Chevalier Jedi V3 Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
La Cité Marchande...(Quartier OUEST)
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
 
Répondre au sujet    Chevalier Jedi V3 Index du Forum » Championnat Interplanètaire de POD RACER » Ville Sujet précédent
Sujet suivant
La Cité Marchande...(Quartier OUEST)
Auteur Message
Naashi Krin
~*Hors-la-loi*~

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2007
Messages: 195
Localisation: Mos Eisley, Tatooine

Message La Cité Marchande...(Quartier OUEST) Répondre en citant
Un simple signe d’approbation lui répondit tout d’abord, puis, alors qu’elle avait replongé son regard à la recherche d’un débardeur ou d’un chemisier, un cri sortit soudain de la bouche de Kaitin, la faisant sursauter légèrement.

"JE SAIS !"

*Quoi ? Se passe quoi ? Quoi qu’elle sait ?*

Un peu déstabilisée par l’attention de la foule focalisée nouvellement sur elles, Naashi lança des regards obliques sur les passants. Si au départ les gens se stoppaient pour regarder de manière étrange cette fille qui hurlait dans la rue, ils se dispersèrent rapidement.

"Pardon d'avoir hurler. Je sais pourquoi tu t'es sentie observée...

*Ah ! Je comprends mieux ! Mais est-ce une raison pour crier ainsi ? Qu’importe… Cela ne m’étonne pas d'elle !*

Un léger rire la prit qu’elle camoufla au mieux en se mordant les lèvres. La jeune femme appréciait vraiment ces traits de caractère de son amie, spontanée et amusante.

je venais juste de partir voir quelqu'un, et...c'est là que j'ai commencé à t'observer, pour vérifier que tu n'irais pas dormir sur le champ...T_T J'suis désolée...

Et parfois très énervante aussi !

*Elle m’a observé ? Mais… Mais…*

Cette idée la bloqua. L’adolescente ne comprenait pas pourquoi la padawan l’avait « espionné. » Certes elle avait mis en avant la raison qui la motivait, à savoir la vérification qu’elle n’irait pas dormir. Cependant Naashi se sentait trahie, malgré la sécurité que cette nouvelle lui apportait aussi. En effet, Kaitin ne la laissait pas tomber, même à distance et cela montrait bien que Naashi pouvait compter sur elle et son amitié. Mais dans un autre sens, la jeune femme se sentait trompée, car il s’agissait d’une intrusion dans sa vie privée, un peu comme la lecture de ses pensées.

Une légère grimace pinça ses lèvres à cette constatation, toutefois elle se reprit, décidant d’ignorer la deuxième partie de son raisonnement pour ne garder que l’aspect positif.

*Kaitin tient assez à moi pour vérifier que je vais bien ! C’est ça que je dois garder à l’esprit !*

La suite de la phrase de la padawan la laissa cependant perplexe.

c'est bien, tu as senti ma présence qui te cherchait, je suis fière de toi."

*Sa présence… Qui me cherchait… Encore un truc fait à l’aide de la Force je suppose… C’est vraiment incroyable tout ce qu’on peut faire avec ! Plus j’en apprends…*

Elle était fascinée par tout ce qu’elle découvrait. Naashi se demanda s’il existait des limites à l’utilisation de la Force. De toute évidence, il subsistait déjà une limite en raison de la personne qui la manie. Mais pour quelqu’un de fort, une personne qui a de l’entraînement jusqu’où peut-elle aller ?

*Enfin… Je saurais bien assez tôt… Je vais déjà commencer à apprendre et découvrir tout ça ! J’aviserais ensuite…*

Kaitin lui expliqua ensuite les raisons de ses troubles. Naashi fut soulagée en découvrant certains points. Ces explications lui ôtèrent certaines peurs. Alors que pour d'autres, elle ne comprit pas le lien avec ses dires.

"Ahem...pour revenir à tes impressions, c'est tout à fait normal. Ne crois pas que nous sommes les seuls jedis dans cet hôtel. Il grouille de Chevaliers-jedi et Siths. Il est normal que autant d'impressions te prenne.

Voilà l’un des points qu’elle n’arrivait pas à situer avec ses troubles personnels. Certes, depuis son arrivée au Mandalay Bay, elle avait ressenti plus fort toutes ses impressions, un peu comme au palais. Toutefois, la jeune femme avait surtout éprouvé, ou du moins elle le pensait, les sensations des personnes proches d’elle, sur une distance réduite, notamment lorsqu’elle se trouvait à côté d’eux, ou qu’elle les connaissait personnellement. Ainsi, Naashi ne comprenait pas trop pourquoi Kaitin parlait des Jedis et Siths logeant à l’hôtel. Les seules explications logiques sont qu’elle n’était, soit pas assez concentrée et attentive à son environnement, soit pas assez exercée.

Ensuite, en dehors d'ici, cela peut être des sentiments forts des personnes qui t’entourent. Tu commences juste à découvrir la force, il est normal que tu ne saches pas la maîtriser. Avec le temps et l'entraînement, tu verras, tout s'arrangera."

Un soupir lui échappa en entendant ses mots.

*Voilà qui colle mieux avec ce que je ressens ! Et puis cela me soulage de savoir que l’apprentissage m’aidera à mieux maîtriser la Force. Enfin… Ce qui me rassure c’est que l’on me soutiendra… Si j’ai bien compris… … Oui… Kaitin m’aidera à y arriver j’en suis sûre !*

"Ton impression de différence...c'est normal...aurais-tu imaginé une seule fois dans ta vie de serveuse de te retrouver à communiquer avec ce qui t'entourait, et à mettre en danger ta vie. Aurais-tu imaginé voir des personnes mourir, et te battre pour tes propres opinions.

*Hein ? Euh... Non...*

C'est notre vie...une vie hors du temps. Tu es forte, très forte.

*Je n’en suis pas aussi convaincue que toi !*

Ton taux de midichlorien doit être élevé. C'est ainsi...que je t'avais repérée dans le bar où tu étais serveuse. Avec le temps, tu sentiras aussi les personnes douées de midichloriens comme moi. Tu y arrives déjà un peu en sentant des sentiments, et ma présence. Tu es habituée à celle-ci maintenant."

*Encore les médicloriens ! Je ne vais pas laisser passer l’occasion d’enfin apprendre ce que c’est ! Surtout que…*

"Des questions ?" Déclara la padawan en continuant ses recherches.

« J’aurais effectivement une question à te poser. Elle va te sembler un peu bête, car même Kaïton a l’air de s'y connaître. Mais moi je ne sais pas ce que sont les médicloriens… »

Elle fit un vague geste de la main, qui aurait eu l’air beaucoup plus sérieux si elle ne tenait pas un débardeur.

« Je suppose que ces choses, qu’importe ce qu’elles sont exactement, sont assez importantes dans l’utilisation de la Force, car vous en avez parlé à plusieurs reprises… Et tes dernières paroles me le confirment. »

Une pause pour fixer Kaitin.

« Je ne me trompe pas en pensant qu’il faut que je sache ce que sont les médicloriens n’est-ce pas ? Donc si tu pouvais m’expliquer s’il te plaît… »

Un sourire penaud accentua sa demande envers son amie padawan.

_________________
~~ Naashi Krin, Etudiante de Tatooine ~~
-> Toujours se relever, garder espoir, être soi et avancer <-


Sam 15 Sep - 00:43 (2007)
Publicité






Message Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?

Sam 15 Sep - 00:43 (2007)
Kaitin Laur
~*Apprentie protégée de Raediel*~

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2007
Messages: 224
Localisation: Tatooine

Message La Cité Marchande...(Quartier OUEST) Répondre en citant
Suite à ses paroles, Naashi eut en effet une question à poser à la jeune padawan. Une question qui était normal, lorsque l'on savait que Naashi était arrivée après l'explication de Maître Kurgan sur le sujet : les midichloriens.

« J’aurais effectivement une question à te poser. Elle va te sembler un peu bête, car même Kaïton a l’air de s'y connaître. Mais moi je ne sais pas ce que sont les médicloriens… »

Elle fit un petit signe de main, tenant un débardeur, accentuant ses paroles. Cette question n'étonna vraiment pas Kaitin. En y repensant, elle devait en entendre parler depuis quelques temps sans en connaître la signification. L'étudiante continua :

« Je suppose que ces choses, qu’importe ce qu’elles sont exactement, sont assez importantes dans l’utilisation de la Force, car vous en avez parlé à plusieurs reprises… Et tes dernières paroles me le confirment. »

*Effectivement...^^*

Son amie la regarda. La padawan eut un petit signe de tête pour lui confirmer ses hypothèses. Elle la laissa cependant finir avant de faire des explications plus importantes.

« Je ne me trompe pas en pensant qu’il faut que je sache ce que sont les médicloriens n’est-ce pas ? Donc si tu pouvais m’expliquer s’il te plaît… »

*Rien de plus simple ^^*

Devant le sourire de son amie, Kaitin ne put s'empêcher d'éclater de rire. Elle avait l'impression de se revoir, alors qu'elle même ne savait rien, posant des questions à son Maître.
Mais il ne fallait pas brûler les étapes. Elle posa une question primordiale avant toute chose :

"Naashi...sais-tu ce qu'est exactement la Force ?"

Cette dernière eut un long temps de réaction, pour finalement répondre un seul mot :

« Non… »

Au moins, elle n'allait pas par quatre chemins. De plus, son amie avait semblait-il très bien compris le "exactement", chose qui n'était pas anodine. Son amie savait ce que c'était, Kaitin en était sûre, mais pas véritablement.

*Elle commence à me connaître on dirait...*

« Je veux dire… Je sais quelques trucs… Comme le fait que la Force permet d’accomplir des performances que beaucoup ne savent pas faire… Comme parler aux animaux ou faire bouger des choses dans les airs… Voir même lire les pensées et communiquer ainsi… Toutefois, tu n’ignores pas ce que je sais, car tu m’as permis de découvrir ces aspects de la Force… »

Kaitin croisa le regard de son amie. Kuro sur son épaule, à moitié en train de dormir, elle continua d'écouter avec vive attention :

« Mais je suis obligée d’avouer que je ne sais pas du tout ce qu’est exactement la Force… »

La padawan avait raison. Son amie avait effectivement très bien compris sa question. Elle sourit, tandis que Naashi avait tourné son visage vers un autre point fixe.

« Peut-être aurais-je mieux fait de poser directement cette question. Je vais t’avouer que je n’y avais pas pensé. Depuis plusieurs jours, j’essaie de comprendre en grappillant des informations, alors qu’il aurait suffit de te demander non ? »

Kaitin laissa passer quelques secondes de silence. Elle caressa sans rien dire Kuro, puis adressa un sourire doux à son amie.

"Tu es très intelligente. Tu te rends compte des nuances de mes paroles, et des sentiments que j'y transmets. C'est une qualité rare, conserve cette empathie autant que tu le peux. Je vais maintenant te répondre. Dans un premier temps, sache qu'il est absolument normal que tu ne connaisses pas les réponses à mes questions. Tu es une étudiante, et ta connaissance se limite encore à ce que tu vois. Tu n'as eu aucune infos précises."

Prenant une inspiration, tout en cherchant les meilleurs mots pour décrire la véritable Force, Kaitin commença par le départ.

"La Force à proprement parlée est une énergie. Une étrange énergie, je dois l'admettre, car elle est tout. La plus petite particule de vie, jusqu'aux plus grandes formes vivantes. Les planètes mêmes, les étoiles aussi. Tout n'est que Force. Elle nous entoure, nous la respirons, c'est grâce à elle que nous sommes vivants, que les êtres vivants ont vu le jour. Elle nous rassemble en un tout, nous sommes tous liés l'un à l'autre grâce à elle."

Ca c'était l'aspect théorique. Venait donc le sujet des midichloriens.

"Tu vas me demander "comment ça se fait ?" ou "comment peut-on être relié et ne former qu'un seul Tout ?". C'est la que ta question sur les midichloriens arrive. Ton corps est constitué de cellule. On ne sait pas exactement ce que sont réellement les midichloriens, mais une chose est sûre, nous en avons dans chacune de nos cellules. C'est elle qui représente la Force à l'intérieur de chacun de nous. Nous pouvons donc arriver à cette conclusion : plus le taux de midichloriens est élevé chez un être vivant, plus il a de l'affinité avec elle. Cela ne veut cependant pas dire que quelqu'un avec un fort taux de midichloriens peut maîtriser la Force en claquant des doigts. L'entraînement est la clef de la maîtrise. Avec un long et bon entraînement, on peut être capable d'utiliser les différents aspects de la Force. Il y a différents moyen de la maîtriser : utiliser le côté clair de la force, en apprenant les pouvoirs de contrôle, des sens et de l'altération avec une forte discipline. Ce sont les chevaliers-jedis. Une autre manière est de laisser ses sentiments négatifs prendre le dessus. La manière est plus simple et plus rapide...mais à quel prix ? Tuer et faire souffrir. Ce sont les Siths. Et il y a ceux qui apprennent la discipline, mais qui laisse parfois leurs sentiments les influencer. Nous, les jedis Gris."

Elle en avait profité pour donner une meilleure explication sur les différents groupes. Elle ne savait pas si son amie avait eu toutes les réponses à ses questions. Elle continua cependant, donnant cette fois-ci des exemples concrets.

"Si je peux parler à Kuro, me plonger dans tes pensées, te localiser alors que tu es à des lieux de moi, c'est parce que j'utilise la Force qui m'entoure. Nous sommes tous reliés. De plus, il est facile avec un peu d'entraînement, de sentir les personnes qui ont des affinités avec elle. Si je veux faire voler des objets, c'est que j'utilise la Force contenue dans l'environnement. Si Wolfer a pu si facilement me soigner lors de notre dernière mission, c'est qu'il a su réduire mes blessures en s'aidant de la force pour accélérer la cicatrisation. Je ne te donne que des exemples à mon échelle bien sûr. Imagine les maîtres."


Elle conclut alors sur une autre facette de la Force, légèrement moins belle que ces dernières explications.

"Cependant...garde toujours à l'esprit que quiconque manipule la Force, si puissant soit-il, n'est jamais qu'un humain, avec des sentiments, des faiblesses, des émotions. Il est mal de jouer aux dieux...car malgré tous les efforts que chacun peut faire, nous ne sommes rien d'autres que des êtres vivants...voué à mourir un jour ou l'autre, comme n'importe qui d'autres, avec des circonstances différentes ou non. Nous ne sommes pas des dieux. Il arrive à chacun d'être impuissant face à autre chose. Nous ne pouvons pas toujours protéger ceux qui nous sont chers, même si nous y mettons tout notre coeur. C'est la vie, notre vie, celles des autres. Nous ne pouvons pas tout faire. Nous pouvons commettre des erreurs aussi. La Force est tout, mais même en la contrôlant, nous, on ne peut pas refaire ce "tout". C'est notre limite. Si tu veux un exemple plus concret...dis toi que personne ne peut revenir du monde des morts. Même si quelqu'un userait de la force. On ne peut pas non plus réparer les erreurs du passé, mais vivre avec. Je crois...que j'ai tout dis à ce sujet. A moins qu'il y ait quelque chose que tu n'aies pas compris, ou si tu veux d'avantages d'explications."

Elle attrapa doucement Kuro dans ses bras, qui cette fois-ci ne rechigna pas à un doux câlin. Il comprenait les sentiments de son "amie" humaine, qui grandissait peu à peu, se rendant elle même compte réellement de l'ampleur de la Force.
Elle eut un doux sourire vers Naashi. Un sourire doux...mais un peu perdu dans ses propres pensées. Tout ce qu’elle avait dit, elle l’avait tiré dans un premier temps des explications de son Maître, puis dans un deuxième temps, de sa propre vie passée, de ses propres expériences, ses propres défaites, ses propres erreurs. Mais aussi de ses amis. La vie était ainsi faite.

*J'espère juste que j'ai été claire Oo...si ça se trouve, tout ce que je viens de dire n'avait pas de sens...argggg je me suis laissée emporter...T_T*

[HRP] réponse de Naashi…par Naashi XD[/HRP]

_________________
Kaitin Laur, padawan de Tatooine rêveuse et mystérieuse...

Sam 15 Sep - 00:48 (2007) Visiter le site web du posteur MSN
Naashi Krin
~*Hors-la-loi*~

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2007
Messages: 195
Localisation: Mos Eisley, Tatooine

Message La Cité Marchande...(Quartier OUEST) Répondre en citant
Naashi s’arrêta dans ses recherches dans l’attente de la réponse que lui fournirait Kaitin. La discussion actuelle semblait trop importante pour se laisser distraire. Cependant, la padawan ne répondit pas immédiatement, mais commença par lui poser une question. Question surprenante pour la jeune femme.

"Naashi...sais-tu ce qu'est exactement la Force ?"

Fixant son amie d’un air absent, Naashi réfléchissait à la meilleure manière de répondre. Cette question lui posait problème, car elle résumait à elle seule tous ses manques. Elle avait aussi tilté sur le « exactement » qui signifiait un commentaire précis. Mais comment répondre quand la réponse à donner vous est étrangère ?

« Non… »

Clair, net et précis, mais qui faisait se sentir la jeune femme vraiment un peu trop stupide. C’est pour cette raison qu’elle se hâta de rajouter une explication.

« Je veux dire… Je sais quelques trucs… Comme le fait que la Force permet d’accomplir des performances que beaucoup ne savent pas faire… Comme parler aux animaux ou faire bouger des choses dans les airs… Voir même lire les pensées et communiquer ainsi… Toutefois, tu n’ignores pas ce que je sais, car tu m’as permis de découvrir ces aspects de la Force… »

Elle croisa ses bras en baissant le regard vers le sol dans une posture concentrée.

« Oui… Ce ne sont que des aspects j’en suis sûre… Des applications possibles de ce que le maniement de la Force permet de réaliser… »

Elle releva les yeux vers Kaitin.

« Mais je suis obligée d’avouer que je ne sais pas du tout ce qu’est exactement la Force… »

Elle avait accentué le mot « exactement. » Puis elle détourna le regard.

« Peut-être aurais-je mieux fait de poser directement cette question. Je vais t’avouer que je n’y avais pas pensé. Depuis plusieurs jours, j’essaie de comprendre en grappillant des informations, alors qu’il aurait suffit de te demander non ? »

Elle ne regarda la padawan que lorsqu’elle reprit à son tour la parole. Cette dernière lui souriait et Naashi ne put s’empêcher de sourire en retour, rassurée.

"Tu es très intelligente. Tu te rends compte des nuances de mes paroles, et des sentiments que j'y transmets. C'est une qualité rare, conserve cette empathie autant que tu le peux.

La jeune femme se contenta d’acquiescer, gênée d’être complimentée pour si peu.

Je vais maintenant te répondre. Dans un premier temps, sache qu'il est absolument normal que tu ne connaisses pas les réponses à mes questions. Tu es une étudiante, et ta connaissance se limite encore à ce que tu vois. Tu n'as eu aucune infos précises."

*Okay… C’était une question piège…*

Les explications arrivèrent après une grande inspiration de son amie.

*Bon… Ca promet… Va falloir être bien attentive là…*

"La Force à proprement parlée est une énergie. Une étrange énergie, je dois l'admettre, car elle est tout. La plus petite particule de vie, jusqu'aux plus grandes formes vivantes. Les planètes mêmes, les étoiles aussi. Tout n'est que Force.

*QUOI ?! O_o *

Cette première partie du discours de Kaitin était un résumé facile à comprendre. Pourtant ces quelques phrases avaient déjà complètement déstabilisé Naashi. Que la Force soit une énergie était encore compréhensible, mais que cette énergie soit « tout » la bloqua.

*Tout… Tout… TOUT !!! Comment peut-elle être TOUT ? Tout ce qui vit… Les humains… Les planètes… Toute particule de vie ? Mais ces éléments sont si différents ! Ce sont des formes vivantes impossibles à comparer entres elles ! Je… Je… Et moi alors ? Si la Force est tout… Je suis quoi moi ?*

Elle nous entoure, nous la respirons, c'est grâce à elle que nous sommes vivants, que les êtres vivants ont vu le jour. Elle nous rassemble en un tout, nous sommes tous liés l'un à l'autre grâce à elle."

*Je ne comprends pas trop là… Elle est toute chose et… Pourtant elle nous fait vivre aussi ? Donc… Si je vis c’est grâce à la Force…*

La jeune femme prit une seconde pour fermer les yeux et respirer calmement. Il y avait déjà beaucoup d’informations sous-entendues dans toutes ces phrases et elle se devait d’assimiler un minimum avant la suite des explications, car Kaitin n’avait pas l’air d’avoir terminé.

*La Force est un lien entres toutes formes de vie ? Oh ! Ca explique la télépathie et le fait qu’elle parle au chat !*

Elle réouvrit les yeux pour fixer la padawan qui avait repris son monologue.

"Tu vas me demander "comment ça se fait ?" ou "comment peut-on être relié et ne former qu'un seul Tout ?".

*Tu lis dans mes pensées… Ou tu as eu les mêmes réactions quand tu as appris cela…*

Le lien avec les médicloriens se fit enfin à la suite des paroles de la padawan.

*C’est en nous… Dans nos cellules… En moi… J’ai donc de ces choses en moi… J’avais donc bien compris ça ! Mais cela ne m’aide pas plus… Surtout que Kaitin vient de dire que l’on ne sait pas ce qu’ils / elles sont vraiment ! Ce que je sais maintenant par contre c’est que les médicloriens sont ce qui lie les êtres vivants à la Force. Et si l’affinité augmente en proportion du taux de médicloriens comme le déclare Kaitin, alors c’est que les gens ne sont pas à égalité pour utiliser la Force. Mais je suppose aussi que cela s’apprend… Enfin je pense car cette idée avait déjà été supposée aussi.*

Cela ne veut cependant pas dire que quelqu'un avec un fort taux de midichloriens peut maîtriser la Force en claquant des doigts. L'entraînement est la clef de la maîtrise. Avec un long et bon entraînement, on peut être capable d'utiliser les différents aspects de la Force.

Naashi ne put s’empêcher de sourire en constatant que son raisonnement n’était pas tout à fait faux, heureuse de savoir qu’il y a des choses qu’elle avait réussi à comprendre seule.

Son amie expliqua ensuite encore plus en détail les différents groupes de Jedis, Siths et Jedis Gris. De cela, la jeune femme nota mentalement qu’il existait plusieurs manières d’apprendre. Des sentiments négatifs dominants permettent d’apprendre vite, mais le résultat n’est pas celui recherchait par Naashi. Un détail étrange la fit réfléchir. Ce n’était pas tout à fait dit par Kaitin, mais si les Siths et les Jedis Gris laissent leurs sentiments les influencer, cela signifierait-il que les Jedis non ? Cette question resta en suspens dans son esprit, se demandant si elle avait bien compris ou non.

Le fait que la padawan utilise des exemples facilita grandement à son amie la compréhension sur quelques manières d’utiliser la Force. Toutefois, Kaitin avoua elle-même qu’il devait exister des possibilités infiniment plus grandes, surtout en pensant aux potentiels des Maîtres.

"Cependant...garde toujours à l'esprit que quiconque manipule la Force, si puissant soit-il, n'est jamais qu'un humain, avec des sentiments, des faiblesses, des émotions. Il est mal de jouer aux dieux...car malgré tous les efforts que chacun peut faire, nous ne sommes rien d'autres que des êtres vivants...voué à mourir un jour ou l'autre, comme n'importe qui d'autres, avec des circonstances différentes ou non. Nous ne sommes pas des dieux.

*Ce qui est logique…*

En effet, aussi impressionnantes que sont les découvertes de Naashi au sujet de la Force, elle n’en a pas moins déduit qu’il existe forcément des limites. Il était par exemple logique pour elle que chaque être vivant meure, certaines espèces beaucoup plus vite que d’autres, mais toutes ont une limite à leur existence.

*Quoique… Il existe tant de choses que je ne connais pas… Je m’avance peut-être trop… Peut-être que l’immortalité existe, mais que je ne le sais pas…*

Il arrive à chacun d'être impuissant face à autre chose. Nous ne pouvons pas toujours protéger ceux qui nous sont chers, même si nous y mettons tout notre coeur. C'est la vie, notre vie, celles des autres. Nous ne pouvons pas tout faire. Nous pouvons commettre des erreurs aussi. La Force est tout, mais même en la contrôlant, nous, on ne peut pas refaire ce "tout". C'est notre limite. Si tu veux un exemple plus concret...dis toi que personne ne peut revenir du monde des morts. Même si quelqu'un userait de la force. On ne peut pas non plus réparer les erreurs du passé, mais vivre avec.

Naashi se sentit bizarre. Le sentiment que Kaitin parlait de son expérience personnelle la tenailla encore. Toutefois, elle ne déclara rien, se contentant d’un signe de tête pour signifier sa compréhension. De toute façon, ce sujet la mettait mal à l’aise. Elle n’avait pas envie de penser à la mort et, surtout, aux morts.

Je crois...que j'ai tout dis à ce sujet. A moins qu'il y ait quelque chose que tu n'aies pas compris, ou si tu veux d'avantages d'explications."

La padawan avait donc fini ses explications. Naashi réfléchit un peu en l’observant câliner son chat. Un sourire lui répondit, mais un sourire incertain.

« Oui j’ai effectivement compris beaucoup de choses… Je pense même que mon cerveau risque la migraine avec toutes ces données… »

Un léger rire se fit entendre que Naashi dissimula au mieux pour continuer ses dires. Cette hilarité diminua un peu le poids qu’avaient apporté toutes les paroles de Kaitin dans son esprit.

« Mais je vais quand même en profiter pour te poser une question… »

Elle la regarda dans les yeux.

« Tu as parlé des Jedis, des Siths et des Jedis Gris encore une fois. J’ai compris que les sentiments négatifs permettent aux Siths de devenir forts et que les Jedis Gris acceptent eux aussi un peu leurs émotions. Mais… As-tu donc sous-entendus que les Jedis n’ont pas… Enfin refusent… Evitent les sentiments ? Désolée si je m’exprime mal… Tu as compris ma question non ? »

Un détail lui revenant en mémoire la fit légèrement sursauter soudain.

*Elle m’avait dit être comme Electra avant… Qu’elle était une étudiante chez les Jedis... Oh non ! J’espère vraiment que ma question ne va pas la blesser ou la rendre triste…*

Se mordant les lèvres de doute, Naashi détourna les yeux.

_________________
~~ Naashi Krin, Etudiante de Tatooine ~~
-> Toujours se relever, garder espoir, être soi et avancer <-


Sam 15 Sep - 01:01 (2007)
Kaitin Laur
~*Apprentie protégée de Raediel*~

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2007
Messages: 224
Localisation: Tatooine

Message La Cité Marchande...(Quartier OUEST) Répondre en citant
Les doigts filant entre les poils noirs de Kuro, Kaitin attendit patiemment les réflexions de Naashi. Cette dernière lui sourit, mais un sourire non habituel. Comme si son amie doutait de ses futurs questions ou même réflexion :

« Oui j’ai effectivement compris beaucoup de choses… Je pense même que mon cerveau risque la migraine avec toutes ces données… »

*Là, je la comprends...surtout que je ne suis pas vraiment douée pour les explications...la pauvre. C'est déjà un miracle qu'elle ait réussi à tout décripter. *

Son amie se mit alors à rire. Kaitin sourit, comprenant que cela lui faisait du bien. La jeune padawan replaça son regard sur les vêtements. Elle avait vu un petit T-shirt bleuté, très pâle.

« Mais je vais quand même en profiter pour te poser une question… »

*Ah ?*

Kaitin croisa les yeux de Naashi, portant dans ses mains le petit T-shirt bleu en tissu fin, et agréable à porter par une telle chaleur.
Vint alors la question :

« Tu as parlé des Jedis, des Siths et des Jedis Gris encore une fois. J’ai compris que les sentiments négatifs permettent aux Siths de devenir forts et que les Jedis Gris acceptent eux aussi un peu leurs émotions. Mais… As-tu donc sous-entendus que les Jedis n’ont pas… Enfin refusent… Evitent les sentiments ? Désolée si je m’exprime mal… Tu as compris ma question non ? »

Le T-shirt bleu, auparavant dans les mains de Kaitin qui souriait, retomba d'un coup dans le bac où se trouvaient les vêtements.
Le sourire rayonnant de Kaitin venait de disparaître d'un coup, tandis que son échine venait de se glacer.
Comment pouvait-elle répondre à "ça" ? Si elle parlait, elle ne serait pas objective, mais en même temps, il fallait qu'elle donne une réponse à Naashi.
Il fallait donc que son amie trouve la réponse d'elle même, par indices. Elle avait déjà son idée là dessus.

"Je...heu...il..il n'y a pas..."

Mais elle se tut. Elle avait bien une idée, mais cela remontait à si loin qu'elle doutait de réciter correctement. Sa gorge nouée, elle reprit tout de même.

"Il n'y a pas d'émotion, il y a la paix...
Il n'y a pas d'ignorance, il y a la connaissance...
Il n'y a pas de passion, il y a la sérénité...
Il n'y a pas de chaos, il y a l'harmonie...
Il n'y a pas de mort, il y a la Force..."

Un long silence plana au-dessus des deux filles. Kaitin avait la gorge nouée. C'était son passé, mais pourtant, cela la rendait à la fois triste et heureuse. Sans savoir pourquoi, des larmes coulèrent. Elle pensa à Jag, à son frère, à son ancien maître, à Caitlin aussi qui gisait toujours dans le coma. Elle se mordit les lèvres.
Pourtant, y penser, lui offrait une douce chaleur dans son coeur. Son sourire revint, malgré les larmes. Larmes de joies peut être ?

"C'est...c'est le code Jedi. Un truc que tu n'auras jamais à apprendre, bien sûr ! Je vais te l'expliquer un peu, que tu en comprennes le sens. Je risque de ne pas être très objective tu sais...mais je vais faire un effort. J'ai tant changer. Cette nostalgie m'est pourtant si douce. J'aime autant mon passé que mon présent. C'est pour ça que je vais t'expliquer."

La gorge sèche, Kaitin baissa juste un instant les yeux, ne voulant pas montrer de signe de faiblesse. Même si d'un côté, cela la rendait plus forte.

"Il n'y a pas d'émotion, il y a la paix. Ces quelques mots signifissent que les chevaliers-Jedi doivent contrôler leurs émotions. En quelque sorte, tout passe avant les émotions. Ils ne doivent pas être contrôler par leurs sentiments...que ce soit la colère...ou l'amour. C'est cette petite phrase du code qui répond à ta question. Oui, ils ont droits aux sentiments, mais ils doivent mettre la raison avant tout. Mais...il n'est pas admi d'aimer au sens propre du terme. Je veux dire...qu'un Jedi aime une femme...ou un homme quand c'est une femme-jedi."

Elle reprit le T-Shirt en silence, l'esprit vague, mais un petit sourire heureux aux lèvres. ses yeux se levèrent au ciel. Où était-il en ce moment ? Pas loin, ça c'était sûr, car elle sentait sa présence non loin. Il était dans la ville. Quelque chose n'allait pas pourtant. Quelque chose clochait, mais rien d'alarman. Après tout, il est interdit de se battre en ville. Enfin, logiquement. Elle avait de toute manière confiance en lui.

"Pour les autres significations du code, et bien, là c'est déjà plus explicatif. La connaissance est d'apprendre par les épreuves du quotidien. La sérénité est le fait de trouver toujours des solutions qui arrangent tout le monde de manière pacifique. L'harmonie, c'est le fait d'être toujours prêt, quelque soit les circonstances. Et enfin, la dernière "il n'y a pas de mort, il y a la Force"...c'est que d'un côté...on continue toujours à exister. D'une autre façon, mais il y a toujours dans la force les personnes oubliées."

Les larmes avaient disparut. Elle avait aussi pensé à Lex, avec qui elle pouvait parfois parler, même s'il était mort.

"Je t'apprendrais à entrer en harmonie avec la Force, comme quelqu'un me l'a appris dans le passé. On revoit des ombres du passé parfois. Dans les premiers temps, ça nous surprends, ça nous blesse même, mais avec le temps, on est heureux d'avoir quelques mots, quelques paroles. Des souvenirs des choses oubliées. Bref, je m'égare. Tout ca pour dire que contrairement à nous, les Jedis doivent rester maître de soi, et ne jamais céder à leurs sentiments.
Huuumm...pour un exemple plus concret, et bien analyse cette situation : je meurs là, devant toi, tuée par on ne sait quelle personne. Toi, en tant que Jedi Grise, tu peux utiliser ta colère pour tuer l'adversaire. Mais si tu étais un Chevalier-jedi, tu ne pourrais pas. Tu devrais rester de marbre et penser à la meilleure solution pour maîtriser (et non tuer) ton adversaire, même si au fond de toi, il y a une énorme colère qui est née au moment où tu m'as vue m'écrouler. Ce n'est pas forcement un avantage d'utiliser ses sentiments. La dernière situation serait que tu deviennes si folle de rage, que plus rien autour de toi ne compterait, sauf la vengeance. Uniquement la vengeance et la haine, sans sentiments pour les autres qui t'entoure. Tu sombrerais dans le côté Obscure. On doit savoir quand même se contrôler."


Elle avait fini là. Elle était vraiment heureuse que Naashi lui ai posé une telle question.

"Merci..." finit-elle dans un murmure, le regard vague et égaré au dessus des toits.

_________________
Kaitin Laur, padawan de Tatooine rêveuse et mystérieuse...

Sam 15 Sep - 01:05 (2007) Visiter le site web du posteur MSN
Naashi Krin
~*Hors-la-loi*~

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2007
Messages: 195
Localisation: Mos Eisley, Tatooine

Message La Cité Marchande...(Quartier OUEST) Répondre en citant
Si elle regretta, elle se sentit encore plus mal en voyant la première réaction de son amie. Kaitin sembla soudainement se crisper. Son sourire avait disparu et ses mouvements de recherche se stoppèrent. Elle avait de plus l’air perturbé.

*Qu’est-ce que j’ai encore fait comme bêtise à poser cette question !*

Cette discussion commençait à la stresser au plus haut point. Elle souhaita même que la padawan se défile et coupe court à ses explications.

"Je...heu...il..il n'y a pas..."

Naashi se mordit la lèvre inférieure devant cette hésitation.

"Il n'y a pas d'émotion, il y a la paix...
Il n'y a pas d'ignorance, il y a la connaissance...
Il n'y a pas de passion, il y a la sérénité...
Il n'y a pas de chaos, il y a l'harmonie...
Il n'y a pas de mort, il y a la Force..."


Les deux jeunes femmes se turent ensuite, Kaitin ayant finit ses phrases et Naashi ne sachant qu’en penser. Elle cherchait des significations, mais ne trouvait pas. Perplexe, elle ne fit rien qu’attendre d’éventuelles précisions.

"C'est...c'est le code Jedi. Un truc que tu n'auras jamais à apprendre, bien sûr !

*Okay… Pas besoin de l’apprendre mais si j’ai besoin de ça pour la réponse à ma question… J’aimerais quand même en comprendre le sens…*

Je vais te l'expliquer un peu, que tu en comprennes le sens. Je risque de ne pas être très objective tu sais...mais je vais faire un effort. J'ai tant changer. Cette nostalgie m'est pourtant si douce. J'aime autant mon passé que mon présent. C'est pour ça que je vais t'expliquer."

La padawan baissa les yeux, imitée par son amie. Naashi se sentait perdue en raison de ce qu’elle ressentait. De plus, elle culpabilisait également de ce qu’elle faisait peut-être subir mentalement à Kaitin. Peut-être était le bon mot, car elle n’en était pas sûr du tout, malgré que certaines réactions de son amie étaient assez éloquentes. A cela se rajoutèrent les dernières paroles prononcées qui indiquèrent l’état d’esprit de la padawan.

L'adolescente chercha aussi à comprendre en quoi l’objectivité de son amie n’était pas fiable. Toutefois, à peine cette question frappa son esprit qu’elle se souvint soudain des paroles de Kaitin lorsqu’elle avait mentionné son passé, qu'elle était aussi une étudiante chez les Jedis, avant.

"Il n'y a pas d'émotion, il y a la paix. Ces quelques mots signifissent que les chevaliers-Jedi doivent contrôler leurs émotions. En quelque sorte, tout passe avant les émotions. Ils ne doivent pas être contrôler par leurs sentiments...que ce soit la colère...ou l'amour. C'est cette petite phrase du code qui répond à ta question. Oui, ils ont droits aux sentiments, mais ils doivent mettre la raison avant tout.

Concept très étrange pour Naashi qui imagina bien que cela devait être difficile, un long apprentissage. Elle dut cependant avouer que ces manières de penser, de vivre, de ressentir lui étaient totalement inconnues, à l’antipode de sa vie actuelle. Pas qu’elle soit dénuée de raison, mais ses sentiments personnels étaient une part intégrante de sa vie, même si parfois ils étaient ardus à gérer.

Mais...il n'est pas admi d'aimer au sens propre du terme. Je veux dire...qu'un Jedi aime une femme...ou un homme quand c'est une femme-jedi."

*Oui… Pas objective… Mais je ne suis pas sûre que son passé seul en soit la clé pour l’expliquer… Cet air rêveur… Ce sourire… Je me demande à quoi elle pense pour réagir ainsi...*

Le comportement si changeant de son amie intriguait de plus en plus Naashi. Kaitin poursuivit ses éclaircissements.

"Pour les autres significations du code, et bien, là c'est déjà plus explicatif. La connaissance est d'apprendre par les épreuves du quotidien. La sérénité est le fait de trouver toujours des solutions qui arrangent tout le monde de manière pacifique. L'harmonie, c'est le fait d'être toujours prêt, quelque soit les circonstances. Et enfin, la dernière "il n'y a pas de mort, il y a la Force"...c'est que d'un côté...on continue toujours à exister. D'une autre façon, mais il y a toujours dans la force les personnes oubliées."

*Oubliées… C’est triste d’être oublié… Mais il n’y a pas toujours quelqu’un pour pleurer chaque mort… Elle a dit que… On continue toujours à exister…*

Un sourire s’afficha sur les lèvres de la jeune femme qui trouva cette idée un peu poétique, mais rassurante aussi.

"Je t'apprendrais à entrer en harmonie avec la Force, comme quelqu'un me l'a appris dans le passé. On revoit des ombres du passé parfois. Dans les premiers temps, ça nous surprends, ça nous blesse même, mais avec le temps, on est heureux d'avoir quelques mots, quelques paroles. Des souvenirs des choses oubliées. Bref, je m'égare. Tout ca pour dire que contrairement à nous, les Jedis doivent rester maître de soi, et ne jamais céder à leurs sentiments.

Le sourire s’était élargi en entendant l’aide que souhaitait lui procurer la padawan, car cela la toucha beaucoup. L’exemple que cette dernière utilisa ensuite lui permit de prendre réellement conscience de l’implication des sentiments. Sans qu’elle ne puisse le contrôler, un frisson parcourut Naashi. La fin de l’exemple lui fit peur inconsciemment. Après un vague "Merci..." à peine murmuré, l’adolescente fit part de son avis à Kaitin.

« Je ne saisis pas pourquoi tu me dis merci… Tout ce que je comprends moi avec tes paroles, c’est qu’accepter l’apprentissage de la Force est une vraie responsabilité ! J’avoue que cela me fait un peu peur… Même si je suis aussi intriguée et attirée par tout ce qui m’arrive ! »

Un instant de réflexion passa pendant lequel Naashi prit le temps de réfléchir.

« Oui… Ce ne sera plus possible… » Murmura-t-elle.

Son regard accrocha celui de la padawan.

« Je ne pourrais pas fermer les yeux et revenir à ma vie d’avant… Oublier tout cela ? Faire comme si de rien n’était ? Je ne pourrais plus… »

Elle secoua la tête de gauche à droite en signe de négation.

« Peut-être que je regretterais plus tard mon choix… Ou peut-être pas… De toute façon, je sais que je regretterais si j’abandonne maintenant ! Je… Tu sais ce qui est bizarre ? J’ai l’impression de revivre depuis quelques jours… Mais vraiment revivre ! Ca fait bizarre… En plus je découvre tellement de choses nouvelles ! Des choses effrayantes certes, mais aussi des nouveautés tellement passionnantes ! »

Sa voix, qui été devenue enthousiaste, redevint plus calme.

« Oui… C’était difficile… La semaine passée a été dure… Tu m’as beaucoup aidé… Et je suppose que tu m’aideras encore… Donc j’ai confiance… Et puis je vais apprendre encore, car pour le moment je sais si peu de choses… »

Ses yeux parcoururent d’un air indécis les environs, puis elle soupira. Cette conversation était vraiment intéressante, mais l’adolescente devait avouer qu’elle saturait quand même.

« Je te remercie d’avoir pris la peine de me répondre. Cela te dérange que nous cessions cette discussion pour le moment ? C’est captivant mais cela m’a fatigué… »

Elle attrapa au hasard un débardeur dans le tas de vêtements pour l’analyser.

_________________
~~ Naashi Krin, Etudiante de Tatooine ~~
-> Toujours se relever, garder espoir, être soi et avancer <-


Sam 15 Sep - 01:10 (2007)
Felicia
~*Hors-la-loi*~

Hors ligne

Inscrit le: 13 Sep 2007
Messages: 35

Message La Cité Marchande...(Quartier OUEST) Répondre en citant
Félicia marchait la tête basse, son béret sur la tête et un livre à la main. Elle marmonnait :

Il n’est pas venu…Il n’est pas venu…

Elle était couverte de cambouis et une larme perlait le long de sa joue.

J’étais pourtant sûre que si je travaillais dans ce garage je le verrais…Il m’avait promis…

Elle ouvrit le lourd livre et le regarda avec une tête bizarre pendant plusieurs minutes. Elle soupira fortement :

Je ne sais pas lire…Il faut que je trouve quelqu’un qui me le lise…

Elle continua de marcher en trainant les pieds. Elle commençait à avoir faim…

Le garage est fermé. J’ai eu mon après midi…Il va falloir que je m’occupe…Mais je n’ai plus aucune idée d’où se trouve l’hôtel…Je crois que je me suis perdue…

Félicia continua d’errer ainsi dans les rues. Elle était complètement perdue…

_________________
Felicia

Sam 15 Sep - 07:37 (2007)
Wolfer Sithdawn
~*Jedi Gris*~

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2007
Messages: 129
Localisation: Dans un lieu isolé non loin de Mos-Eisley

Message La Cité Marchande...(Quartier OUEST) Répondre en citant
Quelques part dans les cités marchandes de la somptueuse ville tach, errait un jeune loup au milieu de tout ce beau monde.
Wolfer, le jedi gris, marchait sans vraiment savoir quel était sa destination, mais après tout:

*C'est quand on marche que se trace le chemin...*

Parfois, les gens qu'il croisait le regardait de manière étrange.
En effet, Wolfer n'avait pas mis sa bure aujourd'hui, et laissait toutes ses armes à la vue de tout le monde, sabre laser icompris.
Dans son inventaire on comptait ses deux katanas soigneusement acrochés a sur son dos.
Son poignard attacher a son avant bras gauche grâce à un drôle de bracelet en cuir noir qui lui servait d'étui, et son sabre laser fixé de la même manière a son bras droit.
Plus un blaster DH-17 fraichement acheté pour un prix raisonable, retenu grâce à un étui accroché à sa ceinture.

A voir le jedi gris, il semblait paré au combat...

Alors que Wolfer méditait sur une question qui le tracassait encore et encore, il put voir une jeune fille à l'allure feline marcher non loin devant lui.

Pas de doute, c'était Félicia...

Dès lors, il s'approcha d'elle puis lui tapoté sur l'épaule pour signaler sa présence.
Dès lors, il lui demanda:

"Alors Félicia ? Qu'est ce que tu nous fait de beau ?"

HRP Navré pour le petit Rp, mais je suis pas très inspiré ces temps ci >_<

_________________


Dim 16 Sep - 14:28 (2007) MSN
Felicia
~*Hors-la-loi*~

Hors ligne

Inscrit le: 13 Sep 2007
Messages: 35

Message La Cité Marchande...(Quartier OUEST) Répondre en citant
Alors Félicia ? Qu'est ce que tu nous fait de beau ?

Félicia se retourna vers l’inconnu qui lui avait tapé sur l’épaule et son visage s’éclaira alors d’un grand sourire :

WOLFER !

Puis elle sauta au cou du jeune home et lui lécha la joue en miaulant de joie.

J’ai un cadeau pour toi !

Elle fouilla alors dans son sac et en sortit une petite boite à musique blanche. Deux personnages avait été sculpté dessus et Félicia mit la boite en route. Alors qu’une douce musique résonnait, les deux personnages s’animèrent. En fait, il s’agissait de Wolfer et de Félicia. Le petit personnage de Wolfer tapant la tête de Félicia en rythme à l’aide de son poing.

C’est pour toi ! C’est pour m’excuser du coup de la valise !

Félicia tendit l’objet à Wolfer et dit :

Dis, je me suis perdue. Tu ne voudrais pas me raccompagner à l’hôtel ?

Puis elle sembla hésiter et demanda :

Tu sais lire ? J’aimerais bien que tu me lises ce livre !

Félicia tendit alors un pavé de 850 pages sur lequel Wolfer put lire le titre suivant : « De l’importance des cristaux Kaïber dans le système d’autoinjection des Pods ».

Puis son visage se grisa au vu des armes de Wolfer. Félicia eut un mouvement de recul et dit :

La violence n'est pas la solution...Seul l'amour est le chemin...

_________________
Felicia

Dim 16 Sep - 14:43 (2007)
Wolfer Sithdawn
~*Jedi Gris*~

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2007
Messages: 129
Localisation: Dans un lieu isolé non loin de Mos-Eisley

Message La Cité Marchande...(Quartier OUEST) Répondre en citant
Dès qu'il eut appellé la petite féline, elle s'écria:

"WOLFER !"

"Oui oui, c'est bien moi, enfin je crois ~_~"

Félicia lui sauta alors au cou pour le lécher. Wolfer se débattait pour se sortir de son étreinte, mais en vain:

"Beurk, non arrête, j'aime pas ça, bouark >_____<"

Après en avoir enfin finis, elle déclara à la grande surprise de Wolfer:

"J’ai un cadeau pour toi !"

Elle lui tendit alors une petite boîte à musique blanche, ou il put voir un petit Wolfer soigneusement sculpté accomppagné d'une petite Félicia tout aussi bien sculptée.
L'air du petit Wolfer semblait menaçant, et avait le poing levé au dessus de la tête de la petite félicia.
Dès que la vraie Félicia eut actioné la boîte a musique, le petit Wolfer commença a taper sur la tête de la pauvre petite Félicia.

Cela le fit sourire, puis il poussa un petit rire. Félicia lui dit alors:

"C’est pour toi ! C’est pour m’excuser du coup de la valise ! "

Wolfer prit la petite boîte, il était ému, mais faisait tout pour le cacher. Il prit néamoins la peine de la remercier pour ce joli cadeau:

"Merci Félicia, ça me fait très plaisir..."

Il ajouta alors en tapotant sur la tête de la féline:

"Mais va surtout pas penser que je serais moins dur avec toi. >_<"

Félicia fit abstraction de ses dernières paroles, puis demanda au Jedi gris:

"Dis, je me suis perdue. Tu ne voudrais pas me raccompagner à l’hôtel ?"

Wolfer lui répondit:

"D'accord, mais pas tout de suite, nous allons rentrer tous ensemble...

...Kaitin et puis l'autre...heu...Naashi ne sont pas bien loin.
J'aurais aimé lui dire quelques mots, mais je crains que mon amie ne l'ait déja fait à ma place.

Enfin bon en route !"


Alors qu'il entamerent le chemin, Félicia lui demanda d'une voix hésitante:

"Tu sais lire ? J’aimerais bien que tu me lises ce livre !"

Ok pas de problème.

Elle lui tendit alors un gros bouquin, le genre de livre que Wolfer n'aimait pas lire du tout.
Sur la couverture, on pouvait lire: « De l’importance des cristaux Kaïber dans le système d’autoinjection des Pods ».

Le jeune loup écarquilla les yeux, puis lui dit alors:

"Tu ne voudrais pas que je te lise Babar à la place ? ~__~

C'est bien Babar tu sais ? ~_~"

Les grands yeux de la féline se poserent alors sur son arsenal, puis recula un peu avant de lui dire:

"La violence n'est pas la solution...Seul l'amour est le chemin..."

La voix de Wolfer s'assombrit alors, puis lui dit:

"Va dire ça à celui qui me l'a arraché...

...Tu sais, malheureusement, ce n'est pas aussi facile que ça. C'est justement par amour que je suis prêt à me battre. Je ne veux pas voir périr ceux que j'aime une fois de plus.

Le combat est parfois une chose inévitable, et tu dois l'accepter si tu tient a vivre longtemps parmis nous...


Wolfer fit un grand soupir, puis ajouta

"Mais pour ne rien te cacher, l'affrontement fais partie des choses que j'aime le plus, je ne le nies pas.
J'épprouve un certains plaisir a tuer ceux qui s'en prennent à moi et à mon entourage, j'aime leurs faire du mal, j'aime les voir souffrir...

...Je n'y peux rien, c'est dans ma nature...

Je fais partis de ceux qui son destinés a crevé comme des chiens galeux, a trouvé un dieu qui veuille bien nous pardonner..."


Wolfer se tut un instant, puis déclara enfin:

"J'en ais trop dis, ça suffit, allons-y !"

_________________


Dim 16 Sep - 15:17 (2007) MSN
Felicia
~*Hors-la-loi*~

Hors ligne

Inscrit le: 13 Sep 2007
Messages: 35

Message La Cité Marchande...(Quartier OUEST) Répondre en citant
Félicia ne connaissait pas Babar. Elle avait peur de l’arsenal impressionnant de Wolfer. Ce dernier lui expliquait sa façon de voir les choses.

Va dire ça à celui qui me l'a arraché...

l'affrontement fais partie des choses que j'aime le plus…Je fais partis de ceux qui son destinés a crevé comme des chiens galeux, a trouvé un dieu qui veuille bien nous pardonner

Le visage de Félicia prit une expression d’horreur.

Qui t’a arraché quoi ? Je ne comprends pas…Et puis, la violence n’a jamais été la solution…La violence créé de la violence. Tuer quelqu’un, c’est horrible…C’est mal !

Félicia semblait très agitée et ses paroles devenaient décousues et ses idées saccadées :

Horrible ! Personne n’a le droit de tuer quelqu’un…Seul Dieu peut juger…Et tu n’es pas un chien galeux. Tu es…Tu es…Tu es Wolfer ! Le combat est évitable ! Il y a toujours une autre solution !

Félicia commençait à pleurer :

Tu n’as pas le droit de tuer…Pas le droit ! C’est horrible ! L’amour est la seule solution ! Il est beaucoup plus facile de détruire que de construire alors ne gâche pas ce que tu as construit avec elle en voulant faire la justice…Ne gâche pas…La mort est horrible…je…Je t’en supplie…

Félicia échappa alors à Wolfer et partit en courant à travers les ruelles en pleurant. Son gros livre était par terre devant Wolfer ainsi que le sac à dos de Félicia. La féline elle avait disparu.

_________________
Felicia

Dim 16 Sep - 15:25 (2007)
Shana Larso
~*Chef de l"unité d"élite / Modo*~

Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2007
Messages: 149

Message La Cité Marchande...(Quartier OUEST) Répondre en citant
Après sa rencontre avec la Twi'lek, Shana retourna dans les rue pour penser à la situation. Elle aurait pu resté tranquillement dans la fameuse chambre mais les idées ne semblaient pas venir alors elle ressortie prendre l'air au cas ou...........Alors qu'elle empruntait une rue plus tranquille que les autres, Shana sentit quelque chose approcher. Pas une menace mais néamoins fonca vers elle de la ruelle paralèle.

Shana tourna la tête et eu juste le temps d'apercevoir une petite soulhouette trébucher par terre. Shana sentie des émotions triste venant de la créature et pour confirmer ses impressions, elle entendit des pleurs de sa part alors qu'elle ne fait même pas l'effort de se relever.

Ne sentant pas de malice, Lady Blue approcha de la créature quelque peu dissimulée par la pénombre des murs et elle put mieux la voir.

Il s'agissait d'une sorte de mélange entre une fille et un chat. Pas du tout menaçante en fait. Shana se pencha et dit.......

"Euh......Çà va?"

Ouais bon. Devant cette rencontre plutôt inatendue, la Caopitaine était une peu décontenancée. Tout comme par son attitude actuellement. Elle n'avait pas eu ce geste de compassion envers quelqu'un depuis cette fois ou elle avit défendu cet ithorien alors qu'elle avait eu 12 ans... Habituellement elle aurait étée sur ses garde mais Shana ne sentait rien de méchant venant de la petite bête. Seulement de la peine.

Reste maintenant à voir comment elle va réagir...



Dim 16 Sep - 20:51 (2007)
Rimu Katalios
~*Apprenti de l"unité spéciale*~

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2007
Messages: 42

Message La Cité Marchande...(Quartier OUEST) Répondre en citant
  Rimu partit en balade a travers la ville, il avait troqué sa cape ses gants et ses habits plus ou moins chauds et avec quelques motifs militaires pour faire beau contre un pantalon et un T-shirt un peu moins classique, mais ce n'est pas pour autant qu'il avait oublié ses armes. Dans l'arrière de son pantalon il avait son DX-2 et dans le bas de son pantalon, caché dans une gaine de pistolet a la cheville son DL-18, sans oublier que dans sa poche droite plutôt profonde il avait son lightsaber. Soudain il se fit accoster par quelqu'un qui semblait ne pas être une bonne relation pour quiquoncque d'intègre, et normalement qui de plus intègre qu'un soldat d'élite de la république?

"Hé, ca te dirais une partie de pazaak?"

Le jeune Katalios le regarda uis soudain sourit, c'était l'opportunitée, la meilleure, de se faire de fric sur le dos d'une personne qui devait vendre des batons de la mort, ahlala, esprit machiavélique quand tu nous tiens...

"Pourquoi pas? Mais vient pas pleurer si tu perds..."

La partie commenca, premier match, Rimu perdit, en même temps c'était normal, l'autre triché et le jeune soldat le voyait bien, mais c'était maintenant a lui de montrer ce qu'il savait faire. Il utilisa donc sa télépathie puis se fit passer pour la pensée de son adversaire.

*Place la carte la plus haute de ton jeu tout de suite.*

La personne le fit et lui placa toute ses plus faibles tout en emmenant l'homme ou il voulait en venir et gagna les deux autres round facilement, récupéra un max de crédit. Ce qui le mis sur le doute c'est quand l'autre parti en courant avec une expression narquoise sur le visage. Les doutes se concrétisèrent quand le jeune lâche se ramena avec deux twi'lek armés de lames.

"Oh, je voit qu'on avait prévu un assurance pour le confort de son argent?"

Soudain un des deux twi'lek commenca a crier pour lui faire peur, pourquoi s'en prendre a un gamin qui allait sans doute se faire dessus rien qu'en voyant deux gloglos sortirent des lames. L'apprenti cria, feintant une expression de terreur et dans le seconde qui suivit il reprit une expression plutôt froide et sortit son DX-2 pour tirer dans les deux lames.

"Alors on va voir laquelle marche mieu vieu, ton assurance ou la mienne? En tout cas sache que la mienne risque de faire des trous dans le porte feuille de tes amis... Et dans leurs ventres aussi mais ca je croit que t'avais compris..."

Ironie du sort sans doute, toujours est-il que c'était les caïd qui se faisaient dessus mantenant et qui couraient pour pas avoir une boutonnière a l'estomac.

"Et on peut dire merci au DX-2, l'arme de disuasion massive de débiles!!!"

Il la rangea puis continua de se balader tranquillement a travers les Gamoréens et autres créatures plus ou moins... Volumineuses. Enfin il arriva devant un énorme étalage et ses yeux se mirent a briller quand il remarqua une...

"Oooooooh la belle cape!!!"

En effet il en avait plein sa garde robe mais dès qu'il tombait sur une nouvelle, de plus il avait assez pour l'acheter grâce a son ami le joueur de pazaak Il l'acheta rapidement et la mis sur son dos, une cape l'englobant dans sa totalitée, toute en bleu marine avec des motifs dorés, bon ok c'était exentrique et voyant, mais après tout, c'était le caractère de Rimu aussi non? Quand Il se retourna vers la rue il vit, non sans surprise sa capitaine aider et demander si ca allait a une jeunne fille avec des oreilles de chat qui venait de tomber.

"Oh, et bien, je ne pensais pas vous voir aussi tôt, comment vous trouvez mon achat? Je sais ce que vous allez dire, c'est trop voyant mais c'est fait pour!!!"

Ensuite il regarda la jeune fille puis s'agenouilla en lui souriant.

"Tu t'es pas fait mal? Sinon on peut t'aider a marcher au moins jusqu'a une pharmacie pour qu'on te soigne!"

Contrairement a sa capitaine, méfiante de beaucoup de chose, Rimu était une personne confiante et qui, malgrès qu'elle était naïve, avait un "don" pour sentir quelle personne avait un mauvais fond ou un bon rien qu'en voyant son visage, après tout depuis son plus jeune âge il avait vu un sith de prêt alors qu'il vivait avec un jedi...

"Vous ne pensez pas?"

Bien sûr, il avait beau être confiant, il n'en était pas pour autant moins prudent, il savait qu'il y'avait une prime sur la capitaine Shana Larso, il avait donc délibérement oublié de dire le grade et le nom de sa capitaine!


[Hrp]Je n'ai poster ce message que pour débloquer ceux que je bloquais, si j'en ai embêté en mettant un certain temps, veuillez m'en excuser! ^^ Par contre, il ne vaut mieux pas prendre en compte ce message en ce qui concerne le Rimu de cette version, vu que ce message vient directement de l'ancienne... ^^°[/hrp]


Mar 18 Sep - 19:28 (2007)
Felicia
~*Hors-la-loi*~

Hors ligne

Inscrit le: 13 Sep 2007
Messages: 35

Message La Cité Marchande...(Quartier OUEST) Répondre en citant
HRP : Pour ne pas géner Wolfer, Naashi et Kaitin, je continue ici avec shana et rimu : http://cjv3.xooit.com/t85-Rimu-Shana-et-Felicia-en-ballade.htm

_________________
Felicia

Mar 18 Sep - 19:36 (2007)
Wolfer Sithdawn
~*Jedi Gris*~

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2007
Messages: 129
Localisation: Dans un lieu isolé non loin de Mos-Eisley

Message La Cité Marchande...(Quartier OUEST) Répondre en citant
Le discour de Félicia suivit de ses gérémiades enfantines commençaient a agacer au plus haut points. Le jedi gris voulait lui hurler que les choses ne se passaient pas toujours de la sorte, et que bien qu'orpheline, elle ne connaissait rien de la vie.
Il le voulait, mais il ne put lorsqu'il vit les larmes de Félicia ruisseler le long de se joues.
Dès lors, Wolfer ne voulait plus rien dire, après tout, contrairement à lui, la petite féline n'était qu'une enfant. Pourquoi donc s'obstiner a vouloir lui faire comprendre la raison de tel atrocité ?

Cependant, Félicia ne laissa pas le temps au jedi gris de trouver les bons mots, elle s'était enfuie:

« FELICIA ! »

Malheureusement, elle ne revint pas, son appelle fut vain. Wolfer resta immobile, le regard braqué vers le trajet qu’avait prit l’enfant qu’il aurait aimé comprendre, et redevenir. Sans un mot, il se pencha pour ramasser les affaires de Félicia, et prit place sur un banc situé quelque part, dans un endroit perdu au milieu de la ville, sans rien dire, sans rien penser.
Il observa longuement le gros livre de Félicia, puis il prit soudainement sa tête entre ses deux mains, et se mit a pleurer, silencieusement.

L’enfant avait raison, il n’avait pas le droit de tuer qui que ce soit. Mais un homme tel que Wolfer est destiné à ôter des vies pour en sauver d’autres, souiller ses mains et son âme du sang d’autrui afin de protéger ceux qu’il aime, et faire justice aux innocents.
Il n’avait donc pas à pleurer pour ce genre de choses.
Mais en réalité; Wolfer ne pleurait pas vraiment pour ça. En faîte,, le jedi gris se rendit compte après le discours de Félicia qu’il était devenu tout aussi méprisable que ceux à qui il avait ôter la vie, et cela, par les crimes commis, de son temps sith…

*Wolfer, pourriture…*

HRP: Oui je sais, c'est un peu court, mais bon, je préférais le faire vite fait, question de ne pas trop gener les autres ^^'

_________________


Jeu 20 Sep - 17:59 (2007) MSN
Kaitin Laur
~*Apprentie protégée de Raediel*~

Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2007
Messages: 224
Localisation: Tatooine

Message La Cité Marchande...(Quartier OUEST) Répondre en citant
« Je ne saisis pas pourquoi tu me dis merci… Tout ce que je comprends moi avec tes paroles, c’est qu’accepter l’apprentissage de la Force est une vraie responsabilité ! J’avoue que cela me fait un peu peur… Même si je suis aussi intriguée et attirée par tout ce qui m’arrive ! »
 
*normal* pensa la padawan en revenant à son amie.
 
Accepter ceci était plus qu’une responsabilité. C’était un tournant le plus important de sa propre vie. Kaitin comprenait parfaitement l’esprit confus de son amie.
Elle l’écouta marmonner un peu, disant qu’il ne serait plus possible de tout abandonner en route, de rebrousser chemin. Et c’était vrai. Comment mettre de côté de telle chose, une fois que l’on les sait ? On se sent coupable si l’on abandonne.
Naashi parla aussi d’avoir l’impression de revivre. Là non plus, elle n’avait pas réellement tort. Kaitin n’avait jamais eu vraiment cette impression au moment de faire son choix, car étant amnésique, elle partait déjà du point zero. Pas une nouvelle vie, une façon nouvelle de continuer à l’écrire.
Un tournant de plus.
 
« Oui… C’était difficile… La semaine passée a été dure… Tu m’as beaucoup aidé… Et je suppose que tu m’aideras encore… Donc j’ai confiance… Et puis je vais apprendre encore, car pour le moment je sais si peu de choses… »
 
*Plus que difficile…j’ai cru…que je n’allais jamais réussir à l’aider…à remonter la pente, après tout ce qu’elle avait vu et surtout endurer. J’étais si inquiète…*
 
« Je te remercie d’avoir pris la peine de me répondre. Cela te dérange que nous cessions cette discussion pour le moment ? C’est captivant mais cela m’a fatigué… »
 
Kaitin acquiesça avec un beau sourire. C’était naturel pour elle de répondre à ces questions. Tout comme il était normal que son amie ait la tête en marmelade après tant d’idée et de notion apprise d’un coup. Un peu de calme faisait désormais le plus grand bien.
Les deux filles reprirent alors leurs courses.
La padawan eut soudain un petit sourire. Elle se plaça devant l’étudiante et lui prit sans rien dire les vêtements qu’elle possédait, puis se dirigea vers le commerçant.
 
"On prendra tout ça ^^"
 
On lui donna le prix. Derrière elle, Naashi ne semblait pas d’accord, mais il était déjà trop tard, Kaitin venait de payer.
 
« Kaitin ! Arrête ! Je ne veux pas que tu payes pour moi ! »
 
Trop tard. Kaitin lui redonnait les vêtements, un grand sourire aux lèvres. Elle lui devait sans doute bien ça. Et puis, elle pouvait se le permettre.
 
"Hihi ^^ C'est pour te remercier de ta gentillesse lorsque nous étions dans la tempête."
 
Elle lui tendit les vêtements. Visiblement, Naashi bougonnait. Cela la fit rire. Elle était vraiment contente de passer un peu de temps avec son amie.
Mais ce temps fut soudain troubler.
Kaitin avait soudain eut froid. Quelque chose dans la Force s’était troublée. Quelqu’un de proche…pleurait ? Une déferlante de tristesse remplissait la jeune fille, qui se sentit très mal d’un coup.
Elle se sentit encore plus mal lorsqu’elle comprit que cette personne qui était connectée à elle par la Force n’était autre que…
 
« WOLFER ! »
 
C’était Wolfer. Il était là, tout près. Kaitin le sentait.
Elle laissa Naashi, affolée. Elle avait peur pour son ami. Cette personne chère qui la protégeait comme une sœur. Il n’allait pas bien. L’inquiétude montait en elle au fur et à mesure qu’elle se faufilait dans la foule jusqu’au banc le plus proche, croisant une tête rose qui filait déjà loin. Elle s’arrêta un instant. Elle ne la rattraperait pas dans cette foule.
Elle continua jusqu’au banc.
Wolfer était là, la tête dans ses mains, en train de verser des larmes. Facilement, Kaitin comprit la situation. Felicia n’était qu’une enfant. Quelqu’un de naïve mais aussi de pure. Elle connaissait peu le passé de Wolfer, mais elle savait que ses idées et son expériences différaient entièrement de la féline.
A travers la Force, elle avait pu comprendre tout ceci. Mais plus que ça, Wolfer s’était laissait abattre à cause d’un passé.
Doucement, la padawan se faufila jusqu’à derrière lui. Son trouble l’empecherait sans doute de la sentir. Délicatement, elle passa ses bras contre son cou, pour le rassurer…pour qu’il ne pleure plus…pour qu’il ne s’affole plus.
Tout simplement pour le protéger à sa façon.
 
"C'est pas très bon d'avoir un passé comme fardeau...je te connais...sans vraiment te connaître assez...mais je te connais assez pour te dire qu'il faut accepter ton passé et ce que tu as appris, pour ton présent. J'ai cru voir Felicia...je pense avoir deviné la conversation mais...quoique tu penses, moi je suis fière de connaître la personne que tu es..."
 
Fière de l’avoir pour ami. Qu’importe le passé. En ce moment même, cet homme, qu’elle considérait comme son propre frère, était l’homme en qui elle plaçait sa vie et sa confiance. Cette épaule qui l’aidait à se relever quand elle allait mal, n’était autre que la sienne.
 
"Ca fait du bien de pleurer de temps en temps par contre...mais pas tout seul, ça fait pas du bien."
 
Elle resterait ainsi le temps qu’il faudrait pour qu’il retrouve le sourire. Il était son ami. Son frère.

_________________
Kaitin Laur, padawan de Tatooine rêveuse et mystérieuse...

Jeu 20 Sep - 21:50 (2007) Visiter le site web du posteur MSN
Contenu Sponsorisé






Message La Cité Marchande...(Quartier OUEST)

Aujourd’hui à 15:48 (2016)
Montrer les messages depuis:    
Répondre au sujet    Chevalier Jedi V3 Index du Forum » Championnat Interplanètaire de POD RACER » Ville Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
Page 2 sur 3

 
Sauter vers: 

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Design by Freestyle XL / Music Lyrics.Traduction par : phpBB-fr.com