- Ahhh ! mon café !!! il !! il vole !!!

Mais déjà petit à petit l’air n’arriver plus… il ne sut pas exactement ce qu’il se passa… un cri ? du verre briser ? tout cela était tellement flou...

- Heu… mec je veux pas dire mais tu as un petit problème…

- Chuttt… tu te rend compte la chance ? je vais peut être enfin savoir ce que tout le monde cherche… que se passe-t-il après la mort… Quoique…

- Dit pas de bêtise !!! >< sinon je te tue ><

Mais Il sombrait dans le néant… un peu aider par ArGo pour ne pas avoir de trop grosse séquelle… mais quelques secondes après, aider artificiellement par ArGo, il reprenait ses esprit… sa gorge recommençant à fonctionner normalement.

…uoi t'avoir fait remarquer auprès du serveur tout à l'heure?! Arrête moi si je me trompe, serais-tu un...félon?!! Mouahahahahahah....un félon!! Excellent! Faut pas que je l'oublis celle-ci, quand Isaak va l'entendre il va pleurer de rire..."

Furent les premier mots lui revenant à l’esprit… Mais déjà Electra l’aider à se relever…

- Le fou !!! même pas voyant… l’autre type va le défoncer…

- C’est elle… j’en suis sûre le café… c’est elle…

Il avait sentit un changement… imperceptible… mais les choses autour de lui avait changer pendant cet instant où le café s'envolait… mais était-ce le manque d’oxygène ? Electra lui tendit la main…Un faux mouvement peut être ? il se retrouvèrent tout les deux à terre… Une chaise volante…

* SPLARCH *

Et un anzati en moins… de la cervelle en plus… des client en moins aussi… ils avaient déserté…

- Tant de mort… encore un… qu’est ce qui nous rend si idiot ?

Une belle gifle le tira de ses pensées…

- hey ?

La douce Electra était en pétard…

-« TOI !

Electra le regardait avec des yeux noir… elle avait l’air en ébullition… il ne comprenait pas… il voulait aider…

Tu voulais savoir où se trouvaient kaitin et Naashi ? Et bien je vais te dire une bonne chose :
Je ne sais absolument pas où elles se trouvent mais je peux te dire dans quels états elles sont parties !!!


Même si la colère de son amie se faisait sentir par sa voix grandissante, il continuait de penser aux autres… à tout ce qui se passait.

Cela fait presque une demi heure que l’on a tiré sur Félicia. On ne sait même pas si elle est morte ou pas. Non n’avons retrouvé que sa salopette tâchée de sang.
Tes amies étaient D-E-P-I-T-E-E-S.

ET TOI …


- Félicia…

* Flash-back *

Une belle tigresse se reposait… noir… toute noir… des raie rose ressortant sur le dos… une tigresse de couleur plutôt rare…

Elle se léchait doucement les pattes… se nettoyant minutieusement les poils et les petit petons.

Un coup de feu fit place au calme environnant de la jungle… se redressant d’un mouvement vif elle se mit aux aguets… Les oiseaux s’envolaient fuyant une chose incertaines… ses sens félin lui firent part d’un danger…

Un danger proche ! Vite elle devait fuirent… mais déjà des bruit de pas se faisaient entendre…

Son magnifique corps parfaitement musclé prit son élan… ses quatre pattes la propulsant en avant avec cette beauté qu’ont seul les félins de courir… traqueur elle devenait traquer…

La chose se rapprochait… elle était changeante… ses pas se faisait léger comme ceux d’un oiseau puis lourd comme l’éléphant… rapide comme celui d’un guépard… et répugnant comme ceux de l’homme… Un chasseur !! mais un drôle de chasseur…

Un tire de carabine… puis un autres… une autre vie que la sienne était en danger… son instinct lui fit changer de routes… aider cette autre chose ? mais que venait-elle faire là ? ses autres instinct animal lui criaient de s’enfuir… une petite chose était là tremblotante… elle allait se faire tiré dessus…elle se mit devant dans un réflexe de sauvegarde… quelques uns des multiple plomb vinrent lui perforer le ventre… une douleur atroce… mais le chasseur était parti…

Le sang perlait… la douleur… elle s’enfuit de nouveaux la douleur criant sa peur… un autre danger était toujours là… mais elle ne put le voir… la course forcé l’avait vider de son sang… elle s'évanouit...

Un monstre… c’était un monstre… mi-humain mi-... mi quoi? … mais ce n’était pas cela en soi qui faisait de lui un monstre… juste lui… il n’était qu’une arme… une machine créer dans le but de tuer… et sa proie était devant lui… haletante… inconsciente…

Et pourtant il se contenta de la prendre par une patte… et de la ramener dans sa tanière.. au plus profond de la jungle. Il la soigna même…

Elle rouvrit les yeux… elle était vivante… dans un endroit inconnu… la panique la prit… mais il y avait quelque chose… ça lui glacé le sang… elle était tapis dans l’ombre… seul ses yeux luisait dans le noir… un miaulement… ses yeux se dirigeant sur cette chose… leurs yeux se rencontrèrent, pour la première fois et la dernière.

Un grommellement… non pas elle, ce n’est pas elle qu’il cherchait tant pis… Un objet vola… la tigresse tomba… le monstre n’émit même pas un sentiment… cela devait être et c’était tout… Il commença à sortir de la pénombre… son visage se faisant flou… un petit peu encore… il allait le voir…

* Fin Flash-Back *


Un gros fracas le fit revenir à la réalité… Electra venait de taper lourdement sur la table, excédée

-Toi tu fais le fanfaron et en voulant épater la galerie,TU AS FAILLI TE FAIRE TUER DEVANT MES YEUX ! »

Il écouta sans broncher… il y avait une part de vérité… certes… mais il voulait juste aider… Vin Diel avait l’air dangereux pour ce type… et c’était pas le moment de créer des problème supplémentaire…

Un autre coup sur la table… décidément elle laissait ses penchant Sith ressortir…

« Tu crois que je n’en avais pas assez d’avoir la mort possible de ta camarade sur la conscience ? » elle reprit son souffle et continua -« En tous les cas, tu dois une fière chandelle à cet homme, sinon tu te serais fait vider la cervelle…pour le peu que tu en ais une !!! »

- Et bah ! au moins ça c’est fait…

- Ta gueule ArGo… !!! c’est pas marrant… je sais pas si tu vois mais ça commence à être le chaos ici…

- Comment tu as su que c’était moi Oo ?

- tu vois beaucoup de monde par mis nous ? Que des lâches… dès qu’un problème survient plus personne n’est là…

Il allait lui répondre méchamment mais la façon sèche dont elle se retourna et le dernier regard larmoyant qu’elle lui avait adressé le retint…

Il resta d’abord tétanisé… n’écoutant pas ce qu’elle disait à Vin, mais quand il l’a vu partir… il se sentit idiot… il avait besoin de comprendre… de s’expliquer… il la rejoignit rapidement… passant devant Diel sans même le remercier…

- Attend !

Il l’arrêta, qu’importe qu’elle le gifle encore ou non. Il l’a pris par les épaules.

- Felicia… je… ce n’est pas toi… elle était…. Je sais pas comment t’expliquer… mais tu n’aurais rien pu faire…

Des larmes venaient… il ne comprenait pas vraiment… il avait côtoyer cette gamine que quelques instant comparé à l’immensité de sa vie… mais elle avait le don de changer les gens…

- Voilà que je vais me mettre à pleurer… c’est quoi ça ><

Il continua difficilement… ça faisait longtemps que la mort de quelqu’un ne l’avait pas affecté… et il ne comprenait pas pourquoi ça l'affectait...

- C’est autre chose… Fais tu des rêves ? moi oui… souvent sans importance… mais celui là j’en suis sûr… ça ne peut signifier que ça… Quelque chose à tuer Félicia… mais pas les plombs… pas le chasseur... un monstre...

Il s’embrouiller… son rêves se melant à la réalité... il ne savait comment dire…

- Je ne peux même pas sauvé un inconnu… changé son destin…comment pourrais-je sauvé quelqu’un qui m’est proche…comment pourrais-je être moi-même maître de mon destin ?

- J’ai compris que tu m’en veux… je veux juste deux choses : après l’incident de l’astro-port fais attention à toi… Il espérait qu’elle ne voyait pas de quoi il parlait… et qu’elle resterait pour lui demander des info complémentaire… mais ça vrai requête venait juste après… tandis qu’une lumière s’allumait au fond de ses yeux… Je veux juste que tu me dise comment tu as fait avec le café… c’était toi non ? hein ? dit c’était toi ?

Il passa une main sur son visage… Il se sentait mal à l’aise… cette envie de savoir, de pouvoir… il continua plus pour lui même que pour Electra… son regard se perdant au loin…il enchaîna :

- La force et tout… j’y connais rien… je veux apprendre… j’ai tellement envie d’apprendre… une envie dévorante… mais je ne suis rien… puis de toute façon qu’est ce que cela changerai ? ce monde tourne pas rond… il y a quelque chose de pas normal…

S’adressant cette fois si à Electra, il lui fit :

- Tu sens cette chose qui te tiraille l’estomac ? Tu en as peur rien que d’essayer d’imaginer ce que c’est… et pourtant tu veux à tout pris la faire partir… y’a un truc pas normal… je comprends pas… l’astro-port dévasté… Félicia… les autres disparus… quelque chose cloche… je sais pas moi ! c’est pas normal tout ça !

* Flash-back *

Encore un rêve de la nuit qui venait de passer… Il se trouvait dans une grotte…un vieillard s’avançait… puis s’asseyant et l’invitant à ses côté il commença sa tirade :

La main d’un dieu…
Eveillé des abysses en ce lieu…
Créer pour semer la désolation…
Haine et désespoir…
Eternelle damnation…
Rencontrez le, vous devrez…
Otez lui la vie ou mourrez…


Puis sortant de ses habit un long calumet, qui n’aurait pu en aucun cas se trouvait là, il l’alluma et tira une bouffée… Kaïton à ce moment était subjugué par cette étrange homme… d’un age sans nom…

- Vous seul c’est sans espoir… il vous faudra vous unir…

Puis subitement il disparu… le rêve le réveillant au même instant… se rendormant quelques seconde après

* Fin Flash-Back *


Il avait perdu le fil de la conversation…

[HRP : celui qui aime pas mon poème ... bah il va se faire voir >< ]

_________________
Kaïton l'Insoumi, Présentation
Tatooine

&quot;La volonté permet l'Impossible&quot;

Dim 13 Jan - 20:24 (2008) Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger MSN
Lechero
~*La Main de Satan*~

Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2007
Messages: 43

Message Sur la terrasse d'un café... Répondre en citant
Un visage grimaçant, un sourire sardonique. Et derrière, dans le ciel sans soleil, les nuages qui trônent fièrement, comme des yeux railleurs. Un souffle rauque, des formes noires devant les yeux. Un geste. La nuit. Eternelle. Des lumières vives comme des coups de poignard lumineux dans la trame enténébrée. Des visages pâles sur fond noir. Des regards enfiévrés échangés dans un tourbillon de bruits acérés. Pas de ciel bleu. Non, ce n’est pas l'Enfer. Celui-là est loin. Ca y ressemble, tout les lieux se ressemblent, de toutes façons.

Les derniers rayons de soleil venaient de bercer, il y a quelques secondes, le nouveau village construit dans une douce illusion de quiétude. Mais c’était le calme avant la tempête, la sérénité avant le chaos, la vie avant la mort. Et alors que cette nouvelle journée de paix était bien avançée, un grand aigle agile et rapide volait avec aisance vers les hauts remparts de la cité marchande qui s’étendaient à l'Ouest de "Tahc". D’une couleur grise brumeuse, le rapace se déplaçait à basse altitude, passant très près des toits des plus grands habitats aux teintes limpides. Sous son dos, un homme était assis. Un visage voilée et presque aux formes animales parsemé d'une peau funeste. Des petits yeux perfides fixaient l'horizon. Sur son crane se dressaient apocalyptiquement quelques cheveux touffus et grisâtre. Celui-ci avait tout d'un rapace. L'homme était faiblement vêtu d'un ensemble maussade et lugubre. Lui et sa bestiole ne semblait faire qu'un.

Dans un grand battement d'aile nébuleux l'oiseau se posa devant la terrasse d'un café semblant dérangée par une saignée quelques minutes plus tôt. Les tables et chaises renversées chaotiquement faisaient office de décors autour de quatre individus, dont un étalant sa cervelle sur la devanture. L'homme toujours sur le dos du majestueux rapace obscur se mit à applaudir. Ce sourire cynique toujours présent. Il n'était pas revenu parmis les vivants pour s'ennuyer. Il avait rallié Tatooine pour le meilleur, mais surtout pour le pire.



The Geier
XP: 8465
Concentration:5854
Stamina:13210
Vitesse :230
Force :120
Précision :112
Pouvoir de contrôle :0
Pouvoir de sens :211
Pouvoir d'altération :0


Son Aigle
Stamina:500
Vitesse :50
Force :15
Précision :15


The Geier. Oui c'était son nom! The Geier avait franchi les flammes de l'Enfer grâce à la brèche fraîchement ouverte. L'apocalypse ne faisait que commencer. Il scruta d'un oeil fallacieux les alentours. Ca et là des ombres revenant du monde des damnés amorçaient le chaos. Tout ne serais bientôt plus que désolation et abomination en ce bas monde. Puis, sautant du dos de l'animal, il s'approcha de la troupe sur place, c'était un peu son festin. Ou plutôt sa mise en bouche...Il tourna autour de la jeune Electra sans rien dire, il la contemplait. Une douce et jolie jeune fille. Un corps, comment dire...HUMMM...appétissant! Puis, tournant le regard vers les deux hommes présent. Assez robuste, c'était plutôt, amusant. L'homme retourna au niveau de son rapace. Il émit un crissement. Il était impatient. The Geier lui caressa la tête presque amoureusement et il lança d'une voix machiavélique:

" Je vous présente, Vercors. C’est mon animal de compagnie, mais il vous donnera du fil à retordre, vous devrez le tuer ou mourir."

Que le meilleur gagne ; l'aigle noir chargea sur le groupe. The Geier lui s’assit, il contemplait.

Hrp: Voilà, àvous de jouer. Combat en temps réel. Attention à bien respecter les règles, je ne plaisanterais pas. Votre vie est en jeu. Pour ceux qui ont suivi la course de pod sa marche à peu près pareil. Une action dans votre post, et une via mp^^ Ou plus selon votre rang...Passez par le réglement vos mieux!! Twisted Evil


Mer 16 Jan - 12:42 (2008)
Electra
~*Etudiant(e)*~

Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2007
Messages: 375

Message Sur la terrasse d'un café... Répondre en citant
Elle avait à peine fait quelques pas, tête basse, qu’elle entendit la voix de Kaïton, l’interpeller. Il avait couru à elle et se tenait maintenant de front, les mains posées sur ses épaules.
Electra avait sans doute été trop loin avec sa gifle et sa remontrance. Elle se mordilla le coin de la lèvre à cette idée.
Il fallait dire que ce qui s’était passé dans la ruelle peu de temps avant, l’avait quelque peu affectée. Et la prestation du jeune homme avait été la goutte d’eau qui avait fait déborder le vase. D’ailleurs, en y repensant, elle avait aussi perdu son calme dans les tribunes lors de l’entraînement du pilote. Elle qui s’était dit de le garder en toute occasion !
La jeune fille baissa les yeux.
Et c’est elle qui voulait devenir Jedi !
Il était réellement évident qu’elle avait encore beaucoup à apprendre.
Bien que douce et agréable la plupart du temps, dès fois le tempérament impétueux de la Corellienne qu’elle était, faisait surface et c’est à se moment là qu’elle avait toute les peine de se contrôler.

Mais le jeune homme n’avait pas l’air en colère. Non il commença son entre-fait en bredouillant quelque chose à propos de Félicia :

-« Je ne sais pas comment t’expliquer…mais tu n’aurais rien pu faire…

Electra ouvrit grands les yeux de stupeur.
Q’en savait-il ?
Il n’était même pas présent lorsque tout ceci s’était produit.
Il ne savait même pas le début ni la fin, le pourquoi ni le comment de ce drame.
Ce n’était pas elle, disait –il ? Mais il était clair que si elle avait laissé échapper ce voleur, si elle n’avait pas demandé d’aide pour sa capture, jamais la féline rose n’aurait été dans cette ruelle pour recevoir ces tirs de blaster perdus …enfin normalement.

Deuxième surprise pour elle, le hors-la-loi avait l’air affecté de la disparition de Félicia ; ses yeux commençaient à briller ! Lui qui avait l’air de s’être créé une carapace montrait à cet instant une sensibilité qui ne lui été pas coutumier. Comme quoi, il fallait des drames des fois pour voir les gens sous un autre jour.
Elle le regarda bien. Et il lui semblait que le jeune homme était parti dans ses pensées.


En effet il lui parla de rêve, Il en avait sans doute fait un.
La jeune fille revit des bribes de celui de la nuit de l’avant-veille ; Surtout la fin, lorsque le dragon monture du jeune homme faisait mine de la broyer. Peut être que son rêve à elle la prévenait de se méfier de Kaïton ?
En tous les cas, la vision du tatooinien devait être réaliste car il avait l’air perturbé. Il bredouilla de nouveau, quelque chose qui n’était pas vraiment cohérent ! La Corellienne fronça alors les sourcils comme si ce geste aurait l’aider à comprendre ce que voulait dire son ami.

- C’est autre chose… Fais tu des rêves ? moi oui… souvent sans importance… mais celui là j’en suis sûr… ça ne peut signifier que ça… Quelque chose à tuer Félicia… mais pas les plombs… pas le chasseur... un monstre...

*Les plombs ! Mais que raconte-t-il ?
Un monstre ?
Il a vu la mort de Félicia dans son rêve ? *

« J’ai compris que tu m’en veux… »

Cette phrase lui fit comme un électrochoc.
Elle commença sa protestation.

-" non, ce n’est pas ça…"

Elle voulait lui crier qu’en fait elle s’en été faite pour lui.
Elle baissa les yeux et le laissa continuer sa phrase. Les choses ne devenaient que trop claires ; l’incident sur la terrasse avait été le révélateur : elle était attachée à ce jeune homme et c’est peut être là que son rêve à elle prenait tout son sens. Kaiton était un danger. Non pas un danger physique bien sur mais un danger moral et convictionnelle. Elle n’avait pas le droit à l’attachement et elle le savait. Elle s’était faite à l’idée de ne plus revoir Juyinch le Drall avec lequel elle s’était liée d’amitié, ni son propre père sur Corellia ; De ne plus revoir sa tante sur Coruscant non plus. Elle s’était faite à cette idée, s’en été faite une raison.
Mais là, l’idée de ne plus revoir le jeune homme l’attristait au plus haut point et s’était pourtant ce qu’il fallait !

La suite de la phrase du jeune homme la remis dans la réalité :

« …après l’incident de l’astro-port fais attention à toi… »

La jeune fille ouvrit grands ses yeux, elle ne voyait pas du tout ce dont il voulait parler.

*L’incident à l’astro-port ! Quel incident ?*

Mais au lieu de continuer sur cette information kaïton embraya sur le passage de la tasse de café qu’elle avait réussit à faire voler grâce à la Force.
La jeune fille soupira et regarda au loin pendant qu’il déclamait son envie d’apprendre sur la Force.

-« Tu sens cette chose qui te tiraille l’estomac ? Tu en as peur rien que d’essayer d’imaginer ce que c’est… et pourtant tu veux à tout pris la faire partir… y’a un truc pas normal… je comprends pas… l’astro-port dévasté… Félicia… les autres disparus… quelque chose cloche… je sais pas moi ! c’est pas normal tout ça !

Elle porta de nouveau son regard sur le visage de Kaïton. Il était vrai que tout ses sens étaient en alertes mais elle avait mis cela sur le compte des différents incidents qui venait de se produire et de son état de stress qui en découlait. Mais à vrai dire, il avait raison. Ce qu’elle ressentait n’avait plus rien avoir avec du stress, et son mal-être ne faisait qu’augmenter, comme si elle était un animal dont l’instinct lui commandait de partir en courant.

L’astroport, ça faisait deux fois que le jeune homme faisait allusion. Il fallait vraiment qu’elle sache ce qu’il s’était réellement passé. Quelque chose lui disait, lui criait même, qu’il en était la clef !

-« Oui, je sens aussi comme un danger qui approche… »

Elle s’arrêta momentanément pour regarder les environs.

« …Mais ça fait deux fois que tu me parles de l’astroport et de Félicia !
Dévasté tu as dit ! Et Félicia tu sais ou elle est ? Est elle gravement blessée ? Ne me dis pas qu’elle est…
Que sais tu exactement ? »

Le jeune homme se rembrunit de nouveau au doux nom de Félicia. Aille, ce n’était pas bon signe. Mais il ne lui répondit pas tout de suite. Ses yeux fixaient un point vague dans l’horizon comme s’il organisait ses paroles.

- Je ne sais pas... ce n'était qu'un rêve... Quelque chose, non quelqu'un lui a tiré dessus. La blessant... mais une chose encore plus horrible...

A son air, il était évident que le hors la loi revivait, intérieurement des bribes morcelées de sa vision.
Et ce qu’il vivait n’avait pas l’air d’être bien joyeux.
Il la fixa intensément et répondit sur un ton qui lui fit froid dans le dos :

- l’a tué...

Il continua sur ce ton là mais la jeune fille se demandait si ce n’était pas une passade. Il lui parlait sur un ton neutre voir sec pour ne pas lui dévoiler la véritable nature de ses sentiments et de ses émotions.

- Quand à l'astroport on a peu d'information, juste que quelque chose l’a détruit... mais vu l'ampleur des dégâts... ce n'était pas naturel... je crois que tout est lié...

*tout est lié… !*

Le jeune homme aussi ressentait comme elle. La Corellienne avait eu comme une révélation à l’annonce du mot "astroport".
Electra passa sa main sur sa bouche : Lui aussi devait avoir des affinités avec la Force. Sinon comment expliquer qu’il avait su que c’était elle qui avait fait bouger à distance cette fameuse tasse. Comment expliquer ce fait alors qu’il était aux prises d’un Anzati prêt à lui dévorer la cervelle et que son attention était ailleurs.
Il n’y avait qu’un déclic, comme souvent elle en ressentait, pour lui avoir donner cette intuition : un déclic provenant de la Force !

-« Alors tu as su que c’était moi pour la tasse de café ^^ ! »

Le jeune homme lui lança un sourire et un regard éxité en lui rétorquant :

-« Oui, je te l’ai dit… mais toi tu ne m’as pas dit comment tu as fait .»

Il ajouta presque suppliant:

-"Explique moi."


Elle repensa alors à sa tante kallia qui avait mis le doigt sur ses facultés à percevoir la Force. C’était elle qui lui avait ouvert le chemin jusqu’au temple Jedi.
La jeune fille voulait être sur de son sentiment, et pour qu’elle puisse se rendre compte de l’exactitude de ses intuitions, il fallait qu’elle voit la possibilité en lui de s’ouvrir à la Force.

-« Tu vois quand je me suis redue à mon premier cours qui m'a permise aujourd'hui ,de faire voler cette tasse, j'étais un peu sceptique sur mes facultés. C’est ma tante qui m’a fait comprendre que j’avais une sensibilité à la Force, alors je lui ai fait confiance mais jusqu’au dernier moment, j’ai douté. C’est aussi ça qui a fait que je n’ai pas réussi mon exercice tout de suite.


Déjà, l’endroit était propice à la concentration. Lorsque je suis entrée dans ce jardin, je m’y suis tout de suite sentit vraiment bien… »

Elle fronça un peu les sourcils, car à vrai dire c’était en contradiction avec ce qu’elle ressentait sur le moment.

« …J’ai du faire venir à moi une boule de métal et pour cela j’ai fermé les yeux. Je me suis laisser porter par l’environnement pour y déceler la moindre parcelle d’énergie ou_ je ne sais pas comment la nommer autrement_ quelque chose de vivant et de fluctuant. Et c’est là que je l’ai perçu. Oui, j’avais réussit à la sentir. Je ressentais dans mon être la Force provenant de ce jardin. Elle m’irradiait… »

La jeune fille écarquillait les yeux, revivant ses ressentis dans les prémisses d’une maîtrise naissante de la Force.
Cette fois ce fut elle qui tînt son ami par les bras.

« …Mais malheureusement ce n’était pas suffisant pour contrôler la boule. Il m’a fallu me concentrer d’avantage pour passer de la Force qui se trouvait tout autour de moi à une Force plus spécifique que dégageaient les autres étudiants et mon maître de cours, le Jedi Angélus.
La , je peux te dire que j’y était presque !
C'était au point de capter la Force de la boule !
Mais, je ne sais pas, peut être étais-je trop fatiguée par cette longue concentration, sans doute aussi surprise par le fait de sentir bouger la boule, j’ai râté ma première tentative.

Mais, je pense que toi aussi tu as la possibilité de la sentir.
Le seul moyen pour toi de le savoir, c’est de concentrer comme j’ai pu le faire, en fermant les yeux.

Pour cela il n’y a qu’un conseil à te donner

Ne pas penser, ne rien faire.. Seulement ressentir ! »


La Corellienne allait proposer de l’exercer dans un endroit plus en clin à se concentrer, car la nouvelle de l’astroport commençait à faire boule de neige et des gens sortaient affolés dans la rue, lorsque le ciel s’assombrît anormalement. A cette heure de la journée, les deux soleils de Tatooine devaient encore illuminer le ciel de leurs rayons mordants.
De ce fait surnaturel, Electra regarda partout autour d’elle, comme pour se rendre compte si elle n’était pas prise soudainement de cécité. Mais, les lampadaires qui prirent le relais et les enseignes qui éclairaient le bord des rues, lui firent prendre conscience qu’il ne s’agissait pas d’elle mais d’un phénomène naturel ou plutôt surnaturel !
Dans son observation, elle se rendit compte que on ami lui aussi se demandait se qui était en train de se passé.
Seul Vin n’avait pas l’air de s’inquiéter de cette tombée brutale de la nuit à une heure qui n’avait pas lieu d‘être.
Elle se sentit vraiment mal. Le mal être qu’elle ressentait quelques minutes avant commençait à prendre des proportions incroyables. Elle n’avait jamais ressentit quelque chose de si poignant. Un maelström d’émotions négatives qui la prenait aux strippes.
Tout cela ne sentait vraiment pas bon, et pour confirmer ses craintes, des éclairs déchira le ciel et un grand aigle gris, surmonté d'un funeste individu, vint de nul part pour atterrir pas loin du groupe de jeunes gens.
Electra , clouée sur place par la surprise de cet événement, regarda l’individu qui, pour je ne sais qu’elle raison commença à applaudir. Comme si son arrivée n’avait pas déjà attiré l'attention !
Elle avait le sentiment que l’incident avec l’Anzat n’était rien en comparaison de ce qui allait sans doute se passer.
La jeune fille respira alors profondément pour faire venir le calme en elle. Il n’y avait qu’avec un esprit serein que l’on pouvait appréhender une situation critique !
L’homme ou plutôt l’humanoïde sauta de sa monture aillée pour aller droit sur elle et la toiser sous toutes ses coutures comme s’il s’agissait d’un morceau de viande.

Elle plissa les yeux.
Ce personnage s’appelait « The Geier » et tout son être dégageait quelque chose de malsain.
La jeune fille prit la peine de ralentir sa respiration pour continuer de garder le calme en elle. Ne soufflant aucun mot. Le personnage n’en valait pas la peine.
Il était là pour faire le mal, toutes paroles aurait été inutile!
C’est à ce moment là, qu’elle regretta de n’avoir pas eu la possibilité d’aller plus loin dans son enseignement Jedi. Qu’avait elle réellement à opposer face à cet individu ? Elle n’était pas armée ; et la seule chose de tant soit peu inhabituelle chez elle était de préconnaître les gens qu’elle rencontrait, sentir un peu la Force _Et encore pas complètement_ et finalement faire bouger à distance des boules et des tasses de café (enfin pour ces objets là, elle avait eu confirmation, mais pour le reste, elle ne savais pas l’étendu de ses capacités quand au volume d’autre objet ou de son éloignement !). C'est-à-dire qu’elle n’avait véritablement rien de plus qu’un individu lambda de la ville Tahc !

La première chose qui lui vint à l’esprit fut le Mandalay Bay.
C’est dans ce lieu que résidait l’ensemble de la communauté du temple Jedi. C’est là que devait se trouver le Jedi Kaizel qui les avait amené sur cette planète.
C’est là qu’elle devait essayer de se trouver pour avertir de ce qu’il se tramait et de participer aux renforts.

L’intrus s’en était retourné à son animal et leur lança :

-" Je vous présente, Vercors. C’est mon animal de compagnie, mais il vous donnera du fil à retordre, vous devrez le tuer ou mourir."


La corellienne observa l’animal. Elle avait eu l’habitude de monter tout type de reptilien qui devaient être à l’origine agressif, mais elle avait toujours choisi ses montures en conséquence. Elle sentait celles qui était faites pour elle.
Cet animal là il ne lui inspirait guère confiance.
D’ailleurs a peine The Geier eu finit sa phrase que l’aigle fonça sur eux.

Par bonheur la jeune fille se trouvait à côté d’une chaise.

Sans même réfléchir, elle l’attrapa d’instinct à pleines mains (action).

Elle espéra que la Force la guiderait dans cet affrontement imprévu !

[hrp] bon, répliques et attitudes de kaïton par lui même.
Pour  Vin, j' ai supposé que comme ton perso est aveugle, il n'a pas du se rendre compte que la nuit était tombée. Mais là aussi ,si ça ne va pas je peux supprimer la phrase ^^.[hrp]

_________________
Présentation
coloniser CJ Center|Industrie| Travaux

Mer 23 Jan - 00:41 (2008) Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger MSN
Kaïton
~*Hors-la-loi*~

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2007
Messages: 162
Localisation: Dans Son POD ^^

Message Sur la terrasse d'un café... Répondre en citant
Mais, je pense que toi aussi tu as la possibilité de la sentir.
Le seul moyen pour toi de le savoir, c’est de concentrer comme j’ai pu le faire, en fermant les yeux.

Pour cela il n’y a qu’un conseil à te donner

Ne pas penser, ne rien faire.. Seulement ressentir ! »


- Ne pas penser… c‘est impossible… comment faire ça… mon esprit bouillonne naturellement d’idée en tout genre, et avec tout ces événement c’est encore pire…

- ArGo à l’appareil… hum par hasard tu n’aurais pas penser à mon aide ?

- Quoi ? répètes !? j’entend rien avec tous ces gens qui courent dans tout les sens…

- Laisse tomber…

Un sentiment d’horreur le prix, il faillit vomir tellement cela le chamboulait. Puis petit à petit le ciel de Tatooïne devint noir, mais sans le joli couché de soleil qui va avec. Kaïton commençant tout de même à s’habituer à la planète sut que quelque chose cloché...

Son mal-être intérieur aller se réaliser ! Il le sentait, il le savait.

- Mais merde à la fin !!! Qu’est ce qui cloche pas rond ici !

Il sortit ses deux Katanas, cachés dans son dos par les amples vêtements qu’il portait, malgré le soleil anciennement tapant de Tatooïne.

- Bien fait de les acheté ceux là…

Le fait de les porter lui avait déjà donné une idée de leur poids. Leur maniement ne serait pas un problème, il s’était entraîné avec toute type d’arme dans sa jeunesse.

Toutes personnes devenaient un ennemi potentiel… Il restait Vin dont il ne savait ni ses intentions ni son camp et Electra qu’il pouvait considérer comme une amie.

- Keep cool ! c’est juste des passants va pas les agresser !

- Chut, tu sens ce que je sens ? non… je ne crois pas… en tout cas tout le monde à peur… très peur… il y a un danger proche… j’en suis sûr !!

Il commençait à « péter un câble » trop de stress accumulé... Fallait que ça pète… si ça ne devait pas être après les courses de POD ça serait avant. Un mal de crâne intense le prit…

Il posa un genou à terre… plus de lumière tant mieux… trop de son… ça faisait mal… mal !!!! ces voix en lui dehors ces cris…

- VOS GUEULES !!!

Quelque chose se passait… il était en train de le louper… il partait… il le sentait

-" Je vous présente, Vercors. C’est mon animal de compagnie, mais il vous donnera du fil à retordre, vous devrez le tuer ou mourir."

Sa tête ne fit ni une ni deux, elle se fixa sur celui qui avait parlé : Un type bizarre avec des oreilles pas vraiment humaines et un aigle vraiment grand… Malheureusement pour lui Kaïton n’avait pas eut le temps de s’évanouir

- HAHAHAHAHAHAHA

Il partit d’un rire de dément. Il se releva, assommé par la douleur.

- Concentration ? C’est ça non ? Bah on va essayer !!

- Stop !!! Qu’est ce que tu vas me faire !? Fais pas de conneries !!! tu n’es pas toi, tu n’as plus toute ta tête !!!

- Tais toi…J’ai mal, tu comprend ?…. Mal… mal… mal !!! j’ai chaud… chaud… chaud… !!!

Il commença une petite comptine dans sa tête… il avait besoin d’évacuer…

- Ok morphine !!! et tout ce que tu veux

- Hihihihi, tu sais très bien que ça fera rien… c’est les vaisseau la dedans

Il se tapa le crâne espérant faire partir la douleur…

- Trop d’afflux sanguins… c’est tout… au pire ça pète !!!

Mais l’aigle s’élancer déjà vers eux. Un petit vent léger de putréfactions, de peurs et d’horreurs se levait en direction de l’aigle… Il arracha ses vêtements et les lança sur l’aigle… Puis Tenant fermement ses deux Katanas, il se prépara au choc… un rictus amer sur les lèvres…

_________________
Kaïton l'Insoumi, Présentation
Tatooine

&quot;La volonté permet l'Impossible&quot;

Mer 23 Jan - 21:00 (2008) Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger MSN
Vin Diel
~*Chasseur de prime confirmé*~

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2007
Messages: 61

Message Sur la terrasse d'un café... Répondre en citant
Finalement l'erreur de Kaiton n'avait pas de que des mauvais côtés. Bien entendu, Vin avait du user de son blaster fétiche pour refroidir les ardeurs de l'Anzat, mais bon. Sa cervelle décorant la devanture de l'établissement avait quelque peu aidé le jeune aveugle à conclure avec la demoiselle. Elle venait d'accepter un petit rencart au sein du restaurant du Mandalay Bay dans la soirée. Cool! Le chasseur de prime souria, il se disait que s'il fallait étaler quelques cervelles pour draguer, il le ferait volontier plus souvent. Se relevant, ( bah oui, il est toujours le cul par terre le pauvre) il s'adressa à la jeune femme:

"20H00 précise. J'y serais."

Désormais, il comptait bien s'éclipser, n'ayant plus rien à faire ici. D'ailleurs, en parlant de phénomène d'ombre, un grand était en train de se produire sur la planète aux deux soleils. Mais cela, il ne le voyait pas (n'oublions pas qu'il est aveugle quand même). Le chasseur de prime confirmé se dirigeait lentement vers la foule, quand celle-ci s'excita. Sur le coup, il se tourna vers la terrasse en rigolant. C'était pas tout les jours qu'un cadavre gisait sur le sol. Mais de là à ce que la foule entière deviennent hystérique. Il avait un doute. Ainsi, il avait besoin d'un regard à qui se fier. D'habitude celui-ci était en la personne d'Isaak, mais aujourd'hui, il allait devoir compter sur les deux tourtereaux fraîchement connus. Faisant ainsi volte-face, Vin s'approcha d'Electra.

"Excusez moi demoiselle, je sais que nous avons rendez-vous ce soir à dîner, mais j'ai l'impression qu'il se passe quelque chose. Les gens parraissent affolés. Il y a-t-il un phénomène que mes lunettes teintés ne voyent pas?!"

La jeune fille le regarda d'un air interrogateur.

-" Vos lunettes ou vos yeux ^^?
Sinon, pour répondre à votre question, la nuit vient de tomber brusquement. Je ne saurais vous expliquer pourquoi, mais j'ai l'impression que ça n'annonce rien de bon."


La jeune fille lui expliqua que la nuit venait subitement de tomber sur la planète pourtant rayonnante. Vin cru un instant que ceci était une blague et lui rétorqua: "Vous êtes si pressé de dîner avec moi?!" Mais, celle-ci ne plaisantait pas. Une éclipse totale venait de recouvrire toute la planète d'une ombre meurtrière et ténébreuse que le chasseur de prime aveugle ne pouvait pas voir. Sur un ton toujours ironique il ajouta alors: "Bah au moins pour une fois, je suis à égalité avec tout le monde. La population comprend au moins se que je vis depuis mon enfance (et pas sa naissance), avoir un voile d'ombre devant les yeux..." Pourtant, il devait y avoir des choses bien plus étrange pour que le peuple soit épouvanté à ce point. On aurait dit que certains avaient vu des morts revenir à la vie. Bon, il n'allait pas rester plus longtemps pour une simple singularité astrale. D'un signe de la main il salua Kaiton et Electra...lorsque!

Dans un grand battement d'aile trouble une sorte d'oiseau se posa devant la terrasse. Vin s'arrêta net, recevant une volée de plume dans le visage. Il en attrappa une. La malaxant doucement et soigneusement dans la main, tout en ignorant les claquements de main face à lui. Selon sa connaissance, cet oiseau était mort depuis longtemps. Cette plume, cette matière brumeuse. Il l'avait connu il y a longtemps. Bien longtemps...

(FlashBack)

Les larmes dévastaient son visage, prenant la place de la pluie qui s'évanouissait. Atterré par la peine, il était répandu tel un cadavre à même le sol. Son corps, aux muscles inexistant et enfantin, sanglotait dans sa combinaison paysane. Un maelström de douleurs l'engloutissait. L'enfant, un garçon de cinq année tout au plus, ballotté par des convulsion, avalait de la boue, le visage enterré dedans, peut-être celle de son potager. Ou celui d’un autre, il ignorait exactement où la peine l’avait fauché, il ne reconnaissait plus rien de son environnement familier. Lorsqu’il entrouvrait les yeux, le jeune chérubin apercevait la silhouette d’un de ses camarades de jeu, avec qui il aimait gambader dans les prairies verdoyantes, empalé sur une barrière de bois beige tachée de sang coagulé que la pluie battante n’avait pu dissoudre. Lorsque ses poumons admettaient de l’air, les vicissitudes le prenaient à la gorge manquant de lui retourner le cœur. La suie et la poudre se mélangeaient à l’odeur de la chair humaine fondue, brûlée, pulvérisée par les incendies et les armes à énergie. Puis, levant les yeux pour chercher un moyen de fuir, jetant désespérement son regard vers le ciel grisâtre et fantomatique du lieu devenu un vrai champs de guerre, le bambin y distingua un oiseau noir, il semblait apportaer les Enfers. De ses battements d'ailes, il recouvrait la terre boueuse de ses plumes. L'une d'elle tomba dans la paume de la main de l'enfant affalé dans l'alluvion impure, faisant le mort...

Soudain, l'oiseau se posa proche de lui. Il commença à dépecer son camarade, pour s'en nourir. Vin fermait les yeux pour ne plus voir se spectacle d'horreur et de désolation. Mais, les cris aigus de la bête lui glaçait le sang, entraînant des spasmes encore plus vibrant. L'homme, un être blaffard et tout aussi répugnant que son animal se tourna vers le jeune enfant. Vin se contractait de tout son possible pour stopper les tremblements, mais en vain. Une voix mortuaire s'adressa au rapace, qui délaissa son repas pour s'approcher du garçon. Vin angoissé et terrorrisé se crispa lorsque le bec pointu de l'animal le tapota sur le dos. Ses souvenirs lui étaient revenu. La plume, la plume appartenait au coupable du génocide de son peuple, mais surtout à sa cécité...


(Fin FlashBack)

Laissant perler une larme sans rien dire, il serra les poing avant d'hurler:

"The Geier!! Je n'avais pas pu te tuer de mes mains à l'époque. Mais aujourd'hui, le Démon qui t'as renvoyé parmis les mortels m'offre ce jour dont j'ai toujours rêvé. Je vais pouvoir enfin venger mon peuple que tu as décimé. Et, t'ôter la vie, sans regarder l'abération de mon futur geste. Tu m'as retiré la vue, je te retirerais la vie."

(FlashBack)

Pataugeant dans la boue, il continuait de faire le mort, priant que l'animal et son maître s'en aille. Mais, un évènement tragique, et qui allait marquer la suite de sa vie se produisit. La voix machiavélique de l'homme résonna dans le silence morbide qui régnait. Elle ordonna une chose à son rapace, de finir son festin avec Vin. L'enfant prit de panique voulu se relever immédiatement, mais son pied d'appui glissa dans la boue puante. L'homme jubilait, un survivant! De son côté, le jeune paysan fixait ses bourreaux. Sa peau blanche, était recouverte de terre et de quelques morceaux de végétaux, ses mains plongeaient dans le résidu marron étaient tout aussi sale. Les sédiments habillaient son corps frêle. Puis cette voix, cette perfide résonna encore. Vin s'en souvenait à jamais!

"Tu ne veux plus voir tout ceci mon enfant. Tu aimerais ne jamais avoir vu ceci. Tu aurais aimé ne jamais pouvoir voir ce corps embroché.dit-il en montrant l'enfant sur la barrière. Ou encore moins celui-ci se noyant dans son sang, en montrant le suivant. Je vais donc exaucer ton souhait."

Vin terrorisé ne bougeait pas. Il était totalement figé. Paralysé par le stres, ankylosé par la terreur. Et l'homme s'avança devant le bambin pétrifié dans la boue. Ils se faisaient face. Celui-ci lui donna son nom avant de lui crever les yeux à la force des mains. Une gerbe de sang éclaboussa le champs de boue, suivi d'un terrible hurlement déchirant les ténèbres. Un cris d'une rare violence, synonyme de la virulence employé. Vin dans sa paume serrait la plume avec rage et haine. Puis, il sombra dans l'obscurité...accompagné d'un rire glacial qui s'éloigna loin, loin dans le ciel. Sa vie était devenu qu'ombre...


(Fin FlashBack)

Revenant à lui, il fouilla une de ses poches, sortant une autre plume. Puis il lui dit: "Je l'ai toujours depuis ce jour. Tu n'aurais pas du me crever les yeux simplement. Tu aurais du me tuer. " Le chasseur de prime se tourna vers la troupe et leur glissa, "Je vous laisse vous occuper de son animal. Lui, il est à moi. " D'ailleurs, l'individus ne tarda pas à faire les présentations, et à envoyer son prédateur sur eux. Le membre de Nar Shaada ne bougeait pas l'espace d'un instant, puis fit un simple bond sur le côté pour éviter l'aigle noir. Vercors ne l'intéressait guère. Sortant son fameux fusil, une nouvelle partie allait commencer pour lui. Il espérait simplement qu'Electra et Kaiton s'en sorte avec la bestiole.

"Je suis aveugle, mais j'ai développé mes autres sens depuis. J'ai appris à vivre en apprenant à survivre parmis les morts auquel vous m'avez abandonnez. Ma férocité, mon instinct animal en a était grandement accrue. Et, je vais te remercier comme il se doit. Tu as fais de moi l'un des meilleurs chasseur de prime de la galaxie."

Vin empoigna son blaster et tira vers le démon. Les rafales étaient dirigé un peu plus haut que la tête, vers les jambes et un vers le ventre. De cette manière, il essayait de limiter les mouvements verticaux pour éviter les lasers. [Action 1]

Puis, le chasseur de prime se décala de quelques mètres sur la droite et se tenait prêt cette fois, à tirer selon l'esquive portée par The Geier. Les destinations étaient cette fois moins calculées, mais il c’était juste mis en tête de toucher l’autre combattant.[Action 2]

Hrp: Voilà désolé de l'attente mais comme ce perso est arrivé là suite à ma demande. Bah oui, quand j'ai su pour les morts, j'ai mp Neihc pour en avoir un par rapport à mon background. Et vu qu'il a toujours sa monture, tout le monde pouvait jouer. C'est mieux que d'avoir un adversaire quelconque. Bon, j'ai mis mes deux actions visible et l'autre via mp lechero. On attent la suite du combat.


Dernière édition par Vin Diel le Mer 19 Mar - 11:31 (2008); édité 1 fois
Sam 26 Jan - 17:18 (2008)
Lechero
~*La Main de Satan*~

Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2007
Messages: 43

Message Sur la terrasse d'un café... Répondre en citant
The Geier Vs Vin Diel

Aussitôt que l’oiseau s’envola pour ouvrir les hostilités et lancer le top départ d’une bataille en deux temps, le chasseur de prime ne fit ni une ni deux, il attaqua avec son blaster son adversaire, trois rafales pour être exacte. Et sans plus attendre, il se décala à sa droite et shoota son adversaire d'une autre volée, cette fois-ci un peu plus hasardeusement. Ces derniers fendaient l'air plus rapidement que les précédents, leur vitesse de trajectoire y était pour quelque chose. The Geier quand à lui, semblait confiant, il attendit le bon moment, peut-être un peu trop pour se protéger en soignant le mal par le mal. Sa vitesse lui permis d’éviter la majorité des rafales de lasers, puis il décida de valser latéralement sur ses mains vers la gauche. Il évita les 2 rafales du bas, mais une autre avait traversé sa garde. Elle le coupa légèrement côté tibia. Le tir du haut, vu la gymnastique effleura la cheville droite en lui causant une brûlure légère mais bel et bien là.

La répartition des tirs de blasters du chasseur de prime n'était pas une coïncidence, The Geier semblait s'en être rendu compte. Ce pourquoi il planta ses 8 plumes au sol, ainsi que des lames par-dessus, et se dépêcha d'exécuter une technique vodou. Bien sûr ce n’était pas une technique qui nécessité des connaissances dans la Force, mais simplement le rituel pour déclencher le pouvoir ancestral de ce plumage. Mais revenons à notre chasseur de prime aveugle perdu chez les hors-la-loi pour l’occaz, il avait eu le temps pendant la séance de gym plein air de son vis-à-vis, de charger son blaster de bonne qualité pour le passer en mode hyperlaser. Les rayons tirés de cette version modifiée de son joujou, avaient une qualité, ils étaient très rapides.

Les deux hommes finalisaient leurs techniques respectives au même moment, à savoir The Geier, ses oiseaux fantômes plus que dangereux (les lames incrustées dedans n'étaient pas pour faire jolis o/) et Vin Diel avait déjà tiré son rayon laser depuis un petit moment.

Le mort revenu à la vie, bien que les yeux rivés sur son adversaire, était lancé dans son délire presqu'autant que le chasseur de prime. Ce dernier d'ailleurs avait senti la menace, mais n'en avait que faire dirait-on. Son tir heurta le début d'envol d'un des oiseaux fantôme qui s’évapora sur un autre au sol n'ayant pas encore prit plus de vitesse, ainsi qu’un autre pas encore son envol. Cependant ce sacrifice forcé dévia fort heureusement la rafale en plus de la ralentir mais The Geier ne fut pas épargné ! Vin avait visé le torse, et voilà que la rafale laser transperça le bras gauche de son adversaire, plutôt vers le bord, douleur forte mais la chair fut juste transpercée sans être déchiquetée en profondeur. A présent le psycopathe bénéficiait de deux protections tournoyantes en bonnes et dues formes. Ainsi que 3 oiseaux fantôme pour l'attaque.

Humm, les pertes dans la technique de The Geier étaient au plus au bord gauche, ainsi deux volatils on va dire se dirigèrent à vitesse grand V vers le chasseur de prime. Ce dernier resta accroché bêtement à son blaster. Les bras arcqués, toujours en position de tir, le ridicule ne tue pas. Ma foi, c'était le cas là ! Ses protèges-coudes se prirent de plein fouet les oiseaux dans un fracas, qui causera bien des égratignures à notre aveugle. Mais ce n'était pas tout mon pauvre Vin, l'un des oiseaux fantôme avait mit un peu plus de temps pour faire son tour, et prit à revers (l'autre s'étant évaporé auparavant) sans pour autant perdre sa vitesse de frappe, pourtant légèrement altérée par le changement de direction. Bref, ce machin se fracassa sur le dos du chasseur de prime, les blessures devenaient abondantes et la lame se planta dans son omoplate gauche. Il avait perdu de la vitesse et un peu de punch lorsque les plumes s’éclatèrent mais cela rendrait ses mouvements douloureux, réduisant ses réflexes quelque peu.

Dégâts de ce tour:
The Geier> degats (stamina): 1 tir (coupure tibia)/ 1 tir (brûlure cheville droite)/ 1 tir(bras gauche transpercé). [-25-15-120 = -160 en stamina]

Vin> degats (stamina): pleins d'égratinures des oiseaux/ un que tu t'es bien prit dans le dos/ la lame qui s'est planté dans l'omoplathe par la meme occasion. Perte de certaines caractéristiques dont certaines facilités a te mouvoir, douleur dans le haut du dos à gauche si ma memoire est tjs fonctionnelle, ça saigne bien. Sans oublier toutes les coupures que tu t'es coltiné, ca influence un poil tes reflexes. [-50*2 (les deux oiseaux qui percutent tes protections) - 70 (celui de derrière qu'a perdu un peu de son punch en changeant de direction) ] -30 (lame, ton adversaire a une bonne force, normal qu'il fasse plus de dégâts avec ses lames incrustées dans les oiseaux fantômes) = -252 en stamina]






Electra et Kaiton Vs L’aigle Noir

L’aigle avait foncé bec baissé dans le tas, prêt à dévorer les deux jeunes proies qui s’offrait à lui. Sa tactique était simple et instinctive, il n’allait pas par quatre chemins. Il fusait à toute allure pour transpercer de son puissant bec tranchant le premier se trouvant sur sa route. Cependant, il avait en face de lui deux jeunes gens assez débrouillard. Sans compter sur la jeune fille qui maîtrisait la Force.

D’ailleurs, celle-ci empoigna une chaise rapidement à côté d’elle, tandis que le hors-la-loi lança sa cape pour essayer d’aveugler l’animal. Dommage ! Sa tentative échoua car l’habit ne s’envola guère à cause du peu de vent présent. L’animal fendait l’air de plus en plus vite, et face à lui se trouvait désormais une fille chaise en main, et un mioche katana dans les deux mains.

Et, c’est là que Kaiton et Electra vous êtes pénalisez ! N’ayant pas prit en considération la vitesse de vol de l’animal lancé tel un bolide, les deux jeunes gens allaient en comprendre le prix à payer. Le premier sur la route du rapace ténébreux fut le hors-la-loi. Bien qu’armé et prêt à répondre de ses lames, il n’eut pas trop le temps de répondre. Lorsque l’animal lui tomba dessus, il essaya de lui donner un coup de lame, et, ce fut ce mouvement là qui lui sauva la vie !! La simple rotation de son tronc pour porter le coup, lui permis d’éviter d’être perforé au niveau du thorax. Le bec de l’animal lui effleura simplement les côtes gauches lui laissant une ouverture ensanglantée peu profonde. La puissance de l’impact le renversa sur le côté.

Quand à Electra, elle balança la chaise en plein sur l’animal pour lui fracasser dessus au niveau du crâne. Mais là encore, c’était un manque de prévision défensif. Pour pouvoir écraser la chaise sur le crâne de la dangereuse bête volante, il fallait être à portée de bras, hors c’était bien trop prêt !!! Bien sûr, elle réussi à lui envoyer en plein dans le mille, mais sa vitesse de croisière bien trop rapide lui permis de continuer sa trajectoire. Heureusement pour elle, l’impact rapace/chaise avait amoindri le vol et donc la violence du choc. Electra fut projeté en arrière sur 2 mètres et atterrie sur la devanture du bar. L’oiseau freina sa course un peu sonné et dans un cri aigu il déchira le silence. Il était désormais face à Electra à simplement 1 mètre. Elle, étalé sur ses fesses. Quand à Kaiton, il se trouvé derrière l’animal affalé se tordant de douleur.

Dégâts de ce tour:
L'Aigle Noir> degats (stamina): 1 coup de katana léger (frolement)/ chaise fracassé sur le crâne [-25-150 = -175 en stamina]

Kaiton> degats (stamina): Des dégats importants au côtes, ta vie n'est pas en danger, ta santé non plus, tu as beaucoup saigné cependant, mais ne t'inquiète pas, le poumon n'est pas touché et l'écoulement commence à s'atténuer. [-250 en stamina]

Electra> degats (stamina): Le vol t'envoi sur la devanture en plein dos. [-25 en stamina]



Dim 3 Fév - 17:45 (2008)
Kaïton
~*Hors-la-loi*~

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2007
Messages: 162
Localisation: Dans Son POD ^^

Message Sur la terrasse d'un café... Répondre en citant
La douleur avait agit comme un stimulant, un stimulant intellectuel et physique. Bien sur il y avait eut la déchirure des chaires, puis la douleur ainsi que le sang… Mais cela avait eut un effet plutôt bénéfique… Son début de crise s’était estompé, laissant place à la douleur physique… et non Psychique…

- Hum…

Son propre gémissement était accompagné d’un cri de la bête…

Il se relevait avec difficulté, l’oiseau de dos. La jeune femme n’était plus en vue, mangée ? non… il la sentait… disons plutôt qu’il ne l’avait pas sentit mourir.

- Soin maintenant !

- ça arrive !!!

Très vite le sang cessa de couler, laissant une plaie a vif lui lacérer le visage de grimace de douleur.

- Connard d’oiseau… juste un murmure, il ne se préoccupait pas de lui pour l’instant… et tant mieux…

Reprenant en main ferme ses deux Katanas il s’élança sur l’oiseau…

La partit gauche de son corps manqua de le faire crier de douleur, du sang recommençant à couler de part ses mouvements… pourtant il n’y avait même pas 10 mètres entre lui et son ennemie…

Combien encore ? 5 ? non 7 mètres ?? combien !! Chaque pas le faisait atrocement souffrir, pourtant il avait connu bien pire comme douleur, celle du cœur.

- Adrénaline, Morphine !!! merde grouille !

- C’est déjà fait !!! ><

Chaque muscle de son corps se faisait ressentir, il n’avait plus l’impression d’être une entité, mais plein qui essayait de cohabiter les une avec les autres… Il ressentait jusqu’au capillaire de son corps, qui tapait nerveusement les parois de ses cellules en manque d’oxygène…Un sourire amer se peignit sur son visage…La douleur manquait de le faire s’évanouir, ce n’était qu’une égratignure pourtant…

Serrant les dents, ses poings eux même serrant très fort les Katanas… Il commença une course à petite allure… juste de quoi prendre de l’élan… Le sang recommença à couler…

De petite goutte perlait, tombant par terre, faisant de jolie trace sur le sol… séchant instantanément au contacte du sable chaud… Chaud… toujours aussi chaud malgré la nuit qui régnait…

- Vois tu Kaïton, le désert est notre amie, notre famille. On apprend à vivre avec, a surmonter ses colères… et en contre partie il nous fournit ce dont on a besoin… si on sait chercher et qu’on le respecte bien entendu ^^

Un beau coucher de soleil… comme il peut y en avoir sur Tatooïne… Le ciel calme… aucune tempête en vue… c’était si rare…

- Je comprends bien Nytho… Mais pourquoi n’essayez vous pas de vous battre contre lui ? de rendre cette planète verdoyante ?

- Pourquoi faire ? Regarde…

Il prit l’œuf de dewback, très récemment « cueillit » dans un nid, afin de le partager avec son acolyte…

- Là, je viens de faire cuire très simplement cette œuf, grâce à la chaleur du désert, la force du soleil… et une pierre à quoi servirait une foret ? j’aurais été obligé de couper du bois et de trimer pour faire du feu !

Kaïton fit une moue dubitative… Qu’elle intérêt d’avoir un désert lorsque l’on peut avoir de belle foret…

- Bon je vois que tu comprends mal ^^’ Retiens juste, que cette planète et maintenant ta planète. Et que tu vivras avec elle jusqu’à ta mort, sauf si tu es assez riche et intelligent pour voyager… Alors apprend à l’apprivoiser, utilise toutes ses ressources en ta faveur ^^

- Là c’est l’opportunisme du marchand qui parle ^^

Il partit d’un grand rire puis lui répondit avec une grande tape amicale dans le dos

- Oui peut être un peu, mais faut bien positive de pouvoir vivre dans cette endroit ^^ Aller manges !!! Ta rien prit depuis ce matin !


Des larmes coulèrent sur ses yeux, des larmes de douleur, de tristesse… il s’agenouilla… plantant ses armes dans le sables…

- C’est parce qu’on avait courut pour éviter la femelle Dewback en furie…

Un sourire parcourue son visage…Finalement il avait raison… ces personnes était défavoriser par rapport à eux, cette aigle ne devait… non n’était pas fait pour vivre sur une planète aussi aride… les personnes qui vivaient là étaient coriace, et à défaut d’être heureuses, avait l’envie de vivre !

Laissant ses lames plantés… Il prit une poigné de sable, ce qui lui brûla quelque peu la main, et l’apposa sur sa plaie… à défaut de cautérisation cela empêcherait le sang de trop couler… Ses lèvres se crispèrent… ça faisait quand même bien mal !

Il prit ses Katanas à pleines mains, les lames commençait à devenir légèrement rouge… Parfait… Poulet au barbecue à l’horizon !

Il se dirigea vers l’oiseau… puis à l’approche du zoziau il sauta… YAHAAAAAA !!!!! décidé à atterrir, disons plutôt applumir sur son dos… espérant qu’il était toujours aussi groguis qu’il en avait l’air… Une volonté féroce, pret à subir la douleur...

_________________
Kaïton l'Insoumi, Présentation
Tatooine

&quot;La volonté permet l'Impossible&quot;

Sam 9 Fév - 12:33 (2008) Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger MSN
Electra
~*Etudiant(e)*~

Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2007
Messages: 375

Message Sur la terrasse d'un café... Répondre en citant
Electra serra fermement ses mains sur les montants de la chaise, bien décidée à assommer le sombre animal et en finir avec lui.
Il fallait que The Geier ait une grande confiance sur les capacités de Vercors, pour demander une chose aussi incompréhensible que la mise à mort de sa monture. La Corellienne mit toute son attention à garder la tête froide, l ‘adversaire allait sans aucun doute se révéler coriace.


Dans la pénombre, elle voyait surtout luire les yeux de l’aigle plus qu’autre chose puisque que son plumage était noir, mais il était certain à la vue du rapprochement croissant de ces lueurs, que le volatile arrivait à pleine vitesse. Tout alla alors très vite, Vin qui avait sortit son blaster, bondit sur le côté pour apparemment s’occuper du sombre individu avec lequel il s’était mit en discussion.
Mais le danger était trop proche pour que la jeune fille puisse comprendre ce qui était en train de se dire. Son attention était uniquement portée sur les deux lueurs jaunes qui se rapprochaient de plus en plus.

Kaiton prit les devants en se mettant en face d’elle pour tenter d’arrêter la course de l’animal, quand à la Corellienne, elle se tenait toujours prête afin de donner main forte à son ami si les choses venaient à mal se passer.
Et elle fit bien, car la cape qui fut lancée dans le but d’aveugler l’aigle, ne fit pas un grand envol et se retrouva vite par terre, ne laissant plus d’autre choix au pilote, que d’utiliser ses katanas.

La jeune fille sentit dans la force que ça allait se passer mal, mais que faire d’autre ! A peine voulu t’elle faire un pas pour se retrouver au même niveau que le jeune homme et être plus à même de l’aider, qu’un bruit de chemise se déchirant et un cri de douleur de son ami se fit entendre.

Mais Electra fit abstraction de toutes stimulations auditives, toutes attentions portées sur la vision des yeux de l’animal qui n’étaient plus maintenant de simples lueurs et dont elle pouvait lire la détermination de tuer.

La Corellienne mit toute sa force dans l’envoie de sa chaise, seule arme de fortune à sa disposition qui vint s’éclater devant elle et qui lui fit même une protection face au bec acéré du volatile lorsqu’il lui fonça dedans.

L’animal était lourd et puissant, elle hoqueta à ce contact plutôt douloureux pour se sentir l’espace de quelques secondes, portée par les airs, avec cette impression déconcertante de ne rien pouvoir contrôler, de ne pas pouvoir agir. Mais bizarrement c’était pendant ces quelques secondes de flottement que son esprit était complètement libre de toute sensation et de toute pensée, comme si de ne plus avoir contact avec le sol avait arrêter le temps de s’écouler. Il lui sembla même ne plus rien entendre! Pourtant avant son attaque, les tirs de blaster allaient bon train. Il ne régnait que le silence avec un déchirement de celui-ci: le retentissement d’un cri aiguë, celui de l’oiseau.
Elle n’avait pas raté son but.

Alors que pendant son vol plané avait un effet un peu « magique », le retour à la réalité avec le contact de la devanture qui avait fait obstacle à sa course aérienne, fut plutôt rude. Le dos en marmelade et un peu sonnée, la jeune fille fut secouée par une décharge d’adrénaline qui lui fit ouvrir rapidement les yeux. L’animal aussi avait l’air hagard par le coup porté sur son crâne, mais il était vraiment prêt très près, trop près !

*agir vite, agir bien, mais surtout en conservant son calme !*

Elle profita du temps de latence incombé au volatile pour recouvrer les esprits pour rouler sur le côté en plusieurs tonneaux, se dégageant ainsi du champs d’action direct de l’aigle Vercors.(action)

Pendant son roulé-boulé, les bras serrés sur sa poitrine, elle fit une longue expiration et ferma les yeux pour mieux ressentir la force environnante.
Qu’importait de voir avec ses yeux, elle savait, car elle en avait fait l’expérience, que l’on pouvait voir à travers la Force.
Et se qu'elle voyait les yeux fermé, c'était son ami prendre son élan avec ses fameux katanas et l'essence des tables , des chaises et des débris répandus sur le sol sableux.




Rigolo kaïton, on a décidé de se mettre au RP le même jour ^^. Il faut dire que lorsque j'ai vu ton post, je me suis dit "mince, il m'a devancé", mais ça va ça n'a rien changé à mon post, ouf Yeah )


_________________
Présentation
coloniser CJ Center|Industrie| Travaux

Sam 9 Fév - 18:31 (2008) Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger MSN
Vin Diel
~*Chasseur de prime confirmé*~

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2007
Messages: 61

Message Sur la terrasse d'un café... Répondre en citant
Tout semblait se dérouler comme il l'avait prévu pour l’instant. Le vieux rapace avait réagis étape par étape comme il avait imaginé la scène dans son cerveau avant de s'élancer dans ce duel. Il y avait même un petit bonus, en effet, le monstre qui se situait en face de lui avait choisi une esquive plutôt acrobatique et trop artistique pour être réellement efficace. Un simple bon aurait peut être suffit, en tout cas, c'est comment Vin aurait agi, inutile dans rajouter dans un combat à mort. Seul la performance du geste avait un sens, la beauté, aux oubliettes. A peine avait-il esquivé la première vague de laser, qu’une partielle blessure au niveau du tibia et une autre à la cheville droite (lors de la roue), vînt lui rappeler qu’il fallait être plus attentif. D’ailleurs, le chasseur de prime ne tarda pas à réagir sans le moindre scrupule, réglant son blaster en mode hyperlaser.

Pendant ce temps, The Geier balança des lames au sol et réalisa une sorte de rituel vaudou avec des plumes d'oiseaux, tandis que Vin empoigna son blaster qu'il venait de modifier et lui tira un rayon dans le torse. Normalement, il devait passer et le transpercer méchamment, voir l'anéantir. Cependant, tout se passa encore une fois trop vite pour notre aveugle national. Le rayon laser fendait l'air à une vitesse impressionnante, se dirigeant normalement vers son adversaire sans protection. Mais d’un coup, deux oiseaux venant de nul part heurtèrent la rafale, et celle-ci fut détournée et ralentie vers le bras gauche au lieu du torse.Vin avait visé le torse, et voilà que la rafale laser transperça le bras gauche de son adversaire, plutôt vers le bord, douleur forte mais la chair fut juste transpercée sans être déchiquetée en profondeur. Un choc violent lui déchira le coeur, ou devrais-je dire, le bras gauche du damné. Une violente douleur apparue, brusquement ! Tout aussi nerveusement que le cri de The Geier qui déchira le silence du lieu du combat. Une souffrance atroce, celle du déchirement de sa peau.

"Aaarghhhhhhhhh!!!!!!!" hurla-t-il

Son cri résonna dans toute l'allée et, je suis même sûr qu'elle pouvait être audible dans tout Tatooine. Vin souria bêtement. Le cri signifiait qu'il lui avait fait mal malgré son raté. Le chasseur de prime relâcha un peu la pression accumulée lors des premières actions et lâcha un petit : « Touché… », calment et d’une voix plutôt neutre. Cependant, deux volatils se dirigèrent à vitesse grand V vers le chasseur de prime. Celui-ci ne bougeant pas, trop fixé sur sa réussite précédente. Il n’eut pas le temps de réagir : deux s’écrasèrent contre ses protèges bras et le firent reculer et il passa en position de garde. C’était inutile, car un autre arrivait déjà derrière lui et s’écrasa tout aussi violemment dans son dos, et resta planté dans une omoplate. La lame planté, faisait souffrir Vin, qui, se souvenait de l'atrocité et de la perversion de cet homme. Et, la douleur au niveau de son dos, lui rappeler qu'une seule seconde d'inatention pouvait lui être fatale.

*Bien joué salopard. Mais, je n'ai pas dit mon dernier mot.*

A cause de la douleur, il aurait plus de mal à être précis de la main gauche, ainsi, il devait compter aussi sur sa main droite. D'un geste prompt, il saisit son deuxième blaster. Trois nouvelles rafales de laser fusaient vers The Geier. Mais, sa main gauche n'étaient pas restée inactive. Ceux tiré par sa main gauche se dirigeaient légèrement vers la droite du pseudo vivant, sans doute une blessure précédente avait trop engourdis ses doigts ? Quant à ceux de sa main droite il prenait la direction de son vis-à-vis, mais qui pouvait savoir s'ils iraient le toucher ( 1ère action).

Ne laissant pas de répit à son bourreau, l'aveugle tira de sa poche, une sorte de médicament, qu’il croqua sans déguster. Le goût lui importé peut. Il fallait qu’il anesthésie cette douleur à l'omoplate qui le gênait dans son mouvement de bras, car tel était son style de combat à lui. Non pas qu’il était incapable de faire autre chose, mais tout simplement que c’était son propre style qui voulait cela. (2eme action)

Enfin, il n’arrêta pas en si bon chemin, et, il continua dans ce combat qui s’annonçait déjà titanesque…

Hrp: Désolé du retard. Et pour le médoc que j'ai avalé, c'est vu avec Neihc. Il le rajoutera dans le shop plus tard.


Sam 16 Fév - 13:04 (2008)
Lechero
~*La Main de Satan*~

Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2007
Messages: 43

Message Sur la terrasse d'un café... Répondre en citant
The Geier Vs Vin Diel

Et voilà, le combat venait de reprendre et déjà chacun des deux partis faisait de son mieux pour rester en vie dans ce duel à mort. Démentiel, cela était sans nul doute le mot d'ordre de cet affrontement. Ainsi reprenait Vin Diel, noyant son adversaire sous un déluge de laser. Six tirs plus précisemment, dont 3 qui se dirigeaient bel et bien sur son vis-à-vis. Mais l'attaque du chasseur de prime aveugle n'était pas aussi banal qu'elle pouvait y laisser présummer : après avoir englouti une sorte de médicament et anesthésié la douleur présente dans son dos, il lâcha son attaque fétiche, le Tir au pigeon! Encore des volées de laser sorti de ses joujoux; au nombres de huit. Ces rayons lasers vinrent gonfler les rangs des attaques à distance en fonçant, pour la moitié, sur l'ennemi adverse.

Et c'est là, que la connaissance de l'adversaire entre en jeu. Malheureusement pour lui, The Geier savait que les premières rafales n'avaient qu'un seule et unique but, le déplacer dans un angle de tir favorable et découvert. Le message était clair pour l'ami des bêtes : ne pas esquiver par le seul côté de libre, c'est à dire sur sa gauche!! Ni une, ni deux il usa de sa technique favorite, l'utilisation du vaudouisme! Il sorti à nouveau quelques plumes, bien différentes des premières. Elles avaient une teinte violette, et une autre utilisation. C'étaient des plumes explosives. Celles-ci se transformèrent en oiseaux fantôme comme précédemment! The Geier les dirigea avec précision sur Vin Diel. Malheureusement, la précision fut rendu obsolète par les rayons laser protecteurs qui vinrent directement bloquer les armes plutôt dangereuses.

Et la tactique du chasseur de prime paya, deux tirs traversèrent directement la chair du monstre, un dans l'épaule gauche et l'autre dans le bras droit au niveau du biceps. Cependant, le résultat était plus douloureux que dangereux. Aucun organe vitale n'avait été touché. Du sang coulait néanmoins de chaque côté et il serait difficile de se concentrer pour la réalisation de techniques vaudou.

Mais ce combat n'était aucunement à l'avantage de notre aveugle national comme on aurait pu le croire, car The Geier été loin d'avoir été inactif face à la provocation. Ces oiseaux violets n'avaient pas tous été détruit par les tirs de blaster du chasseur de prime. Alors que Vin était trop confiant de sa protection, le dernier oiseau restant vint foncer sur lui... et les 5 secondes étaient passés, la lumière annonciatrice de l'explosion permit à Vin d'éviter par reflexe des dommages directs en plein visage mais ne put lui permettre l'envol qu'il prit à cause du souffle bien trop proche de lui pour être innoffensif.


Dégâts de ce tour:
The Geier> les dégats physique sont légers mais la douleur des points corporels atteints lui empêche d'utiliser son vaudou pour les prochains tours. La déflagration lui projete des éléments du décors car il est assez proche tout de même.
1 tirs blaster épaule gauche (déjà blessé)/ 1 tir bras droit niveau biceps/ Décors du au souffle/ Utilisation du vaudou mamgré la blessure bras gauche
[120-50-50-250= -470 de Stamina]

Total au deuxième tours
Stamina: 12580
Concentration: 5000

Vin> tu as subi des dégats pûrement physiques, la chaleur qui t'a "caressé" le visage t'a fait plus de mal que de peur, en parti grâce à la pilule du soldat qui te met dans un état offensif avancé.
Explosion assez proche de toi/ Vitre qui éclate sous l'impact/ Choc d'attérissage
[350-120-100= -570 de Stamina]

Total au deuxième tours
Stamina: 19678
Concentration: 13000

Vin, tu ne connais pas l'état de ton adversaire car l'explosion au centre à tout masqué, mais lui aussi ne sait pas plus. Tu es séparé par 15 mètres car le souffle t'a projeté à l'intérieur de l'enseigne (au passage tu traverse la grande glace vitrée), The Geier a un peu avancé.





Electra et Kaiton Vs L’aigle Noir

L'Aigle Noir rugissait sans rien faire d'autre. C'est peut être la chose qui permit aux deux jeunes inexpérimentés de pouvoir attaquer en premier face à cet animal vorace. Celui-ci se trouvait d'ailleurs très mal placé stratégiquement, mais bon, un animal agit sur l'instinct et ne réfléchit pas comme un militaire disposant sa flotte comme sur un jeu d'échiquier pour gagner la bataille navale. Non, ici, seule l'envie dévoreuse, la faim de chair fraîche le faisait vivre. Soit, le rapace se trouvait entre Electra (face à lui) et Kaiton (derrière lui). Malgré cela, vu la position et l'état de chacun, on pouvait dire aussi que l'Aigle Noir allait pouvoir apprécier un bon festin. La jeune fille fesse à terre semblait inoffensive, quand au hors-la-loi, il était dans un sale état physique.

En parlant de Kaiton, c'est lui qui prit les devants. Sa seule erreure d'action fut d'hurler comme un âne et d'alerter l'oiseau de son approche plutôt hargneuse et offensive. D'un battement d'aile violent et puissant, il s'envola à la verticale, mais pas assez suffisament vite pour pouvoir éviter le tranchant des katanas. Cependant, ce cri lui épargna une mort certaine! Kaiton suite à son magistrale saut retomba au niveau d'Electra, Katana prêt à découper de zoizoi à nouveau.

Quand à la jeune fille, elle profita de cet instant d'égarement de l'animal pour rouler sur le côté tout en usant de la Force pour appeler à elle, un pied de chaise arraché, qui pouvait lui servir de pieu tranchant et puissant. Si cela en serait resté là, chacun auraient réussi à neutraliser les intentions de l'autre. Mais, un animal enragé ne reste jamais sans contre-attaquer, et fonçer dans le tas tel un prédateur déchaîné! L'Aigle Noir dans les airs, resta un instant sur place battant des ailes avec frénésie. Avant de soudain, charger à raz du sol les deux énergumènes! Avec la vitesse de chute, plus les battements d'ailes éloquent, l'animal allait jaillir telle une fusée atomique lancée à pleine vitesse. Il aurait très bien pu participer à la Course de Pod Racer avec sa vitesse de pointe!!

Par chance, Electra et Kaiton étaient deux, et à moins de se cloner, l'Aigle Noir ne pouvait choisir qu'une seule victime. Ce fut là, leur aubaine pour en finir une fois pour toute. L'oiseau lui, choisit rapidement sa proie, c'était Kaiton. Il comptait bien lui faire payer son tranchant d'il y a quelques secondes. Celui-ci semblait accuser le coup de sa dernière action bien trop éprouvante pour son corps meurtrie ( la blessure au niveau de la cote jeune homme, eh oui...), et malgré tout positionna ses deux katanas de manière défensive pour se défendre du mieux possible. L'impact était imminent, et...

C'est le moment que choisie la jeune femme pour se lancer le pieu en avant dans le torse de l'animal! Ce fut un choc tridimensionnel! Au même moment, il se passa trois chose:
-l'Aigle perfora Kaiton au niveau de l'épaule droite
-Kaiton dans un mouvement de recul puissant donna un coup de katana désespéré de la main gauche (la droite impossible, le choc t'en empêche, mais la douleur aussi) qui transperça l'animal par chance au niveau de la glotte
-Electra bondit sur le côté pour perforer l'oiseau au niveau du torse

Mais, une chose indépendante à leur propre combat entra en jeu juste après leur choc fatal! L'oiseau bombe du combat de The Geier et Vin souffla les trois protagonistes ça et là...

Dégâts de ce tour:
L'Aigle Noir> Eraflure de katana / Katana dans la glotte qui le transperce/ Pieu dans le torse
[25-325- 500= -850 de Stamina]

Total au deuxième tours
Stamina: 500 -(P1+P2)= 500- (175+850)= 0
MORT

Kaiton> tu as subi des dégats physiques importants encore, car l'Aigle te transperce l'épaule. Puis, tu es soufflé comme les deux autres par l'explosion de l'autre combat
Epaule fracturée/ Explosion assez proche de toi/ Choc d'attérissage
[350-120-100= -570 de Stamina]

Total au deuxième tours
Stamina: 2145 - (P1+P2)= 2145-(250+570)= 1325
Concentration: 1616 (tu as perdu de la concentration suite aux choc multiples)

Electra> Tu es simplement soufflé comme les deux autres par l'explosion de l'autre combat
Explosion assez proche de toi/ Choc d'attérissage
[120-100= -220 de Stamina]

Total au deuxième tours
Stamina: 2145 - (P1+P2)= 2145-(25+220)= 1905
Concentration: 2000 (tu as perdu de la concentration suite aux choc multiples)

Electra et Kaiton, vous ne savez pas encore que vous avez tué l'Aigle Noir. Vous commencez votre post après le souffle qui vous projete aléatoirement. Ensuite, vous remarquez le corps de l'animal inerte et vous pouvez rejoindre Vin pour l'aider dans son fameux combat, si vous vous sentez capable de ne pas mourir!!



Jeu 21 Fév - 17:47 (2008)
Electra
~*Etudiant(e)*~

Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2007
Messages: 375

Message Sur la terrasse d'un café... Répondre en citant
Au bout de son arme, la Corellienne avait sentit une molle résistance, puis le contact de plumes sur son poing fermé : le « pieu » avait atteint la cible.
Electra sentit alors un liquide chaud lui couler sur la main, mais la bête était encore sur pattes.

La jeune fille venait à peine de lâcher son arme, le laissant dans le torse de l’animal qu'elle se sentit soufflée comme une simple feuille sous un vent d’automne. Une pauvre petite chose emportée dans les airs.
Sa chute se termina sur une chose dure qui céda sous son poids et la force cinétique cumulée. Ce devait être une étale proche de la terrasse. Quel que soit ce que ce fut, Electra repris difficilement conscience. Son corps meurtri la faisait souffrir et elle n’était pas vraiment sure de son état. Etait elle encore en état de se mouvoir ?
La jeune fille s’essaya à bouger les doigts et les pieds et apparemment son corps répondait comme elle l’espérait mais ses yeux renâclaient encore à s’ouvrir. Une fois constatées, les choses prennent souvent une nouvelle réalité et la vision de son corps brisé n’était pas une réalité qu’elle tenait à affronter. Lentement pourtant ses yeux s’ouvrirent, ne rencontrant d’abord qu’un brouillard dans les ténèbres. Mais peu à peu les lueurs colorées des enseignes des commerces commencèrent à se faire plus distinctes.
Elle pris appuis sur ses mains, essayant maladroitement de sortir des décombres de l’étale.
L’aigle était peut être encore vivant et dans l’état où elle se trouvait, il ne lui serait pas difficile de l’achever par ses coups de becs. Elle se fit donc violence ! Il fallait vraiment se sortir de là.

Un genou avançant puis l’autre, elle tendit la main pour essayer d’attraper un support quelconque, mais rien lui vint en aide. Elle avança alors en rampant jusqu’au mur le plus proche et s’y aida pour se mettre debout et avoir une vue restreinte vue le peu de clarté, mais une vue tout de même sur ce qui l’entourait.

De toute évidence, le souffle de l’explosion avait envoyé tout le monde à terre. La bête n’avait pas l’air d’être là.
Elle plissa les yeux pour mieux distinguer dans l’obscurité, et elle se rendit compte qu’une grosse masse noire gisait inertesur le sol sableux.
La jeune fille esquissa un faible sourire de contentement. C’était une bonne chose de faite !
Puis elle distingua le corps de son ami un peu plus loin.
Toujours s’aidant du mur elle s’avança vers lui. Une fois à côté de Kaïton, elle se laissa tomber par terre pour s’accroupir à son côté.
Le pauvre perdait beaucoup de sang et l’explosion n’avait sans doute pas arrangé les choses.
Le jeune homme commença à bouger, ce qui la réconforta beaucoup. Et dire que peu de temps avant ils étaient dans la même situation après le différent avec l'Anzat, mais cette fois ci elle n'avait pas de reproche à formuler contre le hors la loi.


Elle eut l’impression d’entendre Vin. Il allait sans doute reprendre son combat.
La jeune fille soupira. Elle aurait aimé l’aider mais dans son état, avec son inexpérience et sans arme, elle aurait été plus un fardeau qu’autre chose pour ce jeune homme dont le maniement du blaster était comme une seconde nature.

Son regard revint sur kaïton qui comme elle quelques instants avant, était en train de se relever, alors tout en le soutenant elle lui dit :

-« Nous avons tué l’aigle. Partons maintenant pendant qu’il est encore temps. »

Elle regarda de nouveau dans la direction supposée du chasseur de prime et susurra :

-« bonne chance ! »


Elle ne pu s'empêcher de repenser au dîner qu'ils devaient partager au soir. Qui sait comment seraient les choses à cette heure prévue du rendez vous...pour le peu qu'il y ait encore quelque chose sur cette planète à cette heure là.


_________________
Présentation
coloniser CJ Center|Industrie| Travaux

Dim 2 Mar - 23:51 (2008) Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger MSN
Kaïton
~*Hors-la-loi*~

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2007
Messages: 162
Localisation: Dans Son POD ^^

Message Sur la terrasse d'un café... Répondre en citant
- Peut être un peu idiot le cri…

Il jeta un regard vers Electra, elle n’avait pas l’air d’avoir subis une quelconque blessure… Il décida de répondre à la pensée qu’il avait reçu, de toute évidence de la part d’Argo…

- Je sais, je voulais juste détourner au plus l’attention de ce truc… ><

Un peu de sang coula du Katana… Un sourire carnassier passa sur son visage…

- Tu vois… il ne faut pas s’inquiété… Tu préfère de l’aile ou du blanc ?

Fit-il à Electra… plus pour se donner contenance que pour blaguer… car l’oiseau après un cri sauvage recommençait à charger… Sur Lui… à une vitesse effréné !

Il eut à peine le temps de se mettre en garde qu’un bec transpercé son épaule droite....

- AAAAARRRRRRGGGH

Mais dans un même réflexe son bras…enfin l’autre vu que celui là venait d’exploser… enfonça le Katana… le bruit sec de son épaule… et le sang coulant sur sa main lui fit l’effet d’une douche froide… mais la résistance de la peau suivit de la sensation de moue qui suivit… le rassénera.

- Tu l’as pas volé celle là !

- Merde tu es con ou quoi !!! Ton corps est pas aussi facile à réparer ici que là bas ! Mais merde fait attenti…

Une explosion coupa court à toute pensée… il se sentit juste projeté…la douleur à l’épaule commença à le faire divaguer… mais son instinct lui cria de s’accrocher au pommeau chaud et humide qu’il sentait, ou tout du moins qu’il devinait dans sa main…

Ce qui lui évita sûrement un choc un peu dur avec le sol… l’oiseau servit d’amortisseur…

Il ouvrit un œil, un sol duveteux lui demandant de s’endormir tranquillement sur lui… mais une un chaud liquide poisseux lui rappelant l’horreur…

- AHHHHHHH !!!!

Cri plus de peur que de souffrance… un réflexe de survit lui fit cette fois lâché l’arme et reculer… toute douleur annihiler par la peur… il s’était retrouver juste en face de l’œil jaune de l’aigle… Puis quelques mètre plus loin il s’écroula… dan son propre sang…

- Dodo…

- ça va pas !!! pour quelques gougoutte de sang !!! En plus je te fais déjà les soin !

Un sourire naquit encore une fois… qu’est ce que c’est bon de sourire !

Combien ? le temps est si… relatif ! Combien de temps avant qu’il ne sente une présence à côté de lui ? il serra ses mains… mais ses Katana n’était pas là pour répondre…

Lorsqu’il ouvrit les yeux, poussant un gémissement, ce fut Electra qu’il vit… Un frisson de soulagement le parcouru

Il tenta de se relever… une grimace passant sur son visage… puis recommença n’utilisant que son côté gauche…

-« Nous avons tué l’aigle. Partons maintenant pendant qu’il est encore temps. »

L’aigle ? les derniers événement se remémorèrent dans son esprit… aider un peu par ArGo aussi… Le regard de la jeune femme se reporta vers un endroit plus bruyant… la rue étant déserte… ce devait être l’aveugle.

-« bonne chance ! »

Il répondit d’une voix pâteuse… son esprit embrumé se reconnectant encore :

- Je sais que tu vas trouver ça idiot… mais je reste… ce type m’a sauvé non ? à moi de l’aider… même un peu…

Ne la laissant répondre il continua :

Les vieux sages de chez moi disaient « L’union fait la Force » bizarre à entendre… surtout le ton qu’ils donnaient à ce mot « Force »…

Il chercha du regard ses Katanas… la nuit noir l’empêcher de voir quoi que ce soit…

- Si tu veux m’aider j’ai un Katana à te prêter si tu restes… enfin si tu sais les maîtriser ^^ Puis sinon bah à plus tard ! on se revoit avant la final j’espère !

Il avait finit sa phrase d’un ton presque joyeux… mettant de côté toute la noirceur qu’il pouvait sentir… la douleur aussi… la peine… le désespoir…

Une larme coula… il ne sut pourquoi… mais se retournant il partit chercher ses armes… espérant que le peu d’âme qu’il avait pu leur transmettre le guiderait dans sa tache…

Etrange comme ces choses inerte, et pourtant… peuvent prendre vie sous des mains humaines… Etonnant toute les légende qu’on peut laisser sur de simple bout de ferrailles… Y-a-t-il une infime par de réalité que cela devient quelque chose de magique… Enfin il retrouva… plutôt facilement ses Katanas… Grâce à ArGo surtout ^^

Puis il écouta… pour savoir ce qui se passait…reposant son corps meurtris par la même occasion. Son épaule allant un peu mieux… Il sentait qu’il devait de tout urgence finir les combats… se soignait… mais où irait-il de toute façon ? dans cette état d’agitation il aurait était une proie plutôt facile… autant aider un peu… La blessure à son flanc lui fit mal…

Non il ne pouvait pas abandonner un homme à sort…qu’il soit bénéfique ou néfaste… il devait essayer de l’aider… quoique à bien y réfléchir y aller dans son état il aurait finit par être une charge…

Il ne savait que faire… tandis que le combat à côté de lui reprenait…

[HRP : Pas d’action dans ce post, il va se la jouer plus sage à l’avenir… un peu trop mal peut être ? possibilité de venir me chercher si besoin est ^^ ]

_________________
Kaïton l'Insoumi, Présentation
Tatooine

&quot;La volonté permet l'Impossible&quot;

Ven 7 Mar - 21:07 (2008) Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger MSN
Vin Diel
~*Chasseur de prime confirmé*~

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2007
Messages: 61

Message Sur la terrasse d'un café... Répondre en citant
Le combat continuait sur les chapeaux de roue. Pluie de laser, à tout va, digne d'un feux d'artifice du 14 juillet. Puis, comme à son habitude, The Geier préparait déjà son attaque favorite : les oiseaux fantômes, mais, cette fois il modifia un paramètre, ils avaient une teinte différente des premier, une sorte de couleur violette. Mais cela, le chasseur de prime aveugle ne pouvait le voir à cause de sa cécité. Ainsi, ni une, ni deux, l’ami des bêtes balança plusieurs oiseaux modifiés façon explosif. Boum !! Les petits zozios de cet affreux monstre explosaient pendant au contact avec les rafales de laser. Cependant, les rayons tirés, pouvaient heureusement continuer leur course en direction de The Geier. Deux tirs finir par traverser la chair de cet ennemi blessant l’épaule gauche et le bras droit adverse. C’était une bonne chose, le vaudouisme seraient ainsi plus difficile à réussir, faisant souffrir son vis-à-vis. Mais, les plaies n’étaient pas réellement profondes.

Quoi qu’il en soit, de son côté, il n’avait pas été inactif. D’autres oiseaux fantômes violet furent envoyés pendant le moment d’inattention du chasseur de prime. Un bruit sourd et presque aussi lourd que l’atmosphère qui régnait dans ce domaine laissa place à une explosion … Dans un réflexe surhumain, il tenta de bouger, mais, finalement ce fut le souffle de l’explosion qui lui permit d’être lui aussi un oiseau. Il vola ou devrais-je dire s’envola suite à la déflagration puissante. La grande vitrine sembla vouloir faire écran mais elle se brisa au contact avec Vin...

Quelques secondes plus tard, il ouvrit les yeux, il était toujours en vie. La déesse de la chance l’avait épargné. Alors qu'il était toujours au sol, à se tenir le front, un épais nuage de fumée se leva soulevé par l’attaque précédente. Un brouillard artificiel tout aussi inquiétant, qu’opaque. Cet oxygène morbide qui flottait parmi l’émanation donnait au bar une hideuse animation, qui rappelait des souvenirs au garçon. Un court instant, il se crut revenir au temps à cet époque ou son peuple fut détruit par The Geier. Il revut ce moment si difficile à faire le mort, cette rencontre avec l'homme qu'il combattait désormais, la perte de sa vue, toutes ces épreuves si étranges et horribles, qu’il ne pouvait toujours pas croire qu’elles lui soient arrivées. Il avait été pendant un petit moment, le jouet d’une âme diabolique et perverse. Cet atrocité revenu dans son cerveau eu le don de le booster à nouveau. Ce combat ne pouvait pas être pire que la mort qu’il avait frôlé pendant son enfance. The Geier n’était pas aussi coriace qu'à l'époque. Désormais, il se releva dans les vapeurs, prêt à reprendre l’assaut, même s’il ne pouvait pas voir son vis-à-vis. Il se souvenait d'une chose: il avait vécu jusqu'à aujourd'hui pour tuer cet homme et tourner une page de sa vie avec.

*Bon, je pense qu’il n’a pas bougé depuis tout à l’heure. Cependant, avec le peu de force qu’il me reste, je ne peux plus me permettre la moindre erreur. Ce serait me jeter dans la gueule du loup. Je dois être le plus chirurgical possible dès à présent. Le meilleur moyen serait de rester dans le brouillard. Ici, je suis en sécurité, et je pourrai me concentrer afin de repérer sa présence en toute tranquillité. J'ai un avantage sur lui, ma cécité a permi un développement accru de mes autres sens. Et, si je me souviens, j'ai fracassé la glace vitrée. Le moindre craquement de voir sera un signal pour lui donner le dernier tir fatal.*

Restant à genoux au sol afin d’économiser le moindre mouvement, le jeune aveugle commença à se canaliser sur le moindre son afin de localiser son adversaire où qu’il soit. Il était impératif de pouvoir profiter de cet avantage. (1ere action)

Soudain, le chasseur de prime cru entendre (je mais cela car c'est l'arbitre qui choisira) un craquement presque silencieux. Le bruit d'un pas sur un morceau de verre. Ni une, ni deux, il rangea son deuxième blaster. Le fait d'avoir une arme dans chaque main diminuait sa précision. Il se positionna de façon à tenir à deux main son plus puissant joujou. Il était concentré au maximum afin de viser un organe vital. Ainsi, il ne se précipita pas, et resta quelques secondes dans cette position l'arme tendue... (2eme action)

Le tir n'allait pas tarder. Serait-ce le dernier??


Lun 10 Mar - 11:29 (2008)
Contenu Sponsorisé






Message Sur la terrasse d'un café...

Aujourd’hui à 15:47 (2016)
Montrer les messages depuis:    
Répondre au sujet    Chevalier Jedi V3 Index du Forum » Championnat Interplanètaire de POD RACER » Ville Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
Page 2 sur 3

 
Sauter vers: 

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Design by Freestyle XL / Music Lyrics.Traduction par : phpBB-fr.com