Chevalier Jedi V3 Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Famille je vous <3

 
Répondre au sujet    Chevalier Jedi V3 Index du Forum » Championnat Interplanètaire de POD RACER » Complexe sportif de Pod Sujet précédent
Sujet suivant
Famille je vous <3
Auteur Message
Kehya Ba'amb
~*Chasseur de prime débutant*~

Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2007
Messages: 14

Message Famille je vous <3 Répondre en citant

« Euh... »
« Humm? »
« Keyha. »
« Ouais! »


Drôle d'accueuil quand on savait que le frère et la soeur ne s'étaient pas revus depuis plusieurs semaines, plusieurs semaines à peine entrecoupées de vagues messages holographiques où aucun des deux n'osait - ou n'arrivait? - à dépasser le stade de banalités affligeantes : « Ca va? Ca va. Et toi? Ca va! » Leurs conversations ne duraient jamais plus de deux ou trois minutes, s'alimentaient de propos forts inintéressants et laissaient bien plus de vide qu'elle n'en comblaient. Quelqu'un d'extérieur s'y tromperait sans mal, et pourtant ce n'était pas l'indifférence qui commandait leur manque de spontanéïté. Au contraire... Aucun lien ne pouvait être plus fort que celui qui unissait le jeune Jedi, et la pilote. Les trop longues séparations qu'ils connaissaient ne gâchaient jamais leur retrouvailles. Même leurs destins respectifs, qui n'avaient de point commun que d'être radicalement différents, ne réussissait à entamer leur relation. S'ils n'arrivaient pas à communiquer à distance, c'étaient que ni l'un, ni l'autre n'était de nature à s'épancher de longues heures devant une silhouette animée que trop peu naturelle. Aucun des deux non plus n'avait, avouons-le, reçu la meilleure éducation sur ce point. Il y a des malédictions qui vous suivent partout, où que vous alliez. Veh Ba'amb en était.

Mais pouvait-on être assez insensible (et aussi traumatisée des sentiments) pour accueuillir avec autant d'agacement un frère dont la choupinitude absolue joie n'était que trop apparente? Non, bien sûr. En vérité, Kehya n'avait pas même levé les yeux, trop absorbée par la course qui ne manquerait pas de partir d'un moment à l'autre. Il était probable qu'elle n'ai même pas reconnu la voix de Roor, même un tout petit peu. La jeune femme se contenta donc de ces réponses, qui signifiait assez clairement : « j'veux pas te voir qui que tu sois, et lâches moi' ». Evidemment « sauf si tu t'appelles Roor Lahvti Ba'amb, que tu boudes adorablement, que tu es bientôt le plus grand jedi de tous les temps, ou même sans les deux subordonnées précédentes. » Mais rappellez-vous qu'elle n'avait pas levé le nez, et n'entendait pas qu'on lui gâche l'instant du départ... Et le grondement des moteurs montaient de l'arène tandis que l'assemblée comme d'une seule personne retenait son souffle.

« Top dépaaaaart !!!! »

Les PODs s'élançèrent et l'instant de grâce fut gâché. Trop occupée à s'imaginer courir avec ces pilotes du quatre coins de la galaxie, elle avait été jusqu'à oublier qu'elle était sagement assise dans les gradins et que ce dans quoi elle enfonçait profondément ses ongles n'étaient pas la manette du starter de l'engin mais bien sa cuisse. « Aaaïe, merde. » lâcha-t-elle plus par dépit d'être retournée à la réalité - celle où elle a déclaré forfait et est de très mauvaise humeur vous savez? =D - que par réelle douleur.  Bon... ah oui! Qui lui voulait cet inconnu qui lui adressait la parole de façon aussi impertinente? Du sol, elle relevait lentement les yeux vers la silhouette à contre-jour. L'alien du guichet qui voulait son numéro d'hologramme sans aucun doute, mais quel chie... Et qui connaissait son prénom? o_ô
« Lahvti! » s'enthousiasma-t-elle reconnaissant le mètre cinquante-sept de son petit frère entre tous. Puis, de façon assez drôle pour un observateur extérieur, elle imita sans le savoir le futur jedi, se reprenant rapidement, et plaça du ton posé de la ''grande soeur surprise de rien et totalement maître d'elle même, et ouais'' mêlé à une pointe de l'accent du ''chasseur de prime dur à cuire et blasé de la vie dans son entière entiereté ._.'' : « Mais c'est Roor que voilà, le plus fort des Jedis de tout Coruscant et d'ailleurs. » Ce faisant elle lui ébouriffa les cheveux, juste pour l'embêter, et un peu en substitut de repas de câlin. « Quand c'est qu'tu prends la place de votre chef le tout vert? »

Le visage de Kehya s'obscurcit légèrement alors qu'il venait à parler de la course qu'elle avait raté (et qui ne l'interessait d'ailleurs plus du tout depuis qu'elle avait croisé son frère), et sa voix retrouva un ton agaçé, alors qu'elle expliquait à Roor que, non ce n'était pas l'argent, et qu'elle avait même dû beaucoup tricher au poker pour trouver les 300 crédits républicains démandés. « J'ai déclaré forfait avant la course, panne moteur. C'est tout. » Elle haussa les épaules d'un geste fataliste, mais il était assez clair qu'elle avait toujours du mal à digérer l'évènement. A la comédie, Kehya était pire que mauvaise, et son dépit ne passerait certainement pas inaperçu aux yeux de Roor. Enfin... Kehya décida de couper court à sa mauvaise humeur, ou du moins essayer le plus possible.

« Bah viens, assis toi! Au lieu de rester debout là, aussi raide qu'un sabre laser! »

Elle lui adressa un sourire chaleureux, qui éclairait son visage et adoucissait étonnament ses traits déterminés et le regard dur qu'elle avait tant hérité de son père. Roor profites-en, il y a bien qu'à toi qu'elle le dédie aussi souvent! o/ Mais apparemment, le Roor sus-nommé avait bien d'autres préoccupations en tête « Si Maman te voyait... » Un instant elle eut du mal à connecter, que devait donc voir sa mère d'aussi outrageant? Kehya ne comprit le pourquoi de la phrase qu'alors que son petit frère, qui avait toujours eu l'habitude aussi adorable qu'inssupportable de la protéger comme si elle avait été une enfant, jetait sa cape sur son haut d'un air indigné.

Kehya rit de bon coeur, se moquant un peu de sa réaction mais sans grande méchanceté. « Roor! Arrête un peu, je te jure que je saurai me défendre si on m'emmerde un peu trop. » La jeune femme lui lança un regard conspirateur, et avec une moue faussement menaçante, elle se pencha sur le côté, montrant à voir le blaster coinçé entre sa ceinture et sa hanche. Et par la même occasion combien la taille de son pantalon était basse, basse... et le haut loin, loin de la couture dudit pantalon. Le pire étant que Kehya était tout à fait innocente, innocente, tout à fait innocente sur ce point. Et n'avait pas pensé une seconde que ce pouvait être un stratagème pour agaçer Roor.

La pilote fut prise d'un nouveau rire, mais s'arrêta net alors qu'elle reconnaissait un peu plus bas dans les gradins une silhouette et un profil bien trop familiers à son goût. Ses traits durs et creusés par une expression butée et autoritaire, ce regard perçant, cet éclair bleu métallique qui glaçait le sang de quiconque le rencontrait. Veh Ba'amb. Evidemment il était impensable, en tant que plus grand parieur de l'histoire des courses de PODs, qu'il ne soit pas quelque part dans les gradins, à observer courir celui qu'il avait élu. Mais pourquoi fallait-il que cela soit cinq rangs plus bas? ... Ne parlait-on pas de malédiction? Kehya, ne savant pas que son frère l'avait remarqué avant elle, de toutes ses forces auraient voulu retrouver sa nonchalance et ne rien laisser soupçonner à Roor. Il était trop tard pour cela. Veh la fixait, et il lui était impossible de détacher son regard des prunelles brillantes de son paternel, lui rappellant que trop bien les années où l'enfant qu'elle était lui était soumise.

« Merde. »


_________________
Keyha Ba'amb, pilote de choc, et de charme ! \o/

Jeu 1 Nov - 02:17 (2007) MSN
Publicité






Message Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?

Jeu 1 Nov - 02:17 (2007)
Roor Lahvti Ba'amb
~*Etudiant(e)*~

Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2007
Messages: 15
Localisation: Tatooine, pour le moment.

Message Famille je vous <3 Répondre en citant
Elle l'avait dit. Merde.
L'ex fils prodigue n'était pas, ou plus, celui que Veh fixait de ses prunelles. Glissant du regard clair de son père, à celui plus sombre de sa soeur, Roor n'ajouta rien, le vacarme de la course couvrant le silence qu'avait entraîné cette apparition soudaine. Kehya était destabilisée, il pouvait le sentir, au-delà de tout pressentiment Jedi et rapport à la Force, par simple instinct fraternel, et, aussi, parce qu'il ne la connaissait que trop bien. Aussi alla-t-il enserrer son poignet, comme pour l'inviter à se détourner de ce qui fut, un temps, leur paternel. Lui aussi accusait difficilement la pression que la présence de Veh leur faisait subir, comme l'attestait la main sensiblement tremblante qui tenait Kehya. Il fallait dire que l'apprenti Jedi avait lâchement abandonné le domicile familial, quelques jours auparavant, sans avoir préparé son père à un départ aussi abrupt. Et qui contrariait Veh Ba'amb en payait toujours le prix, comme lui et sa soeur l'avaient appris, et l'apprendraient encore, à leurs dépens.
"Fais comme s'il était pas là.", fit-il en tournant évasivement la tête vers l'écran géant retransmettant la course de PODs. Plus facile à dire qu'à faire, comme le confirmait son regard, trop absent pour être détaché de toutes pensées Vehtales, et ses sourcils légèrement froncés. Il repensait aux interminables leçons théoriques sur le pilotage, à celles de pratique, passées par des pilotes professionnels, engagés spécialement pour l'occasion, aux hurlements lorque Roor se montrait mauvaise tête, à ceux que Kehya avait provoqué, à son départ, et, enfin, à l'entêtement obsessionnel de Ba'amb Senior pour faire de son fils ce qu'il n'était, et ne serait, pas. Il libéra l'aînée de son étreinte, jeta au passage un oeil mauvais à son pantalon trop bas, et releva, presque par réflexe, ses iris bleu marine, vers celui qui les lui avait transmis. Etrange, le regard que Veh leur administrait. Etrange pour lui, qui avait toujours été habitué à des prunelles étincelantes de fierté, ou d'impatience. Aujourd'hui, il avait droit au même traitement que les moutons noirs de la famille Ba'amb, et, étrangement, il en était presque soulagé. Pour un temps, seulement. Car l'entrée d'un nouvel acteur allait bientôt changer la donne. Du moins, rien qu'un peu.
"Tu participeras à la deuxième course, au moins ?", dit-il en tentant de faire oublier, un tant soit peu, la présence du parieur assidu. "Parce que, ouais, j'aimerais te voir. Sur la piste. Piloter." Au cas où Kehya n'aurait pas compris. Comme quoi, l'art de la conversation réussissait difficilement au jeune apprenti, lorsque, par le plus grand des hasards, il se retrouvait confronté au regard de son père. Ou qu'il croyait l'être. Veh n'était plus à sa place. Avait mystérieusement disparu.
Sans comprendre pourquoi, Roor se mit à avoir peur, terriblement peur. Où pouvait-il être ? Derrière lui ? Il se retourna pour vérifier, sentit une vague de soulagement, en même temps que d'angoisse nouvelle, le submerger, et le chercha des yeux, frénétiquement, croisa le regard de Kehya. Et s'arrêta, prenant conscience du stress inutile qui venait de l'envahir.

_________________
Roor Ba'amb, étudiant de Coruscant.
o_\ \_o o_/ \_o o_X_o

Ven 2 Nov - 00:04 (2007)
Kehya Ba'amb
~*Chasseur de prime débutant*~

Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2007
Messages: 14

Message Famille je vous <3 Répondre en citant
« Plus facile à dire qu'à faire » grinça Kehya, s'arrachant à de mauvaises pensées incluant pour la plupart son paternel, et quelques divers instruments de torture. Elle le détestait avec une telle force... Veh se serait sûrement beaucoup enorgueillit de voir que l'indifférence n'avait pas remplacé la haine dans le coeur de son aînée. Si lui-même avait bien sûr encore quelques sentiments envers elle pour se soucier des siens, ce qui n'était plus le cas aujourd'hui. La main de la jeune femme tremblait encore légèrement dans celle de Roor, qu'elle tenait fermement, peut-être jusqu'à lui faire un peu de mal. Kehya n'aimait pas se rappeller son enfance, c'était une époque morte à ses yeux, ou du moins était-ce ce dont elle voulait se persuader. Car en réalité ce n'était pas toujours facile de faire abstraction du passé, et quand il lui prenait de vous rattrapper de façon aussi innatendue encore moins. La seule chose qui l'y rattachait aujourd'hui, c'était son petit frère, et combien lui était-elle reconnaissante de lui tenir la main en cet instant. Qui aurait cru Kehya capable d'autant de sentimentalisme?

« Comment ose-t-il... » finit-elle par lâcher, en même temps que l'étreinte de Roor se desserait. Après toutes les horreurs qu'il avait proferé, après tout ce qu'il leur avait fait subir, les observer avec un tel affront... Plus que ses propres désillusions, c'était celles de Roor qu'elle avait le plus de mal à digérer. Elle avait cru, assez naïvement que Veh pourrait être fier d'un fils choississant la difficicile voie des Jedis. Mais il apparaissait que rien ne comptait plus que la course pour lui, rien. Pas même ses enfants. La "fuite forçée" de Roor, après la sienne, avait ravivé sa vieille rancoeur envers Veh et sans Roor à côté d'elle, Kehya lui aurait peut-être déjà sauté à la gorge.

Au lieu de cela, la pilote se contenta de serrer les poings, jetant un dernier regard à la silhouette de Veh avant de diriger ses yeux vers les écrans géants, tout comme l'avait fait son frère auparavant. « Oh, Isaak Kraken se débrouille bien on dirait! » fit-elle d'une voix dont les accents étaient encore un peu faux, dans une tentative un peu dérisoire de faire oublier Ba'amb senior à son frère qui n'avait pas l'air de se sentir plus à son aise. « C'est mon boss. En tant que chasseur de prime tu vois, expliqua-t-elle à Roor, Je ne savais pas qu'il pilotait, il fait ça bien. ... Mais je ferais mieux que lui. » ajouta-t-elle sans l'ombre d'un sourire, et d'un ton plus que sérieux.

Elle croyait beaucoup en la victoire. Peut-être trop. Mais si Kehya ne le faisait pas elle, qui le ferait? Entre son père qui devait souhaiter sa mort à chaque fois qu'elle montait dans un module, et son frère, traumatisé par les courses, et détestant plus ou moins cet univers... Kehya n'avait plus beaucoup espoir de pouvoir se reposer sur quelqu'un d'autre qu'elle-même dans son avenir de pilote.

« Tu participeras à la deuxième course au moins? » Bah... « Parce que ouais, j'aimerais te voir. » Et là, il ne la voit pas? « Sur la piste. Piloter. » Oh!

C'est pourquoi elle fut plus que surprise par les derniers mots de son frère, et particulièrement touchée également. Evidemment sans le montrer. Faudrait pas abuser non plus. Mais Kehya était tout de même très heureuse de voir Roor s'interesser à ce qui la passionnait le plus et le fin sourire qui venait de se dessiner sur ses lèvres en témoignait. « Eh bien, je crois, oui, que je participerais. Il faut que je répares le coupleur d'énergie avant demain. J'arriverais bien à bidouiller un truc. Au pire j'en volerais un nouveau avant d'entrer en piste, ou tenterais d'un gagner un autre aux cartes. Ce qui revient presque au même finalement, hein? » Elle se tut quelques secondes avant de reprendre. « Je serais contente de te savoir dans les tribunes. » Simple, bref, presque dénué d'émotion. Mais Roor comprendrait.

« Et sinon toi tu... » Elle s'apprétait à lui demander quelques détails sur sa nouvelle vie, mais Kehya fut interrompue par l'apparition-bis de Veh. Veh qui avait disparu plus tôt dans le but d'aller chercher deux verres pour lui et sa femme, et s'était maintenant arrêter pile devant leur rangée, les transperçant de son regard bleuté. D'un mouvement protecteur, presque inconscient, elle passa son bras autour des épaules de son frère, sifflant entre ses dents : « Dégages. » à l'adresse de son paternel sans savoir s'il l'entendrait. Mais Veh Ba'amb était déjà presque reparti, à vrai dire Kehya se demandait s'il s'était jamais arrêté, si son imagination ne lui jouait pas des tours... Ce qui était le plus probable. 

« Il ne mérite pas qu'on s'intéresse à lui Roor. » dit-elle d'un ton ferme en détournant définitivement les yeux. « Et, je disais, alors toi, les Jedis tout ça, les sabres laser, la Force? C'est mortel! Comment c'est au Temple? On t'as déjà donné ton sabre? » continua-t-elle avec grande curiosité, beaucoup d'impatience, pas mal d'admiration et une naïveté un peu risible aussi.

_________________
Keyha Ba'amb, pilote de choc, et de charme ! \o/

Sam 3 Nov - 02:11 (2007) MSN
Roor Lahvti Ba'amb
~*Etudiant(e)*~

Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2007
Messages: 15
Localisation: Tatooine, pour le moment.

Message Famille je vous <3 Répondre en citant
A peine remis de ses émotions, plongeant sans encombre dans le regard sombre de Kehya, vers qui il avait levé la tête, il crut déceler un message familier dans le sourire habituel -pour lui, dans tous les cas- de sa soeur. Comme quoi les paroles se trouvaient souvent être bien futiles, entre eux deux, comme expliqué un peu plus haut. Il savait parfaitement qu'elle appréciait les efforts qu'il faisait quant à sa passion des PODs, notamment au travers de ce genre de sourires ; aussi baissa-t-il légèrement la tête dans une moue gênée, ne supportant que difficilement la gentillesse et la compréhension dont l'aînée l'accusait de faire preuve, par le regard qu'elle lui portait. C'était dans ce genre de moments qu'il regrettait de ne pas être un bloc d'indifférence glaciale. De ne pas être un Veh, en fin de compte ?
... Berk.
Roor écouta résonner agréablement la voix de la pilote, relevant les yeux vers elle. "Pour les cartes, tu sais que tu peux compter sur moi, hein ?", fit-il dans un sourire naissant, repensant brièvement à leurs aventures passées. Car Kehya avait toujours eu la fâcheuse habitude de l'emmener dans les tripots de Coruscant, lorsqu'ils se retrouvaient hors de la maison familiale, et, à force d'y traîner, il y avait acquis, rapidement, et malgré son jeune âge, une certaine habileté aux différents jeux de cartes. Là où la soeur trichait sans vergogne, Roor avait avalé toutes les règles et variantes existantes, les appliquant avec une rigueur propre au futur Jedi qu'il se devait de devenir. Tous deux formaient un duo complémentaire, et redoutablement efficace, et avaient déjà remporté des sommes plus que raisonnables, qui avaient couvert, principalement, la survie primaire de Kehya. Enfin. Cette époque était sûrement révolue, dorénavant.
La chasseuse de prime entama une question, puis, suivant son regard suite au blanc significatif -et au sale pressentiment qui l'assaillait-, il ne fut que moyennement surpris de tomber sur Veh, bien qu'une désagréable sueur froide de lui couvrit sensiblement le dos. Encore cette même expression. Quelque chose clochait, pour que leur père les nargue de la sorte -car oui, toute cette comédie de regards ne se trouvait être qu'une méthode de plus pour leur indiquer qu'il détenait encore le pouvoir, par quelque moyen que ce soit. Que pouvait-il bien se tramer, chez les Ba'amb ? Chassant son inquiétude naissante d'un bras protecteur, Kehya le ramena sur Terre -ou Tatooine, en l'occurence. Il était drôle de voir à quel point leurs attitudes changeaient radicalement, vis-à-vis de Veh ; après le choc et la peur, ils tentaient tour à tour de se rassurer, et d'obnibuler sa présence pesante. Sans grande conviction, pour Roor ; le souvenir d'un père véritable était encore trop récent, trop frais, pour être si vite effacé.
"Et, je disais, alors toi, les Jedis tout ça, les sabres laser, la Force? C'est mortel!"
Mortel ? Il haussa un sourcil d'un air perplexe, fixant sa soeur. La façon dont elle parlait des Jedis le surprendrait toujours. "Ben... Le Temple, c'est cool." Comment expliquer à Kehya Ba'amb la grandeur de l'Ordre, la magnifiscience des hauts murs du Temple, autrement qu'à travers un "c'est cool" bien senti ? "J'ai pas encore eu mon sabre. En fait, j'ai même pas commencé les cours, vu qu'on est venus ici..." Il tenta de cacher la rancoeur et l'amertume que trahissaient ces mots, mais ne parvint qu'à fuir le regard de son aînée, honteux de ne pas pouvoir supporter ce pour quoi elle donnerait sa vie. "C'est quand tu deviens Padawan, que tu l'as. Le sabre." Enième tentative d'explication Jedi à Kehya, encore épurée. Il n'insisterait pas, sachant parfaitement que l'Ordre n'était qu'un amas de règles incompréhensibles aux yeux de sa soeur. Il jeta un oeil à l'écran, vit Isaak. "C'est vrai qu'il se débrouille pas mal.", grommela-t-il. Bizarrement, le boss de Nar Shaada ne lui inspirait pas confiance. Il n'avait pas intérêt à s'approcher de trop près de sa soeur. Ou il allait... Euh... Et merde.
"Et toi ? La guilde des chasseurs de prime, Nar Shaada ? C'est... Bien ?", fit-il les joues légèrement rouges, victime de sa propre connerie. Roor se sentait étrangement malaisé, pataud. Peut-être à cause de Veh. Qu'il ne fallait pas qu'il regarde.

_________________
Roor Ba'amb, étudiant de Coruscant.
o_\ \_o o_/ \_o o_X_o

Sam 3 Nov - 18:17 (2007)
Kehya Ba'amb
~*Chasseur de prime débutant*~

Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2007
Messages: 14

Message Famille je vous <3 Répondre en citant
Et quoi? C'est vrai qu'elle n'y comprenait rien aux Jedis, à la Force et tout le reste. Enfin, disons plutôt qu'elle ne s'y interessait pas beaucoup. Pour Kehya, Jedi était synonyme de trop classe, beau gosse et sabre laser. Rien de plus, rien de moins. Remplir ces trois catégories, ou au moins la dernière, suffisait à faire un Jedi aux yeux de la jeune femme. Après tout, elle ne devait pas être la seule à être totalement hermétique à la compréhension des grands principes de l'Ordre, comme l'altruiste, la générosité, l'ascétisme, la tempérance... Si? Bon, au moins pour cette foutue histoire de célibat forçé alors? Roor avait tenté, un jour où ils s'étaient retrouvés, de lui expliquer combien chaque clause du Code Jedi était d'une importance capitale. Mais Kehya devait être un cas désespéré pour y être aussi peu réceptive. De toute la soirée, elle n'avait cessé de répéter que c'était un charabia très alambiqué, "Trop un bordel pas possible!", et que des principes aussi inconsistants, "N'importe quoi, vraiment.", étaient à considérer indubitativement de façon facultative, "T'en as rien à foutre de tout ça!". Ce qui n'avait pas manqué de consterner Roor. Mais, au moins devait-il être vacciné désormais. Tout cela ne méritait certainement pas un tel haussement sourcillaire de perplexitude, hein. Pour la peine, la jeune femme gratifia le garçon d'un coup de coude, qui ne se voulait pas méchant et même un peu amical, mais qui avait peut-être été asséné un peu trop fort pour le petit Robert Roor.

"Ben... Le Temple, c'est cool." A ces quelques mots, elle lança un regard entendu à son frère. Effectivement, cool semblait le terme le plus adapté à l'idée que Keyha pouvait se faire de l'Ordre Jedi. Aller plus loin aurait été vain, ça Roor l'avait bien compris. Dans les yeux de la jeune fille brillait même une lueur de fierté. Roor allait faire partie de l'élite de la République, il aurait un sabre laser trop classe, tout le monde l'envierait. Et c'était son frère. Kehya voyait déjà le moment où elle pourrait se balader aux bras de son Padawan de petit frère, et crâner devant tout Nar Shaada. Elle aurait même alors une excellente raison, pas si excellente que ça si elle avait été plus attentive au Code Jedi qui prohibait les relations familiales, oui une excellente raison d'infiltrer le clan BG-J (Beaux Gosses Jedi). Et ouais. Si tant est qu'elle sache ce qu'était un Padawan, car ce point restait un peu obscur dans la briève explication de Roor. Mais Kehya ne dit mot, comprenant d'elle-même qu'il devait s'agir d'un titre honorifique, d'un grade, ou de je-ne-sais-quoi d'autre, et préfera taire sa bêtise plutôt que de donner un prétexte à Roor pour se moquer de sa grande soeur. "J'ai trop hâte de voir ton sabre! J'ai toujours rêver d'en essayer un..." fit-elle d'un air songeur. Ouais... Bon, pour le coup de l'évitage de prétexte on repassera. Comme si son petit frère, tout juste disciple et sûrement plus respectueux du Code que le plus grand maître Jedi ayant jamais existé, allait lui prêter son sabre laser.

Heureusement pour elle, Kehya put vite embrayer sur un sujet qu'elle maîtrisait beaucoup mieux : la course, demeurant tout de même l'évenement principal. Il était tout de même peu probable que l'énormité qu'elle avait proféré sans s'en rendre compte, ne fasse pas l'objet de quelques railleries. Plus tôt ou plus tard. Mais ce n'était pas dans ses préccupations car obéissant au regard de Roor, et au mouvement de la foule, la chasseuse de prime reporta son regard sur le pilote en tête du peloton, Issak Kraken. Sourde au ton acerbe de son frère, dans lequel elle n'entendait qu'un peu d'ennui face à une course qui ne le passionnait pas du tout, elle se contenta de rajouter : "Oui, hein. Il est bon pilote pour un humain!" sans avoir la logique d'appliquer sa réflexion à elle-même. Elle se tourna alors vers Roor qui lui demandait, à son tour, quelques nouvelles de son monde à elle. Ce n'était peut-être qu'une simple politesse, car au vu de ses airs patauds, le sujet n'avait pas l'air de franchement le mettre à l'aise. Oh... des petites joues rouges! Kehya y trouva l'occasion d'ébouriffer affectueusement les cheveux de son petit frère, avec un demi-sourire, ce qui ne manquerait pas d'agacer l'interessé. Et elle s'apprétait à répondre à son interrogation quand...

"Han!" D'un bond, et sans prévenir Kehya venait de se lever brusquement, tout comme la presque totalité des tribunes, entraînant Roor par la main dans son élan et sans se soucier de son bon gré (ou pas). Tous observaient le peloton de tête. "Il va se prendre le panneau, il va se le manger comme un débutant! Il va..." Renouant avec ses instints de pilote-supportrice assidue, ayant déjà choisi son candidat à la victoire préféré, Kehya les yeux brillant d'enthousiasme suivait l'évolution de Yatuvaa, Isaak et son panneau publicitaire. Enfin elle lâcha un soupir de soulagement alors que Kraken venait de contourner l'obstacle, et avec une certaine adresse. "Il l'a évité! C'était fort." bizarrement sa voix, au départ apaisée avait prit des accents un peu déçus, comme si... "Ca aurait fait de l'action quand même s'il s'était crashé... Ca manque de morts pour une course digne de ce nom!" finit-elle en se rasseyant, avec un sourire même pas ironique. Oui, oui, à son goût tout ça manquait véritablement de blessés graves et de quelques cadavre!

Elle resta quelques instants dans ses pensées, avant de se rappeller. "Ah oui! La Guilde. Oh, tu sais c'est un peu difficile. Je veux dire, c'est cool, mais les chefs de la Guilde veulent toujours imposer leur façon de faire" fit-elle rageusement, avec un petit air boudeur qui témoignait sans trop de peine de sa parenté avec Roor. Sauf qu'elle n'avait rien d'adorable, et paraissait juste extrêmement contrariée. "Mais, enfin, je me débrouilles. Et puis Nar Shaada c'est le pied!" Kehya voulut continuer sa phrase, se reprit puis rajouta finalement à mi-voix,le regard fixé sur Roor, comme s'il s'agissait d'un secret très confidentiel : "Même si Coruscant me manques parfois." ... "Enfin, toi surtout" reprit-elle vite, très vite. "D'ailleurs c'est vrai ce que tu disais plus tôt, je te dois bien quelques mois de loyer au vu de ce qu'on a gagné ensemble!" rajouta-t-elle. Dans l'espoir de faire oublier ce qu'elle venait d'avouer?

_________________
Keyha Ba'amb, pilote de choc, et de charme ! \o/

Dim 4 Nov - 08:57 (2007) MSN
Roor Lahvti Ba'amb
~*Etudiant(e)*~

Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2007
Messages: 15
Localisation: Tatooine, pour le moment.

Message Famille je vous <3 Répondre en citant
Roor avait toujours détesté qu'on lui touche les cheveux. Surtout lorsque c'était Kehya qui s'en chargeait, lui rappelant qu'il n'était encore, à ses yeux, qu'un adorable bout de chou encore en âge de jouer avec une peluche Ewok. Et, peluche mise à part, il se savait ne plus être un enfant.
"Mais enfin, arrête avec ça !", fit-il agacé, mais incapable de lui en vouloir vraiment. Il se passa une main dans les cheveux, tenta d'avoir l'air pas content du tout, mais ne parvint qu'à relever la tête avec un léger sentiment de culpabilité, comme à chaque fois qu'il pestait contre sa soeur.
Là où Roor s'attendait à une réponse à sa question -ou un autre coup de coude bien senti-, il fut surpris -tellement qu'il manqua d'en trébucher- de la voir se lever brutalement, et de se faire entraîner dans son élan de pilote assidue, et captivée par la course. A laquelle le disciple Jedi ne lança une oeillade qu'à contrecoeur, et ce pour faire plaisir à Kehya. La manoeuvre d'Isaak était savamment effectuée -et terriblement risquée-, s'était-il avoué, encore une fois, contre son gré. Il regarda un instant sa soeur commenter la course avec énergie, réprima un rire qui se mua en un simple sourire amusé. Si elle s'était vue...
Se plaignant du manque de morts, elle choqua sensiblement son cadet, qui allait vouer sa vie à la justice, au côté clair de la Force, et à tout ce qui pouvait s'en suivre. Au moment où il ouvrait la bouche pour répliquer quelque chose, et accessoirement réprimander son aînée, celle-ci enchaîna sur la question précédente, lui faisant oublier l'ignominie prononcée. ... Il lui manquait ? Ouvrant grand les yeux, toujours debout suite aux chocs répétés, il ne put que rougir comme l'enfant qu'il ne voulait plus être, détournant les yeux. Les marques d'affection de Kehya se faisaient rares, et ce depuis toujours ; ni l'un ni l'autre n'avait appris à montrer ouvertement leurs sentiments, malgré l'éducation aimante de Suèn-Rin.
"Ouais, tu me dois pas mal d'argent... Même si j'en ai plus besoin, maintenant.", fit-il avec un sourire, conscient du coup de pouce qu'il leur donnait à tous deux, continuant à changer de sujet. "Unt haehui loru aiehuh !" Un alien en furie, un rang au dessus, avait commencé à hurler en direction de Roor, qui se tenait toujours debout, et qui malgré son mère cinquante sept, gênait apparemment la vision de la bestiole à pics. "C'est bon, c'est bon.", lui repondit Lahvti en se rasseyant aux côtés de Kehya. L'autre ajouta un "Klaputii !" mécontent, et le jeune Ba'amb dut faire appel à toute sa couardise pour ne pas aller chercher les ennuis avec l'autre. Prévoyant la réaction de la pilote, il lui posa une main sur le bras avec un "Ca va." qu'elle comprendrait.
"Je disais donc que, l'argent, j'en aurai plus be... Woah !"
Ayant suivi le parcours de Boles Roor sur l'écran géant, Roor ne put que laisser échapper une exclamation sadique lorsqu'il vit celui qui lui avait donné son nom -et de nombreuses moqueries à l'école- s'écraser contre Yatuvaa. Mais, non, il faisait partie de l'Ordre, maintenant, et ce genre de satisfaction personnelle ne devait plus exister. Aussi se disputa-t-il intérieurement, s'empêchant de faire une remarque relative à l'absence de morts/blessés dont avait parlé Kehya, et l'accident qui venait de se produire. "Heum... Tu te rappelles que les Jedis n'ont droit à aucune possession matérielle ?", tenta-t-il de revenir au faux sujet. "Garde l'argent, tu ne me dois plus rien. Et puis, je te donnerai tous mes vêtements, la prochaine fois, pour que tu les revendes..." Il accompagna ses dires en tirant sur ses riches habits, les lui désignant. "Ca doit valoir pas mal, je pense." Sur ce, il lui sourit, dissimulant par la même occasion la légère nostalgie qui l'envahissait. Quoiqu'on aurait pu en dire, se séparer de tous ses biens était encore assez dur pour le jeune Roor. Comme lorsqu'il avait quitté la demeure familiale. Tout ce à quoi il s'était rattaché depuis des années partait désormais en fumée, libérant la voie de Jedi qu'il se préparait à embrasser. Mais il se devait d'être fort, et, surtout, de ne pas montrer cette faiblesse là à Kehya. "Enfin, voilà.", conclut-il en détournant les yeux, qui commençaient à réclamer un sérieux réconfort de la part de la jeune fille.

_________________
Roor Ba'amb, étudiant de Coruscant.
o_\ \_o o_/ \_o o_X_o

Mar 6 Nov - 23:05 (2007)
Kehya Ba'amb
~*Chasseur de prime débutant*~

Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2007
Messages: 14

Message Famille je vous <3 Répondre en citant
"Ouais ça va." siffla Kehya entre ses dents, alors que Roor tentait d'apaiser son tempérament querelleur, et bien qu'elle ait beaucoup de mal à contenir ses humeurs, la pilote se contenta de jeter un regard noir derrière son épaule. Il était clair qu'une fois Roor reparti et la course finie, Kehya se ferait un plaisir d'aller démonter cet alien, dont ni les pics, ni les coutelas à la ceinture ne semblaient la décourager. Courageuse? Peut-être, mais surtout un peu trop orgueuilleuse, tête brûlée également. Il n'était pas exagéré d'affirmer que la jeune femme avait très peu de sens commun. En vérité, si Roor avait plus souvent été à ses côtés, nul doute qu'elle aurait évité beaucoup d'ennuis dans le passé. Il suffisait de la voir s'agiter et crier comme une enfant surexcitée alors que Boles Roor venait d'exploser son POD dans celui de Yatuvaa, pour comprendre que, des deux Ba'amb, l'adulte n'était pas toujours celle qu'on pensait. "Ah!" lança-t-elle d'un air vindicateur : la course venait enfin de faire les premières victimes qu'elle attendait. "J'espère bien que Veh a parier la moitié de Coruscant sur Boles!" fit-elle avec la même expression sadique que son frère lorsqu'il avait vu le pilote flamber ; espoir stupide au reste, puisque Veh pariait miraculeusement toujours sur le gagnant.

D'ailleurs était-il bien utile de rappeller que leur paternel siégeait deux rangs plus bas? Etait-il necessaire de rappeller que le fait qu'il leur ai porté assez d'attention pour les narguer était bien trop inhabituel pour ne pas cacher quelques malices de sa part? Kehya était, de façon générale très peu touchée par les activités de son père. Cela faisait trop longtemps qu'elle vivait et se débrouillait seule pour ne pas le considérer comme un étranger. En témoignait la façon désinvolte qu'elle avait de prononcer son prénom et de plaisanter à son sujet. Mais la jeune femme n'était pas à toute épreuve (comme le futur le prouverait peut-être) ou, en tout cas, peut-être aurait-elle pu ménager Roor qui avait plus de mal à couper les liens. Evidemment, Kehya n'était pas assez réflechie pour y avoir penser. Elle n'était même pas sensible au point de comprendre immédiatement la soudaine détresse de son petit frère, qui plus tentait de la cacher, plus la rendait évidente. Du moins aux yeux de sa soeur, habituée à ses réactions.

"Mouais" avait-elle répondu plus tôt, toujours peu convaincue par l'utilité du Code Jedi. Kehya avait porté son regard vers les écrans géants, suivant d'un oeil désinteressé les pilotes évoluer. "Je te les garderai sur Nar Shaada" avait-elle enfin prononçé, signifiant bien qu'elle ne souhaitait pas les vendre, et qu'elle ne se gagnerait pas non plus d'argent grâce à ces règles stupides et sur le dos de son frère. Voilà. C'était à cet instant seulement que Keyha avait détaché son regard de la course - qui n'était pas plus digne d'intérêt qu'un droïde de protocole trop bavard, depuis la fin de l'accident - et tourné son regard vers Roor qui, lui tentait toujours de masquer son trouble. Kehya souleva un sourcil perplexe, alors qu'elle se demandait si l'une ou l'autre de ses paroles avait pu le blesser. Elle qui avait eu si peu de mal à s'émanciper, aurait du mal à imaginer que c'était précisemment ce point qui tracassait Roor. "Bah, ça va pas?" lança-t-elle un peu gauche. Il fallait avouer que ce soit dans les étages inférieurs de Coruscant, sur les circuits et chez les chasseurs de primes, Kehya n'avait pas eu l'occasion d'en consoler beaucoup, ni de travailler son sens de la compassion. "Euh..."

Roor. Les vêtements. Coruscant. Son regard restait pensif. Les vêtements. Roor. "Ah ._." La lumière semblait s'être faite pour cette pas-douée-des-sentiments. Comment pouvait-elle rester de marbre plus de deux minutes face à ce mètre de cinquante-sept de choupitude tout tristounet? Cela restait un mystère. N'importe qui de normalement constitué se serait déjà précipité pour le consoler, le serrer dans ses bras, n'importe quoi. Mais pas Kehya. "Bah... Euh Roor. Ca va aller, hein." fit-elle toute maladroite, et même légèrement agaçée par son incapacité à dire quelque chose de réconfortant sans paraître ridicule. Elle lui tapotait l'épaule, sentant que ce n'était pas le moment de le taquiner. Anakin Dieu, qu'elle avait l'air bête, n'osant, ne sachant pas faire plus que ça. Mais peut-être que... Cherchant son regard, la jeune femme posa la main droite sur son autre épaule, et se rapprocha de Roor dans une étreinte assez pataude, méritant tout juste le statut de câlin. La main tapotait toujours son épaule. Quand, enfin, Kehya sentit qu'elle se ridiculisait pour rien, elle reprit sa position initiale, faisant un peu comme s'il ne s'était rien passé, espérant surtout qu'aucun de ses 'collègues' ne l'avaient observés. De toute façon, si l'un d'entre eux osait une seule remarque, il serait assomé dans la seconde, mais on est jamais trop prudent.

Un sourire presque détaché apparut sur ses lèvres, alors que d'un coup d'épaule Kehya bousculait de façon complice le jeune garçon, prononçant sans le savoir les mots qui sauraient peut-être le consoler : "Eh! On se verra toujours quand tu seras enfermé dans ton couvent. Tu peux vendre tes vêtements, tout ça, tu te débarasseras pas de moi.  Je viendrais t'enlever et on boira comme des trous jusqu'à pas d'heure. Il y aura même des Twi'leks si tu veux. C'est autrement plus cool que tes sabres laser, ta Force et tout hein! Qu'est-ce t'en dit? Pas mal!"

_________________
Keyha Ba'amb, pilote de choc, et de charme ! \o/

Ven 9 Nov - 01:41 (2007) MSN
Roor Lahvti Ba'amb
~*Etudiant(e)*~

Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2007
Messages: 15
Localisation: Tatooine, pour le moment.

Message Famille je vous <3 Répondre en citant
Roor n'attendait aucune tentative de réconfort de la part de sa soeur, malgré la lueur brillant au fond de ses prunelles. Car si ses yeux appelaient à une consolation de toute leur âme, le jeune homme en lui-même n'en demandait pas tant. Surtout en public. Et surtout de la part de Kehya, la brute, l'handicapée du sentiment -mais qui, pourtant, se soignait en sa présence. Aussi se contenta-t-il de soupirer lorsqu'il l'entendit dire qu'elle garderait les-dits vêtements sur Nar Shaada, dans tout son entêtement de Ba'amb. "Kehya, bon sang... Ca sert à rien, si tu les gardes comme ça..." Et si ce n'était pas elle qui les vendrait, c'est lui qui s'en chargerait, pour ensuite lui refiler dans toute sa discrétion l'argent obtenu. Il se garda pourtant bien de lui dire, la connaissant par coeur : "Quoii, tu déconnes, me faire de la tune sur l'argent de mon frère jamais de la vie", et blablabla, et blablabla. ... N'empêche que tout ça lui brisait singulièrement le coeur. Encore, si ces habits avaient simplement été acheté par Veh, il n'aurait eu aucun mal à s'en débarasser, et l'aurait même fait avec plaisir. Mais ces habits-là, c'était sa mère qui les lui avait fait. Et Roor se trouvait justement être dans l'âge où l'influence maternelle, bien que s'effaçant peu à peu au compte de l'adolescence, restait très forte. Il entendit à peine sa soeur au milieu du brouhaha de la foule -et de ses pensées-, mais sentit bientôt sa main tapoter son épaule. Il tourna la tête, y devinant une tentative de réconfort purement Kehyenne, accrocha son regard dans un mot. Qu'est-ce qu'elle allait... Oh.
Se retrouvant sans comprendre contre sa soeur, il mit quelques secondes à analyser ce qui était en train de se passer. Ce n'était pas comme si c'était la première fois qu'elle l'étreignait de cette façon bancale, mais ce genre de démonstrations affectives se faisaient rares, et étaient, souvent, inattendues. Comme ici, par exemple.  Aussi en profita-t-il sans un mot, souriant légèrement à sa maladresse attendrissante. Tiens donc, Kehya usurpait-elle le titre de toute chou à son frère cadet ? ... C'était le monde à l'envers. Le temps de lui rendre son ombre de câlin qu'ils se séparaient déjà.
"Hé !", protesta-t-il quand il reçut son coup d'épaule complice -mais physiquement trop fort, aussi-, manquant de basculer en avant. Se massant l'épaule meurtrie en silence, il l'écouta parler de couvent, de Twi'leks, et de Force. Il eut un sourire quand il la vit comparer le Temple à un monastère, mais le perdit bien vite quand il prit conscience de ce qu'elle venait de dire, virant au rouge tomate. Twi'leks.
"C'est clair que c'est techniquement pas possible de se débarasser de toi, t'es tellement collante...", commença-t-il en faisant fi de son avant avant dernière phrase, les joues encore rouges. Il tentait de lui balancer des piques, histoire d'oublier sa gêne. Manoeuvre qui échoua lamentablement, vu le taux de malaise qu'il atteignait maintenant. Autant crever l'abscès dès le début.
"Et... Comment tu sais pour les Twi'leks ?", fit-il en détournant les yeux d'un air horriblement embarrassé, baissant d'un ton. ... Ca craignait, sa soeur était au courant. Au courant de quoi, au juste ? ...

_________________
Roor Ba'amb, étudiant de Coruscant.
o_\ \_o o_/ \_o o_X_o

Dim 11 Nov - 14:40 (2007)
Kehya Ba'amb
~*Chasseur de prime débutant*~

Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2007
Messages: 14

Message Famille je vous <3 Répondre en citant
(pardon pardon pardon pardon pardon pardon pardon pardon pardon pardon pardon pardon pardon pardon pardon pardon pardon pardon pardon pardon pardon pardon pardon .___.)

"Hey!" Les sourcils arqués, la bouche grimaçant un rictus étonné, Kehya semblait être profondément choquée par les propos de son petit frère. Elle? ... Collante? ._. Et pourquoi pas mère poule tant qu'il y était? Allez, quoi qu'il se gène pas. N'importe quoi, N'importe quoi, N'IMP-OR-TE QUOI! Franchement, il ne pouvait pas faire pire qu'insinuer qu'elle le couvait trop. Bon bien sûr, Kehya ne lui en voudrait pas une seule mini-seconde, mais sur le principe c'était quand même drôlement choquant! Même si c'était parfois un tout petit  peu vrai. Et avec son habituelle délicatesse, Kehya frappa violemment donne un léger coup dans l'épaule de Roor, avant de continuer : "Si t'en veux pas de mes soirées à Naar Shaada, tu le dis tout de suite. Comme ça je me traîne pas un... euh pawadan, dans les pattes hein!"

Ouais... L'effet dramatique de la phrase était un peu gâché sur la fin. Kehya arqua un sourcil, et détourna le regard soudainement très interessée par la course. Histoire de se faire oublier discrétement après avoir sorti une enormité pareille? Pawadan... Un manque de connaissance aussi affligeant sur l'Ordre Jedi était réellement surprenant, d'autant plus qu'elle avait reçu une éducation très riche et raffinée dans les hautes sphères de Coruscant, la planète-ville. A vrai dire, Kehya forçait certainement le trait en prétendant ignorer des choses aussi commune que celles-là, comme si elle voulait à tout pris rayer de son passé son passé de petite bourgeoise pleine aux as. En fait... C'était tout à fait cela. Après tout, elle ne se considérait pas plus différente que la racaille qu'elle côtoyait chaque jour dans son travail. De ce point de vue, on pouvait même affirmer que si elle ne s'était pas repris, ce n'était pas une question d'orgeuil, pas plus qu'elle ne se sentait gênée. C'était peut-être pour agacer un peu Roor, pour accentuer encore en tout cas le fait qu'elle n'avait délibérement plus rien à voir avec Coruscant, du moins avec les sphères un peu trop élèvées à son goût.

Avec tout ça... Kehya avait beau avoir reporté son attention sur son petit frère, elle ne s'apercevait pas vraiment de la soudaine rougeur de ses joues, ni de la gêne dont elle témoignait. Vous aurez fini par comprendre combien le quotient emotionnel d'un Ba'amb peut parfois être limité... Aussi fut-elle surprise de l'entendre susurrer d'une toute, toute petite voix : "Et... Comment tu sais pour les Twi'leks ?" Avec quelques secondes de retardement – il ne faut pas trop en demander tout de même!– , la jeune femme fit enfin le lien entre le rougissement de Roor, et les propos qu'il venait de tenir. Il y aurait eu d'ailleurs à cette occasion de tas de réactions appropriées. Kehya aurait pu sourire gentiment, en faisant une réflexion pré-conçues sur l'enfant devenant jeune homme, l'adolescence, et tout le blabla. Elle aurait pu détendre l'atmosphère en précisant qu'elle avait juste citer les jolies Twi'leks pour plaisanter. La jeune femme aurait aussi très bien pu garder le silence, en haussant légèrement les épaules. Tout était préférable à rire ouvertement, même sans méchanceté. Ca c'était vraiment l'idée risquée. Devinez quelle option se présenta à elle?

Secouée par un dernier rire, Kehya hoqueta : ''Ah, ah! Roor! Je crois que l'intégralité des étages inférieurs est au courant pour les Twi'leks! A chaque fois qu'il y avait des danseuses, tu manquais de tomber de ta chaise, et les dévorais toute la soirée. Tu as même failli nous faire perdre une paire de fois, en n'étant pas plus concentré sur les cartes!'' Malgré les apparences elle ne se moquait pas. Elle était juste loin d'imaginer que ce qu'elle disait par hasard pourrait le mettre encore plus mal à l'aise ou encore le vexer de façon terrible. Vous aurez fini par comprendre combien le quotient emotionnel d'un Ba'amb peut parfois être limité. D'un geste amical, elle le prit par les épaules, et d'une voix un peu plus douce ajouta : ''Oh, de toute façon tous les hommes aiment les Twi'leks.'' Tous les hommes y compris Roor, semblait-elle dire, signe qu'elle ne le considérait plus tant comme un petit garçon, contrairement à ce que lui croyait. ''Ca doit venir d'une déficience génétique, je ne sais pas.'' finit-elle d'un air faussement pensif. Ah! Kehya, fidèle à elle-même, ne pouvait se retenir de lançer quelques piques en direction de son frère. Heureusement qu'elle l'entrainait depuis le plus jeune âge à supporter ce genre de moqueries légères!

... Un air songeur déformait maintenant ses traits, elle semblait également un peu peinée. Comme si elle se rappellait d'un souvenir particulièrement heureux, tout en sachant pertinamment qu'elle ne pourrait plus jamais le revivre. ''J'imagine... qu'on aura rarement l'occasion de refaire ça maintenant. C'est un peu contraire à l'Ordre... hein? ...Tu pars quand Roor?''

_________________
Keyha Ba'amb, pilote de choc, et de charme ! \o/

Mer 28 Nov - 20:23 (2007) MSN
Contenu Sponsorisé






Message Famille je vous <3

Aujourd’hui à 19:58 (2016)
Montrer les messages depuis:    
Répondre au sujet    Chevalier Jedi V3 Index du Forum » Championnat Interplanètaire de POD RACER » Complexe sportif de Pod Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers: 

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Design by Freestyle XL / Music Lyrics.Traduction par : phpBB-fr.com